Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mirebrume : Prise de possession

Aller en bas 
AuteurMessage
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Mirebrume : Prise de possession   Mar 28 Oct - 13:02

Agrath Trak'Nard
Post N° 173

Post précédent : Routes de Norgod

Agrath et sa troupe entrèrent en fanfare dans le minuscule village qu’était Mirebrume, composé en tout et pour tout de quatre maisons de pêcheur et d’une petite auberge. Ce qui réchauffa le cœur d’Agrath, ce fut le magnifique ouvrage d’art militaire qui se dressait fièrement à côté de la place du village, une citadelle à la pointe des dernières techniques de construction défensive, placée là non pas pour défendre les habitants mais pour garder la frontière d’avec Roc-Rétif. Tandis que derrière Agrath ses hommes marchaient au pas, un courrier aborda respectueusement Aldus et lui lança : « Bienvenue Seigneur Gwauhar, le lieutenant Bjirek vous attend en la citadelle ; un cavalier est venu nous informer de…

« Le baron, c’est lui », dit simplement le chevalier.

(Se tournant vers Agrath) « Oh, toutes mes excuses seigneur. Je… Je me suis fourvoyé. Je… »

Suffit. Conduis-nous au lieutenant. Je n’ai pas que ça à faire.

Le garçon les mena vers la place centrale, où un homme en armure de parade, apparemment le lieutenant, flanqué de ses deux sous-officiers, vint accueillir la troupe. Derrière eux, une double rangée de guerriers à la tenue impeccable et au blason pergasien resplendissant tenait haut des lances et des épées huilées de frais. Bienvenue Seigneur Gwauhar, lança le lieutenant. Je suis le lieutenant Bjirek. C’est moi qui avais la charge de votre fief jusqu’à présent. Je suis heureux de vous accueillir. Nous avons ordre de partir dès cet après-midi afin de vous laisser le champ libre, et de renforcer la garnison de Hautesylve.

Merci de venir nous accueillir, lieutenant. J’espère que vous prendrez votre déjeuner avec nous, je souhaiterais que vous m’informiez de mon fief que vous connaissez sûrement mieux que moi, je n’en avais jamais entendu parler avant il y a deux jours.

Oh, avec plaisir seigneur. Puis-je ramener mes hommes à leurs occupations ? Ils partent cet après-midi et…

Oui, faites, je vous en prie

Repos, soldats ! N’oubliez pas, l’on part dans quelques heures, tenez-vous prêts !

Et sur ces entrefaites, le lieutenant fit visiter la citadelle à son propriétaire. Elle était très vaste, construction excellente, mais édifiée à une époque plus troublée où une garnison bien plus nombreuse la peuplait. Sur plusieurs étages au-dessus mais également en sous-sol, se déployaient une multitude de pièces ; des cuisines, des dortoirs, un tribunal, mais aussi des chambres individuelles pour les hôtes de marque, une salle de réception, des quartiers nobles… C’était un bâtiment superbe, conçu pour la défense mais constituant une petite ville en soi. Agrath était fier de posséder un tel bâtiment. Après avoir fait le tour et veillé à ce Nissias s’occupe de ses hommes notamment pour leur attribuer chacun une place au dortoir et leur apprendre le fonctionnement des tours de garde, Agrath, Aldus et Elgor mangèrent en compagnie de Bjirek et ses deux sous-officiers.

Alors, lieutenant, parlez-moi un peu de mon fief ; j’en sais relativement peu.

Oh, il n’y a pas grand-chose à en dire. Sans vouloir en rien vous manquer de respect, votre baronnie est sans grand intérêt. La Citadelle est superbe et c’est, je dirais, le seul joyau de ce village. Quatre cabanes de pêcheurs, des gens pauvres mais dignes, sans histoires, à part que deux familles se détestent et que j’ai dû les sermonner à plusieurs reprises. Une auberge modeste qui sert une bière potable et les produits de première nécessité, et qui aurait fermé ses portes, je pense, si mes soldats ne venaient pas y boire une partie de leur paye leurs jours de détente. Pourtant, le territoire ne manque pas de ressources, même s’il est de petite taille. Les eaux sont poissonneuses et le mouillage est sûr. La forêt peut vous fournir du bois en quantités et un peu de gibier si vous gérez la ressource convenablement ; une colline rocheuse au milieu de la forêt peut fournir de la pierre de taille à volonté. La rivière peut être remontée en bateau, ce qui simplifie considérablement les efforts de transport des matières premières. Bref, vous avez là de quoi faire, avec de la volonté, de ce village une bourgade accueillante. Ah, et le lieu a ses légendes aussi, comme tout autre je suppose. Les villageois croient dur comme fer que là où la colline touche l’eau, une grotte dont l’entrée est sous l’eau contient un trésor fabuleux. Soi-disant que toutes les deux ou trois générations un jeune homme plus aventureux que les autres tenterait de trouver l’entrée, mais que soit il rentrerait dépité, soit on ne le reverrait jamais. Fadaises, si vous voulez mon avis… Les deux hommes continuèrent à discuter un moment, puis les deux hommes prirent congé l’un de l’autre. Dans l’après-midi, la Garde Rouge prit la relève de la Garde Pergasienne, et après quelques plaisanteries de bon aloi, les Pergasiens s’en furent. Le baron Gwauhar était désormais seul maître de sa petite baronnie.

Tandis que le soleil descendait dans le ciel, Aldus réunit les villageois rentrés de la pêche, et les informa que leur nouveau Seigneur, le baron Gwauhar Rhendannon, exigeait leur présence sur la grand-place au coucher du soleil. Les villageois cessèrent de maugréer quand le chevalier leur annonça que le repas et la bière seraient offerts par le baron. Le soir venu, Agrath se présenta sur une estrade improvisée de vieille charrette sans roues, et lança son discours sur son plaisir à être parmi eux ce soir, et son désir de faire de ce village un lieu encore plus agréable à vivre. Il fut simple, direct, et promit aux habitants de toujours écouter leurs doléances et de penser avant tout à leurs intérêts. Puis il leur fit jurer à tous allégeance à leur nouveau suzerain, et chacun baisa la garde de son épée en signe traditionnel de vassalité à son égard. Suite à cela, Aldus ayant rétribué largement l’aubergiste pour leur ouvrir sa cave, cinq tonneaux de bière furent mis en perce et plusieurs porcelets rôtis pour nourrir soldats et villageois qui firent bientôt connaissance. A cette occasion, Agrath ouvrir son tonneau de « Spéciale de Garadgar », la meilleure bière du monde, qu’il gardait religieusement pour un évènement à fêter. Chacun, soldat comme habitant, reçut sentencieusement ses deux ou trois gorgées d’un breuvage tel qu’il n’en avait jamais goûté et n’en regoûterait probablement jamais. Puis, tandis que la nuit s‘avançait, les hommes du baron découragèrent discrètement mais fermement les hommes un peu trop éméchés de continuer à boire, et chacun regagna sa maison ou son casernement…

**Si j’avais pu me douter, songea Agrath alors qu’il soufflait la bougie de ses nouveaux appartements, il y a dix ans, que le jeune mercenaire deviendrait un jour Seigneur, si j’avais pu me douter… On me l’aurait dit, je n’y aurais pas cru ! Moi, un simple paysan ! Je bénis le jour où mes parents m’ont chassé de chez eux, le Seigneur Gwauhar Rhendannon, Baron de Mirebrume, Défenseur de Port-Pergas, ex chef d’un groupe de mercenaires tristement célèbre, aurait pu passer sa vie à semer et faucher du blé !** En souriant, Agrath s’endormit, certain que le lendemain serait encore meilleur qu’aujourd’hui…

Post suivant : Mirebrume, Portes de la ville

[Me retirer « tonneau : spéciale de garadgar » ; me retirer 100 Or pour 5 tonneaux de bière et 100 Or pour quelques porcelets rôtis (soit 200 Or en tout) ; merci !]

Erg : Fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mirebrume : Prise de possession
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Prise de sang et test HIV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: Mirebrume :: La Citadelle-
Sauter vers: