Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Lorenzo] Maigres acquisitions

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorenzo

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Age RP : 18
Fiche perso : Non défini
Date d'inscription : 19/11/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Lorenzo] Maigres acquisitions   Mar 25 Nov - 21:25

Post n°1

Une route, tout d'abord claire et bien tracée devenant petit à petit un sentier sinueux semé d'embuches : telle était la vision de Lorenzo quant à son l'avenir. Il le savait pertinemment, le chemin de la vengeance abrupt et parsemé d'épines n'admettait rarement de retour mais le jeune homme avait bien la détermination de le suivre jusqu'au bout. Mais contrairement aux idées reçues vengeance et sagesse peuvent aller de paire. Son plan était prémédité, chaque action entraine une réaction, chaque cause entraine une conséquence et l'échec n'était que la conséquence de l'ignorance et du manque de préparation. Son but à cour terme ? Préparer une équipage qui lui permettrait d'amarrer. Mais avant ça il lui restait quelques affaires à régler.
C'est la raison pour laquelle Lorenzo arpentait les galeries marchandes, son couteau de chasse s'étant brisé il était temps pour lui de s'en procurer un nouveau ainsi que de trouver de quoi se nourrir pour les quelques jours à venir. Sur un navire, un bon poignard et souvent plus efficace qu'un cimeterre, l'expérience avait eu le temps de le lui prouver.

A quelques mètres de lui, Lorenzo aperçut l'enseigne d'un forgeron qui selon l'écriteau avait un stock d'armes en tout genre à vendre. Il 'approcha, poussa la lourde porte de bois et d'acier puis jeta un œil à l'étalage, observant les différents couteaux. Ne possédant pas les moyens de se permettre le luxe il observa les plus modestes d'entre eux, les soupesa les un après les autres puis les fit virevolté dans sa main avec une certaine aisance jusqu'à que le boutiquier s'approcha et lui posa une main sur l'épaule qui lui valut presque d'avoir la gorge tranchée si Lorenzo n'avait pas retenu le mouvement de défense à temps.

Tué par l'une de mes propres lames, cela aurait été le comble.

Pardonnez moi, les temps ne sont guère sûres, et il vaut mieux être le premier à frapper. Mais cela ne m'excuse pas, toute la faute est mienne.

Cela n'est pas grave, mais je me permet de vous suggérer de vous détendre. Un renseignement peut être ?

Oui, je voudrais savoir à combien vous vendez ce poignard, pour une arme forgé dans des matériaux aussi médiocres l'équilibre semble être acceptable et la longueur paraît me convenir.

Celui là ? J'avoue il n'est pas trop mal réussit mais c'est d'une fabrication assez banale ce qui ne le rend pas très efficace si ce n'est pour venir à bout de cordages, essayez donc celui ci.
Le forgeron désigna un poignard, finement décoré, au tranchant aussi redoutable que parfait, la garde et la poignée étaient serties d'or. Le jeune homme retint le bras du commerçant.

Cela ne sera pas nécessaire, c'est bien au dessus de mes moyens, peut être dans un futur qui pourra être aussi proche que lointain. Mais vous n'avez pas répondu à ma question, quel est donc le prix de cette arme.

Cinquante pièces d'or.

Très bien, je vous la prend donc.

Il décrocha une petite bourse remplie de pièces d'or de sa ceinture, en sortit une cinquantaine avant de calculer brièvement ce qui lui restait. Il possédait 135 pièces. Après avoir payer le forgeron il n'en avait plus que 85. Il salua le vendeur et sortit de la boutique, il lui restait quelques commissions à faire. Malgré son dépit de voir sa maigre bourse se vider il savait que cet achat lui était nécessaire. Il aurait pu le voler certes, ça aurait même été un jeu d'enfant, mais ce forgeron été honnête et voler sa production revenait à voler son pain. Lorenzo n'était pas le genre de pirate sans foi ni loi à s'en prendre à d'honnête travailleurs, non, ses cibles favorites étaient plutôt les riches bourgeois avides et graisseux, méprisant ouvertement les moins fortunés qu'eux. Lorenzo n'était pas de l'essence des pirates actuels, non sa noblesse de cœur et d'âme lui provenait des principes de l'ancien roi des pirates.
Réflexion faite il se rendit rapidement à l'épicerie la plus proche où il acheta trois pommes au prix d'une pièce d'or chacune puis, acheta trois baguettes au boulanger voisin avant de finir par se procurer trois saucisses chez le charcutier.
Après cela il se décida à quitter les quartiers marchands, voyant les 76 maigres pièces restantes dans sa bourse puis partit sans un mot, les idées bien en place.

[MDJ, ayez l'amabilité de retirer 59 pièces d'or de mon inventaire (135 – (50 + 3+ 3 + 3) = 76) et de m'ajouter une dague médiocre, trois saucisses, trois baguettes et trois pommes. Merci. Désolé pour le texte de basse qualité et d'une profonde inutilité pour l'histoire du personnage mais il était nécessaire pour démarrer.]
[LL : Je te retire 64 écus car on paye toujours 10% de plus]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Lorenzo] Maigres acquisitions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. ?Pv Hakushi Mihawk?
» Elevage laitier: Fini le temps des vaches maigres !
» LORENZO SPERLONGA
» Dans la brande Scylléenne [Ernst]
» grosse acquisitions a calgary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: Port-Pergas :: Les Quartiers Marchands-
Sauter vers: