Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [tag et délibar] chasse aux rats

Aller en bas 
AuteurMessage
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [tag et délibar] chasse aux rats   Dim 14 Sep - 13:38

Tag Van Ted

post précédant: Quartier marchand - Adjir
Post n°10

Préparatifs d’un coup de maître



Tag avait un peu de temps devant lui. Il décida d’inspecter le quartier des habitations, afin de faire quelques repérages. Il traversa la ville ainsi de long en large pendant une heure, et se rappela où étaient toutes les sorties d’égouts du quartier. Ainsi, il remarqua que les rigoles qui descendaient les rues avaient toutes comme point de départ le quartier résidentiel.

Il lui fallait un plan. Pendant que son perroquet essayait d’ouvrir un cageot de bananes, dont il raffolait, Tag s’assit sur un banc en bois et regarda son animal faire, cherchant une solution.
Tout à coup, elle germa ! Afin d’amener plus facilement les rats où ils placeraient les fromages empoisonnés, il n’avait qu’à former un barrage à la fin des résidences, ou commençait le quartier marchand. Les déchets seraient alors stoppés et les rats chercheraient seulement leurs nourritures dans le quartier résidentiel.

Tag couru à toute vitesse pour remonter tout le quartier. Où était donc le vieux qui gueulait après les rats, déjà ? Il entendit des éclats de voix vers sa droite et s’y précipita. Devant une maison condamnée, il aperçut le vieil homme, qui semblait hurler après ses employés :

« Bon sang, ce n'est tout de même pas compliqué de tuer une vingtaine de rongeurs ! Regardez, je vais demander au premier idiot venu ! Tiens, vous là bas, si vous rentrer là dedans et que vous me ramener 20 queues de rats, je vous paierais aussi grassement que je paye ces incapables !
- J’y compte bien, monsieur, j’entends depuis un moment les gens se plaindre des rats. Moi et mon associé allons nous occuper de ces bestioles ! Avec notre procédé, nous comptons même vous en ramener 40, vous allez voir !
- 40 ! Eh bien, faites vite, nous verrons de quoi êtes vous capable.
- Nous procéderons cette nuit, monsieur, à deux ou trois. »

Tag attendit alors l’arrivée de Délibar, peut-être accompagné du cuistot. Son perroquet regardait le vieillard qui se frottait déjà les mains, et se demandait s’il n’avait pas une quelconque maladie pour se frotter ainsi les pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delibar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 24
Age RP : 19
Fiche perso : [url=]fiche perso ici[/url]
Date d'inscription : 14/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Dim 14 Sep - 17:29

Post précédent : achats


Delibar
Post n°6


Delibar s'avançait vers les habitations, son fromage sous le bras. Le cuistot ne se joindrais pas a eux, car il jugeait que son témoignage ne serait pas pris au serieux par le patron. Et il disait que les rats ne le regardaient pas, et qu'il ne préférait pas attraper une de ces maladies que les rongeurs véhiculent. L'ancien cuisinier lui avait indiqué l'adresse du vieux qui payait pour tuer les rats, et Delibar était sur de retrouver Tag VanTed là bas.
Après s'être perdu une bonne douzaine de fois, il trouva enfin son acolyte, en train d'essayer de faire revenir ,son perroquet blanc, perché sur le toit de la batisse condamnée. Le vieux qui se tenait devant semblait impatient. Le trouvère résuma la situation à Tag, puis il s'installa par terre et découpa le fromage en cinquante morceaux pendant que son associé lui disait :
-On opérera de nuit, avec des cageots de la rue d'à côté, on emprisonnera les rats ici, pour qu'il y ait plus de chance qu'ils trouvent l'appât.
Pendant qu'il parlait, une de ces bestioles s'était approchée d'eux et regardait la tomme avec convoitise.
-Bas les pattes ! Cria le perroquet qui fut le premier à se rendre compte de sa présence.
Cependant, les rats venaient de plus en plus nombreux convergeaient tous vers le frometon. Delibar le mit hors d'atteinte et, en attendant le soir, il sortit son luth et commença à jouer.
Lorsqu'il tira une note particulièrement aigue, un rat se redressa et parti le plus vite que ses petites pattes lui permettaient.
-Ca pourra nous servir. Constata Tag.
-Il commence à faire sombre, on commence ?
-Non, attendons encore un peu. N'oublies pas de garder un rat avec toi.
-D'accord.
Le vieux était parti après avoir collé une gifle à un de ses employés qui était arrivé plus tard que les autres et Tag et Delibar étaient maintenant seuls. La lune était presque pleine et éclairait maintenant la ville de son éclat blanchâtre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placardelibar.canalblog.com/
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Lun 15 Sep - 18:07

Tag van Ted
Post 11
A la tombée de la nuit


Tag regardait impatiemment le soleil décrire sa lente courbe pour aller éclairer l’autre face du monde. Son compagnon avait fait de sa tomme 50 morceaux de fromages et les avaient éparpillés sur un banc.

« Quand commençons nous ?
- Bientôt, bientôt. Ou plutôt, maintenant. »

D’un sourire carnassier, Tag sortit un petit flacon contenant de la poudre verte. Il en mit sur deux bonnes douzaines de cubes, puis jeta la fiole par terre. Il sortit alors une seconde fiole, et fit de même avec le restant du fromage. Il partit alors sans prévenir vers le bas de la rue, et lança à son compagnon :

« Pose-les au fond du cul-de-sac, enfin pas tous, mais une bonne vingtaine. Laisse les autres sur le rebord d’une fenêtre assez haute, je viendrais les récupérer. Pour l’instant, je vais mettre les cageots afin de bloquer la fin de la rue.

- Entendu, je suppose, que lorsqu’ils se seront tous jetés dans le cul-de-sac, on placera les cageots pour qu’ils ne puissent faire demi-tour.
- C’est cela, mais pour l’instant, on leur restreint seulement un peu leur périmètre. »

Tag alla donc faire sa besogne, en prenant soin de bien bloquer la rue. Personne ne circulait de nuit, de peur des rats. Le soleil s’était enfin couché, faisant place à la lune, qui d’ailleurs éclairait peu ce jour-là. Il remonta alors à nouveau la rue, se demandant combien de fois il l’avait déjà fait.
Son compagnon avait déjà installé les morceaux de fromages. Tag, sans un bruit, récupéra le reste, laissé sur la fenêtre. Il en prit une vingtaine, qu’il plaça dans le creux de sa chemise, afin de pouvoir tous les transporter et murmura, car il fallait maintenant être très discret, à son compagnon :

« Dispose ceux qui restent dans le haut de la rue, et dès qu’un rat ce précipite dessus, attend qu’il le mange en entier pour le tuer. Mais je te fais confiance, il n’y aura pas de problèmes. Quand tous les bouts de fromages seront mangés, tu viendras m’aider à faire le bas de la rue. Je vais en déposer une vingtaine là-bas.
- Et ensuite, nous remonterons avec les cageots pour barrer la route à toutes les bestioles coincées dans le cul-de-sac.
- Tout à fait. »

Tag redescendit encore une fois la rue, et ce ne serait pas la dernière songea-t-il et laissa tomber négligemment les bouts à mesure qu’il descendait. Arrivé au cageot, il attendit quelques minutes, longues, sombres, afin que les proies sortent de leurs trous. Déjà, il entendait les bruits de nombreuses pattes courir sur les pavés. Le moment était venu.

Tag couru devant lui, et vit une trentaine de rats déambuler dans la rue. Quelques uns ne bougeait plus. Tag essaya de planter son épée dans un qui passait près de lui, sans succès. Un autre lui sauta dessus. Tag l’attrapa d’une main et le projeta contre un mur. La bête glissa terre, morte.
Il reprit ses esprits pour courir après un gros rat, sûrement un chef de bande. Il le rata par deux fois, et finit par s’affaler sur le sol ; mais sa lame décrivit la même direction et finit plantée dans le rat. Tag se releva avec mal, et inspecta l’état de la rue. Là et là jonchait des rats, pour la plupart morts ou inconscients dans la rue. Il s’empressa de tous les achever.

[Aux MDJs, combien y a-t-il de rats que Tag peut achever pasqu'ils ont mangé du fromage empoisonné en plus des deux rats déjà tués? Merci de m'enlever ma poudre de poison également.]

[LL : 10 rats se sont laisser prendre au piège. Les autres ont senti l'entourloupe et tentent de s'enfuir. Poudre retirée.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delibar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 24
Age RP : 19
Fiche perso : [url=]fiche perso ici[/url]
Date d'inscription : 14/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Mer 17 Sep - 15:36

Delibar
Post n°7


Delibar remonta la rue et disposa une dizaine de bouts de frômage il s'assit ensuite et attendit. Un rat arriva bientôt, en reniflant. Il s'approcha d'un morceaux de frometon et l'ingéra. Quelques temps plus tard, le rat s'écroula. Delibar le rammassa, l'acheva et le balança dans une caisse : il ne fallait pas que son corps alerte les autres rongeurs. Ces bestioles ne tardèrent pas à arriver et se disputèrent les cubes de tomme. Un courageux rat vint même mordre la botte du trouvère. Il récolta un bon coup de pied qui le fit voltiger, et une bonne série de jurons. Une deuxième
vague arriva et dépassa les cubes de gruyères au profit d'ordures, un peu plus loin. Delibar leur courrut après, pour les faire changer de direction. Son pied se prit dans un pavé et il s'étalla de tout son long et un rat vint s'installer sur sa tête.

-Dégage de là, toi !
-crii
Delibar se releva et le rat resta sur sa tête en poussant des criii crii affolés.
-Descend éspèce de...
-crii crii

Le rat fit tellement de bruit que ses congénères arrivèrent et s'attaquèrent à Delibar. Celui -ci se redressa tant bien que mal, écarta ses assaillants et sortit son luth. Il fit de nombreuses notes aïgues et maintenu ainsi les rats à distance. Grâce à ce procédé, il dirigea les rats vers le fromage et les laissa manger. Il descendit la rue et retrouva Tag.

-Ca y'est, ils mangent
-Espèce de...cria le perroquet
-Tu ferais mieux d'arrêter de dire des grossiertés, je tiens à la réputation de Zorro.

Delibar rougit, mal à l'aise.

-Bon aide moi a mettre les cageots.

Lorsqu'ils eurent fini, ils allèrent compter le nombre de rats...


[MDJs : combiens de rats sont morts?]

[S : Seulement 4, la plupart s'étant jetés sur toi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placardelibar.canalblog.com/
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Mer 17 Sep - 16:23

Tag Van Ted

Post n°12

La ruse du cul-de-sac


Tag, après avoir achevé les dix rats qui étaient empoisonnés, coupa leurs queues, qu’il ajouta aux deux précédemment eu. Il entendait alors son compagnon crier, un peu plus haut dans la rue. Il semblait se débattre avec le rat.

Tag attendit que celui-ci vienne le rejoindre, et en profita pour revoir en détails son plan. D’abord, la typographie de la rue dans laquelle ils étaient ; composée d’une grande rigole séparant le rue en deux, celle-ci filait droit vers les égouts. La rue était entièrement pavée. Tag se trouvait à peu près au plus bas de la rue, où il venait de récupérer dix queues de rats. Il y avait ici également des cageots dont Tag comptait se servir plus tard.
Au milieu de la rue, qui était en pente, se trouvait Délibar, qui se débattait toujours avec des rats. Et la rue se finissait en cul-de-sac, encore un peu plus haut.
Le plan de Tag était donc en marche. Le but premier étant de ramener le plus de rats possibles, ils avaient, avec Délibar, dépenser pas mal d’argent afin de faire une grosse prise ; dans ces achats se trouvait une tomme et du poison. Ils en avaient alors fait 50 cubes, et les avaient répartis en trois groupes. Tag, avec 20 cubes, en avait tué 12. Délibar, qui avait 10 cubes, était entrain de se faire son butin.
Les 20 cubes restants étaient en haut de la rue, par terre, pour y piéger les rats…

Délibar descendit dans la rue, essoufflé, il dit à Tag :

« Voila, les cadavres sont plus haut. On remonte les cageots pour les bloquer dans le cul-de-sac ? Ils se sont tous précipités dedans lorsque j’ai joué de mon instrument.
- Parfait, pense à ramasser les queues des rats que tu as tués. »

Les deux acolytes de dépêchèrent de remonter leur « blocus », le visage tiraillée par l’effort, les mains écorchées. Ceci fait, leur mur de cageot, haut de trois pieds, qu’un rat ne pourrait sauter, piégeait une bonne trentaine de rats dans le coin de la rue.

« Ils sont à nous !
- Ils sont trop nombreux, ton instrument fait des ravages ! Attendons que les rats aient tous mangés le fromage, il y en a déjà qui sont retournés, le ventre gonflé. »

Une demi-heure plus tard, une bonne moitié de rats étaient malades, allongés sur le sol. Les autres faisaient le tour du peu d’espace qu’ils avaient, paniqués.

« Bon, il faut sauter par-dessus les cageots, pour ramasser ceux qui sont crevés, et essayer de tuer les rats nécessaires pour avoir 40 queues. »

Et Tag sauta, atterrissant sur le pavé, dont les pattes des rats survivants martelaient. Les rats s’arrêtèrent en voyant cet intrus. Leurs yeux rouges le fixèrent. Tag devina que leurs petites bouches se transformaient toutes ne même temps en un rictus peu appréciable. Le combat serait rude…

[HRP: le deuxième paragraphe est essentiellement pour que personne ne se perde dans l'hisoitre, pasque c'est pas forcément facile à suivre.
Aux MDJs: Dans le cul-de-sac, où il y avait 20 boûts de fromages, combien y a-t-il de rats crevés? Combien encore vivants? Tag risque t-il d'être blessé face à tous ces rats? Pourra-t-il en tue assez pour avoir 40 queues avant de devoir détruire le mur de cageots?]

[S : Il y a 8 rats crevés et 5 rats malades. Il reste une quarantaine de rats encore en vie et en pleine forme.
Oui, tu risques d'être blessé. Tu peux même mourir.
Il y a peu de chance que tu arrives à rassembler les 24 queues qui te manquent. Mais cela dépendra aussi de votre RP.]


Dernière édition par Tag VanTed le Jeu 18 Sep - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Jeu 18 Sep - 19:03

Tag van Ted

Post 13

Les rats se rebellent


Tag, en retombant sur ses pied, s’aperçu immédiatement de son erreur. Il avait mal calculé le nombre de rats pris aux pièges ; ils n’étaient pas loin d’être une quarantaine encore vivants !
D’un coup, ils attaquèrent ; la première vague fût cueillie par un coup d’épée circulaire rasant le sol, et envoya ses composants dire bonjour aux murs. Mais la seconde vague, elle, alla dire bonjour aux bottes de Tag. Les crocs de plusieurs bêtes percèrent le cuir et entamèrent la chair de l’assailli. Celui-ci, plus vif que l’éclair, se jeta contre le mur, faisant lâcher prise à ses bourreaux.
Mais déjà, à peine relevé, le surnombre l’écrasait. Une taillade mortelle envoya plusieurs bêtes rejoindre les cadavres, et sans l’aide d’une cabriole dont il avait le secret, Tag n’aurait pas évité les mâchoires qui tentaient de le happer. Mais sa jolie cabriole, aussi héroïque qu’elle fût, plaça Tag contre la paroi du mur, avec entre lui et les cageots, la horde de rats.
Ceux-ci se regroupaient, car ils sentaient qu’ils avaient piégés leur proie. Maintenant, plus rien ne pressait. Tag en profit a pour parler à Délibar, qui regardait tout ça d’un œil circonspect :

« Délibar, je vais essayer d’en blesser ou tuer le plus possible, mais dès que je suis complètement dépassé tu joues de ton instrument, ils me relâcheront sûrement. Si ils m’attaquent toujours détruis le mur.
- Okay, et si je détruis le mur, ils s’échappent ?
- Tu leur courres après, tu essayes d’en blesser ou en tuer le plus possible. Moi, j’achèverai les bless…eh ! »

Les rats avaient attaqués. Tag sautait sur pied, donnant des coups d’épées du mieux qu’il pouvait. Mais à nouveau, il croulait sous le nombre. Un rat sauta à son poignet, tentant de le désarmer, mais il fut cueilli par un coup de poing. Le corps gris de la bête vola quelques mètres plus loin.
Tag était content de son crochet, lorsqu’il sentit une douleur vive à la jambe. Le coup de poing qu’il avait donné l’avait empêché de repousser trois rats, qui avaient tous sautés à la jambe gauche de Tag.
Celui-ci, transpirant déjà à grosse goutte les assomma tour à tour avec le pommeau de son épée. Il recula de quelques pas et toucha le mur. Il s’appuya contre le mur, la jambe en sang. Tout à coup, il eût une idée. Il se lança dans le bain, et avec des moulinets meurtriers, sans prendre le temps de se protéger. Un bon nombre de rat fût touché, mais le reste s’agrippa aux jambes de Tag.
Celui-ci tomba à genoux, et, prenant son épée à deux mains racla sa peau afin de faire tomber les rats. Le sang gicla des deux côtés, Tag avait la jambe en sang ; sans se plaindre, il fît la même opération avec l’autre jambe et enleva cette fois-ci plus que de la peau. Il cria :

« Aaaaaaaaaaaaaaah !!!
- Mais t’es malade ! »

Et Délibar donna un coup de pied dans les cageots qui firent disperser les rats. Il commença alors à jouer de son instrument. Mais les rats tinrent bon, ne voulant pas laisser une si grosse pris suintante de sang leur échapper. Celle-ci était déjà debout appuyée sur le pommeau de sa longue épée. Il regardait la fenêtre un peu plus haut.
D’un effort sur mesuré, il se mit à courir en direction du mur. Avec une *acrobatie* digne d’un cirque il réussit à se hisser au rebord de la fenêtre du second étage, et se balançait à deux mètres cinquante du sol. Sa vue se troublait déjà après l’effort, mais à sa seule force des bras, Tag tenait bon.
Délibar, quant à lui, jouait toujours de son instrument. Les rats n’ayant plus de proie, complètement désorienté par la musique, se mirent à courir dans tous les sens. Le trouvère partit à leur poursuite.
Tag, qui commençait à retrouver la vue, se laissa retomber sur ses pieds, qui cédèrent sous le choc. Il prit son épée, et à genoux, acheva tous les rats blessés ou malades qui n’avaient pu s’enfuir, et prit ensuite leur queues. Il s’appuya alors contre un mur, attendant l’arrivée d’une aide nécessaire.

[Aux MDJs, bon, j'espère que mon RP est d'assez bonne qualité pour que la quête s'achève enfin ^^.
J'aimerais donc savoir combien de queues Tag a-t-il pu récupérer et quelle est la gravité des ses blessures?]

[S : En comptant les queues acquises précédemment, tu en as finalement obtenu 44.
Déjà, tes jambes sont blessés, dont une grièvement.
De plus, les rats t'ont refilé une saloperie de maladie. Elle se déclenchera dans 3-4 jours. Si tu ne te fais pas soigner, elle durera environ une semaine. Tu auras de grosses nausées, des maux de tête et des troubles de la vision.
Pour la récompense, il te suffit de poster pour la recevoir dans ton prochain post. Elle sera majorée de 30 écus pour avoir pris plus de 40 queues.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delibar
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 24
Age RP : 19
Fiche perso : [url=]fiche perso ici[/url]
Date d'inscription : 14/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Mer 24 Sep - 15:50

Delibar
Post N°8


Les rats fuyaient de toute part, Delibar parti a leur poursuite, leur lancant tout ce qu'il trouvait a portée de main : débris de cageots, graviers, autres rats, trognons de pommes... La plupart des rongeurs semblaient aller vers la bouche principale d'égout. Le trouvère trébucha et tomba a nouveau. Son luth tomba mais, heureusement, ne se cassa pas. Le jeune homme se releva pénible ment, et regarda le quelques gouttes de sang d'écouler lentement de la plaie qu'il s'était fait au coude. Un rat s'approcha et lecha avidement la légère flaque de sang. Delibar enfonca son couteau dans le corps de la bête, le retira avec une grimace et le mit d'ans une poche. Le trouvère balaya la rue du regars, mais les rats n'étaient plus là. Il retourna dons s'assurer de l'état de Tag.
Il retrouva celui-ci adossé au mur, les yeux fermés.

-Vous mentendez ? Demanda t-il.

Tag fit signe que oui.

-Vous pouvez vous appuyer sur mon épaule? On va essayer d'aller à la taverne. Faut pas rester ici, vous allez attraper froid.

Il aida son assoscié à se lever. Ils avançaient lentement, Delibar soutenant Tag du mieux qu'il pouvait. Sur le chemin, ils croisèrent un homme ivre. Celui-ci disourait seul.

-L'autre va encore geuler : Ah gnagnagna t'as trop bu, c'est pas raisonnable, il est tard! Elle m'énèrve l'autre. Eh c'est qui ces deux là, hein ? Ah mais c'est l'autre de tout à l'heure ! Il veut quoi lui ?

C'était le paysan qui avait accompagné Delibar vers Adjir.

-Vous vous rapellez de moi ? J'ai besoin d'aide : mon ami est blessé.

-Qu'est tu veux que je fasse ? ... Tu peux v'nir chez moi s'tu veux ! Mais femme voudra ptêtre pas... P'is merde, v'nez quand même. C'est pas loin.

Ils marchèrent pendant environ deux minutes.

-Vala, c'est par ici ma baraque.

A peine il eut ouvert la porte qu'une voix retentit :

-Alfred ! T'étais où ?!

Sa femme se tenait sur le pas de la porte, l'air furieuse. L'agriculteur palît...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placardelibar.canalblog.com/
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Jeu 25 Sep - 18:28

Tag Van Ted


Post n° 14

Dans une petite maison


La femme était devenue une vraie fuir et fulminait de rage à l’approche de son mari. Il sembla à Tag qu’elle tenait un gros truc en bois dans la main. C’est alors que leurs regards se croisèrent. La femme rondelette cessa de brandir son manche à balais, et regarda le blessé que Délibar soutenait. Elle changea alors totalement d’expression :

« Oh, mon Alfredounet ! Tu es en retard pour avoir secouru ce brave monsieur. Tu sais que je suis fier de toi ! J’imagine que tu les as invités ?

- Euh, nan…enfin, c'est-à-dire…
- Et il est modeste en plus ! Allez, venez installer ce malheureux sur la table. Mais qui a donc pu l’attaquer comme ça ?
- Les rats Madame.
- Fichues bêtes, il va falloir regarder si elles ne lui ont pas refilé une sale maladie en plus. »

Délibar et le paysan installèrent Tag sur la table. La femme bougeait dans tous les sens et s’affairait à trouver les bandages qu’elle ne retrouvait plus. Elle y mit finalement la main dessus en même qu’un désinfectant et commença à panser la plaie de son patient.
Pendant ce temps, le paysan encore un peu saoul avait eu la généreuse idée d’aller se coucher. Délibar, lui s’allongea sur un banc dans la cuisine et ferma les yeux.
La femme regarda Délibar, puis d’un coup monta sur la table et s’agenouilla auprès de Tag. Elle se pencha sur lui, son large décolleté ne cachant pratiquement plus iren et s’approcha de la bouche de Tag.

« Ouvrez la bouche et tirez la langue ! Voila, et dites A.
- Aaaaaah.
- Zut, tu as les lèvres blanches et la gorge aussi. Tu as dû attraper quelque chose. Avale ce sirop. »

Pendant que Tag buvait, la femme alla chercher un matelas double qu’elle déposa sur le sol. Elle étendit ensuite Tag sur le matelas, qui s’endormait déjà. Elle essaya de réveiller l’autre larron, mais il s’était déjà assoupi sur le banc, et préféra la laisser là. Elle éteignit la lumière et remonta dans sa chambre. Elle y trouva son mari roupillant, et le regarda tendrement avant de se coucher.

[ Ami(e)s MDJs, est-ce que ce petit séjour chez le paysan va nous coûter des sous? Je m'interroge aussi sur le prix de notre quête. En effet, avec le matériel acheté, et ne ajoutant évzntuellement les soins, nous arrivons à gagner seulement 10 po chacun, pour 5,6 posts chacun, comme nous n'avons pas fini.
On parle de superman, mais pas trop du bénévolat Razz . Si vous pouviez retoucher un peu par exemple la récompense de la quête (parce que 50 pour 20 queues normalement, ça fait 100 pour 40 en plus nous sommes deux), ça ferait pas de mal, merci Wink ]

[S : Le séjour ne coûte rien, ils vous ont invités.
Sinon, pour le nombre de queues, on en demandait que 20, c'est toi qui a fait le fanfaron en disant vouloir en prendre 40 ^^
De plus, personne ne t'a obligé à te jeter dans la gueule du loup des rats ^^
Donc, tu ne gagneras que 80 écus, ce qui fait déjà 30 de plus que ce qui était proposé initialement. La somme sera rajoutée lorsque tu demanderas ta récompense.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tag VanTed
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 24
Age RP : 27 ans
Fiche perso : ~ICI~
Date d'inscription : 28/08/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   Jeu 25 Sep - 19:30

Tag van Ted

Post 15

Récompense méritée


Le lendemain, Tag se réveilla en sentant un délicieux souper. Il se leva, et tremblant encore sur ses jambes, regarda autour de lui. Délibar se réveillait également.

« Bonjour les casaniers ! Vous avez bien dormi ? Et toi, tes jambes vont mieux ? Je suis désolé mais Alfred ne pourra vous dire au revoir, il a un sacré mal de tête. Je me demande d’où il vient.

- Pas moi, m’enfin je vous remercie pour la nuit ! Combien nous devons-vous ?
- Rien du tout ! A part si vous restez manger, vous devez avoir faim.
- Non, cela ira, nous devons retrouver le vieux bourgeois. Il nous avait également promis un repas en échange des queues. Délibar, tu as bien un cadavre ?
- Non, je n’ai gardé que les ongles, mais ça suffira largement je crois. »

Ils prirent congés de la femme et s’en allèrent un peu plus loin dans le quartier. Tag était encore un peu fatigué, mais ils étaient surtout tous les deux très affamés. Ils trouvèrent le vieux sur son palier. Il les attendait.

« Alors, jeunes fous, avez-vous ce que vous m’avez promis ?
- Pour sûr, et on est affamés.
- Alors rentrez, je vous ai préparé à manger. Vous pourrez me dévoiler votre butin. »

Les acolytes mangèrent lentement, tout en observant le vieux sénile qui étalait toutes les queues sur la table. Il recompta plusieurs fois, mais tomba toujours au-dessus de 40, même en essayant d’en oublier une ou deux. Il n’aimait pas l’idée de mettre la main à la poche, mais bon après tout, une telle quantité de rats en moins, c’était quelque chose. Il sortit de la salle et revint avec une petite cassette. Il en sortit deux petites bourses vides, et commença à les remplir.

« Voila, je vous donne 40 chacun. C’est amplement mérité.

- Euh, en fait vu qu’on acheté des trucs avec, il faut répartir l’argent différemment. Normalement, vu les achats qu’on a fait pour la quête ça donne 44 pièces d’or pour moi et 25 pour mon ami.
- Bien, bien, et la pièce restante ?
- Donnez-la moi directement, je la donnerai au premier passant qui en aura besoin.
- Vous êtes fous !
-Eh, c’est notre argent ! »

Le vieux leur refila l’or, et ils partirent trouver un mendiant dans la rue. Quelques minutes plus tard, ils posaient la pièce au pied d’un borgne manchot qui avait beaucoup de poils dans l’oreille gauche, mais aucun dans la droite.

« Une pièce ? Pourquoi me donner une pièce ? Mais ne voyez-vous pas que je suis riche. Oui, extrêmement riche. Le plus riche des hommes ! Et vous me donnez une pièce ?
- C’est que, vous ne faîtes pas très riche.
- Comment, chenapan ! Je vais t’apprendre à reconnaître un riche d’un pauvre ! Les riches sont sans pitié, ahahah ! Je vais te faire avaler ta pièce ! »

Le clochard se leva, et les poursuivit. Lorsque Tag se retourna, il s’aperçut que leur poursuivant avait également une jambe de bois. Pourtant, il courait très vite. Il attrapa une banane dans un cageot et la lança sur Délibar, qui l’esquiva. Ils tournèrent alors dans une rue étroite. Le mendiant leur balançait toujours des bananes, mais ne semblait pas très adroit.
Finalement, ils arrivèrent en face de la taverne, et s’y engouffrèrent. Le manchot voulut faire de même mais glissa sur une peau de banane. Sa pièce roula par terre, et un rat la prit entre ses deux. Le manchot changea alors de cible et courut après le rat…

[ Aux MDJs, rajouter 44 pièces à Tag et 25 à Délibar]
[S : Or rajouté. Je ne sais pas si c'est volontaire, mais tu t'es fait flouer de 10 écus ^^ (44+25+1=70 et non 80)]

post suivant: taverne - Adjir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [tag et délibar] chasse aux rats   

Revenir en haut Aller en bas
 
[tag et délibar] chasse aux rats
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Amresia :: Adjir :: Les Habitations-
Sauter vers: