Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Gahn] Les combats de rues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Gahn] Les combats de rues.   Jeu 19 Avr - 21:05

Post n°70
<Gahn>


Post précédent Le Colisée

Gahn rentrait du Colisée depuis trente minutes maitenant, il traversait la ville comme à son habitude, en s'arretant ça et là. Rien d'inhabituel dans la journée, jusqu'au détour d'une ruelle.

Une barricade s'était élevée, devant plusieurs caisses étaient fichés des pieux de bois, et derrière eux, des hommes cagoulés et armés d'arbalètes étaient semblait-il entrain d'attendre. Devant les pieux, les cadavres de 6 hommes de la garde jonchaient le sol, le teintant de rouge.
*Mais qu'est-ce que...*
Gahn ne finit pas sa phrase, en regardant autour de lui, il se rendit compte que la ville était en proie à un coup d'état. Des colonnes de fumée plus ou moins important s'élevaient des différents quartiers de la ville.
*Par la main d'Argath...*

Le plan qui germa dans l'esprit de Gahn était simple, trouver ses compagnons Argath, Grorf et Glorac. Puis rallier les poches de resistances des troupes loyalistes. Mais où étaient ils? Gahn décida de se diriger vers la citadelle, il pensait que ses amis l'y rejoindrais.

***

Gahn traversa une longue rue pavée, de part et d'autre de la chausée, des cadavres étaient laisser à l'abandon. C'est alors que Gahn remarqua un combat acharné entre garde et hommes cagoulés. Un violent corps à corps les opposaient dans une maison en train de prendre feu. Le choix fut vite fais, et Gahn décrocha la hache qui trônait dans son dos pour charger cette vermine.

L'effet de surprise permit à Gahn d'enfoncer sa hache dans le dos d'un homme cagoulés alors que celui ci combattait. Son sang éclaboussa le visage du nain, son visage si serein et empli d'un colère palpable.
-Ne vous endormez pas ! Votre ville tombe ! Hurla Gahn au soldat.
Les autres hommes cagoulés voyant cette nouvelle menace redoubèrent d'efforts : un garde s'écroula, éventré, tandis qu'un autre perdait sa main. Sans attendre deux hommes se lancèrent vers Gahn. Le soldat qu'il avait sauver auparavant se mis au travers de leurs route et d'un geste vif, trancha la jambe d'un des deux assaillant. Gahn, voyant l'ouverture, se jeta dans la melée, la lame au clair.

La *Rage Bjoränn* s'empara de lui, ses yeux éclatèrent du bleu glacial du Nord tandis qu'il poussait un terrible hurlement de colère. Sa hache se leva prestemment, tombant lourdement sur le cimeterre de l'autre bandit. Celui ci donna un violent coup de pied dans les cottes de Gahn qui en tomba. Dans un mouvement, il se releva de cotés pour lancer sa hache dans le flanc de l'homme, qui, cette fois ci, n'esquiva pas.

Les trois hommes cagoulés, morts, ornaient désormais le sol de leurs présence. Gahn trancha la tête de celui qui avait dors et déjà perdu sa jambe et dit au garde survivant :
-Prenez votre compagnon et emmenez le à la citadelle, protégez votre Roi, l'avenir de cette cité se joue aujourd'hui !
Sans plus attendre et malgré la douleur que lui causait ses cottes, Gahn reprit la route pour trouver ses amis ou d'autres gardes survivants...


*********



La situation semblait se détérioré dans Port-Pergas. Quelques survivants des combats qui clopinaient dans rues de la ville faisaient état de plusieurs dizaines voir de centaines d'hommes, ranimés par magie. Les fantassins n'était que la partie immergés de l'iceberg, puisque de nombreux cavaliers "mort-vivants" parcouraient la ville. La seule et unique bonne nouvelle était qu'une resistance efficace s'était organisé à deux endroits clé de la ville : la cathédrale dédiée à Kegoh et la citadelle. Les fuyards parlaient de la garde prétorienne de Port-Pergas, l'élite de l'armée de Port-Pergas en grande armure de plate, avec une épée double et un bouclier large.
-La situation s'est redressée là bas, des prêtres psalmodient contre les forces maléfiques qui animent ces atrocités.
-Y aurait il des hommes encore valide ici, que nous puissions faire la jonction avec les troupes de la garde?
-Oui monsieur ! La caserne de la grande avenue n'est pas encore tombée, mais elle est sévèrement attaquée. Il doit rester un demi-contingent là bas ! Allez les retrouvés !

Avec les indications du soldat, Gahn pris donc la direction de la caserne, bien décidés à aider la ville.
*Faites que mes compagnons aillent bien, par la grace divine du bras d'Argath...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Jeu 19 Avr - 21:18

Post 39
Lien précédent : Port-Pergas quartiers marchands : mais que se passe-t-il ?

Agrath croisait partout des soldats affairés, des guerriers en armes ; les citoyens armés de fourches, couteaux de cuisine ou tessons de bouteille se postaient aux barricades que d'autres construisaient, en vidant leurs maisons de leurs meubles, leurs matelas, tout ce qui pouvait servir à ériger des défenses : le quartier marchand tenait bon, montrant à son roi que se scitoyens l'aimaient et le soutenaient.

Agrath courait ; il avait entendu dire que la Taverne allait tomber, les Habitations aussi. Il pensait à ses amis... Il accéléra encore le pas ... Et heurta quelqu'un qui courait lui aussi comme un idiot.

se relevant, étourdi, il écarquilla les yeux :

Ah Gahn ! quell' bonn' surpris' ! Just'ment j'te cherchais ! Où son Grorf Et Glor'c ! Faut défendr' cett' satanée vill' ! On peut rallier les citoyens et r'prendr' unn' partie d'la vill' !

On est pas loin des port' ! Tout l'mond' se précipit' vers l'citadell', les uns pour l'protection les autr' pour défend' le roi ! mais en f'sant comm' ça on laiss' tout' les fort'fications à l'enn'mi et la vill' est à eux ! Si la vill' tomb', on est fichus ! La citadell' tiendra pas si la vill' est à l'enn'mi ! Crois moi y faut reprendr' la port' et s'y barr'cader ! L'aut' zouav' pourra plus r'cevoir d'renforts sans tomber sur nous, et on pourra attendr' que des renforts arriv' d'Tristeriv' et d'Haut'sylv' ! Puis l'roi nous récompens"ra sûr'ment si on sauv' la vill' !

Qu'pens' tu d'mon plan ? Le senn'mis s'attendront aps à ça ! On peut les prendr' à r'vers si on rouv' assez d'mond' ! C'risqué, mais ç'la seul' chanc' qu'y rest' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Jeu 19 Avr - 21:50

Post n°71
<Gahn>


Gahn se releva la tête endolorie de son choc avec son camarade. Il écouta son plan avec la plus grande attention et pesa le pour et le contre.

-Argath mon ami, tu portes bien ton nom ! Quel exellent plan que celui ci. Pour ce qui est de Glorac et Grorf, ils doivent être en ville, je ne me fais pas de soucis pour eux, ce sont des guerriers avertis, ils s'en tireront.
Gahn ne croyait pas un mot de ce qu'il disait, il était pétrifié de peur en imaginant ses deux autres compagnons capturer, ou pire.

-En attendant, exécutons ton plan, cependant, y aller seul reviendrait à un suicide pur et simple. Rassemblons des hommes, citoyens ou soldats, il faudra faire une percée, et nous ne la fairons pas à deux.
Une idée germa dans l'esprit de Gahn à ce moment la...
-Mais le feu allié au fer pourrait faire des miracles... Je rassemble des hommes, fabrique le plus de bombes que tu peux ! Nous n'avons pas beaucoup de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Jeu 19 Avr - 21:56

Post N° 40

Bonn' idée ! j'cours chez l'alchimist' ! Regroup' autant d'soldats qu'tu peux !

Agrath partit en courant ...

Post suivant : Algar prépare la contre-attaque, Port-Pergas, quartiers marchands, Algar l'alchimiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Ven 20 Avr - 14:11

Post n°72
<Gahn>


Argath partit au pas de course chez l'alchimiste, son enthousiasme étonnerait toujours le jeune guerrier.
*Bien, des troupes...*
Gahn emboita le pas, et se dirigea vers une petite tente qui était construite au milieu de la route, encadrée par quatre barricades tenant le carrefours.

Il entra dans cette tente et vit trois hommes, un capitaine de la garde prétorienne, le capitaine de la garde et un jeune éclaireur venu donner des informations à sa hiérarchie.
-Qu'est-ce que c'est? Vous dérangez l'armée royale durant une réunion militaire, sortez d'ici ! Hurla le capitaine.
-Pardon capitaine, mais j'ai des coses à vous dire, de la plus extrême gravité.
-Je n'en ai cure, déparassez moi l'plancher !
-Allons Seorr, écoutons ce que le nain a à nous dire. Chuchota le prétorien pour calmer son compagnon.
Sans attendre Gahn saisi la perche.
-Messieurs, je n'ai pas l'autorité militaire pour vous dire quoi faire, mais je puis vous assurez qu'un plan est prêt pour attaquer les portes. L'alchimie explosive est la clef de la victoire ici. En faisant une brèche dans leurs lignes et en prenant les portes, les renforts de Tristerive et de Hautesylve seront en sécurité, et alors la bataille sera gagnée.
-Un plan ambitieux, nain, mais l'armée a un autre objectif que les portes actuellement, nos troupes doivent établir un périmètre de sécurité le plus rapidement possible autour de la citadelle...
-C'est impossible monsieur ! Si vous n'avez pas le courage d'attaquer, donnez moi un commandement, je prendrais ces fichues portes !

Le doute s'installait chez le prétorien, tandis que le capitaine semblait prêt à dégainer son sabre et à trancher la tête du nain, cependant, et heuresement, il n'en fit rien.
-Hum, je n'ai que très peu de troupes dont je puisse me passer... Allez voir le sergent Oldorf et prenez son contingent avec lui, cela doit faire entre 30 et 40 hommes, je ne peux pas faire plus.

Le nain n'ajouta rien, avant qu'il reviennent sur leurs paroles, et courut voir Oldorf. Il trouva le sergent non loin, sur une barricade, repoussant un assaut de soldats enemis. Le combat fut bref mais intense, les flèches et les carreaux royaux ayant fauchés les attaquants aussi rapidement que du blé mur. La ruelle étaient couverte de cadavres à un tel point qu'on n'en voyait plus les pavés.
-Sergent Oldorf, votre bataillon est il en ordre de marche?
-Oh oh, et qui êtes vous, jeune nain?
-Pas de temps à perdre en gaminerie sergent. Les portes doivent être reprise et votre bataillon m'a été désigner. Je dois faire la jonction avec une autre force, l'artillerie cette fois. Pouvez vous mettre votre bataillon en marche?
Le sergent semblait perplexe, qu'est-ce qu'un nain pouvait bien faire avec ses hommes? qui plus est il n'avait pas de galon, et encore moins d'uniforme.
-Bien, allons y, ça sera toujours mieux que de rester derrière ces barricades à attendre que toute la ville soit en cendre, lacha le sergent dans un soupir. Enseigne ! Sonnez clairon ! Ordre de marche ! Et où allons nous... capitaine? demanda-t-il avec une pointe d'ironie.
-Faire notre jonction un peu plus loin sur la grande avenue. En marche sergent.
La troupe partie vers la grande avenue, espérant rencontrer Argath le plus rapidement possible...

[Hrp: amis mdj, je sollicite votre aide pour l'ajout de troupes. Je vous remercie d'avance Smile ]

[sergent + 29 gardes rajoutés]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grorf
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 23
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 17/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Sam 21 Avr - 7:01

Post n° 31
<Grorf>

[Hrp : action précédente dans "Tristerive" , cf "Auberge du repos éternel"]

La bataille faisait rage à Port-Pergas , et Grorf voulait retrouver ses amis pour s'assurer à la fois qu'ils étaient sains et saufs et qu'ils préparaient un plan , comme à leur habitude. Il se dirigea donc vers la citadelle , avec précipitation , tout en évitant les assauts ennemis.

Arrivé à sa destination , le colosse demanda aux gardes présents :

-Bonjour à vous , messieurs , je cherche un demi-nain qui serait passé par ici , du nom de Gahn...

-Hum , oui , nous avons vu un sang-mélé il n'y a pas longtemps... Il est à l'intérieur , avec le sergent. Vous pouvez aller l'y retrouver , il rassemble des hommes pour une attaque à la porte...

*Je le savais qu'ils préparaient un plan!*

-Merci beaucoup à vous!

-Mais de rien , soyez prudents tout de même, à la porte...

Grorf entra donc dans la citadelle pour y retrouver Gahn. Quand il le vit , il était en pleine discussion avec le sergent.

-Gahn! Te voilà! J'ai entendu dire que tu avais un plan , en quoi consiste-t-il?

Grorf s'avança près de son ami et du sergent à pas lents mais sûrs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   Sam 21 Avr - 10:45

Post n°73
<Gahn>


Gahn conversait toujours avec le sergent des préparatifs de l'attaque. Le bataillon comptait quelques archers et un ou deux experts en démolition. Il fallait s'y préparer. La troupe entamait sa marche, quand le nain vit Grorf arriver. Sa haute stature semblait encore plus appréciable dans le chaos causé par la bataille.
-Grorf ! Tu es vivant ! Par la main incandescente de Kegöh, quelle frousse j'ai eu !

Gahn se jetait alors dans les bras de son camarade, et après plusieurs accolades, le nain se calma et reprit le fil de son dialogue avec le sergent.
-Sergent, voici Grorf, il nous vient du Nord, et par ma barbe, il a le combat dans le sang ce petit !
La situation semblait comique à ce moment là.
-Grorf, nous partons à l'assaut des portes avec le bataillon du sergent, et devons rencontrer Argath, qui ne devrais d'aileurs plus tarder, près de la grande avenue. Nous devrions déjà être partit ! En route!

Les trois partirent le long de la petite colonne, Le sergent en tête, suivit par Grorf et Gahn. Il ne manquait désormais plus que la technologie explosive d'Argath... ainsi que Glorac...

Action suivante, Recrutement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gahn] Les combats de rues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gahn] Les combats de rues.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin des combats
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Garage des rues : véritable casse-tête !
» Un rp avec un gamin des rues ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: Port-Pergas :: Les Quartiers Marchands-
Sauter vers: