Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Bataille de Meghido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shindara
Invité



MessageSujet: La Bataille de Meghido   Mer 11 Avr - 16:28

La plus grande bataille entre des termites et des fourmis est sans aucun doute celle de Meghido.
L'empire termite de la reine Sateia s'étendait sur la majeur partie de la cote du continent, toutes les espèces étaient soumises: des tisserandes j'usqu' au moissoneuses en passant par les magnants.
La puissance termites était a son apogé, seul le territoire du sud restait inconquis. Mais la seul présence de la forteresse de Meghido sufisait a décourager les envahisseurs.
Megidho:jamais conquise, jamais soumise, fief des termites qui controlaient d'une patte de fer les régions alentours.




Seul une menace venus de la foret ne cessait de grandir et d'inquieter les préfectorat termites.
Les fourmis rousse qui s'aggloméraient en puissantes fédérations de plusieurs milliers de fourmillères et plusieurs millions d'individus.

La menace ne pouvait se prendre a la légère mais les termites avaient trop confiance en leurs défenses, et au lieu de l'étouffer dans l'oeuf, elles attendaient.



Les premières troupes rousses firent leurs apparition a 50 degrés temps.
Quatres régiments de 20 000 soldates simples chacuns, soutenus par 2 escadrons de 5000 artillerries légeres, 2000 artilleries lourdes.
les fourmis au longues pattes qui fairaient office de cavalerie étaient au nombre de 30 000.
Les soldats fous au nombre de 500 feraient sans doutes plus de victimes dans leurs propre camps mais lachés au coeur des rangs ennemies causeraient des ravages et des brèches que s'empresseront les soldats nobles de comblés.

Si les termites décidaient de les attaquer de front la tactique serait simple:






Premiere partie:La bataille des boutons d'or.


Le 20 ièm jours de siège, les termites décidèrent de sortir.
50 000 soldates a la tetes rouges et au corp blanc s'alignerent dans la vallée devant la forteresse, rejoint par les nasuthiterne au nombre de 15 000, les lanceuses de colles prirent position sur une crete.
Des géants: 10 000 gardes royaux en position : fer de lance.

les énormes carrés blancs avençerent j'usqu' a une distance résonable des troupes rousses.

Au millieu de la plaine, un petit bosquet de boutons d'or.
Un petit vent se leva, les deux armées se firent face, seuls les soldats fous troublaient le silence qui y régnait.



petite introduction

Fourmis contre termites
Les deux grands

����Dans le monde des insectes, deux superblocs s'affrontent depuis plus de 100 millions d'années. Le combat se déroule selon une règle immuable : des fourmis, prédatrices, attaquent des termites qui se défendent en se retranchant dans leurs énormes forteresses. Les fourmis mettent la mandibule sur de nombreuses termites et les emportent dans leur colonie pour en nourrir leurs larves. Un tel raid ne signifie pas nécessairement la mort d'une colonie. Les termites referment les brèches de leur nid, leur reine pond de nouveaux oeufs et une autre génération de soldats verra le jour, prête �nbsp; se jeter dans la bataille. Entre les deux superpuissances, l'équilibre de la terreur est maintenu.��


La course aux armements
La guerre entre les termites et les fourmis a déclenché la plus fascinante course aux armements de tout le monde animal. Les termites ont répliqué coup pour coup �nbsp; la formidable machine de guerre des fourmis en produisant leurs propres insectes-soldats.

La plupart sont armés de mandibules. Chez les termites Nasutitermes, par contre, les soldats possèdent une pièce d'artillerie qui crache un liquide gluant durcissant �nbsp; l'air capable de stopper net la plus enragée des fourmis. Chez les termites Globitermes, les soldats prennent des mesures encore plus draconiennes. Ils se lancent contre les fourmis en crachant un liquide gluant qui empêtre �nbsp; la fois l'attaquant et le défenseur. Certains de ces kamikazes éjectent leur liquide avec tant de force qu'ils explosent littéralement, engluant plusieurs fourmis d'un seul coup.


la forteresse de Megidho:




Premier coup de mandibule

Des deux cotés on s'observait, la plaine etait a la fois noir et blanche.
Des rangs fourmis sortirent une soldate assez agée.le général 50iem nommé par la reine était a la tete des légions rousses.
A sa vu, meme les soldats fou cesserent de bouger, Tous les oiseaux qui s'étaient rassemblés en vu d'un éventuel festin se turent.

un silence de mort.

-"savez vous pourquoi nous sommes la?
Nous sommes ici, parceque nous devons nous battre, parceque la fédération a réunis les plus grandes guerrières de l'histoire,et que notre devoir est de venger ses héros."

Une clameur guerrière résonna sur la plaine.

"Vous savez ce qu'il y a derriere cette crète?
l'immortalité!!!"

Comme pour répondre au défi de 50iem, Les termites émirent une plainte lugubre.
-"Viens dire ça ici" hurla une rousse ennivré a l'alcool de cochenille.
-"C'est la soldate 21iem"Dit l'une des artilleuses."C'est un cinglé.
Je l'ai vu boire une goutte entière de bière la nuit dernière."
-"OH la ferme vous voyez pas que j'ai la mandibule de bois?"

Une jeune soldate s'approcha de 20iem.
-"Bonjour petite" Dit 20iem alors qu'il gravit la colline avec les soldats fous.
Il semblait cyniquement joyeux
-"Je crois que sa va etre une bonne journée pour....."
-"pour quoi?"
-"Pour mourrir petite!!"20iem pointa la patte devant la horde blanche.Il ressemblait a un enfant qui recevait un cadeau "eh regarde 60iem!!!
des Gloubitherme!!!!"
Un autre soldat fou a coté de lui hocha vaguement la tete.
-"60iem pense que tu a raison 20iem! 60iem pense qu'on devrait leurs dire deux mots!!!"

Les soldats fous décendirent la colline, la petite soldate se demandait si elle
devait les suivres.
les cris des artilleuses la ramenèrent de ses pensés, une énorme flaque de colle explosa a 2 cm d'elle.
les nasuthiterme avaient ouverts les hostilités, la bataille pouvait commençé.

(Suite prochainement , je m'escuse d'avance pour mon orthographe qui as du mal a suivre avec mon imagination)
Revenir en haut Aller en bas
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   Mer 11 Avr - 16:30

Toi je sais d'où tu viens ^^

Bienvenue sur le forum Wink

N'oublie pas quand même d'aller te présenter stp

Sinon très joli texte, ça en jette avec les illustrations !

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
Shindara
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   Mer 11 Avr - 16:39

Merci pour votre acceuil et pour les compliments , effectivement toi aussi je sais d'ou tu viens ^^
Revenir en haut Aller en bas
Elvilia
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 344
Age RP : Inconnu
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 11/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   Mer 11 Avr - 16:44

c'est bien

^^

moi aussi je vois d'ou tu viens (je suis azquar Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shindara
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   Mer 11 Avr - 21:27

Poussant un rugissement emplifié par des centaines de milliers de phéromones, les troupes rousses lancerent l'assault.
Tels des sauvages elles dévalaient la pente en rang desorganisé, fou de rage et assoifé de sang.

les premières lignes nasutithermes lançerent leurs colles, plusieurs fourmis s'engluerent du premier coup et parfois exploserent,
Rejoint bientot par la deuxième ligne.

Les termites tremblaient, non pas parcequ'elles avaient peur mais les millions de pattes qui approchaient d'elles ressemblaient a un microtremblement de terre.

Ils ne restait que quelques metres entre la horde rousse et blanche, les lançeuses de colle céderent leur place au puissant carrés termites.

les 80 000 soldates rousses s'écraserent contre la muraille blanche.
sous l'impacte, plusieurs termites voltigerent dans les airs.
les artilleuses pilonaient l'arriere des lignes termites, l'acide rongeant carapaces et chairs.

La cavalerie pris en étau le flanc des carrés et déja engageait un terrible corp a corp.

Soudain une phéromone fus laché dans le rang termite.
-"Laché les!!!!"
Les carrés s'écarterent pour laisser passer les Gloubithermes.
Ses kamikazes lançeuses de colle se jeterent sur les rangs des rousses assoifés du sang trensparent.
Au centre de la ligne de front les combats étaient sanglants, on ne distinguait rien, parfois les fourmis se jeterent sur des cadavres sans le savoir ou fou de terreur elles s'arrosait d'acide et de jettaient sur l'ennemie.

La petite fourmie du haut de la colline observait le combat, de son regard perçant elle cherchait le soldat 60iem.
Elle pouvait apercevoir des soldats déments se tailler une route sanglante a traver les termites.les grandes mandibules de 60iem se levaient et retombaient dans une gerbe de sang.
Dans cette mélée grouillant on mourait ecrasé par son propre camarade.

Personne ne pouvait dire qui dominait la bataille, mais on savaient qu'il y auraient de terribles pertes.
Revenir en haut Aller en bas
Faucon n
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   Ven 4 Mai - 2:17

mais LOL...j'adore (et je crois savoir d'où tu viens même si ce n'est que de nom)

Et au passage bienvenu (c'est tardif je sais)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bataille de Meghido   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bataille de Meghido
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse
» Règle sur la bataille navale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: Corbeille :: Textes-
Sauter vers: