Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Galathiel] Le chaos des souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galathiel
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Age RP : 7 ans
Fiche perso : T'cliques pas là ou mon doudou te tue !
Date d'inscription : 03/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Galathiel] Le chaos des souvenirs   Sam 8 Nov - 21:42

Post N°23
~Galathiel Sarimal~


[HRP : Post précédent dans les Habitations de Port-Pergas]

Voilà environ quatre jours que Galathiel attendait le retour de Malphas et de Zasalamel, et peut-être Leelou, lui avait-il dit. Non pas que Mordemes n'était pas gentil avec elle, au contraire, mais Malphas lui avait promis qu'il reviendrait, et elle guettait chaque jour l'accomplissement de cette promesse. Ils lui manquaient tous. Et chaque heure de plus sans eux agrandissait un vide d'affection en elle, mais la fillette ne les oubliait pas, parce qu'elle savait qu'ils devaient revenir. Mais elle avait peur.
Parce qu'on lui avait dit qu'ils étaient aller combattre des méchants, et lorsque Malphas et le reste de la Congreg' était reparti, en passant par la forêt, cela avait ravivé en elle un sentiment de solitude, un sentiment de danger, d'abandon, de peur... un souvenir dont elle ne se remémorait plus, dont son inconscient ne voulait plus qu'elle se le rappelle, pour ne pas qu'elle ait trop mal. Même si quelques bribes traversaient cette barrière établie pendant son sommeil, pour rendre ses rêves cauchemars.

Assise dehors dans l'herbe sèche, Galathiel essayait de se raisonner plus qu'elle n'était déjà têtue.


**Je ne devrais pas avoir peur... ils savent tous manier l'épée, j'l'ai pas vu mais j'le sais, mais j'ai pas compris pourquoi je pouvais pas venir avec eux... plus en sécurité ? Ca veut dire quoi ? Que là-bas c'est trop dangereux pour moi ? Le combat est dangereux... même pour eux alors. Mais ils m'ont promis de revenir. Donc ils vont revenir, vivants. Blessés, je sais pas. Mais vivants. Et ils vont guérir vite. Donc je ne dois pas m'inquiéter.**

La petite fille serra plus fort son Godzi, malgré le fait qu'elle tentait de se convaincre inutilement. Elle ignorait encore que ce n'était pas du fait qu'ils reviennent ou non dont elle avait peur, mais bien autre chose.

"Galathiel ? Tu viens lire l'histoire de Keadda la voleuse avec moi ? Où es-tu ?"
"Je suis là." répondit la fillette à Mordemes sans se retourner. Mordemes lui avait pourtant dit qu'ils liraient ensemble cette histoire aujourd'hui, dont elle rêvait qu'il lui la raconte depuis que Malphas et les autres étaient partis. Mordemes se rapprocha de la fillette.

"Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu penses encore à eux ?"
"Wui... même si j'sais qu'ils vont revenir comme ils me l'ont promis, j'ai peur."
"C'est dur d'attendre, n'est-ce pas ?"
"Vui, très."
"D'autant plus que ce sont des personnes que tu connais et aime, pas vrai ?"

Galathiel ne répondit pas tout de suite. Qu'elle aimait ? Voilà longtemps qu'elle n'avait pas entendu ce mot, utilisé de elle vers d'autres personnes... Elle les appréciait, voilà tout. Quant à aimer, elle n'était pas sûre de sa signification. On ne le lui disait jamais...

**[Flashback]**

Fillette aux yeux dévorés par la curiosité, phrase sincère, un bisou léger sur la joue...

"Ze t'aime maman."
"Je t'aime ma chérie."

Visage inconnu, souvenir flou, voix semblant provenir d'un passé lointain et oublié...

**[/Flashback\]**

...ou pas.

Mordemes soupira, et ouvrit le livre qui contenait l'histoire de Keadda, commençant à lire la première partie de l'histoire. Galathiel l'interrompit soudainement.


"Mordemes, c'ment tu définis le mot "aimer" ?"
"Eh bien... une affection profonde envers quelqu'un d'autre. Tu parles dans quel sens ? Tu penses aimer un garçon ?"
"Je parle de Malphas et des autres... je pense les apprécier, mais je ne sais pas si je les aime. C'est qwa la différence ?"
"Hum... apprécier est moins fort qu'aimer. Par exemple, ta maman t'aime, elle ne t'apprécie pas. Aimer est plus fort au niveau des sentiments qu'apprécier."

La fillette repensait au souvenir qui venait de lui traverser l'esprit. Maman...

"Ma maman ?"
"Oui."
"Je n'ai pas de maman." répondit Galathiel avec un petit ton de colère.
"Tu as forcément une maman. Comment s'appelle-t-elle ?"
"Je n'ai... je ne sais pas." Sa bouche laissa ouvrir les mots qu'elle voulait dire, elle et son inconscient, à une grande vitesse, l'effet de colère ayant disparu, pour laisser place à une voix triste et énervée. "Je ne sais plus. Je ne veux pas savoir. J'ai oublié, et je ne veux pas m'en souvenir. Je..."

La fillette se tut, se rendant compte de ce qu'elle prononçait. Jamais elle n'aurait dit cela. Elle ne voulait pas s'en souvenir ? Mais elle ne voulait pas répondre à Mordemes, elle ne savait pas pourquoi, elle savait ce qu'était une maman, mais pas sa maman à elle, alors qu'elle savait qu'elle savait mais elle ne voulait pas se souvenir qu'elle savait...
Elle était complètement perdue. Les larmes lui vinrent naturellement, et elle ne tenta pas de les essuyer. Tout se chamboulait trop dans sa tête pour qu'elle ne se préoccupe des fines gouttes d'eau salée qui glissaient le long de ses joues, de même du regard affolé de Mordemes qui se demandait qu'est-ce qu'il avait bien pu dire, et qu'est-ce qu'il lui avait pris pour en parler. Il savait pourtant que c'était une orpheline...
Mordemes prit la fillette dans ses bras, mais elle se dégagea instinctivement.


"Excuse-moi, j'aurais dû me taire."

Galathiel ne répondit pas. Elle voulait penser à autre chose, mais le mystère sur sa mère n'était pas résolu dans ses pensées, et elle n'arrivait pas à s'en défaire. Mordemes voulait la réconforter, se faire pardonner, mais c'était impardonnable. Il voulait la prendre dans ses bras, elle voulait être seule. Il avait au moins compris cela.

"Je sais que tu veux être seule. Je suis vraiment nul. Je retourne à la maison, reviens quand tu voudras... mais avant la nuit, d'accord ?"

Il patienta encore quelques secondes, devinant la réponse muette de la fillette, puis s'en retourna chez lui.
Dans la tête de Galathiel, ce n'était que chaos. En même temps, se bousculaient sa curiosité insatisfaite au sujet de sa mère -qui était-elle ? En avait-elle une ? Comment s'appelait-elle ? Pourquoi n'était-elle pas avec elle en ce moment si elle en avait une ? Et si elle l'aimait surtout ?-, sa volonté intérieure de ne plus y penser et son inconscient ayant installé une barrière encore plus solide vers ce souvenir qui ne pouvait que faire du mal à la volonté intérieur de la fillette, même si cela ne satisfaisait pas sa curiosité, trop curieuse justement...

Quelques heures plus tard, elle était toujours dans le même chaos, mais pour elle, il ne s'était écoulé que deux minutes. Aucun notion de temps dans ses pensées trop agitées. Elle ne pensait plus au froid qui s'installait peu à peu en soirée, ne cessant de serrer sa peluche contre son coeur, sans s'en rendre compte. Jusqu'à ce qu'elle sente quelque chose gravir sa jambe.
Elle ouvrit les yeux.

Une araignée !


"Maman !" cria Galathiel de peur sans s'en rendre compte, n'osant pas bouger, ignorant si l'arachnide était dangeureuse ou non.

Aussitôt, elle sentit quelque chose bouger dans ses bras, grognant, griffant, mais pas méchamment, sa peau, et la petite fille les ouvrit de suite.

Son Godzi, ourson en peluche, était devenu un ourson vivant, féroce, qui se jeta sur l'araignée pour la tuer. Galathiel assista sans voix au mini combat qui se déroula alors sous ses yeux.


[HRP : Est-ce que l'araignée touche la tête de Godzi ? Dans le cas contraire, la tue-t-il ? ^^]
[S : Elle ne le touche à la tête, mais il ne la tue pas non plus. Il se contente de la faire fuir en la tapant de son poing rembourré sans lui faire de dégâts significatifs.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galathiel
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Age RP : 7 ans
Fiche perso : T'cliques pas là ou mon doudou te tue !
Date d'inscription : 03/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel] Le chaos des souvenirs   Mer 12 Nov - 19:28

Post N°24
~Galathiel Sarimal~


L'ourson se contenta de donner des coups de poing, ou plutôt de patte, à l'araignée, en faillissant casser une de ses huits pattes, bien qu'elle y échappa de justesse, en s'enfuyant à toutes pattes vers les bois devenant petit à petit plus sombres qu'à midi. Godzi n'essaya pas de la rattraper, il sentait que sa maîtresse était hors de danger, bien qu'elle fut encore bouleversée par ce qui venait de se passer. Le regard de l'animal croisa celui de la fillette, qui pensait rêver, mais lorsqu'il se jeta dans ses bras, son pelage était tellement doux, tellement réel, qu'elle comprit que l'ourson, l'araignée, et la fuite de cette dernière face à la peluche vivante s'était bien passé. Elle avait complètement oublié le chaos qui régnait dix secondes plus tôt.

"Godzi ?"
"Grrblm ?"

L'ourson avait grogné, gentiment, mais Galathiel avait perçu ce grognement comme un "Oui" d'humain. Quelqu'un d'autre aurait été là, il aurait perçu la petite conversation comme une suite de grognements consécutifs, alors que la fillette entendait Godzi parler en humain d'après elle, et qu'elle lui répondait de la même manière. Etrange charme...

"Comment t'as fait pour te transformeeer ?"
"Secret d'ours !"
"Mais t'es VRAIMENT une p'luche ?"
"Oui ! Simplement que tu as appelé à l'aide, alors j'ai voulu t'aider..."
"Mais t'étais pas vivant avant !"
"Qui sait ?"

Trente secondes s'était écoulées, et le sourire aux lèvres, Godzi se retransforma en peluche. Galathiel le secoua.

"Hey, t'endors paaas ! Jveux tout savoir ! Commentasfait ? Commentasfait ?"

Seul un regard plus profond qu'avant et un sourire cousu lui répondirent. Elle était complètement abasourdie.
Il fallait qu'elle raconte ça à quelqu'un.


"Mordemeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeees !"

La fillette avait crié, avec un ton de joie qui indiqua à l'interpellé qu'elle était sortie de ses sombres pensées. Peut-être même qu'elles les avait oubliées, selon lui. Il sortit de la maison, juste à temps pour que la petite fille le percute comme un boulet a peine envoyé par un canon de guerre. Sauf que Galathiel était pacifisite. Mordemes tomba en arrière, sous le choc, entraînant l'enfant dans sa chute.

"Ouïlle, ma tête ! Et mon dos... qu'est-ce qu'il se passe Gala' ?" dit-il en se relevant progressivement, tandis que la fillette était déjà debout. Cette dernière désigna sa peluche.
"Ben j'étais en train de penser à jesaisplusquoi, et piiis ya eu une GROSSE araignée qu'est montée sur ma jambe, alors j'ai crié "Mamaaaaaaaaan !" très fort, pis Godzi l'est devenu tout à coup vivant pis l'a chassé l'araignée à coups de pattes ! Pis l'araignée l'est partie, pis elle est pas revenue ! Pis Godzi y m'a parlé ! Il m'a dit qu'il s'était transformé parce qu'il voulait m'aider pour pas que l'araignée me fasse du maaaaaaal, pis ensuite, ben, en fait, eh bah, il s'est retransformé en pelusse ! Pis l'a pu parlé ! Mais yavait pu d'araignée ! Et pis Godzi y pouvait pu parler ! Pis là il est encore en pelusse ! Mais il est devenu un ourson suuuuuuuuuper doux tout à l'heure, et pis j'ai su qu'il était réel à ce moment-là, pis jvoulais te le dire, parce que t'es génial, et que tu comprends tout, et pis t'es super intelligent, tu sais plein de choses, tu sais même lire ! et pis parce queeeeeeeee... ben... parce que Godzi y m'a sauvé de la messante araignée."

Galathiel finit de parler, toute essouflée, venant de débiter ses phrases à une rapidité vertigineuse pour quelqu'un de son âge. Elle n'avait aucune conscience du fait que Mordemes n'avait strictement rien compris à son récit, et qu'il était en train de se poser la question si tous les enfants de son âge étaient pareils.

"Mordemes ? Tu penses à kwaaaa ?"
"Je me demandais si tu n'étais pas fatiguée."
"Ah nan ! Suis en pleine forme ! Pis d'abord, c'est vrai cque j'ai raconté ! D'abord !"
"Bien sûr !"

Sur ce dernier mot, il récupéra de justesse la fillette qui venait de s'effondrer, les yeux fermés, profondément endormie. D'un coup, comme ça, alors qu'elle venait de prouver qu'elle était parfaitement éveillée, en pleine maîtrise de son énergie. Du point de vue de Mordemes néanmoins, car du côté de la fillette, elle avait bien senti une fatigue immense l'envahir, mais son esprit était tellement agité qu'il avait réussi à tenir encore deux minutes pour raconter les faits avant de laisser le corps prendre le dessus, ne laissant à Galathiel qu'une simple vision d'un voile sombre se penchant sur sa vue, tombant par la suite dans un étrange pays, celui des Rêves...

Post suivant


Dernière édition par Galathiel le Ven 27 Fév - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Age RP : 8 ans
Fiche perso : C'est par ici
Date d'inscription : 03/01/2009

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel] Le chaos des souvenirs   Mar 6 Jan - 0:00

Post n°1
Nemrod

[HRP= ceci se passe après le depart de Galathiel]


Il était fort, il était grand, il était brave... c'était comme ça que commençaient tous les récit héroïque, pas de chance pour Nemrod, lui était petit, faible et plutôt peureux, après tout il n'avait que huit ans alors que les héros de ses livres commençaient toujours leurs quêtes épiques avec quelques poils au menton. Mais peu importait à ce jeune gamin qui courrait à travers les arbres sombres et menaçants de la Sombreforêts, il se prenait les pieds dans leurs racines noueuses qui, telle des tentacules, sortait sur sol aux endroits les plus inattendus. Le petit garçon se demandait même si elles n'étaient pas vivantes pour toutes se placer ainsi sur son chemin. Il n'avait pas à se soucier des branches basses au moins, elle ne risquait pas de l'atteindre, leurs bois noueux se trouvait bien au-dessus de sa tête. Les arbres étaient, pour la plupart, des feuillus sombres et à moitié mort, ne portant plus que quelque feuille desséchées le long de leur branche à l'aspect squelettique. Un vrais décors de combat épique pensa Nemrod, il se voyait bien là, avec une dizaine d'année en plus, armé d'une longue lame, pré d'une armure scintillante affrontant des monstres horribles dans des duels sanglants.

Malgré son enthousiasme l'heure n'était pas aux rêveries, sa longue recherche allait bientôt se terminer et il serait de nouveaux avec Galathiel, il se la représentait d'ailleurs assez mal dans cet environnement sombre et hostile, elle qui lui avait toujours semblé comme un rayon de soleil a quoi ressemblerait elle dans ce lieu de nuit éternelle ? Il imaginait bien que sa simple présence illuminerait cette pénombre, transperçant les ténèbres des reflet irisé de ses yeux et des lueurs doré de sa chevelure...
Il sortit de ses songes Galathiesques dès qu'il aperçut ce qu'il avait pensé être une ferme : Ce n'était en fait qu'une petite maison de pierre, les murs blanchis à la chaux et le toit de tuile écarlates tranchaient nettement avec le paysage sombre et décoloré. Un mince filet de fumée montait de la cheminée vers le ciel dont le bleu était caché par les arabesques grises des nuages. Ses pas, à la limite de la course aveugle, le menèrent rapidement à la porte de la maison, il ne cherchait pas à se cacher et, après avoir reprit son souffle, il toqua trois fois au battant de bois.
Il y eut une vingtaine de seconde d'attente puis un homme ouvrit, il avait une carrure imposante mais, malgré cela, il émanait de lui une aura de bienveillance mêlée de douceur, il souriait à l'enfant qui se tenait devant lui, ses mains étaient larges et calleuses mais, celle que voyait Nemrod, était posé délicatement sur la poignée de la porte, l'homme dit d'une voix douce et légèrement inquiète malgré son sourire :


-Mais, mon garçon, que fait tu donc ici ? Tu t'es perdu dans les bois ?

Le garçon plantant son regard droit dans celui de l'homme, c'était exactement le genre d'ermites solitaires qui aidaient les héros apprendre les techniques secrètes du maniement de l'épée. Mais pourtant il ne pouvait pas braiment s'entraîner des longues années, il devait retrouver Galathiel. La voie rendue faible par cette longue course le petit garçon demanda d'un souffle.

-Vous n'auriez pas vu une petite fille, un peu plus jeune que moi, blonde aux yeux bleus récemment ?

Il avait l'impression d'insulté la jeune fille ne la résumant de façon si brève, mais il devait la retrouver d'abords, les louange passaient en second plan. L'homme eut l'air surpris pas sa question, son regard changeât légèrement, mais son sourire restât bienveillant.

-Tu... Tu connais Galathiel ?

Demandât-il, totalement surpris. À ce nom un grand sourire se dessina sur les lèvres du petit garçon. Cet homme savait où était son amie. Les mots sortirent de sa bouche a pleine vitesse sans qu'il puisse les contrôler:

-Elle va bien ? Heu oui je la connais, mais elle est là? Où est-elle? Vous la connaissez aussi? ...

L'homme eut un sourire compatissant, écoutât le petit garçon débité sa tirade de question avant d'y répondre calmement avec un petit sourire de réconfort.

-Elle va bien, elle est avec des amis, ils sont partis en chariot et...

Nermod n'écoutât pas la suite des paroles de l'homme solitaire, il le saisit par le coude, aussi fermement qu'il le pouvait et lui demanda, le regard plein d'excitation a l'idée que Galatiel soit si proche, d'une voix qui semblait extrêmement ferme et sérieuse pour une enfant aussi jeune que lui:

-Par où sont-ils partis ?

Cela ne semblât pas gêné l'homme que le petit garçon lui coup aussi impunément la parole, il reprit de sa voix calme en montrant une direction de son doigt.

-Ils sont allés par là-bas, il y à environs une heure...

L'homme eut un sourire en voyant le garçon qui, sans écouter ses mots, partit en courant dans la direction indiquée, courant a toute vitesse, trébuchant sur toutes les racine, manquant de tomber tous les deux pas, s'écorchant dans les buissons épineux, un grand sourire coupant son visage d'une oreille à l'autre.

**J'arrive Galathiel !!! ***

L'ermite solitaire le suivi lentement, il savait parfaitement que, dans quelques dizaines de mètres, ce jeune chien fou aurait oublié la direction et se retrouverait perdu, il se devait d'être là pour le raccompagner auprès de celle qu'il désirait voir à ce point... et peut-être verrait-il un tel sourire illuminé le visage de Galathiel...

Post suivant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Galathiel] Le chaos des souvenirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Galathiel] Le chaos des souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: