Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Culte de Sikeh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Culte de Sikeh   Lun 25 Jan - 16:55

Voici mon premier jet sur le culte de Sikeh (un peu en retard :s) :
Citation :
Le culte de Sikeh

Description du Culte

Voici une divinité bien étrange et ambigüe que Sikeh. Tantôt femme, tantôt homme, il-elle est responsable de bien des miracles ayant aidé à façonner le monde tel qu’on le connait aujourd’hui. Capable de création, notamment l’amour, il-elle est également capable de détruire tout ce qu’il-elle a aidé à bâtir. Et à l’image de leur divinité, il existe deux courants parmi les cultistes de Sikeh :
  • Les « Façonneurs », Défenseurs de la passion. Ce sont eux qui habitent les temples de Sikeh à travers les trois continents. Ils prêchent la passion et l’amour, la création de toute chose. Ce sont vers eux que se tournent les hommes et les femmes qui perdent tout espoir.

  • Les « Destructeurs », Paladins de Sikeh. En perpétuel combat, on les retrouve la plupart du temps en première ligne aux cotés des soldats dans tout type de combat. Ils suivent bien entendu les commandements de Sikeh et en particulier le premier.

Ces deux courants, bien que fondamentalement différents dans leurs idéaux, prêchent la même parole : celle qui consiste à insuffler ou à réinsuffler en tout homme ou femme la passion pour quelque chose. Aider à retrouver l’amour, le gout de la vie, la passion dans son travail, ou toute autre application dans la vie quotidienne. Mais aussi le courage, la haine et la volonté sur le champ de bataille.

Mais comme dans tout culte, des hérétiques ont dévié de ce leitmotiv, déformant la parole de la grande prêtresse, prêchant la partie la plus noire de la divinité. Se sont des destructeurs qui œuvrent pour leur propre compte. Ce courant autrefois officiel est désormais banni et pourchassé par des destructeurs spécialement entrainé pour cette chasse.

L’Histoire du Culte

(Je me lance dedans si la description plait)

Les Commandements du Culte

(Je me lance dedans si la description plait, en rapport avec l’histoire du culte)

La Hiérarchie du Culte

(Je me lance dedans si la description plait)

Les Relations avec les autres Cultes

(A compléter une fois que tous les cultes seront faits)

Relation avec Glinis pour la justice (cf. l’histoire et les commandements par encore rédigés xD)

Relation avec Neis pour combattre le « mal »

Relation avec Agrath pour combattre tout court xD

Realtion avec Meliaah

Realtion avec d’autres cultes ?
Voilà, si l'idée de base plait, je rédige la suite pour dimanche/lundi prochain. Sinon, ben je recommence à partir de 0 donc on verra xD.

Go mémézen pour discuter Brise ^^.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Jeu 28 Jan - 23:05

Voici mes suggestions concernant le culte de Sikeh. Je n'aime pas cette dichotomie 'destructeurs' - façonneurs.

- faire du culte de Sikeh un culte essentiellement itinérant me plaît. La déesse (si c'est bien une entité féminine) est inconstante... Je verrais bien également un maillage de petits sanctuaires plutôt que de gros temples. A voir si il y a un grand-temple et si non, comment est centralisé le culte pour les décisions, etc... Un culte sans grand-prêtre mais avec plutôt une sorte de conclave des prêtres les plus influents changerait peut-être un peu.

- J'aimerais bien que le Culte de sikeh soit séparé en branches qui représentent les différentes facettes de la "Passion". On pourrait donc imaginer les prêtres de la Haine, de la Passion amoureuse, les Prêtres Collectionneurs, etc...

- Le Culte à mon avis ne devrait pas "inciter" à éprouver ces sentiments. Sikeh initie les sentiments violents, ou les patronne. Pour moi le rôle du culte c'est d'aider, d'accompagner ceux qui éprouvent ces sentiments afin de faire du don de la déesse une force et non pas une faiblesse. Mais les prêtres n'ont pas à "créer" ces sentiments, par exemple.

- Plutôt que destructeurs-façonneurs, je verrais bien deux branches, dont il faudrait encore trouver les noms. Les "Prêtres-conseillers" seraient là pour guider les gens dans l'utilisation de la Passion sous toutes ses formes. Il y aurait également une branche qui ne "guiderait" pas ses ouailles, mais plutôt qui chercherait à expérimenter et ressentir le plus profondément possible un ou des sentiments initiés par Sikeh. Par exemple un prêtre pourrait s'enrôler dans les combats pour ressentir l'exaltation de la bataille, pour éprouver la haine profonde envers son ennemi qui permet de frapper plus vite et plus fort... On peut imaginer là deux rangs de prêtres différents, ou simplement une "initiation" obligatoire pour tout prêtre, voir un "retour aux sources" régulier imposé. Pour pouvoir conseiller les autres dans la gestion de leurs passions, le prêtre doit les avoir éprouvées lui-même. Voire même une progression dans la hiérarchie selon le nombre de "quêtes" réalisées, pour expérimenter plusieurs Passions différentes. Ainsi les prêtres seraient compétents dans une ou plusieurs "Passions" et cela influerait sur leur grade au sein du culte. Entre les prêtres qui expérimentent et le fait que le culte soit itinérant et "campagnard", cela en ferait un culte discret, peu influent politiquement, mais très proche du peuple et donc avec un impact sur les gens paradoxalement plus important.

Voilà comment je vois ça Wink

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Sam 30 Jan - 1:50

J'ai un bel aperçu de ce que je peux faire avec ça.

Je post demain soir je pense. Une version soft (comme celle du dessus) pour être sur qu'on est d'accord, puis la totale, ptet dimanche si ça plait.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Sam 30 Jan - 3:32

Reste la question du "sexe" de la déesse. Je pense que vu l'histoire Sikeh ne peut être entièrement féminine. Mais un truc du genre : "La nature de Sikeh est inconstante, indeterminée, mais nous autres mortels, dans notre incapacité à comprendre les voies des Dieux, avons tendance à la réduire à une déesse féminine". Ainsi c'est simple et on reste avec l'idée d'une déesse à figure féminine (du moins celle qu'on lui attribue le plus souvent). Et seuls les prêtres d'un certain niveau appréhenderaient la "nature" de Sikeh. Ainsi, plus d'horribles il-elle qui traînent tout le temps.

C'est une suggestion, tu peux trouver mieux je pense.

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Dim 31 Jan - 1:37

Erf, pas réussi à le finir ce soir. J'ai pas l'esprit assez clair. Mais j'ai bien avancé. Le résultat demain ^^.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Dim 7 Fév - 16:15

Le culte de Sikeh
Histoire du Culte

Voici une divinité bien étrange et ambigüe que Sikeh. Sa nature étant inconstante, indéterminée, les humains dans leur incapacité à comprendre la voie des Dieux, ont tendance à la réduire à une déesse féminine. Qu’est réellement Sikeh ? Seuls les plus sages prêtres du culte sont capables d’appréhender la réelle nature de leur divinité, après de longues années de méditations.

Responsable de bien des miracles ayant aidé à façonner le monde tel qu’on le connait aujourd’hui, capable de création, notamment l’amour, Sikeh est également capable de détruire tout ce qu’elle a aidé à bâtir. Un comportement inconstant, à l’image de sa nature, changeant au gré de ses humeurs.

Depuis sa création, à la fin du grand cataclysme, il fut décidé que les prêtres de Sikeh seraient des nomades, et qu’ils parcourraient le monde pour répandre le message de la déesse. Mais ce système était bien trop fragile pour fonctionner. Sikeh la changeante était incompréhensible pour de simples mortels. Sans personne pour leur dicter leur conduite, certains prêtres dévièrent du but réel du culte.

A l’image de leur déesse, ils parcourraient le monde donc, insufflant au gré de leurs envies divers sentiments et passions. Mais qui étaient-ils pour décider des sentiments d’autrui ou de leurs passions ? A l’aide de leur magie, ils pouvaient aller jusqu’à attiser des conflits ou en stopper. Ils n’étaient pourtant que des mortels.

Les prêtres de Gilnis ne purent accepter une telle rupture dans l’équité du monde. Une guerre sainte eu alors lieu, commençant lors du siècle de fer (122 – 193), opposant les paladins de la justice et les déviants de Sikeh. Après près de deux cents ans d’affrontements, où chaque cultiste de Sikeh usant abusivement de son pouvoir se voyait traquer et punir par les paladins de Gilnis, une prêtresse de Sikeh, Lylla Cyll, changea le culte radicalement.

Elle ne pouvait accepter que des hommes déforment la parole de Sikeh. Elle rassembla une communauté des « vrais » prêtres de Sikeh. Il s’agissait des prêtres dispensant le « vrai » message de Sikeh, aidant les hommes à assumer les sentiments que Sikeh avait fait naitre en eux, mais jamais ne les initiant. Ensemble, et avec l’accord du grand prêtre de Gilnis, ils fondèrent le Premier Commandement du culte, en l’année 356.

A partir de ce jour, n’importe quel prêtre déviant de ce commandement se verraient traquer par des paladins de la justice. La paix revint entre les deux cultes et les déviants de Sikeh furent nommés hérétiques et bannis du culte. Ce changement majeur dans l’organisation du culte fit naitre quatre courants. Depuis lors, ces quatre courants persistent, et aucun événement majeur ne vint troubler le culte.

Description des Courants

Le premier, les « Façonneurs », les prêtres les plus sages. Ce sont eux qui régissent le culte, assurant une permanence dans les temples de Sikeh sur les trois continents. Leur première mission est de s’assurer qu’aucun prêtre de Sikeh ne déroge des commandements, en recueillant les plaintes des voyageurs et en les signalant à la Grande Prêtresse et à l’ordre de Gilnis. Leur deuxième était de faire passer aux apprentis de Sikeh le rituel de l’ « épanouissement ». Et bien sur, ils ont également comme objectif de dispenser le message de la déesse à ceux qui viennent demander l’aide de Sikeh directement dans les temples.

Le deuxième, les « Apprentis » de Sikeh. Ils n’ont qu’une mission, parcourir le monde, dispensant le message de Sikeh, afin de comprendre la véritable nature de leur déesse. Ils pourront alors, s’ils s’estiment prêt, passer le rituel de l’ « épanouissement », leur permettant, en cas de réussite de changer de rang au sein du culte, de devenir un initié et de rejoindre un des trois autres courants.

Le troisième, les « Arpenteurs », se sont des initiés, ayant passé le rituel d’épanouissement, mais ne désirant pas rejoindre le rang des façonneurs ni des destructeurs. Ce sont les plus pieux de tous les cultistes de Sikeh. Ils continuent de parcourir le monde, à leur guise, essayant de ressentir chaque sentiment provoqué par Sikeh au plus profond de leur âme. Ils cherchent à travers ce pèlerinage à appréhender au maximum la réelle nature de Sikeh.

Et enfin les « Destructeurs », qui parcourent également le monde, mais à la recherche des hérétiques de Sikeh. Ils aident les paladins de Gilnis à retrouver les déviants et se chargent de rompre le déséquilibre en « réparant » les hérésies provoquées par ces derniers. Il s’agit également d’initiés ayant passé le rituel de l’ « épanouissement ».

La Hiérarchie du Culte

Le temple de la Grande Prêtresse de Sikeh est situé à Sipahan la belle. Elle a comme mission de gérer toutes les affaires du culte ainsi qu’une supervision de tout le culte. Elle secondée dans cette taches par trois Hauts-Prêtre, supervisant Amresia, Djel Fa et Norgod, respectivement depuis Sipahan, Hek’Adir et Port-Pergas. Ces Hauts-Prêtre sont accompagnés dans leur mission par de nombreux initiés, résidant dans tous les temples de chaque continent.

L’ensemble de ces cultistes forment le courant des « Façonneurs ». Il n’existe pas dans les autres courants de prêtres remarquables donc nous ne perdrons pas de temps à les présenter. Actuellement, la Grande Prêtresse se nomme Nira Clulonna et ses trois Hauts-Prêtre sont : Ceon Rhoran (Sipahan), Mudoc Gwodd (Norgod) et Eshalda Marik (Djel Fa).

Description du Rituel de l’ « Épanouissement »

Ce rituel est une étape nécessaire dans la vie d'un prêtre de Sikeh car celui qui ne le passe pas ne peut devenir un initié. Il sera alors condamné à vivre toute sa vie en temps qu'Apprenti de Sikeh. Mais ce rituel n'est pas à prendre à la légère.

Il consiste à subir et résister au sortilège d'épanouissement d'un Façonneur. Ce sortilège plonge l'apprenti dans une transe le forçant à entrer en contact avec l'essence de Sikeh. L'apprenti est alors submergé par la puissance de la déesse et s'il n'est pas suffisamment prêt, s'il n'a pas conscience de la véritable nature de Sikeh, cela le rend fou voir le tue.

Ce sortilège est très complexe et son lancement est impossible sur une personne non consentante.

Il arrive parfois qu'un prêtre entre en contact de lui même avec l'essence de Sikeh. Cela n'est arrivé que très rarement et la première personne a y parvenir était Lylla Cyll. L'on raconte que Sikeh avait elle même choisi sa plus fidèle cultiste afin de mettre un terme à la guerre opposant son culte à celui de Gilnis.

Le Premier Commandement

« Nous autres, prêtres de Sikeh, sommes les instruments de Sikeh. Nous ne sommes pas son égal et nous ne devons pas utiliser le don qui nous est offert à des fins personnelles. Notre mission est de transmettre le message de Sikeh, d’accompagner les personnes en qui Sikeh a décidé d’influer une passion ou un sentiment. Jamais nous ne devons les initier. »

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Mer 17 Fév - 21:03

UP ? xD

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Ven 19 Fév - 21:51

Tout d'abord, désolé de mon absence. J'étais démotivé ces derniers temps. Voici ce que m'inspire ton texte, en vrac :

- Donne des dates (début de la guerre sainte, quand exactement ?)

- Les apprentis sont la base, mets les donc en 1er dans la description des 4 courants

- Je trouve les 4 courants pas assez détaillés, notamment sur la manière dont les arpenteurs arpentent, si tu me permets l'expression

- Si je comprends bien, il n'y a donc que 4 façonneurs, la grande-prêtresse et les 3 hauts-prêtres ? Ce n'est pas très clair je trouve. A reprendre.

- Comment est géré le Culte ? Les 3 hauts-prêtres gèrent tout ? Ils se réunissent en concile avec les prêtres dont ils ont la charge ? Comment ça marche ? Comment fonctionne la hiérarchie ?

- Précise le statut d'initié, la dans la "hiérarchie" tu mets tout sur le même plan alors que si j'ai bien compris, les apprentis deviennent ensuite initiés et ont accès à 3 courants différents.

- Les cultistes c'est très moche ^^. Ca me fait penser à culturiste Very Happy

- Peut-être reformuler un peu le "Premier commandement" histoire que ça fasse plus " ordre divin".

- Le mois de Sikeh, ainsi que les fêtes qui lui sont dédiées, tu n'en parles pas. Dommage car ces fêtes rythment la vie des habitants. De même tu devrais plus insister sur les rituels divers (important pour le culte et pour toute personne qui jouera un "cultiste" ^^). Surtout que ces rituels seront la base de la magie divine et qu'on écrit tout ça notamment pour pouvoir mettre en place la magie divine ^^.

----------

A part ces quelques détails, ça me plaît. Tu ne rentres pas dans les détails, mais c'est déjà une base claire qui donne une "idée" du culte. On pourra ensuite la compléter plus tard quand on en aura le temps Smile

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Dim 28 Mar - 23:01

Citation :
Le culte de Sikeh

Voici une divinité bien étrange et ambigüe que Sikeh. Sa nature étant inconstante, indéterminée, les humains dans leur incapacité à comprendre la voie des Dieux, ont tendance à la réduire à une déesse féminine. Qu’est réellement Sikeh ? Seuls les plus sages prêtres du culte sont capables d’appréhender la réelle nature de leur divinité, après de longues années de méditations.

Responsable de bien des miracles ayant aidé à façonner le monde tel qu’on le connait aujourd’hui, capable de création, notamment l’amour, de passion, Sikeh est également capable de détruire tout ce qu’elle a aidé à bâtir. Un comportement inconstant, à l’image de sa nature, changeant au gré de ses humeurs.

Voici l'histoire de ce culte :

A la fin du grand cataclysme, les fondateurs du culte, dont les noms n'ont pas survécu au temps, décidèrent que les prêtres de Sikeh seraient des nomades, et qu’ils parcourraient le monde pour répandre passions et sentiments. Ils parcourraient donc le monde, insufflant au gré de leurs envies divers sentiments et passions. Mais qui étaient-ils pour décider des sentiments d’autrui ou de leurs passions ? A l’aide de leur magie, ils pouvaient aller jusqu’à attiser des conflits ou en stopper. Ils n’étaient pourtant que de simples mortels.

Les prêtres de Gilnis ne purent accepter une telle rupture dans l’équité du monde. Une querelle eut alors lieu entre les deux cultes. Sur ordre du Grand Prêtre de Gilnis, les paladins de la justice se mirent alors à pourchasser les déviants de Sikeh à partir de l'année 135. La querelle pris alors des allures de Guerre Sainte entre les deux cultes.

La répression des paladins de Gilnis était si forte que les cultistes de Sikeh devaient se cacher pour survivre. En cinq ans, quasiment tous les prêtres de Sikeh furent exterminés. Mais une femme, une prêtresse de Sikeh, Lylla Cyll, allait changer la destinée du culte de Sikeh, alors au bord de l'extinction.

Elle n'allait pas lever une armée pour contrer les paladins de Gilnis, non, elle allait fondamentalement modifier le fonctionnement de son culte en modifiant la mission des prêtres. Selon elle, le rôle des cultistes de Sikeh n'était pas de créer quoi que ce soit, mais simplement d'accompagner les hommes, de les aider à assumer les passions ou sentiments que Sikeh avait fait naitre en eux.

Cette orientation fut jugée acceptable par le culte de Gilnis qui arrêta de pourchasser les prêtres qui rejoignaient Lylla Cyll. Le nouveau culte fut bien sur surveillé et il l'est encore aujourd'hui, mais les deux cultes peuvent dorénavant vivre en paix. Nommée grand prêtresse, Lylla Cyll décréta un Ordre Divin auquel chaque prêtre s'engage à obéir.

A partir de ce jour, n’importe quel prêtre déviant de cet ordre se verraient traquer par des paladins de la justice. Les déviants de Sikeh furent nommés hérétiques et bannis du culte. Ce changement majeur dans l’organisation du culte fit naitre trois courants. Depuis lors, ces trois courants persistent, et aucun événement majeur ne vint troubler le culte.

Description des Courants

Le premier, les « Apprentis » de Sikeh. Ils n’ont qu’un objectif : parcourir le monde afin d'appréhender la véritable nature de leur déesse, condition nécessaire pour survivre au rituel d'épanouissement et ainsi devenir un initié. Pour cela, ils ont plusieurs moyens : prier et méditer et bien sur aider les hommes en suivant l'Ordre Divin. Ils n'ont aucune autre règle tant qu'ils respectent l'Ordre.

Le deuxième, les « Façonneurs », les prêtres les plus sages de Sikeh. Ce sont des initiés ayant passé le rituel d'épanouissement avec succès. Ils peuvent alors rejoindre le temple de leur choix et y demeurer, apportant leur aide aux hommes venant demander le soutien de Sikeh. Ils ont aussi pour mission de faire passer le rituel d'épanouissement aux apprentis s'estimant prêt et d'offrir un toit aux apprentis et aux arpenteurs de passage. Enfin, ils servent aussi de point de relai pour faire passer les décisions prises par la Grande Prêtresse aux apprentis et aux arpenteurs et vice versa, pour faire remonter des informations jusqu'à la Grande Prêtresse.

Le troisième, les « Arpenteurs », les prêtres les plus pieux de Sikeh. Ce sont des initiés, ayant passé le rituel d’épanouissement, avec succès mais ne désirant pas rejoindre les rang des façonneurs. Il s'agit généralement d'hommes et de femmes estimant ne pas avoir appréhendé la vraie nature de Sikeh malgré leur réussite au test d'épanouissement. Ils continuent donc d'arpenter le monde à leur guise, cherchant à ressentir au plus profond de leur âme chaque sentiments provoqués par la déesse. Ils doivent bien sur également venir en aide aux hommes et femmes qui ont besoin du soutien de Sikeh et ils doivent, en cas de découverte majeure durant leurs méditations, en informer la Grande Prêtresse.

La Hiérarchie du Culte

Le temple de la Grande Prêtresse de Sikeh est situé à Sipahan la belle. Elle a comme mission de gérer toutes les affaires du culte. Elle est secondée dans cette tache par trois Hauts-Prêtre, supervisant individuellement Amresia, Djel Fa et Norgod, respectivement depuis Sipahan, Hek’Adir et Port-Pergas.

Les façonneurs ayant comme mission de faire remonter des informations au Haut-Prêtre les supervisant, celui-ci les transmet ensuite à la Grande Prêtresse lors de conciles organisés sur demande durant lesquels les trois Hauts-Prêtre conseillent la Grande Prêtresse sur les décisions à prendre pour l'avenir du culte.

La Grande Prêtresse est nommée par les trois Hauts-Prêtre. Ce choix est cornélien et généralement, sont élues au rang de Grande Prêtresse des Arpenteuses ayant apporté au culte une découverte essentielle dans le dévouement envers Sikeh. Quant aux Hauts-Prêtre, ils nomment eux-même leur successeur parmi les prêtres qu'ils supervisent. Si un Haut-Prêtre n'a pas désigné son successeur à sa mort, la Grande Prêtresse se charge de le faire.

Ces grades sont acquis à vie, sauf désobéissance à l'Ordre Divin.

Actuellement, la Grande Prêtresse se nomme Nira Clulonna et ses trois Hauts-Prêtre sont : Ceon Rhoran (Sipahan), Mudoc Gwodd (Norgod) et Eshalda Marik (Djel Fa). Il n’existe pas dans les autres courants de prêtres remarquables donc nous ne perdrons pas de temps à les présenter.

Description du Rituel de l’ « Épanouissement »

Ce rituel est une étape nécessaire dans la vie d'un prêtre de Sikeh car celui qui ne le passe pas ne peut devenir un initié. Il sera alors condamné à vivre toute sa vie en temps qu'Apprenti de Sikeh. Mais ce rituel n'est pas à prendre à la légère.

Il consiste à subir et résister au sortilège d'épanouissement d'un Façonneur. Ce sortilège plonge l'apprenti dans une transe le forçant à entrer en contact avec l'essence de Sikeh. L'apprenti est alors submergé par la puissance de la déesse et s'il n'est pas suffisamment prêt, s'il n'a pas conscience de la véritable nature de Sikeh, cela le rend fou voir le tue.

Ce sortilège est très complexe et son lancement est impossible sur une personne non consentante.

Il arrive parfois qu'un prêtre entre en contact de lui même avec l'essence de Sikeh. Cela n'est arrivé que très rarement et la première personne a y parvenir était Lylla Cyll. L'on raconte que Sikeh avait elle même choisi sa plus fidèle cultiste afin de mettre un terme à la guerre opposant son culte à celui de Gilnis.

L'Ordre Divin

« Nous autres, prêtres de Sikeh, sommes les instruments de Sikeh. Nous ne sommes pas son égal et nous ne devons pas utiliser le don qui nous est offert à des fins personnelles. Notre mission est d’accompagner les personnes en qui Sikeh a décidé d’influer une passion ou un sentiment. Jamais nous ne devons les initier. »
Personnellement, je préfère premier commandement à ordre divin mais je n'ai rien trouvé d'autre. J'ai donc mis Ordre Divin par défaut. J'aime bien cultiste par contre et je tiens à garder cette notion.

Concernant les fêtes et le mois, je ne vois franchement pas quoi dire dessus. Concernant les rituels, je vais développer ça le plus vite possible.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Dim 11 Avr - 0:44

Citation :
Voici une divinité bien étrange et ambigüe que Sikeh. Sa nature étant inconstante, indéterminée, les humains dans leur incapacité à comprendre la voie des Dieux, ont tendance à la réduire à une déesse féminine. Qu’est réellement Sikeh ? Seuls les plus sages prêtres du culte sont capables d’appréhender la réelle nature de leur divinité, après de longues années de méditations.

OK

Citation :
Responsable de bien des miracles ayant aidé à façonner le monde tel qu’on le connait aujourd’hui, capable de création, notamment l’amour, de passion, Sikeh est également capable de détruire tout ce qu’elle a aidé à bâtir. Un comportement inconstant, à l’image de sa nature, changeant au gré de ses humeurs.

OK

Citation :
Voici l'histoire de ce culte :

A la fin du grand cataclysme, les fondateurs du culte, dont les noms n'ont pas survécu au temps, décidèrent que les prêtres de Sikeh seraient des nomades, et qu’ils parcourraient le monde pour répandre passions et sentiments. Ils parcouraient donc le monde, insufflant au gré de leurs envies divers sentiments et passions. Mais qui étaient-ils pour décider des sentiments d’autrui ou de leurs passions ? A l’aide de leur magie, ils pouvaient aller jusqu’à attiser des conflits ou en stopper. Ils n’étaient pourtant que de simples mortels.

OK

Citation :
Les prêtres de Gilnis ne purent accepter une telle rupture dans l’équité du monde. Une querelle eut alors lieu entre les deux cultes. Sur ordre du Grand Prêtre de Gilnis, les paladins de la justice se mirent alors à pourchasser les déviants de Sikeh à partir de l'année 135. La querelle pris alors des allures de Guerre Sainte entre les deux cultes.

Là ça pose problème. On ne comprend pas bien pourquoi les prêtres de Gilnis se mettent tout d'un coup à pourchasser 3 prêtres errants. Il faudrait détailler, expliquer le comportement réel de ces prêtres et donner un élément déclencheur grave qui justifierait une intervention du puissant culte de Gilnis (un des plus puissants cultes de G&H selon moi).

Citation :
La répression des paladins de Gilnis était si forte que les cultistes de Sikeh devaient se cacher pour survivre. En cinq ans, quasiment tous les prêtres de Sikeh furent exterminés. Mais une femme, une prêtresse de Sikeh, Lylla Cyll, allait changer la destinée du culte de Sikeh, alors au bord de l'extinction.

OK

Citation :
Elle n'allait pas lever une armée pour contrer les paladins de Gilnis, non, elle allait fondamentalement modifier le fonctionnement de son culte en modifiant la mission des prêtres. Selon elle, le rôle des cultistes de Sikeh n'était pas de créer quoi que ce soit, mais simplement d'accompagner les hommes, de les aider à assumer les passions ou sentiments que Sikeh avait fait naitre en eux.

OK

Citation :
Cette orientation fut jugée acceptable par le culte de Gilnis qui arrêta de pourchasser les prêtres qui rejoignaient Lylla Cyll. Le nouveau culte fut bien sur surveillé et il l'est encore aujourd'hui, mais les deux cultes peuvent dorénavant vivre en paix. Nommée grand prêtresse, Lylla Cyll décréta un Ordre Divin auquel chaque prêtre s'engage à obéir

OK mais je trouve que ça arrive trop vite. A peine ils commencent à se foutre sur la gueule que tout est déjà terminé. Il faudrait expliciter un peu plus, détailler un peu ce qui est arrivé.

Citation :
A partir de ce jour, n’importe quel prêtre déviant de cet ordre se verraient traquer par des paladins de la justice. Les déviants de Sikeh furent nommés hérétiques et bannis du culte. Ce changement majeur dans l’organisation du culte fit naitre trois courants. Depuis lors, ces trois courants persistent, et aucun événement majeur ne vint troubler le culte
.

OK mais vient se poser un problème grave : Plus on avance dans les cultes plus on a tendance à "bâcler" l'histoire. On balance un évènement pour expliquer la création du culte, très tôt dans l'histoire (2 premiers siècles après le Grand Cataclysme), et puis il ne se passe plus rien pendant 5 siècles. C'est un problème. A mon avis, même si certes ça demande du temps et de la sueur, il faut qu'on se force à relater l'Histoire du culte sur la durée. Il faut au moins quelques anecdotes tout au long de l'évolution du culte. Sans ça, on risque de se retrouver avec 12 cultes "bâclés" à la fin, ou à tout le moins trop "simples".

Citation :
Description des Courants

Le premier, les « Apprentis » de Sikeh. Ils n’ont qu’un objectif : parcourir le monde afin d'appréhender la véritable nature de leur déesse, condition nécessaire pour survivre au rituel d'épanouissement et ainsi devenir un initié. Pour cela, ils ont plusieurs moyens : prier et méditer et bien sur aider les hommes en suivant l'Ordre Divin. Ils n'ont aucune autre règle tant qu'ils respectent l'Ordre.

On ne comprend pas bien. Il faudrait préciser deux choses :
1) Comment devient-on apprenti ?
2) Je vois mal les apprentis lâchés dans la nature ; enfin lâchés dans la nature pourquoi pas, mais sans aucun cadre ni aucune logique, ça me chiffonne. Il faudrait expliquer le pourquoi et le comment.

Citation :
Le deuxième, les « Façonneurs », les prêtres les plus sages de Sikeh. Ce sont des initiés ayant passé le rituel d'épanouissement avec succès. Ils peuvent alors rejoindre le temple de leur choix et y demeurer, apportant leur aide aux hommes venant demander le soutien de Sikeh. Ils ont aussi pour mission de faire passer le rituel d'épanouissement aux apprentis s'estimant prêt et d'offrir un toit aux apprentis et aux arpenteurs de passage. Enfin, ils servent aussi de point de relai pour faire passer les décisions prises par la Grande Prêtresse aux apprentis et aux arpenteurs et vice versa, pour faire remonter des informations jusqu'à la Grande Prêtresse.

OK. Deux précisions à apporter :
1) Pourquoi les appelle-t-on façonneurs ?
2) Quel est leur rôle vis-à-vis des fidèles ?

Citation :
Le troisième, les « Arpenteurs », les prêtres les plus pieux de Sikeh. Ce sont des initiés, ayant passé le rituel d’épanouissement, avec succès mais ne désirant pas rejoindre les rang des façonneurs. Il s'agit généralement d'hommes et de femmes estimant ne pas avoir appréhendé la vraie nature de Sikeh malgré leur réussite au test d'épanouissement. Ils continuent donc d'arpenter le monde à leur guise, cherchant à ressentir au plus profond de leur âme chaque sentiments provoqués par la déesse. Ils doivent bien sur également venir en aide aux hommes et femmes qui ont besoin du soutien de Sikeh et ils doivent, en cas de découverte majeure durant leurs méditations, en informer la Grande Prêtresse.

Pareil. L'idée est bonne mais il faudrait éclairer le lecteur sur la manière dont l'arpenteur arpente. Là on a un peu l'impression qu'être Arpenteur de Sikeh, c'est se balader juste comme ça ^^

Citation :
La Hiérarchie du Culte

Le temple de la Grande Prêtresse de Sikeh est situé à Sipahan la belle. Elle a comme mission de gérer toutes les affaires du culte. Elle est secondée dans cette tache par trois Hauts-Prêtre, supervisant individuellement Amresia, Djel Fa et Norgod, respectivement depuis Sipahan, Hek’Adir et Port-Pergas.

OK

Citation :
Les façonneurs ayant comme mission de faire remonter des informations au Haut-Prêtre les supervisant, celui-ci les transmet ensuite à la Grande Prêtresse lors de conciles organisés sur demande durant lesquels les trois Hauts-Prêtre conseillent la Grande Prêtresse sur les décisions à prendre pour l'avenir du culte.

Préciser un peu comment fonctionnent ces conciles (pas facile à organiser vu la distance), leur périodicité, si uniquement les Hauts-Prêtres participent ou s'il y a les arpenteurs et les façonneurs...

Citation :
La Grande Prêtresse est nommée par les trois Hauts-Prêtre. Ce choix est cornélien et généralement, sont élues au rang de Grande Prêtresse des Arpenteuses ayant apporté au culte une découverte essentielle dans le dévouement envers Sikeh. Quant aux Hauts-Prêtre, ils nomment eux-même leur successeur parmi les prêtres qu'ils supervisent. Si un Haut-Prêtre n'a pas désigné son successeur à sa mort, la Grande Prêtresse se charge de le faire.

La Grande Prêtresse (ça ne peut pas être un homme ? Pourquoi ?) peut-elle être élue parmi un des 3 hauts-prêtres ? Le préciser.

Ces grades sont acquis à vie, sauf désobéissance à l'Ordre Divin.

Citation :
Actuellement, la Grande Prêtresse se nomme Nira Clulonna et ses trois Hauts-Prêtre sont : Ceon Rhoran (Sipahan), Mudoc Gwodd (Norgod) et Eshalda Marik (Djel Fa). Il n’existe pas dans les autres courants de prêtres remarquables donc nous ne perdrons pas de temps à les présenter.

OK

Citation :
Description du Rituel de l’ « Épanouissement »

Ce rituel est une étape nécessaire dans la vie d'un prêtre de Sikeh car celui qui ne le passe pas ne peut devenir un initié. Il sera alors condamné à vivre toute sa vie en temps qu'Apprenti de Sikeh. Mais ce rituel n'est pas à prendre à la légère.

OK

Citation :
Il consiste à subir et résister au sortilège d'épanouissement d'un Façonneur. Ce sortilège plonge l'apprenti dans une transe le forçant à entrer en contact avec l'essence de Sikeh. L'apprenti est alors submergé par la puissance de la déesse et s'il n'est pas suffisamment prêt, s'il n'a pas conscience de la véritable nature de Sikeh, cela le rend fou voir le tue.

Ce sortilège est très complexe et son lancement est impossible sur une personne non consentante.

OK mais qu'est-ce qu'il se passe ? Ca fait quoi exactement d'entrer en contact avec l'essence de Sikeh ? Comment opère-t-on pour le rituel ? Quels effets exactement cela entraîne-t-il ? Il faudrait créer un truc en rapport avec les Passions, l'apprenti qui ne cèderait pas à ses pulsions/passions tout en sachant les gérer convenablement échouerait, voire deviendrait fou par tant de "pression" dans son moi profond (serais-je psy ? ^^). Ou un truc du style.

Citation :
Il arrive parfois qu'un prêtre entre en contact de lui même avec l'essence de Sikeh. Cela n'est arrivé que très rarement et la première personne a y parvenir était Lylla Cyll. L'on raconte que Sikeh avait elle même choisi sa plus fidèle cultiste afin de mettre un terme à la guerre opposant son culte à celui de Gilnis.

Je ne comprends pas la différence entre entrer-de soi-même en contact avec l'essence de Sikeh et le faire par le biais du rituel d'épanouissement. Ca implique quoi, ça fait quoi ?

Citation :
L'Ordre Divin

« Nous autres, prêtres de Sikeh, sommes les instruments de Sikeh. Nous ne sommes pas son égal et nous ne devons pas utiliser le don qui nous est offert à des fins personnelles. Notre mission est d’accompagner les personnes en qui Sikeh a décidé d’influer une passion ou un sentiment. Jamais nous ne devons les initier. »
Personnellement, je préfère premier commandement à ordre divin mais je n'ai rien trouvé d'autre. J'ai donc mis Ordre Divin par défaut. J'aime bien cultiste par contre et je tiens à garder cette notion.

Quand je disais faut que ça fasse "Ordre divin", je voulais pas dire de changer le nom, je voulais dire qu'il faudrait reformuler ton Premier commandement pour que les phrases fassent plus "divin", plus "lithurgiques".

Citation :
Concernant les fêtes et le mois, je ne vois franchement pas quoi dire dessus. Concernant les rituels, je vais développer ça le plus vite possible.

Les fêtes en rapport avec les divinités rythment la vie des sociétés de type médiéval. A mon sens c'est une partie énorme et primordiale du folklore, de l'ambiance et de la culture du monde qu'on s'attache à créer dans G&H. Il faut absolument réfléchir à comment les fidèles mais aussi les citoyens lambda honoraient les dieux (ici Sikeh), dans quelles circonstances, à quelle période. Ca implique de développer les diverses prières, rituels, de parler du mois de Sikeh qui doit avoir un sens profond et puissant avec lors de ce mois des fêtes spéciales dédiées à Sikeh.

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Sam 1 Mai - 14:02

J'avance lentement mais surement. Il ne me reste plus grand chose à faire. Mais j'arrive pas à taffer dessus plus de deux heures d'affilées è_é.

Tu veux un aperçu ?

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Sam 1 Mai - 21:05

Bah tant qu'à faire finis le avant de me le montrer, non ? A moins que tu veuilles un avis "sur le vif". Bref, comme tu veux ^^

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   Dim 2 Mai - 15:13

Voilà, terminé -_-.

J'ai pas tout fait malheureusement. Les rituels, prières, et fêtes, je sais vraiment pas quoi raconter la dessus. Je passe la main à d'autres Razz.

Ça peut paraitre un peu "torché" concernant le passage avec Galohat et je dois bien avouer que c'est un peu cas "^^. Mais j'avais pas la force de refaire 3 pages dessus.

Je pourrais le reprendre éventuellement.

Attention les yeux xD :
Citation :
Le culte de Sikeh


Voici une divinité bien étrange et ambigüe que Sikeh. Sa nature étant inconstante, indéterminée, les humains dans leur incapacité à comprendre la voie des Dieux, ont tendance à la réduire à une déesse féminine. Qu’est réellement Sikeh ? Seuls les plus sages prêtres du culte sont capables d’appréhender la réelle nature de leur divinité, après de longues années de méditations.

Responsable de bien des miracles ayant aidé à façonner le monde tel qu’on le connait aujourd’hui, capable de création, notamment l’amour, mais aussi capable de déchainer les passions, Sikeh est également capable de détruire tout ce qu’elle a aidé à bâtir. Un comportement inconstant, à l’image de sa nature, changeant au gré de ses humeurs.

Voici l’origine de ce culte :

A la fin du grand cataclysme, les fondateurs du culte, dont les noms n'ont pas survécu au temps, décidèrent que les prêtres de Sikeh seraient des nomades, et qu’ils parcourraient le monde pour répandre passions et sentiments. Ils parcourraient donc le monde, insufflant au gré de leurs envies divers sentiments et passions. Mais qui étaient-ils pour décider des sentiments d’autrui ou de leurs passions ? A l’aide de leur magie, ils pouvaient aller jusqu’à attiser des conflits ou en stopper. Ils n’étaient pourtant que de simples mortels.

De trop nombreux prêtres usèrent à tord des pouvoirs que leur offrait Sikeh et en quelques années, presque tous les prêtres de Sikeh abusaient de leur dons et se prenaient pour des dieux. Les prêtres de Gilnis ne purent accepter une telle rupture dans l’équité du monde. Une querelle eut alors lieu entre les deux cultes. Sur ordre du Grand Prêtre de Gilnis, les paladins de la justice se mirent alors à pourchasser les déviants de Sikeh à partir de l'année 135. La querelle pris alors des allures de Guerre Sainte entre les deux cultes.

La répression des paladins de Gilnis était si forte que les cultistes déviants de Sikeh devaient se cacher pour survivre. En cinq ans, quasiment tous les déviants de Sikeh furent arrêtés voir exécutés pour les plus fanatiques. Mais tous les prêtres de Sikeh ne s’opposaient pas à l’ordre de Gilnis. Quelques prêtres condamnaient les déviances de leur congénères et ceux-là ralliait la cause de Gilnis qui ne les pourchassait pas. Selon eux, le rôle des cultistes de Sikeh n'était pas de créer quoi que ce soit, mais simplement d'accompagner les hommes afin de les aider à assumer les passions et sentiments que Sikeh avait fait naitre en eux.

Parmi eux, une prêtresse de Sikeh, Lylla Cyll, allait changer la destinée du culte de Sikeh, alors au bord de l'extinction. Elle inventa un rituel qu’elle nomma « Rituel d’épanouissement » qu’elle fit subir à tous les prêtres qui l’accompagnaient et qui étaient tolérés par Gilnis. Tous y survécurent. Puis elle le fit passer à tous les déviants capturés par les paladins de Gilnis. Le résultat fut catastrophique. Certains devenaient fous, d’autres en mourraient. Très peu de déviants survécurent à ce rituel mais ceux qui y parvenaient changeaient radicalement et reniaient leur passé pour embrasser l’avenir que leur offrait Lylla Cyll.

Ce changement était dû au rituel que faisait subir Lylla Cyll aux prêtres. Les promesses entrevues par ce rituel permit à Lylla Cyll et les siens de refonder le principe du culte de Sikeh. Dorénavant, chaque personne désirant devenir prêtre de Sikeh devra subir ce rituel et y résister. Ce n’est qu’après cette étape qu’il pourra devenir un membre à part entière du culte. Lylla Cyll fut nommée grande prêtresse de Sikeh et le culte de Gilnis laissa en paix, mais non sans surveillance, ce courant du culte.

La chasse des déviants continua malgré tout et chaque prêtre capturé par les paladins de Gilnis devait alors subir la peine encourue pour non respect du Premier Commandement instauré par Lylla Cyll : subir le rituel d’épanouissement. Et ainsi, petit à petit, un an après l’arrivée de Lylla Cyll au rang de Grande Prêtresse, et cinq ans après le début de la guerre, en 140, il ne subsistait quasiment plus aucun hérétique.

Ce changement majeur dans le fonctionnement du culte fit apparaitre trois courants : « les apprentis », « les façonneurs » et les « arpenteurs » et aucun changement majeur ne vint perturber le culte de Sikeh pendant 300 ans.

Description des Courants

Le premier, les « Apprentis » de Sikeh.

Ils n’ont qu’un objectif : parcourir le monde afin d'appréhender et comprendre la véritable nature de leur déesse, condition nécessaire pour survivre au rituel d'épanouissement et ainsi devenir un initié. Pour cela, ils ont plusieurs moyens : prier, méditer, aider les hommes qu’ils croisent, en respectant bien évidement le Premier Commandement mais surtout étudier les passions afin de mieux comprendre le fonctionnement de leur déesse.

Cette mission est donnée à chaque Apprenti par son mentor, le prêtre façonneur de Sikeh ayant accepté de le prendre sous son aile. Pour devenir un apprenti de Sikeh, il faut donc se rendre dans un temple et s’entretenir avec un des façonneurs y habitant. Il faut réussir à le convaincre de devenir son mentor, et si le futur apprenti y parvient, il s’en suivra de nombreux jours de formation où le maitre apprendra à son élève l’histoire du culte, son organisation, les rituels qu’il devra respecter, les prières mais aussi comment venir en aide aux pèlerins qui perdent la passion. Il ne cessera de le mettre en garde contre ses propres démons en mettant à l’épreuve à de nombreuses reprises son obéissance au Premier Commandement.

Une fois cette formation achevée, une fois que le maitre estimera son apprenti prêt, il le laissera partir afin qu’il puisse accomplir sa quête. Mais peu de prêtres acceptent de devenir des mentors car il est de leur devoir de faire passer le rituel d’épanouissement à leur élève une fois qu’il se sentira prêt. S’ils le font, c’est qu’ils ont alors détecté en leur futur élève une grande foi.

Le deuxième, les « Façonneurs », les prêtres les plus sages de Sikeh.

Ce sont des initiés ayant survécu au rituel d'épanouissement. Ils peuvent alors rejoindre le temple de leur choix et y demeurer, apportant leur aide aux hommes venant demander le soutien de Sikeh. Ils peuvent alors offrir leur bénédiction à ceux qui ont peur de leurs envies et passions ou, invoquant la puissance de Sikeh, raviver la flamme de la passion qui s’éteignait en eux.

Mais ils ont aussi pour mission de faire passer le rituel d'épanouissement aux apprentis qu’ils ont formé et qui s'estiment prêt, d'offrir un toit aux apprentis et aux arpenteurs de passage et enfin, ils servent aussi de point de relai pour faire passer les décisions prises par la Grande Prêtresse aux apprentis et aux arpenteurs et vice versa, pour faire remonter des informations jusqu'à elle.

On les appelle les façonneurs car ils sont la base du culte de Sikeh. Ce sont eux qui forment les apprentis, qui offrent leur hospitalité aux apprentis et aux arpenteurs et qui font le lien entre la Grande Prêtresse et le monde extérieur.

Le troisième, les « Arpenteurs », les prêtres les plus pieux de Sikeh.

Ce sont des initiés, ayant survécu au rituel d’épanouissement, mais ne désirant pas rejoindre le rang des façonneurs. Il s'agit généralement d'hommes et de femmes estimant ne pas avoir totalement compris la vraie nature de Sikeh malgré leur réussite au test d'épanouissement et qui recherchent plus que jamais la compréhension et le savoir.

Ils continuent donc d'arpenter le monde, à la manière de leur déesse, allant là ou leurs pas les mènent, aidant bien entendu les hommes qu’ils croisent, à la recherche d’un message ou d’un signe de Sikeh, qui leur permettrait de mieux comprendre la véritable nature de la plus étrange déesse de notre panthéon.

Description du Rituel de l’ « Épanouissement »

Ce rituel est une étape nécessaire dans la vie d'un prêtre de Sikeh car celui qui ne le passe pas ne peut devenir un initié. Il sera alors condamné à vivre toute sa vie en temps qu'Apprenti de Sikeh. Mais ce rituel n'est pas à prendre à la légère.

Il consiste à subir et résister au sortilège d'épanouissement d'un Façonneur. Ce sortilège plonge l'apprenti dans une transe le forçant à entrer en contact avec l'essence de Sikeh. L'apprenti est alors submergé par la puissance de la déesse et s'il n'est pas suffisamment prêt, s'il n'a pas conscience de la véritable nature de Sikeh, cela le rend fou voir le tue.

En effet, entrer en contact avec l’essence d’un dieu n’est pas une chose aisée. Ils sont tellement différent des mortels, leur conscience est tellement complexe, qu’un homme non préparé est écrasé par la puissance du dieu. Mais une fois ce rituel passé, l’expérience nous démontre qu’aucun prêtre ne déroge plus au Premier Commandement.

De plus, ce rituel, s’il est réussi, fortifie la foi du prêtre envers son dieu, lui permettant généralement d’accroitre la puissance de ses rituels et prières. Mais le prix à payer est tellement fort en cas d’échec que de nombreux apprenti ne passent jamais le cap et renonce au culte, de peur d’échouer.

Mais, il arrive aussi parfois qu'un prêtre entre en contact de lui même avec l'essence de Sikeh. Cela n'est arrivé que très rarement et la première personne à y parvenir était Lylla Cyll. L'on raconte que Sikeh avait elle même choisi sa plus fidèle cultiste afin de mettre un terme à la guerre opposant son culte à celui de Gilnis. Mais plus rationnellement, il semblerait que cela n’arrive que lorsque le prêtre en question est arrivée à une compréhension totale de la déesse et qu’il a une foi totale en Sikeh.

Le Premier Commandement

« Nous autres, prêtres de Sikeh, sommes les instruments de Sikeh. Nous ne devons pas utiliser le don qu’elle nous a offert, la confiance qu’elle nous a donnée, pour nous prendre pour son égal. Sikeh allume les passions et nous les attisons mais jamais ne les initions. »

Retour des hérétiques

Pendant près de 300 ans, presque aucun prêtre ne dévia du premier commandement et le culte de Gilnis laissait de plus en plus de liberté aux prêtres de Sikeh. Le nouveau système instauré par Lylla Cyll et les siens tenait bon. Les seuls prêtres à dévier n’étaient que de simples apprentis. Et progressivement, plus aucun façonneur n’acceptait comme élèves de futurs déviants.

Mais cette paix durable s’arrêta brutalement en 473. Un homme, du nom de Galohat Prad, réussi à duper un façonneur qui lui enseigna tout ce qu’il savait de Sikeh. Galohat appris de son mentor sagement, sans rien laisser paraitre, et quand il s’estima prêt, passa à l’action. Il estimait qu’en temps que prêtre de Sikeh, son but était de suppléer sa déesse là ou elle ne pouvait pas être.

Utilisant les pouvoirs que lui autorisait sa foi démentielle envers Sikeh, il réussi à convaincre de nombreux prêtres, façonneurs et apprentis, de le rejoindre dans sa folie. En quelques mois il avait réussi à rallier de nombreux prêtres et ils commencèrent à semer le chaos et le désordre partout où ils passaient. La réaction des paladins de Gilnis ne se fit pas attendre mais le mal était fait.

Dans sa folie, il tenait pour responsable l’Ordre de Gilnis de ce qu’était devenu le culte de Sikeh. Pressentant une puissante répression, il avait pris soin de convertir à sa cause des mercenaires de tous horizons qui le moment venu s’opposèrent aux paladins de Gilnis. Le premier affrontement tourna au massacre, les guerriers de la justice n’étant pas préparé à être accueilli ainsi.

Les représailles furent encore plus terribles. L’Ordre de Gilnis envoya tous ses paladins et mit un terme aux méfaits de ces hérétiques. La rébellion des prêtres de Sikeh fut achevée aussi vite qu’elle avait commencée mais ils avaient eu le temps de donner naissance à de nombreuses passions dans les villages où ils étaient passés. Une équipe parmi les plus puissants prêtres de Sikeh se chargea alors de détruire ces hérésies. On les appela les destructeurs, et bien qu’ils n’aient eu à agir qu’à cette unique fois, les prêtres de Sikeh prouvèrent à ceux Gilnis qu’ils pouvaient s’occuper eux même de rétablir l’équilibre, permettant ainsi de garder des relations entre les deux cultes au moins cordiales.

Une fois capturé, le Grand Prêtre lui-même se chargea de faire passer le rituel d’épanouissement à Galohat. L’on raconte que sa rencontre avec l’essence de Sikeh le rendit fou et qu’il passa les quelques jours qui lui restait à vivre à délirer à propos du véritable but des prêtres de Sikeh, implorant la déesse de le pardonner. En effet, il mourut cinq jours plus tard, de faim et de soif, refusant de se nourrir.

Mais depuis cet évènement, les paladins de Gilnis retinrent la leçon et surveillent plus que jamais le culte de Sikeh, sans jamais baisser leur garde. Le faible nombre d’apprentis de Sikeh à être formé permit à l’Ordre de Gilnis d’associer à chaque apprenti formé de Sikeh un apprenti paladin en charge de le surveiller et de l’arrêter s’il déviait. La fin de la formation de l’apprenti de Sikeh sonnant au passage la fin de la formation du futur paladin.

La Hiérarchie du Culte

(Actuellement, le rang de Grand Prêtre est occupé par une femme, c’est pourquoi je parle toujours de cette personne au féminin même s’il est possible qu’un homme occupe ce rang)

Le temple de la Grande Prêtresse de Sikeh est situé à Sipahan la belle. Elle a comme mission de gérer toutes les affaires du culte. Elle est secondée dans cette tache par trois Hauts-Prêtre, supervisant individuellement Amresia, Djel Fa et Norgod, respectivement depuis Sipahan, Hek’Adir et Port-Pergas.

Les façonneurs ayant comme mission de faire remonter des informations au Haut-Prêtre les supervisant, celui-ci les transmet ensuite à la Grande Prêtresse lors de conciles organisés sur demande durant lesquels les trois Hauts-Prêtre conseillent la Grande Prêtresse sur les décisions à prendre pour l'avenir du culte.

Ces conciles se tiennent généralement dans le temple de Sipahan mais il arrive que pour certaines questions ou certains cas, la Grand Prêtresse se déplace jusqu’à Hek’Adir ou Port Pergas. Ainsi, quoi qu’il arrive, un Haut-Prêtre (ou la Grande Prêtresse) peut rejoindre un concile en moins d’une journée par la mer. Un Haut-Prêtre peut également convoquer lors d’un concile un ou même plusieurs prêtres (Façonneur, Arpenteur ou Apprenti) comme témoins.

Le(a) Grand(e) Prêtre(sse) est nommé(e) par les trois Hauts-Prêtre. Ce choix est cornélien et généralement, sont élu(e)s au rang de Grand(e) Prêtre(sse) des Arpenteur(ses) ayant apporté au culte une découverte essentielle dans le dévouement envers Sikeh. Quant aux Hauts-Prêtre, ils nomment eux-mêmes leur successeur parmi les prêtres qu'ils supervisent. Si un Haut-Prêtre n'a pas désigné de successeur à sa mort, le(a) Grand(e) Prêtre(sse) se charge de le faire.

Ces grades sont acquis à vie, sauf désobéissance au Premier Commandement, même si ce cas n’est encore jamais arrivé.

Actuellement, la Grande Prêtresse se nomme Nira Clulonna et ses trois Hauts-Prêtre sont : Ceon Rhoran (Sipahan), Mudoc Gwodd (Norgod) et Eshalda Marik (Djel Fa). Il n’existe pas dans les autres courants de prêtres remarquables donc nous ne perdrons pas de temps à les présenter.

Fêtes et cérémonies



Symbole de Sikeh

Le symbole de Sikeh est la rose, synonyme de passion. Les apprentis doivent tous arborer distinctement une rose sur leur tunique, qu’importe la manière. Il peut s’agir d’une véritable rose accrochée à leur haut de chausse, d’une broche ou même d’une rose brodée. C’est le symbole qui permet à quiconque de reconnaitre un apprenti de Sikeh.

Les façonneurs et les arpenteurs doivent en plus porter un médaillon en bronze avec gravé en son cœur une rose. Ce médaillon leur est donné après leur réussite au rituel d’épanouissement. C’est le plus précieux bien de chaque prêtre car lors du rituel d’épanouissement, une partie de l‘essence de Sikeh avec laquelle il est entré en contact y est attaché par magie.

D’après la légende, il existerait une rose dans laquelle Sikeh aurait scellé une partie de sa puissance afin de permettre le moment venu, à son plus fidèle serviteur de s’en servir pour déchainer les passions : la Rose Eternelle de Sikeh.

Rituels et prières



_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Culte de Sikeh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Culte de Sikeh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gardien du culte
» Une journée avec le culte d'Ilmater
» Le culte impérial devlan
» Saintes Ecritures du culte de l'Unique.
» Le culte de Gaia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: Discussions et Présentations :: G&H : Le jeu de rôle (projet N°2)-
Sauter vers: