Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Troupes de Golgoth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golgoth
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 817
Age : 24
Age RP : 43 1/2
Fiche perso : Ici on t'as dit !!!
Date d'inscription : 31/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Troupes de Golgoth   Dim 7 Sep - 17:14

Prénom et/ou Nom : Félazare Thémédys. Mais quiconque le connaît un tant soit peu l'appellera Fel'
Age : 19 ans
Race : Humain
Métier : Saltimbanque occasionnel
Savoir-faire : Cuisinier

Caractéristiques physiques : Fel' a une taille légèrement au-dessus de la moyenne, un corps mince et une musculature fine. Les traits fin, et les cheveux bruns foncés, coupés relativement courts, il possède une beauté certaine, du genre de celle qui échappe à la mode. Mais la première chose qui frappe certaines personnes dans le physique de Fel', ce sont ses yeux tout deux d'une couleur différente, celui de gauche étant d'un marron très sombre qui se confondrait presque avec la pupille, et celui de droite d'un beau gris-vert, ajoutant un petit côté troublant à sa beauté. Sinon, de par son genre de vie, on le classerait plutôt dans la catégorie des souples-rapides, même s'il n'en est certainement pas le champion. Malgré ça, sa force reste très correcte (assez pour bien manier son arbalète), et il possède une très bonne endurance.

Caractéristiques mentales : Fel' a un esprit vif, possède une bonne mémoire et a oublié d'être bête. Très espiègle mais aussi très doux, il préfère user le moins possible de violence et n'apprécie pas le fait d'être obligé de se battre. Cependant, il n'est pas naïf pour autant. En général donc, il est apprécié de ses compagnons de voyage même s'il peut se montrer discret avec ceux qu'il connaît peu.

Vêtements : À part ses bottes et sa ceinture en cuir, tous ses vêtements sont en tissu de bonne qualité mais il n'en possède qu'une rechange, ce qui leur donne un aspect un peu usé. (si c'est possible de ne pas préciser la couleur, imaginez vous même (avec bon goût et ni tout en noir, ni tout en blanc please ^^))

Objets : Il possède une sacoche beige claire assez grande et de bonne qualité contenant : une boule creuse en métal de jonglage de contact et une en bois poli, une panoplie de plusieurs guimbardes à différents tons ou différentes sonorités, les vêtements de rechange cités ci-dessus, une petite casserole, une petite louche et un petite fourchette en bois. Il possède aussi une arbalète bien équilibrée accrochée dans le dos et une dague médiocre à sa ceinture. Il a aussi, plus ou moins dissimulées dans ses vêtements, plusieurs bourses contenant ses économies.

Histoire : Félazare est né on ne sait où de parents inconnus, mais toujours est-il que la poubelle où on l'a retrouvé, pleurant à cause de sa faim et de la puanteur du lieu, se trouvait dans la grand-ville de Port-Pergas. Il y a de fortes chances qu'il ait été abandonné là par superstition à cause de ses yeux vairons. Recueilli par le réseau des gamins des rues et des bardes sans le sou, il fut confié à un vieux guiterniste aveugle répondant au nom d'Ourann Thémédys, bien que ce ne fût certainement pas celui qu'il avait reçu à sa naissance. C'est ce dernier qui nomma le nouveau-né, lui offrit son patronyme et l'éleva. Le vieil homme apprit à l'enfant à apprécier les arts, la vie... la paix. Il lui apprit à lire dans les romans de chevalerie et dans les recueils de poésie qu'il lui lisait de sa belle voix légèrement éraillée de chanteur, notamment les merveilleux poèmes en prose du beau Delaire, ceux en vers du génial Eriani Llopa, ou du célèbre troubadour scientifique encore vivant Ja Kroubo. Ceci explique aussi que Félazare utilise, rarement mais parfois, quelques termes surrannés dans la discution. Ourann apprit aussi à celui qui était comme son fils à écrire, à compter, à développer son esprit critique et lui confia une petite part de son érudition. Enfin bien sûr, il lui apprit plusieurs de ses ballades à la guiterne. En parallèle, avec un goût pour le rare, l'enfant déjà plus âgé apprit, auprès d'un ami très doué avec cet instrument peu connu en raison de sa rusticité et du fait qu'il venait d'Amresia, à jouer de la guimbarde. Cet ami l'initia aussi au jonglage de contact, discipline très récente qui commençait à peine à se faire connaître dans le milieu des saltimbanques. C'est d'ailleurs ce qui lui permet le mieux de gagner sa vie, car les badauds sont souvent étonnés et épatés par ce spectacle nouveau qu'ils voient souvent pour la première fois, et ont tendance à donner plus d'argent à Fel' qu'il ne lui en donnerait s'il pratiquait une discipline plus banale et commune. Fel' vécut donc une enfance heureuse au milieu de gens passionnants, malgré les difficultés d'une vie pauvre.

Mais malheureusement, celui qui était déjà un vieillard quand il l'avait recueilli ne pouvait pas le voir grandir bien longtemps, et Ourann mourut quand Fel' n'avait encore qu'une petite quinzaine d'années, ne lui laissant qu'une petite lettre, vingt pièces d'or et sa guiterne. L'adolescent était préparé au trépas de son "père", il le savait vieux, mais cela n'empêcha pas une grande tristesse de s'abattre sur lui. Il décida alors de se changer les idées en s'éloignant de Port-Pergas. Il quitta donc la ville avec pour tout bagage ses vêtements usés, un sac troué, une guimbarde en Si bémol, une boule de jonglage en bois et la vieille guiterne d'Ourann. Assis, seul, près de la route menant à Vieilletombe, un nom qui dans les circonstances s'alliait bien avec son état d'esprit, il ouvrit la lettre que lui avait écrite le vieil homme pour sa mort. Il y avait un petit mot à son attention et une carte avec une croix indiquée dessus et le dessin d'une grotte près de la mer, marquant un emplacement entre Vieilletombe et Port-Pergas. Fel' se rendit donc là-bas, trouva la grotte, alla au fond, et creusa dans le sable. Il n'avait que ses mains pour s'aider et le travail dura toute la nuit. Mais il finit par tomber sur un coffre fermé à clé. Tout d'abord, Fel' s'étonna, déçu, son "père" ne lui avait donné aucune clé. Mais très vite, en examinant la serrure, il comprit qu'elle correspondait parfaitement au motif qui ornait le bout du manche de la guiterne. Tout fébrile, il ouvrit le coffre. Et soulevant le couvercle, il découvrit un amas de pièces d'or. Ébahi, il les compta, longuement, jusqu'à atteindre la somme phénoménale pour lui de 50 000 or. Il ne comprenait pas comment Ourann avait pu vivre dans la pauvreté avec une telle somme à la disposition. Il remarqua alors qu'au fond, il connaissait peu de choses du passé du vieil homme. Félazare en proie à ses méditations resta une nuit de plus à dormir dans la grotte, puis le lendemain matin, après avoir puisé dans le coffre, il s'en retourna à Port-Pergas pour acheter une charrette à bras et des sacs, et revint sur la plage. Il chargea le coffre au fond de la charette et le recouvrit avec les sacs qu'il avait remplis de sable. Son chargement était lourd et il eut beaucoup de mal à rejoindre la route, mais quand il y arriva, il put rejoindre une caravane qui l'amena sans risques à Roc-Rétif. Là, il ouvrit un compte pour déposer son coffre et sa guiterne (qu'il ne pouvait malheureusement pas emmener avec lui, sachant qu'il comptait déjà acheter une arbalète et une dague pour se défendre sur les routes).

Après avoir acheté une nouvelle sacoche, des vêtements, une casserole et quelques couverts, ainsi que son arbalète (qu'il finit par apprendre à manier plutôt bien même s'il ne s'en servit jamais contre d'autres êtres vivants que des animaux à des moments où il y était acculé s'il voulait manger) et une dague, il décida de revenir à Port-Pergas afin de partir en Amresia à la rencontre des tribus où il pourrait se perfectionner à la guimbarde, mais aussi pour le simple plaisir de voyager et de voir le monde sous d'autres facettes. En passant à Port-Pergas, il s'acheta une nouvelle boule de jonglage, en métal cette fois ci, plus belle et plus maniable. Il resta un an en Amresia et fit de grands progrès en jonglage de contact et en guimbarde, s'achetant une belle réserve de cet instrument sous toutes ses formes. Puis il voyagea en Djel'Fa et finit par revenir en Norgod.

Sa rencontre avec Golgoth se fit alors qu'il avait 19 ans. Il avait rejoint une troupe de saltimbanque et faisait son numéro à Tristerive quand il vit le forgeron. Ce fut un choc car il avait déjà vu en rêve le bonhomme aux traits grossiers qui se tenait devant lui, habillé de la même manière, avec exactement la même position. Il lui était déjà arrivé de faire des rêves prémonitoires, mais toujours sur des sujets idiots. Une fois, il avait rêvé d'un croquis mal dessiné d'un paysage onirique, et l'avait vu en vrai le lendemain, au milieu des autres dessins d'un dessinateur du dimanche. Il avait aussi une fois rêvé d'une poissonnerie, et l'avait vu trois ans après en Amresia. Cette fois-ci, il voyait un homme qu'il avait vu en rêve un peu plus d'un an auparavant. C'était sûrement encore une prémonition sans intérêt mais le jeune homme se posait des questions, et il finit par se décider à suivre le forgeron.


———————————————————————————————————————
GUIMBARDE —> (bon y avait une vidéo compil du festival français de la guimbarde qui rendanit plutôt bien compte des possibilités de cet instrument mais j'la retrouve plus ><' M'enfin voilà un truc pas trop mal (j'aime pas mais bon, c'est dur de trouver des vidéos biens de guimbarde é__è) http://fr.youtube.com/watch?v=w7mbLPqEWZU
Y a ça aussi qu'est mieux (dans les mains d'un beatboxer) http://fr.youtube.com/watch?v=1_FUyd98neI

JONGLAGE DE CONTACT —> J'ai pas vraiment cherché de vidéos mais c'est assez facile à imaginer donc c'est pas forcément nécessaire.

Voici quand même pour vous :
les bases —> http://didier.arlabosse.free.fr/balles/papillon.html

en pratique (pas cherché loin, c'est la première sur laquelle j'suis tombé mais y a un peu de tout (les moments qui trainent vous pouvez avancer un peu ^^) —> http://fr.youtube.com/watch?v=mjNLTZOJOCA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Troupes de Golgoth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rassemblement des troupes jaffa
» L'Empereur passant ses troupes en revue
» [Dieu] Golgoth, dieu de l'hiver.
» Aide pour l'amélioration des troupes
» la meilleure composition de troupes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: Corbeille-
Sauter vers: