Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thorr Mogar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 23
Age RP : 32 ans
Fiche perso : Ici
Date d'inscription : 13/09/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.   Sam 20 Sep - 20:27

Thorr Mogar
Post N°1

Post précédent : Histoire de Thorr Mogar (c'est la suite).

Peu après avoir repris ses esprits, et examiné ses vêtements, Thorr observa le paysage environnant. Il était en plein milieu d'une immense forêt.
La forêt... jamais il n'y avait mis les pieds. Les nains n'aiment pas particulièrement la forêt, mais y sont tous déjà allés, tandis que Thorr, lui, n'y était jamais allé, et n'aimait pas plus que les autres.
Il décida de rester sur place quelques instants, pour mieux regarder. Il fit plusieurs tours sur lui même. La forêt était dense, touffue, et aucun chemin ne semblait y passer pour entrer ou sortir.
Plusieurs questions trottaient dans son esprit :
Comment était-il arrivé là, alors qu'il n'y était jamais allé auparavant, et que c'était si loin des montagnes de Norgod ? Par où était la sortie ? Comment allait-il survivre dans cette forêt ?
Tentant de les chasser, il continua de réfléchir. Au bout de quelques secondes, il leva la tête vers le ciel. Le soleil avait dépassé son zénith depuis un bon moment, apparemment, l'après midi devait avoir été bien entamée.

Il savait que là ou il habitait était une île. Et qu'une grande forêt se dressait tout au sud de sa presque-île. Si loin de ses montagnes... Pour retourner aux montagnes, bien qu'il n'en ait pas réellement envie, il fallait donc aller au Nord. L'Ouest lui étant inconnu, il choisit de retourner pour le moment dans les montagnes.
Il aviserait par la suite de ce qu'il ferait, après tout, il avait tout son temps maintenant... Pour la première fois depuis sa perte de conscience, il pensa à son grand père et à sa mère. Il pensa à leur mort. Il tomba à genoux, et, éclata en sanglot. Il était seul au milieu de cette forêt, personne ne pourrait jamais l'entendre.
Les nains pleurent assez rarement, et si quelqu'un avait vu Thorr pleurer, il aurait perdu son honneur de nain à vie et n'aurait clairement jamais adressé la parole à cette personne.
Une fois la crise passée, il essuya les larmes de ses mains pleines de terre. Il pensa alors aux Orcs. Et pour la première fois de sa vie, il éprouva de la haine. Une haine noire, indéfinissable, incontrôlable.
Plein de résolution, il se leva, et commença à marcher.

C'était décidé : il vengerait tous les nains, en massacrant toutes les peaux-vertes qui se dresseraient sur son chemin. Même s'il devait en mourir, ce qui risquait d'arriver, et il en était pleinement conscient.
Du moins, c'était son but actuel...


Dernière édition par Thorr Mogar le Sam 11 Oct - 12:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorr Mogar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 23
Age RP : 32 ans
Fiche perso : Ici
Date d'inscription : 13/09/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.   Mar 7 Oct - 19:04

Thorr Mogar
Post N°2

Courir... plus vite, encore plus vite... Fuir...

Alors qu'il courait du plus vite qu'il pouvait, il entendit un grognement derrière lui : l'animal était en train de le rattraper ! Il était déjà à bout de souffle, mais il tenta de courir encore un peu, il n'était vraiment pas de taille face à ce monstre.
Il avait le goût du sang dans la bouche, et ses trop petites jambes ne lui permettaient pas de courir aussi longtemps et surtout aussi vite.
Il ne menait plus qu'une course folle sans réfléchir ni faire attention à son environnement. Tout était flou autour de lui, comme séparé de la réalité, il sentait son souffle et voyait la forêt comme au ralenti. Ne faisant plus attention à rien, ni même à ses pieds, il trébucha sur une racine. Derrière cette racine se trouvait un trou. Il ne put l'esquiver. Le trou avait quelques mètres de profondeur, mais il s'évanouit par le choc de la chute. Certes, les nains sont costauds et résistants, mais avec leur plus petit corps les chutes trop hautes peuvent être mortelles, parfois.

Lorsqu'il se réveilla, il faisait nuit. Il avait du sang séché sur toute la figure, et un mal de tête à retomber dans les pommes. Et pourtant, il résista à la tentation de rester là ou il était, les yeux fermés, et allongé. Il commença d'abord par ouvrir les yeux, puis se leva, et examina le trou. Il jaugea la profondeur à 3,50m, mais en vue de sa petite taille et de l'état où il était, cela aurait très bien pu être bien plus, ou moins...
Il ne semblait avoir aucun moyen de s'échapper. Pourtant, il essaya : qui ne tente rien n'a rien. Il commença à grimper sur la Terre, même s'il devait se retourner les ongles, il monterait et sortirait. Alors qu'il semblait presque y arriver, il tomba. La terre était trop boueuse, pas assez résistante, et le peu de cailloux qui se trouvaient dedans ne permettaient pas de réelles prises.
En tombant, il se tordit la cheville en tombant dessus. Il jura. Même s'il réussissait, par miracle, à sortir de ce trou, il n'irait pas bien loin...
Restait à savoir qui avait creusé ce trou, pourquoi, et s'il aurait bien voulu l'aider. Peut-être était-ce un trou de chasse ? Et peut-être pas... Sa mère lui racontait des histoires d'elfes noirs ou de sorciers malfaisants qui creusaient des trous dans les forêts afin de faire mourir de faim les malchanceux qui tombaient dedans. Thorr frissonna. Il ne fallait pas avoir peur, non. Il était un nain, adulte, et ce n'était pas un ridicule trou ou ces faux sorciers qui lui feraient peur ! Et puis, il avait une tâche à accomplir : sauver les nains, et massacrer les peaux-vertes.
Il poussa un cri de détermination, et reprit son escalade. Encore une fois, il tomba. Son pied sur lequel il s'était appuyé sur l'une des rares prises était celui de sa cheville tordue.
Il retomba, une fois encore, et ne put réprimer un coup de douleur. Sa cheville lui faisait horriblement mal.
Toute la nuit, il tenta de remonter son trou, et toute la nuit, il retomba et recommença en ignorant la douleur.

Le jour venait de se lever... Thorr n'avait pas dormi de la nuit, et avait les yeux injectés de sang. Avec ses cheveux hirsutes, son sang sur la tête et ses yeux, on aurait cru un horrible monstre venant de la plus épaisses des forêts - ce qui n'était, d'ailleurs, pas entièrement faux....
Le nain commençait vraiment à espérer, et à penser qu'il mourait là, comme un incapable qu'il avait été toute sa vie... En pleine déprime, il ne remarqua d'abord pas les voix qui parlaient, et qui se rapprochaient du trou. Il finit par les entendre, leva la tête. Son coeur bondit de joie. Des personnes, enfin !
Alors qu'il allait crier pour leur dire qu'il était bloqué dans un trou, il eut une terrible intuition... Et si, les personnes qui s'approchaient, n'étaient pas du tout des créatures amicales...?
Les voix semblaient s'approcher, et Thorr commençait à prendre peur. Puis, elles s'arrêtèrent : deux immenses ombres, à ce qu'il croyait voir, se dressaient au dessus du trou, les créatures elles-mêmes encore en dehors de son champ de vision...


[Alors, je le fais rencontrer qui... ? Personnes amicales, ou agressives... ?]
[LL : Dans la sombreforêt, pendant l'assaut d'Hautesylve par Antonium, tu as le bonheur de croiser des mercenaires qui chassent du zombie. Ils vont te sortir de là.]


Dernière édition par Thorr Mogar le Sam 18 Oct - 15:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorr Mogar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 23
Age RP : 32 ans
Fiche perso : Ici
Date d'inscription : 13/09/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.   Ven 10 Oct - 20:46

Thorr Mogar
Post N°3

Les deux ombres s'approchèrent du trou. Une tête. Deux bras. Deux jambes. Grands. Teint rosé. Des humains !
Thorr bondit de joie. Les deux humains s'approchèrent du trou pour voir leur prise, découvrant une chose ressemblant vaguement à un nain.


- Remontez-moi, s'il vous plait, ça fait toute une nuit que je suis dans ce trou !

Les deux humains se regardèrent. Ils semblaient hésiter. Puis, regardant mieux Thorr, et identifiant clairement un nain qui n'avait pas dormi, ils le hissèrent à la surface.

-Ah ! Enfin ! Merci beaucoup.... Mais, qui êtes-vous ? Et que faites-vous en plein milieu de cette forêt ?

Thorr les examina plus attentivement... Des soldats... ou bien mercenaires ? Y avait-il une guerre, non loin de là ?

- Et bien... Nous sommes des mercenaires. Nous chassons le zombie.
- Je vois...
- Non loin d'ici, l'attaque de Hautesylve est en train d'avoir lieu.

Il ne répondit pas. Il ne tenait pas réellement à savoir la raison de l'attaque, cela l'importait peu. Il voulait juste déguerpir de cette forêt, et si possible, éviter d'être mêlé à une guerre.

- Excusez-moi... pourriez-vous m'indiquer comment sortir de cette forêt ?
- Hein ? Ah, euh, oui bien sur...

Alors qu'un des deux mercenaires allait lui montrer du doigt une direction, il se ravisa.

- Le chemin est trop compliqué. Vous risqueriez de vous perdre. Voulez-vous que nous vous raccompagnons à notre campement ? Vous semblez épuisé... Ne vous en faites pas pour sa position, il n'y a aucun risque de répercussion de l'attaque sur notre campement.
- Et bien, c'est avec plaisir que je vous suis... Je dois vous avouer que je suis assez fatigué.

Les mercenaires avançaient, semblant se repérer par branches ou arbres particuliers. Thorr ne cherchait pas à savoir, il somnolait sur la route. Parfois, il était réveillé par un sursaut de douleur de sa cheville. Un buisson par là, une branche par ci, les mercenaires semblaient savoir exactement ou ils allaient. Au tout début de sa marche, Thorr s'examina. Il était plein de boue, de la tête au pied. Ses vêtements étaient terriblement crasseux, et il devait horriblement puer. Il plaignait ces deux mercenaires qui devaient le supporter. Après environ une heure de marche, ce qui sembla une semaine à Thorr, ils arrivèrent. Thorr avait maintenant une bonne dizaine de branches dans les cheveux et la barbe, ainsi qu'une douzaine d'égratignures nouvelles sur le visage.

Le campement était en plein milieu d'une clairière, surement l'une des rares de la forêt, et était à une centaine de mètres d'un lac. Le point négatif fut que Thorr détestait se baigner dans l'eau, mais après l'insistance de deux mercenaires il partit se laver, ou du moins se rincer, ne nous avançons pas trop... Il profita de sa baignade pour regarder sa cheville. Elle était en sang. Ses chutes trop répétées devaient l'avoir mise vraiment en mauvais état, et il avait du tomber sur un cailloux pendant la nuit. La douleur était frappante et aigüe au contact de l'eau. Néanmoins, il lava sa blessure avec l'eau. Il décida aussi de décrasser ses vêtements. Une fois à peu près propre, il sortit en vitesse de l'eau, et mit des vêtements de rechange, bien trop grands pour lui, que l'un des mercenaire lui avait donné.
Il flottait dans ses vêtements, mais en attendant que les siens sèchent, il n'avait pas le choix. Heureusement, il faisait beau ce jour là...Il retourna au campement, et surprit les mercenaires en grande conversation. Il semblait avoir tout changé de leur plan, et ils avaient du abandonner la chasse pour la journée. Apercevant Thorr, ils arrêtèrent leur conversation. Thorr s'approcha.


- Je vous remercie pour votre hospitalité, et désolé pour votre chasse.
- Ce n'est pas grave ! Nous avons pu sauver quelqu'un, c'est déjà ça.

- Oui, merci encore.
- Nous ne sommes plus très loin de l'orée de la forêt. Nous y sommes d'ailleurs quasiment. L'un de nous deux vous accompagnera une fois que vous serez prêt. Nous sommes dans la partie Nord de la forêt, en continuant vers cette direction, en vous aidant du soleil, vous atteindrez Tristerive. Vous pourrez vous y reposer, c'est un bel et bon endroit pour les voyageurs.

- Merci encore. Je partirai dès que mes vêtements seront secs.Je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps.
- Bien.
- En attendant, je vais dormir un peu.

Et sur ces mots, il s'allongea dans l'herbe. Bien que le contact de l'herbe ne lui soit pas agréable, (il préférait le sol dur et rocailleux des montagnes), il s'endormit en quelques instants. Il se réveilla plusieurs heures plus tard, et hésita à se rendormir. Mais il se leva, et alla chercher ses vêtements. Presque secs... Il les enfila en vitesse tout de mêm, avant d'aller rejoindre ses hôtes. Voyant qu'il leur rendait leurs vêtements, et que Thorr avait les siens sur le dos, ils se levèrent.

L'un deux resta sur le campement pour le garder, et Thorr lui dit au revoir et le remercia encore. L'autre l'amena à l'orée. Sur le chemin, ils échangèrent peu, mais Thorr ne manqua pas de le remercier encore mille fois. Le mercenaire lui donna quelques provisions pour la route, ce qui lui donna le droit à un autre remerciement. Thorr était peut-être un nain, mais surtout un nain poli !
Et il reprit sa route. Direction Tristerive.


[J'ai pas suivi l'attaque, donc j'ai évité de m'attarder là desus. Pareil pour les zombies... S'il y a des choses qui ne vont pas, dites le moi, je modifierai]

Action suivante : Un temps orageux pour aller à Tristerive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thorr Mogar] Perdu dans la forêt.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» perdu dans la forêt !
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Dans la forêt de la nuit
» Perdu Dans la forêt(libre)
» Dans la forêt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: