Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte

Aller en bas 
AuteurMessage
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Lun 15 Sep - 22:19

Helzeb Kan Hazan
Post n°41

Posts précédents -->[Johbiro + Helzeb] Servitude

Les quartiers nobles étaient assez immenses pour un demi-orque en fuite, venant de passer une multitude de jours ou de semaines dans une villa. Mais il n’y était plus. Et cela n’était qu’un énorme coup de chance. Car comment appelé ça autrement ? Coincé à un étage, dans une chambre avec une hystérique, sans issue éventuel, avec pour renforts la maison entière voulant se déverser dans cette pièce close… Johbiro… L’humanoïde qu’il croyait être son ami. Celui-ci avait été d’un comportement très mystérieux dans les instants cruciaux, ces temps où l’âme révèle ce qu’elle est. Mais… Un doute subsistait. Pourrait-il lui faire confiance à nouveau s’il se retrouvait ?

« A mort !! Sus à la peau verte !! »

Ces effrontés le sortirent de ses sombres pensées. A persévérer dans leurs braillements, ils ameuteraient le quartier et s’en serait finit pour Helzeb. La seule solution était la fuite. Courir. Courir toujours et encore. Tourner à un coin de rue pour se retrouver dans une nouvelle allée semblable à la première et qui serait semblable à la prochaine. Le seul changement qui s’opérait était la richesse qui s’amoncelait sur les pierres grisâtres. Un tel torrent d’abondance était à vomir. Comment ces personnes pouvaient se croire tout permis ? A balancer des pièces d’or par les fenêtres sur une impulsion, un caprice. Certaines se croyait être l’égal de « Dieu » tellement leur ego était démesuré… Helzeb se promit qu’il ne laisserait pas cela impuni. Un premier meurtre salissait déjà les sols de cette populace immonde.

« Elle est là !! Revenez par ici !! »

Helzeb courait à en perdre haleine. Son bâton avait regagné son étui car celui-ci le gênait pour courir, il ralentissait ses mouvements et le gênait plus qu’autre chose. De grosses gouttes coulaient sur les sinuosités de son visage. Son souffle se faisait saccades. Fort heureusement, personne n’avait été encore sur son chemin mais il savait très bien que cela arriverait bien un moment. Car leurs voix réclamant sang, souffrance et mort n’étaient pas très loin et commençaient à l’encercler sans qu’ils ne s’en rendent compte. L’affrontement ne tarderait plus…

« IiiiiiHhh !!! Le voilà ! »

Une vieille dame, les cheveux grisés par le temps, hurlait à s’en rompre les cordes vocales. Du haut de son étage, celle-ci se trouvait inaccessible. Elle pouvait tout aussi bien observer ce qui se passait dans les alentours. Elle s’enquérit de donner des ordres, ou du moins des conseils, à la bourgeoisie locale qui prenait les armes. Ainsi qu’aux divers serviteurs qui se trouvait en nombre dans ces rues. Dans les bourgades, n’attendant qu’un ordre ou signe pour éventrer le demi-orque. Une nouvelle fois à droite, puis encore. Les cris semblent se rapprocher. Son souffle se fait fort. Une large rue, à découvert, est parcourue. A nouveau une allée annexe. Des étoiles blanches obstruent sa vue. Il s’arrête et prend le temps de souffler. Il ne sait combien de temps il court mais ce qu’il sait c’est que les minutes semblent affreusement longues. Par chance, ses assaillants sont à l’opposé d’où il se trouve. Ce petit coup du destin lui permet de souffler.

Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expi…

Des pas se trouvent non loin de l’emplacement d’Helzeb. Tant bien que mal, celui-ci retint son souffle. Les quelques secondes entre la confirmation visuelle paraissent s’éterniser. Bientôt, une jambe apparaît. La peau verte s’avance d’un pas. Puis sort très doucement son bâton. La jambe laisse place à un humain adolescent. Un humain armé d’un couteau de boucher. L’adrénaline arrive en masse dans ses membres et l’atteint de tremblements.

L’air contenu est relâché d’un seul coup. L’assaillant assène un puissant coup de bâton entre les côtes de sa victime. Le visage exprime un profond sentiment d’interrogation sur ce coup si cruel. Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Doit-il se dire. Le bâton frappa à nouveau et fracasse une tête.

*Misérable gosse. Si tu n’avais pas pris cette chasse pour un jeu et que tu étais resté sagement chez toi, tu ne serais pas en ce moment le nez dans ton urine. Peuh ! Ce petit bourgeois a mouillé son pantalon en voyant la Mort venir le chercher.*

[Johbiro : Ne me trouves pas maintenant. Laisses-moi et laisses-toi le temps de Rp un peu seul dans les rues. Juste un ou deux posts suffisent mais ne m’atteins pas tout de suite.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johbiro
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : Le schizo
Date d'inscription : 01/05/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Mar 16 Sep - 20:20

Johbiro
Post n°16
Post précédent: Servitude

Un refus? Comment pouvait-elle refuser de laisser la vie sauve à Helzeb suite à sa tirade? C’était à ni plus rien comprendre … . Lui, pourtant, qui adorait manipuler les gens à sa guise avait échoué … ou plutôt était-ce cette vieille bourgeoise qui avait manqué le coche. En effet, il n’était pas à douter que ça décision la mènerait à sa perte … ou plutôt, encore une fois, à la perte de sa vie.

Ce qui ne tarda pas à arriver.Une explosion, une éruption de gardes et esclaves en tout genres, du bruit, de la fumée, des bousculades, puis le silence. Nombreuses sont les personnes vous disant qu’elles savent apprécier le silence, mais peu en sont capable… . Le vrai silence n’existe que la nuit, quand on marche seul dans la rue sans personne autour de vous. Dans ces moments vos pensées foisonnent, affluent, prolifèrent, prennent plus de profondeur. On peu retrouver cet état quand on est sous la pluie en tee-shirt … seul encore une fois. La présence d’autrui gène fortement au bon déroulement de nos pensées, de nos nous intérieur… . Mais je m’égare… . Le fait est que ce silence ravit les oreilles du semi-elfe noir. Ce court interlude où toute cette masse entrante ce rendit compte de la scène qui était en train de ce jouer … du demi-orc qui menaçait leurs maîtresses.

Sous les yeux de toute la villa, le demi-orc tua dame DeVinesse et réussit une fuite magistrale. Cette peau verte n’était pas vraiment plus évoluée que les autres de son espèce… Il ne voyait pas plus loin que le bout de son nez et courait lui aussi droit à sa perte.Une fois partie, alors que toutes la demeure ce mettait en branle bas de combat, Johbiro se dirigea vers Rockwel qui chargeait en direction de la porte avec une troupe d’une quinzaine d’homme. Il lui expliqua qu’ils seraient plus efficaces en différents groupes afin de mener les recherches et demanda la permission d’avoir avec lui une demi-douzaine d’hommes. Ça requête fut accepté mais il devait se servir dans les va-nues pieds qui restaient encore.

Une fois sans « supérieur » dans la demeure, il se créa une petite troupe et leurs laissa une dizaine de minutes de préparation. Pendant ce temps, lui-même vagabonda à travers la maison afin de retrouver ses biens personnels. Il se dirigea ensuite dans la chambre de l’ancienne maîtresse des lieux et y trouva un sac de voyage à porter en bandouillère. Il chercha ensuite tout objet ayant une quelques valeurs mais n’étant point trop lourd. Une gourde ou de la poudre à effet peu légal (explosive, curative, soporifique, hallucinatoire, ocultatrice de sens) lui serait bien utile. En réalité n’importe quel objet ayant une moindre valeur lui serait d’une aide précieuse, si tout du moins il réussissait à sortir vivant de tout ceci. Suite à ses petites emplettes, Johbiro retrouva ça troupe nouvellement formé et sortit de la villa.

[MDJ: Johbiro trouve-t-il quelque chose susceptible de l‘aider (peu de chose (une ou deux maximum, après tout il n‘est pas obligé de trouver))? Merci de me rajouter le partage effectué précédemment par Helzeb (c’est-à-dire: bague en argent et collier de saphir (merci de me donner un prix approximatif afin que je puisse les troquer dans le futur (si je survie)) et un sac en bandouillère.]
[S : Je te rajoute les 2 bijoux et le sac. Les prix sont dans l'entrepôt.
Tu trouves 2 fioles (Potion de Vitalité de qualité) ainsi qu'une petite gemme élémentaire de glace.
Je te rajoute le tout.]


Dernière édition par Johbiro le Mer 8 Oct - 13:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Mar 16 Sep - 21:11

Helzeb Kan Hazan
Post n°42

Le voile de la mort était de nouveau lâché. Une nouvelle âme errait dans le royaume de Nethfer. Un sentiment naquit, un sentiment de jouissance. Qu’il était bon de répandre le sang. Son souffle était revenu. Non. En fait, c’était un nouveau souffle. Cette mort l’avait stimulé, elle l’avait remis en confiance. Il n’y avait même pas de raisons spécifiques. Helzeb ramassa le couteau médiocre de sa victime et lui fit les poches. Malheureusement il ne trouva pas grand-chose. Puis il repartit dans sa fuite à l’allure effrénée. Ses sens s’affolaient. Son ouïe semblait entendre plus de choses, les voix semblaient plus proches. Le sol paraissait plus dur au contact de ses pieds. Les couleurs et les formes devenaient plus précises. Des petits détails qui d’habitude passait outre devenait tâche blanche sur fond noir. Même son instinct semblait développer. Un curieux sentiment. Le sol plus foncé. Les voix plus distinctes. Non ! Une aura meurtrière. Des ombres sur le sol. Des voix non loin du nécromancien. Des gardes, serviteurs ou autres étaient là. Helzeb glissa sur le sol, une jambe devant l’autre. Son bâton glissa dans sa main.

« Alors peau verte, on comptait partir du quartier sans se dire au revoir. Ce n’est pas très poli tout ça. » Celui-ci était un noble, dans la fleur de l’âge, armé d’une épée longue. Il parla à deux de ses serviteurs. Eux n’étaient armés que de gourdins, ou plutôt de deux bout de bois qui ne servaient plus à rien. « A la charge !! »

« Vous vous croyez intouchable messire bourgeois. » Dit-il suivi d’un geste de noble, une légère inclination doublé d’un regard hautain. « C’est que vous ne me connaissez pas. » Sa voix se mua en celle d’un humanoïde assurant et d’un désir d’effusion d’hémoglobine.

Le demi-orque commença par charger le serviteur en panique. Celui-là tremblait de tous ses membres et tenait tant bien que mal cette arme improvisée. Helzeb chargea, esquiva d’un déplacement sur la gauche le deuxième serviteur. Son poing frappa avec violence le ventre. Puis sa tête rencontra son menton. Un rapide pas en arrière et un coup de bâton horizontal ôta la vie à son adversaire. Le deuxième serviteur arriva par derrière et frappa comme il put le dos d’Helzeb. Une douleur intense mais brève l’enragea. Cette vermine avait osé le frapper ! Il tourna autour de lui-même, le bâton étant le prolongement de son bras. Le fil de l’épée du noble toucha le bras non-armé. Surpris, Helzeb stoppa son mouvement une seconde. L’homme au gourdin refrappa dans le dos mais cette fois-ci le demi-orque l’évita en partie. La massue arriva finalement dans l’épaule droite. Une nouvelle douleur intense et brève toucha la peau verte qui réplique par un coup de bâton. Le souffle coupé, Helzeb se glissa dans son dos et plaça son bras sous sa gorge. Puis il le projeta sur son maître. Sans remords celui-ci le découpa.

« Me croyais-tu capable de sentiments envers de telles acquisitions ? Pitoyable. »

« Il se peut. Dans de telles conditions, notre cerveau est incroyablement puissant et invente de sombres techniques. »

Les deux hommes se mesurèrent du regard. Helzeb haussa les épaules et lâcha son bâton. Son adversaire eut un rictus de plaisir, il en ferma même les yeux une seconde tellement il aimait cette domination envers autrui. La seconde d’après, sa gorge se vidait de son sang. Dans un gargouillement de sang, il put dire « Pourquoi ? ». Ses yeux ressemblaient à ceux d’un poisson, visqueux. Et pitoyable.

« Je vous l’ai dit. Le cerveau est capable d’inventer d’odieuses parades. A la revoyure. Ahahah !!! »

Une petite fouille n’était pas anodine. N’importe quelle objet pouvait lui servir dès à présent. N’importe quoi qui pourrait lui servir à se protéger, à fuir. Ou alors quelques richesses qui lui permettraient de survivre dans un monde étranger, énigmatique et sauvage. Sa fouille terminée, qui ne serait certainement pas la dernière, il repartit. Il ne savait pas où il se trouvait, ni où il allait. Il attendait un signe, quelque chose qui lui l’aiderait. Pour l’instant, son unique point de repère était le capharnaüm qui le poursuivait comme la peste, une maladie qui vous collait au cul et qui ne vous lâchait que quand vous deveniez de la viande froide. Son torse se pliait sous l’effort de ses cavalcades et ses bras se balançaient. Ses actions répétées inlassablement réveillait des douleurs, doublait en intensité. Son dos par certains endroits devait être bleu-noir, son bras saignait et la blessure à son ventre commençait à le démanger.

*Si seulement cette vioque ne m’avait pas fait autant travailler… Cette douleur pourrait bien être ma perte…*

[Mdjs : Veuillez me rajouter un piètre couteau de la fouille d’avant. Combien ai-je trouver d’or sur son corps ?? Qu’est-ce qu’Helzeb à trouver sur les corps de ses trois dernières victimes ?? Merci.]
[S : Je te rajoute la dague médiocre. Sur lui tu trouves 4 misérables pièces d'or.
Sur les autres victimes, il y a :
- Une épée bien forgée
- Une masse médiocre
- Un médicament contre la fièvre
- Poison en poudre
- 17 écus
On te rajoutera ce que tu prends lors de ton prochain post.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johbiro
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : Le schizo
Date d'inscription : 01/05/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Sam 20 Sep - 12:07

Johbiro
Post n°17


S’il voulait aider le demi-orc, il devait le retrouver et vite. Cette brute était peut-être forte mais elle ne pourrait rien fasse à une petite armée. Lui-même devrait user d’ingéniosité pour se défaire de ce quartier. Suivit par sa petite troupe, il sortit de la demeure de feu dame Devinesse. Son but n’était pas vraiment de trouver Helzeb ou plutôt si, mais pas pour les même raisons que tout le quartier. Cependant, un doute persistait dans l’esprit de Johbiro: et si le demi-orc pensait qu’il était contre lui? Ça serait tout à fait logique, dans un certains sens lors de sa tirade face à Devinesse il s’était couvert en même temps, bien qu’il eut pour but de sauver son compagnon d’infortune.

Mais ces questions devaient rester sans réponses pour l’instant. Suivit de près par sa petite troupe dont il avait pris la tête sous le rôle de « l’être éploré par la perte de sa bien aimé », il déambula à travers tous le quartier. A vrai dire, il faisait plus un repérage des lieux qu’autre chose. Après tout, si le demi-orc c’était enfui seul, Johbiro ne comptait pas restait ici.

Cependant, il lui fallait trouver une diversion et si en plus il pouvait attirer l’attention d’Helzeb ça serait tout bénef pour lui. Prétextant le fait que le demi-orc voudrait fuir de ce quartier, il emmena ses hommes à la porte principale. La première phase de son plan marchait à la perfection.

[MDJ: Merci de vous occuper de nos précédentes requêtes.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Sam 20 Sep - 19:32

Helzeb Kan Hazan
Post n°43

Helzeb courait. Courait encore. Et toujours. Les maisons semblaient se rapprocher, quelques mètres encore et elles le tueraient. Il devait faire une pause, s'arrêter, souffler un coup. Il le fit en plein milieu d'une rue. Les mains sur les genoux, il récupèra son souffle. Il haletait comme un puissant animal. Un animal chassé. Les hommes à sa suite le poursuivait toujours, paraissait se rapprocher, infatigable. Cette impression était donnée par le fait qu'ils étaient nombreux et que, quand décidait d'abandonner, soit parce qu'ils étaient fatigués soit parce que cette chasse n'était plus amusante, deux hommes le remplaçaient. Des pas martelaient le sol de pierre. Helzeb releva la tête et inspecta rapidement la rue. Une (large?) rue. Des maisons aux façades semblables aux autres, de belles charpentes en bois, des murs d'un blanc étincelant. Aucune aspérité, comme si l'imperfection était inexistane dans cette partie du monde. Une porte entre-overte. Sa chance ? Peut-être. Il entra dans la maison, les sens en alerte. Personne. Ces nobliauds avaient oubliés de sécuriser leur maison. Helzeb en profita pour récupérer. Il referma la porte, passa dans une autre pièce et s'allongea dans un confortable lit.

Il ferma les yeux. Pendant quelques secondes ou quelques minutes, il quitta cet enfer. Mêmes ses pensées se turent. La vacarme du dehors perdait en intensité. Le monde des songes n'était plus très loin.

*Quelle est cette chaleur provenant de mon bras ?!*

La blessure de son ancien combat coulait à flots. Elle s'était ouverte, tel une bouche béante recrachant tout son antre. Il se devait de la soigner comme il le pouvait. Sinon ce serait un autre poids sur son dos, une autre source de problème. Helzeb se releva, une main sur son bras, plaqué sur le liquide. Comme si une main posée de cettefaçon pouvait sauver quelqu'un ou empêcher un liquide de couler... Le drap du lit fut mis en pièce, un bout fut accroché fermement comme garrot. Puis il en replaça un autre pour cacher le garrot et servir d'éponge si le besoin était, que le sang ne coula pas sur sa main, pour ne pas empêcher la manipulation du bâton. D'ailleurs. Il pourrait en profiter pour chercher une paire de gants. La maison fut retournée sans dessus-dessous. La chose faite il pensa à emprunter pour une durée inderterminé de nouveaux vêtements. Il arracha les manchs d'un tee-shirt et l'enfila puis il revêtit une veste muni d'une capuche. Celle-ci était assez longue. Puis il trouva un pantalon souple. Et finalement, se chaussa d'une paire de chaussures, celles-ci étaient de qualité. Elles ne se troueraient pas et lui tiendraient chaud.

*Il est temps pour moi de repartir.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johbiro
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : Le schizo
Date d'inscription : 01/05/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Mer 24 Sep - 16:35

Johbiro
Post n°18


Les voici donc en face de la porte principale. Solide construction en bois massif de plusieurs mètres de haut et seul élément organique du mur de pierre qui séparait le quartier noble du reste du monde. Ce fut par cette porte que Johbiro et Helzeb entrèrent, ce sera par cette porte qu’ils s’enfuiraient … . Tout du moins si son plan réussissait, ce dont il doutait de plus en plus au fil des minutes qui passèrent. Durant le trajet qui devait le mener à la porte, il entendit quelques cris, redoutant à chaque fois que son compagnon ne se soit fait capturer ou soit mort. Bien entendu, il craignait aussi pour sa propre vie. Force fut, pour lui, de constater que les « larbins » qui le suivaient lui obéissaient comme des chiens à leurs maîtres. Ses êtres étaient tellement habitués à leurs états d’esclavage qu’ils n’avaient même plus de pensées propres à eux même. Ainsi, les piètres arguments que Johbiro leurs donna quand à leurs prétendu poste de gué à la porte, roulèrent comme sur des roulettes.

Ils c’étaient tous embusqué à proximité de la porte, près à bondir sur quiconque tenterait de la franchir. Le semi-elfe noir choisit sa position avec grande attention, non pas pour être le mieux placer pour bondir sur sa future cible mais pour mettre à exécution son plan. Dans un fourré juxtaposé à la porte, il fit un léger mouvement du bras qui embrasa la porte. Alors que son bras se mit à pendre le long de son corps parcourut de fourmillement, le feu se propagea petit à petit le long de la porte. Cependant, il ne fallait pas attendre un effet immédiat, la lourde pièce de bois ne brûlerait pas en deux minutes, même si la fumée n’attendit pas, montant vers le ciel, tel un lombric paresseux. La deuxième phase de son plan réussit à son tour. Le plus dur était à venir.


[MDJ: Vous avez oubliez de me rajouter une petite gemme de glace. Désolé d‘être comme je suis ^^.
Est-ce que je change de personnalité?]

[S : Je répare mon oubli et ta personnalité est celle de l'eau.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Jeu 25 Sep - 21:36

Helzeb Kan Hazan
Post n° 44

*Depuis combien de temps courus-je ?*

Aucune réponse ne lui venait à l’esprit. Ses perceptions s’en trouvaient troublés. Sa blessure au bras le lançait, qui se rouvrirait sûrement dans un temps proche, et il ne prévoyait rien de très bon pour celle qui avait reçu lors de se duel souterrain. Mais ses séquelles n’étaient pas le pires… Son mental se désagrégeait. Ses courses qui n’en finissaient jamais. Ses muscles crispés de peur d’être pris. Chaque pas rappelait sa face obscure. Cette personnalité qui fut appelé « folie ». Son appel se faisait de plus en plus fort. Chaque pas le rapprochait.

*Ma vue se trouble, ce n’est pas bon. Je commence à voir le paysage noircir. … Non ! Ce n’est pas moi ! Quelque chose brûle !*

Cet être noir de cendres tentait de monter au ciel. En l’observant plus précisément, Helzeb crut voir un véritable appel, un appel d’une créature vaporeuse, et celle-ci lui disait de venir. L’espoir revint. Certes, ce n’était que de la fumée qui s’évaporait sous l’emprise d’un vent capricieux, mais pour le demi-orc c’était autant de bras de liberté. Sans tergiverser plus que ça, il s’empressa de rejoindre ce qu’il considérait comme un signe.

*Peut-être que certaines forces existent, et que celle-ci ne veulent point ma mort. Ou alors est-ce quelque chose de quelconque Ou bien ce que d’autres appelleraient un miracle…*

Un énorme mur. Infranchissable. Plus à gauche, une énorme porte en bois, en proies aux flammes. Une sortie ! Tête baissée, épaule en avant, il franchit la porte enflammée. La populace qui se trouva autour de lui n’eut pas le temps de l’arrêter, de surprise et de peur de se brûler. Quant à Johbiro, il ne le vit pas. Etait-il encore caché ? Etait-il toujours cette personne à l’aura flamboyante ? Peu importe, il était libre…

Alors comme cela, sa misérable existence ne prendrait fin que plus tard…


Posts suivants --> [Helzeb + Johbiro] Toujours en fuite !


Dernière édition par Helzeb le Dim 28 Sep - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johbiro
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 26
Age RP : A définir
Fiche perso : Le schizo
Date d'inscription : 01/05/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   Sam 27 Sep - 15:55

Johbiro
Post n°19


Ahahaha… comme le monde est merveilleux. Il avait l’impression que cela faisait une éternité qu’il n’avait pas respiré d’air pur, bien que celui-ci fut ampli de fumé. Ahahaha… il était vraiment content d’être là. Sa jovialité légendaire avait reprit le dessus. A ses yeux tout était un moyen de divertissement, une grande farce à échelle humaine. Lui et son humour meurtrier allaient bien s’amuser, il le sentait comme les coyotes ou les busards sentent la mort. A leurs instars il allait fondre sur sa proie et bien rigoler.

Tournant la tête pour voir ce qui l’entourait, il découvrit l’un des serviteurs qui le regardait avec une expression de terreur.

« Ahahaha … BOUH! »

Le pauvre homme recula en arrière et partit en courant. C’était vraiment tordant. Plié en deux par le rire, Johbiro ne vit qu’une énorme masse fracasser la porte en flamme. Aucun des serviteurs n’avait eut le temps de l’arrêter et leurs visages déconfits étaient hilarants. Arrêtant soudain de rigoler, il se mit lui-même en face du trou entourait de flamme et sauta à travers. Durant son envol, il ne put réprimer un fou rire de joie. Par chance, il ne se brûla que très légèrement le côté droit de son corps. De l’autre côté du mur, ses « gardiens » n’osaient le franchir par crainte de leurs propres sécurités. La porte en feu était en quelque sorte une barrière protectrice.

Alors qu’il roulait au sol en faisant des galipettes, il découvrit son compagnon de travail et lui sauta dans le dos, s’accrochant à son cou afin de faire un petit tour.

Son plan était enfin finalisé mais le plus dur restait à venir. La porte ne tarderait pas à laisser le passage aux guerriers et sa ruse pour attirer Helzeb était à double tranchant. En effet, ce qui avait fait venir le demi-orc en avait fait venir d’autres. D’un côté des flammes la populace, de l’autre une horde de guerrier avide de combat. Il n’avait pas choisit de ce placer du côté le plus aisé … .

Post suivant: Toujours en fuite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Helzeb + Johbiro] Chasse à la peau verte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1 petit recit pour les peau verte
» La Grotte du Chasseur
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Djel'Fa :: Ville-forteresse de Sryam :: Le Quartier Noble-
Sauter vers: