Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Garett] Une nouvelle journée

Aller en bas 
AuteurMessage
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Garett] Une nouvelle journée   Jeu 21 Aoû - 3:49

Post n°16
Garett


Action précédente : Les habitations d'Adjir - [Garett] Interlude Onirique

Après une bonne nuit de sommeil, inconfortablement installé, il se leva reposé.

Il avait rêvé qu'il vivait dans une chaumière et qu'il passait la majeure partie de son temps dans son potager. Il se rappelait aussi d'un étrange oiseau qui avait failli le brûler. Étranges rêves.

Une fois debout, il se rendit compte que ces blessures allaient mieux, mais qu'en contrepartie ces côtes étaient douloureuses. Fell avait un sommeil agité.

Il n'y avait pas que son sommeil d'agité, la maison l'était aussi. Le soleil faisait juste son apparition que toute la maisonnée fourmillait déjà. Garett avait même l'impression qu'il y avait plus de monde que la veille.

« V'nez donc avec nous. »

L'homme obtempéra. Il rejoignit le groupe qui prenait son petit-déjeuner. Il consistait en un bol de bouillie probablement d'avoine. De quoi tenir sans problème jusqu'au repas suivant. Aussitôt qu'un convive partait, un autre prenait sa place. Garett vit défiler ainsi une dizaine de gamins. Allant de trois-quatre ans à une quinzaine.

Une fois rassasié, il sortit du cercle. Il marcha en rond sans se soucier des autres. Il réfléchissait aux choses qu'il devrait faire aujourd'hui. A part chercher du travail. Finalement, il devait seulement acheter des craies. Peut être aussi des denrées en cas de voyage. Ah, et aussi une nouvelle cape. C'était bien utile pour se protéger des assauts du temps capricieux.

« Eh, Garett, t'vas faire quoi 'jourd'hui ? Va encore s'balader dans la ville ? J'ai d'mandé à ma m'man et m'a dit qu'j'pouvais v'nir 'vec toi si tu voulais. 'Lors, tu veux bin ? »

Il haussa les épaules. Grâce à lui, il avait pu travailler la veille. Peut être que grâce au garçon, il aurait encore du boulot.

« Dis, ça veut dire oui ? Hein, m'sieur ? »

Il acquiesça cette fois. Fell sauta de joie en poussant des petits « Youpi ! », « Ouais ! », et « Super ! ». Il courut embêter sa mère.

« Eh, m'man ! Y veut bin qu'j'vienne 'vec lui. »
« Hum... c'est bien Fell. Mais, promets-moi d'être sage, d'accord ? »
« Oui m'man. », dit-il en exagérant le ton de sa voix.

Garett s'approcha d'eux son reste de craie à la main. Avec, il écrivit son l'ardoise qu'il avait repassé à son cou.

Ou jeu peu trouvai sa ?

Il montrait le bout insignifiant du bâtonnet blanc qu'il tenait dans ces doigts. Enfin, qui recouvrait plus ces doigts qu'autre chose.

« Euh... attend... je crois que tu peux en trouver chez Ernit. Fell, tu pourras l'em'ner là-bas ? »
« Pas d'problème m'man. Allez, viens Garett. On y va, maint'nant. »

Fell tirait sur la manche du borgne. Il faillit l'arracher.

Ils sortirent donc tous les deux. Dehors, la pluie leur réserva un accueil plutôt froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Ven 22 Aoû - 1:35

Post n°17
Garett


« Oh non ! J'aime pas l'eau, ça mouille ! Bon, vite m'sieur ! »

Fell entraîna donc Garett à sa suite dans les ruelles du quartier. Il arrivèrent rapidement à la boutique d'Ernit. Enfin, il s'agissait plus d'un taudis sur lequel on avait placardé « Chez Ernit » au-dessus de la porte qu'un véritable magasin.

Ils s'engouffrèrent à l'intérieur pour échapper aux trombes d'eau que le ciel lâchait sur la ville. Ils étaient complètement trempés. De l'eau gouttait de leurs vêtements et s'écoulait sur le sol en s'agglomérant avec la poussière grandement présente.

La poussière montrait que les clients étaient rares, voire inexistants.

La boutique était minuscule, outre la poussière, la saleté, les toiles d'araignées et leurs occupants, il y avait aussi de nombreux articles disparates. Cela allait de la robe en soie à la grosse hache en passant par des fioles au contenu vivant.

« B'jour, qu'j'peux faire pour vous ? »

La voix douce et chaleureuse provenait d'un homme à l'aspect rude. Ernit se tenait derrière son comptoir. Il le dépassait de bien un mètre. Pourtant l'ouvrage, n'était pas bas. Fell devait se tenir sur la pointe des pieds pour voir au dessus.

« Bonjour m'sieur. On vient paske Garett y veut acheter kêkchose. »
« Oui, et kêk c'est ? »

Le borgne s'approcha et montra les derniers vestiges de son ultime craie. Ernit se pencha pour examiner la chose.

« B'gez pas, j'va voir si j'trouve c'truc. »

Il disparut derrière un rideau cramoisi, plutôt en bon état par rapport à l'allure générale du lieu. Des bruits de chute parvinrent aux oreilles des uniques clients. Suivis par un « P'tain d'bord'... de mer... f'chier ! ».

Ernit reparut, du liquide visqueux orangé dans les cheveux, mais avec quelque chose dans les mains.

« J'a tr'vé c'qu'vous v'lez. C'f'ra dix écus. »
« Quoi ! Mais ça vaut que dalle m'sieur. Vous voulez voler mon ami ou quoi ? »
« Non, mais qui n'tente rien n'a rien. Bon, j'baisse à cinq. Alors ? »

Garett regarda le nombre de craies en possession d'Ernit. Il montra uniquement deux doigts au vendeur.

« Quoi ?! Vous v'lez m'ruine ? J'd'cends pas d'sous quat' écus. »
« Ok, on prend 'lors m'sieur. », répondit Fell après avoir eu l'approbation de Garett.

Le livreur avait enfin de quoi communiquer. Mais, il y avait d'autres choses qu'il avait eu le temps de voir et qu'il voulait.

Il s'approcha d'une magnifique cape. Un bout de tissu vieux et gris. Il la prit et la montra au vendeur.

« Ah ! Ca, j'l'fais pour quinze pièces. »

Il s'empara ensuite d'une gourde qui censément devait être en cuir.

« Vingt-cinq pour ça. », répondit Ernit machinalement. « Vous v'lez aut' chose ? »

Garett fit non de la tête.

« Donc, ça f'ra... euh... hum... 'tendez peu... »
« J'crois qu'ça fait trente-deux m'sieur. », interrompit Fell.
« Hein ! Non... c'pas ça... euh... aah... zut, j'sais pu... Allez, j'fais l'tout pour quarante pièces 'lors. »
« D'ac m'sieur. Ca t'vas Garett ? »

Ce dernier haussa les épaules. Puis, il farfouilla dans ces fripes et en sortit sa bourse. Il en prit de quoi payer Ernit et le lui tendit. Pendant que le vendeur essayait de vérifier son argent, Garett mit sa nouvelle cape, rangea ses craies dans une poche et sa gourde dans une autre.

« R'voir m'sieur ! », lança Fell lorsqu'ils sortirent de la boutique.

Il pleuvait toujours. Mais, cette fois, les nuages grisâtres occultaient une bonne partie de la lumière du soleil.

[MDJs, veuillez enlever 40 pièces d'or et rajouter Cape en mauvais tissu, Gourde vide, et remplacer Craie par Craie x10.]
[LL : J'm'en occupe. Faudrait pas t'enlever la lettre de Rictus aussi ?]
[Oui, c'est vrai, j'avais oublié. Mais, j'ai réparé mon oubli.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Dim 24 Aoû - 4:36

Post n°18
Garett


Garett se protégea de l'eau avec sa cape. Il en prêta un pan à Fell. Seulement, ça ne faisait que ralentir la vitesse de la chute, l'eau filtrait à travers le tissu.

Ils s'éloignèrent de la boutique à défaut de nom plus approprié. Mais, le muet ne savait pas où aller. Les choix s'offrant à lui étaient limités. Surtout à cause de Fell. Donc, il ne leur restait plus qu'à retourner à la maison.

Ils trottèrent dans les ruelles. Marcher, les exposerait trop de temps à l'averse. Courir, les menacerait de chuter fréquemment.

Alors, qu'ils progressaient à présent péniblement, leurs fripes alourdies par le poids de l'eau, et se rapprochaient de leur destination, ils entendirent un cri. Un cri bref, inhumain.

Le livreur l'aurait ignoré si Fell n'avait pas couru vers sa source. Ne pouvant pas le laisser seul, il le poursuivit.

Finalement, les deux débouchèrent sur, non pas une grande place, mais un lieu plus large que les ruelles qu'ils avaient traversé. Par terre, gisant dans son sang, un nain.

« Eh, m'sieur, ça va ? », demanda le gamin à la personne de petite taille étendue par terre.

Aucune réponse, évidemment. Ne voulant pas choquer l'enfant qui avait pourtant vu pire, Garett écarta Fell. L'homme s'approcha de la victime et faisait attention au sang. Pendant ce temps, le garçon regardait partout, mais il ne voyait personne.

« Argh... scrtz... »

Le nain eut un soubresaut et cracha du sang sur les pieds du borgne. Ce dernier ignora le fluide visqueux projeter sur ces affaires. Ce qui l'inquiétait davantage, c'est ce qui pouvait avoir tué le nain et l'endroit où il pouvait être. Cette fois encore, il maudit son imprudence qui lui avait coûté sa voix. Il ne pouvait pas prévenir Fell du danger qui pouvait les menacer. Heureusement, la menace était loin.

« Syfzt... Rrrr... Teuheu... » Le nain cracha une nouvelle fois. « Mohort... so-sové... mo-mo... »

Garett hésita un instant, mais le mourant semblait vouloir laisser un dernier message. D'un geste habitué, il s'empara d'une craie, en en faisant tomber une autre dans le sang. Le plus rapidement possible, il écrivit sur son ardoise.

Ki a fè sa ?

« Paâa... è-èdé... trktktkt... »

Encore une fois, le nain cracha sur sang. Il atterrit sur le morceau d'ardoise de Garett. Ce dernier allait l'essuyer lorsque le mourant tandis une main tremblotante. Il posa un doigt sur le crachat et le déplaça.

Sauw _a

Avant de mourir, le nain avait tracé quelque chose sur son bout d'écritoire, mais Garett n'arriva pas à déchiffrer grand chose. Le pire, c'est qu'il se savait pas comment il arriverait à se débarrasser de ces traces de sang.

« L'est mort ? », demanda Fell voyant l'homme se relever.

Ce dernier acquiesça.

« Qui qu'c'était ? »

Tandis que le muet haussait les épaules, le gamin s'approcha du cadavre. Fell lui fit les poches, puis s'enquit de son identité.

« Mais... mais, c'était euh... zut... l'nain qui v'nait souvent la maison. Ah oui, c'était m'sieur Berkal ! »

[MDJs, veuillez enlever une craie ^^]

elv': fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Ven 29 Aoû - 2:40

Post n°19
Garett


« Vite, faut l'dire à m'man ! »

Fell se mit à tirer sur le bras de Garett. Mais, cette fois, il résista. Il montrait le cadavre baignant dans son sang.

« Bah quoi ? Y va pas partir. »

Le livreur se résigna donc à laisser le nain là où il était mort. Il suivit donc un n-ième fois le gamin à travers les rues pour se rendre à la longue habitation. Ils rentraient sous la pluie.

Pendant ce temps, l'eau tombant à flot du ciel nettoyait le sang souillant la ville.

Essouflés et complètement trempés, ils atteignirent leur destination. L'ondée couvrait les bruits, aussi n'entendirent-ils pas le cri d'alarme provenant des toits.

Ils s'apprêtaient à entrer lorsqu'un adulte sortit en trombe, un gros couperet dans la main gauche.

« P'pa, que passe-t-il ? », demanda Fell ayant oublié la raison de son retour précipité.

Aucune réponse ne vint du père. Il les croisa. Il courait vers deux personnes qui se dirigeaient vers l'entrepôt. Il s'agissait de deux gardes. Ils avaient suivi Garett et Fell lorsqu'ils les avaient vu quitter le lieu du crime.

A présent, il y avait une quinzaine de personnes autour du pauvre décédé. Cinq gardes sous les ordres d'un sergent se chargeaient de recueillir des témoignages de l'incident. Ils s'occupaient aussi d'éviter que des importuns s'approchent trop près. Deux autres gardes arrivèrent pour emmener le corps.

« Halte là ! Vous n'irez pas plus loin. », lança le père d'une voix autoritaire.
« On fait c'qu'on veut. »,répondit le garde numéro un. 
« Tais-toi Arnold ! », dit le garde numéro deux. « On est là à cause du nain. »
« Ah oui ! C'est vrai p'pa, j'étais v'nu pour t'dire que... m'sieur Berkal il était mort. »
« Quoi !? »
« Nous sommes ici pour les arrêter. », dit Arnold.
« Non ! », interrompit l'autre garde en donnant une claque sur le crâne de son collègue. « On veut savoir c'que vous f'siez là-bas. »
« C'est quoi cette histoire avec Berkal ? », demanda le manieur de couperet.
« Nous avons découvert son corps sans vie. Et, nous les avons vus quitter l'lieu du crime. », expliqua le supposé supérieur d'Arnold en pointant le livreur puis le gamin.
« On a rien fait, l'était prekse mort quand on l'a vu. Garett, il est allé l'voir, mais l'était d'jà mort. »
« Mouais, ça m'paraît louche ça. »
« On les embarque chef, 'lors ? »
« Comment ça ? Ils ont fait quelque chose de mal ? », demanda le paternel de Fell en agitant son arme.
« Aucune idée. Pour ça qu'on veut qu'ils viennent avec nous. »
« J'viens avec eux alors. J'vous fait pas confiance. »
« Comme vous voulez. », dit le chef en haussant les épaules. « Mais, vous laissez votre... machin ici. »

Entre temps plusieurs enfants avaient rejoints leur père. Ce dernier confia l'arme à l'ainé. Au passage, il lui demanda de chercher ce qui avait bien pu ce passer.

Les cinq personnes partirent donc vers le poste de garde le plus proche.

Dans le même temps, le meurtrier quittait tranquillement la ville tandis que sa victime était acheminée vers la même destination que Garett et Fell.

La pluie accompagnait le nain pour son voyage jusque chez Nethfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Jeu 4 Sep - 1:36

Post n°20
Garett


Toujours sous la pluie, mais qui semblait se calmer comme en hommage à la mort de Berkal, ils se rendirent au poste de garde le plus proche.

Après un bref salut de la part des gardes de faction et de ceux qui accompagnaient les supposés témoins, Garett, Fell et son père entrèrent à la suite d'Arnold et de son supérieur.

« Soldat Willy au rapport, chef. »
« Bien, parlez ! »
« On a trouvé ceux qui z'ont tué le mort, chef ! », répondit Arnold.
« Arrête de dire des conneries Arnold. »
« Fermez-la soldats ! »
« Mais... »
« Exécution ! Et vous, soldat Arnold, retournez patrouiller en ville. »

Arnold quitta le poste de garde en marmonnant un faible « Chef ! Oui, chef ! » et encore plus faiblement « J't'en foutrais des exécution !, moi. Et gnagnagna... ». Personne ne semblait alors entendu ces dernières paroles. Du moins, personne ne le laissait présager.

« Bon, faites votre rapport soldat. »
« Bien chef. J'amène ces deux personnes qui disent avoir vu le mort avant qu'il le soit, mort. »
« Bien, alors, vous avez quelque chose à dire ? »

Le chef fixa Garett attendant sa réponse. Evidemment, il resta muet.

« Euh... m'sieur, y peut pas parler m'sieur Garett. L'mon... »
« Bon ! Alors, vous ! », en pointant le père de Fell, « Vous avez vu quoi ? »
« L'a rin vu, m'sieur, l'etait pas là, m'sieur. Y'avait qu'moi et Garett. »
« Bon ! », mais cette fois d'une voix un brin agacée. « Alors, vous avez vu quoi ? »
« Bah, n'a vu m'sieur Berkal. L'était d'jà mort. »
« C'est tout ?! », s'énerva légèrement le chef.

Un soldat lambda fit son apparition, se mit au garde au vous et chuchota quelque chose au chef.

« Bien... hum... d'accord... Rompez ! »

Aussitôt arrivé, aussitôt reparti.

« Bien, vous n'avez rien d'autre à ajouter ? Vous êtes sûr ? Mentir à la garde peut vous mener dans les geôles. Alors ? »

Garett qui n'avait pas réagit depuis le début s'approcha. Il montra son écriteau.

« Oui ? Que voulez-vous qu'j'fasse avec ça ?! Y'a du sang dessus, et alors ? »

Le livreur regarda étonné son morceau d'ardoise. L'inscription du mourant avait disparue. Au même moment, le chef réalisa une chose, l'homme avait dû s'approcher du cadavre à un moment ou un autre.

« Bien, puis-je savoir d'où vient ce sang, monsieur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Dim 14 Sep - 13:10

Post n°21
Garett


Et voilà que les problèmes se profilaient à l’horizon. Comment allait-il expliquer quoi que ce soit sans pouvoir parler ? Il savait d’avance qu’on ne le laisserait pas écrire sur son écriteau taché de sang.

« Bah m’sieur, il a du sang paskil a r’gardé que m’sieur Berkal il était mort. »
« Bon, et tu te mets souvent plein de sang sur toi lorsque tu t’approches d’une personne mourante ? »
« Chais pas m’sieur. J’ai jamais fait ça moi. »
« Evidemment », lâcha le chef en serrant les dents. « Et, on m’a signalé que le mort avait été dépouillé. Vous avez une idée de qui aurait pu faire ça ? »
« Bah… euh… »
« Oui ? Tu as quelque chose à dire petit ? »

Fell regarda un instant son père. Puis, il sortit quelque chose de sa poche et le tendit au supérieur.

« Aha ! Je me disais bien que votre histoire n’était pas claire. Donc vous l’avez tué pour le voler ensuite. »
« Mais non, m’sieur, on… »
« Mais, c’est quoi ce truc ? », demanda le chef en montrant l’objet que Fell avait subtilisé au cadavre.

Garett agita les bras. Il essayait de montrer par des signes qu’il voulait de quoi écrire.

« Bon, calmez-vous maintenant. Sinon, je vous boucle. Compris ? Et vous soldat ! »
« Qui ? Moi ? », demanda un soldat rentrant avec sa patrouille.
« Oui, vous ! Prenez cet objet et faites-le identifier. »
« Mais, j’ai… »
« Exécution ! Et plus vite que ça ! »

Le superviseur perdait son sang-froid. Le soldat fonça vers la sortie. La porte laissée entrouverte permit à la fraîcheur de pénétrer dans le bâtiment. Il pleuvait encore dehors.

« Bon, vous avez d’autres choses à rajouter ? »
« Bah, euh… non m’sieur. »
« Donc, c’est réglé. Enfermez donc l’adulte. »
« Moi ? Mais pourquoi ? », demanda le père de Fell.
« Non ! Pas vous ! L’autre, celui avec du sang. »
« Mais pour quel raison l’arrêtez-vous ? »
« Pour le meurtre du nain qu’on nous a amené. »
« Mais l’a rien fait m’sieur. J’vous l’jure. L’était ‘vec moi tout l’temps. »
« Tu serais donc son complice alors ? »
« Non, m’sieur. Et pis, on n’était pas là quand m’sieur Berkal il a mourru. On f’sait les courses. »
« Et, il est où votre témoin alors ? »
« Bah… euh… »
« Embarquez-le alors. Exécution ! »

Deux soldats s’approchèrent de Garett pour l’emmener. A ce moment-là, la porte s’ouvrit en grand.

[MDJs, pouvez-vous dire qui a ouvert la porte ? Pouvez-vous le faire agir ?
Au passage, pouvez-vous lui faire dire quel était l’objet que Fell avait pris dans la poche de Berkal ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 29
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Mar 16 Sep - 19:12

"Quoi !!!! Berkal est mort ?!!! S'exclama le nouvel arrivant. Où ? Quand ? Comment ? Par qui ? Par quoi ?"

Il s'agissait d'un nain qui ressemblait étrangement au mort. Surement son frère ou son père. Il portait un costume de la garde d'Adjir.

"C'est vous !? S'exclama-t-il de nouveau en pointant Garett et Fell du doigt. C'est forcément vous ! Ou avez vous eu ça ?" Hurla-t-il en arrachant des mains le petit objet.

Il s'agissait d'une petite pierre à première vue anodine mais qui recélait un peu de magie runique. Le nain la fourra dans sa poche, attendant des réponses.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Sam 20 Sep - 17:06

Post n°22
Garett


« Calmez-vous soldat Ruihn ! hurla le chef. Nous emmenions cet homme (en pointant Garett) à la prison. Il a tué le civil Berkal et l’a ensuite dépouillé. »
« C’est même pas vrai, se plaignit Fell. Il a rin fait du tout. Le pov’ m’sieur l’était d’jà mort quant on est arrivé. Pis, comme… »

Le nain hurla. Le genre de hurlement inhumain mais pas plus nain pour autant. Un cri de rage mêlé à de la tristesse. Et, en un instant, il bondit sur le prisonnier. Heureusement pour ce dernier, le soldat n’avait pas le droit de porter une hache. Mais, si cela n’avait pas été le cas, il girait à présent sur le sol en deux partie : la tête et le reste. Il se contenta seulement de l’agripper fortement au niveau de l’épaule et du cou.

Garett n’avait pas eu le temps de réagir à l’attaque éclair. La garde non plus. Il ne sentait presque plus son épaule ne faisant broyer, ni l’air pénétré dans ses poumons.

« Soldats ! Maîtrisez-le ! »

Un petit malin crut de bon goût de rajouter un petit « Qui monsieur ? » aussi vite réprimé. Mais cela n’empêcha pas le soldat Ruihn de se faire calmer. Les deux hommes qui originellement devaient mener Garett à ses nouveaux quartiers tenait le nain qui se débattait comme un diable pour se défaire de l’étreinte.

« Lâchez-moi ! beugla le nain. J’vais tuer c’t’enfant d’salaud ! Je vais… »

Le borgne s’écouta pas plus longtemps son agresseur. Le fait d’être traité d’enfant de salaud lui avait rappelé brièvement son enfance. Il avait beau réfléchir, ni sa mère, ni son père n’étaient des salauds. Le chagrin devait avoir obscurci le jugement de l’endeuillé.

Pendant qu’il était perdu dans ces pensées, le nain avait été sorti et on le raccompagnait probablement chez lui. Les deux anciens gardiens temporaires de Garett avaient été chargés de cette tâche.

« Bon, tout est revenu en ordre, fit le chef. Vous deux ! »

Les deux soldats visés par l’injonction se mirent au garde-à-vous. Il les jaugea du regard. Ils semblaient convenir.

« Bien, vous allez conduire le prisonnier à sa cellule. Exécution ! »

Ne semblant pas trop dangereux, on ne lui mit pas les fers. Mais, Garett était tenu fermement par les deux gardes. Les trois hommes sortirent de l’abri protecteur du poste de garde et se retrouvèrent dehors à la merci de la pluie toujours tombante.

« Dites, j’peux v’nir ‘vec vous ? Dites ? demanda Fell ne voulant pas quitter le muet. »

[Au fait Leelou, l’objet n’était plus là, un soldat l’avait emmené. Ce n’est pas grave, mais il aurait mieux valu que tu dises que le nain l’avait repris au soldat chargé de l’emmener ^^

Sinon, je voulais savoir, si on rajoute d’autres gardes au convoi de Garett à sa prison. Et aussi, est-ce que Fell peut les suivre ouvertement, en tant que spectateur ? Sinon, quelle est la peine à laquelle Garett est exposé pour meurtre ? Ainsi que quel est l’endroit où se trouve la prison exactement ?]


[LL : Pas d'autres gardes, Fell ne peut pas les suivre et Garett est juste enfermé jusqu'à ce que l'on trouve un créneau pour le pendre ^^. Mais c'est rude comme emprisonnement. Nourrit au pain sec toussa ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Ven 26 Sep - 17:41

Post n°23
Garett


Le chef fit remarquer d’une manière peu amicale que si Fell tenait tant que ça à rejoindre Garett, il ne voyait aucun inconvénient à l’envoyer lui aussi en prison.

Le prisonnier sous la surveillance des deux gardes était hors de vue, lorsque le tuteur de Fell décida de partir.

« Fell, on y va. Viens. »

Evidemment, le petit garçon n’avait que faire des remontrances du garde. Il était parti à la suite du convoi. Il marchait suffisamment en retrait pour qu’aucun des trois hommes ne remarque sa présence.

Son père ne put que soupirer. Le petit n’en faisait qu’à sa tête, mais c’était ainsi la vie. Il espérait seulement que le fait d’être avec le livreur ne lui apporterait pas trop de problèmes. Il voulait seulement que Fell grandisse en suivant ces propres choix. Qu’ils soient bons ou mauvais ne dépendait que de l’enfant. Pourvu que Garett veille sur lui tant qu’il le suivrait. Finalement, le père de Fell retourna chez lui, seul.

Le paysage défilait inlassablement devant les yeux de Garett. Des maisons, suivies encore par d’autres. De temps en temps, des gens sortaient de chez eux pour assister au spectacle. Ce n’était pas tous les jours qu’un prisonnier circulait dans la ville.

A un moment, un fruit passablement mûr, même complètement pourri, atteignit Garett au visage. Le fruit glissa le long de sa joue en laissant une coulée de jus sucré, puis tomba à terre, sans provoquer la moindre réaction chez la victime. La seule chose qui dérangeait le livreur était que pendant son incarcération, quel qu’en soit la durée, il ne pourrait plus continuer à effectuer son travail. Il préférait encore mourir de suite, plutôt que de moisir en prison.

Pendant ce temps, la pluie se calma, puis disparu pour laisser la place, non pas au soleil, mais uniquement à de gros nuages.

Alors, qu’ils traversaient une zone moins peuplée, surtout un endroit où les gens étaient moins curieux, Garett capta un mouvement furtif en hauteur sur sa droite. Au même moment, ces deux gardes s’écroulèrent sur le sol trempé. Il se pencha pour connaître leur état.

« Vous inquiétez pas, ils sont juste endormis, fit une voix chaleureuse, calme et douce dans son dos. »

Garett se releva et retourna pour faire face au nouvel arrivant. A présent devant lui, se tenait une jeune femme. Il ne voyait d’elle que ces yeux, marrons, et ses cheveux, coupées très courts et bruns. Derrière elle, se tenaient trois silhouettes.

La femme resta immobile sans dire un mot de plus. Elle semblait attendre une réaction de la part de Garett. Seulement, ce dernier n’avait rien à dire. Il essaya de lui faire comprendre par maints signes qu’il désirait savoir ce qu’elle lui voulait.

« Hum, j’aimerais que vous fassiez quelque chose pour moi. »

Il haussa les épaules comme pour dire : « Et alors ? »

Elle tapa dans ces mains, et une des silhouettes à ces côtés disparut pour revenir avec quelqu’un.

« Mais, ‘rêtez. Lâchez-moi ! J’ai rin fait. »

Garett reconnut de suite la voix de Fell. Il fixa la femme avec un regard lourd de menace.

« J’ai vu que ce petit bout d’homme vous suivait en se cachant, mal en l’occurrence. Je me doutais que vous n’accepteriez pas aisément, alors j’ai pris une garantie. »
« Pardon, m’sieur Garett. Mais, j’voulais vous r’voir ‘cor’une fois. Mais, ils m’ont ‘trappé. »

L’air furieux, Garett fit signe qu’il était prêt à écouter la jeune femme.

[MDJs, pouvez vous faire agir la jeune femme. Surtout pour qu’elle dise ce qu’elle attend de Garett. Trouvez une raison suffisamment logique pour expliquer la libération de Garett ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 29
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Ven 26 Sep - 18:34

"Le nain qu't'as retrouvé mort. C'té mon ami. Il portait sur lui une pierre. Cette pierre mène à son assassin. J'la veux. Va m'la chercher sinon t'imagines bien c'ki pourrait arriver au gosse."

Le regard de Garett avait renforcé la dureté des paroles de la femme. Elle était tout ce qu'il y a de plus sérieuse, en atteste la lame que dégaina le deuxième qui la plaça sous la gorge du gamin.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Sam 27 Sep - 18:12

Post n°24
Garett


Garett fixa la femme qui elle fixa ses conditions. Pour montrer sa résolution, elle fit un signe à une des silhouettes qui s’empressa de mettre une lame sous le cou de Fell.

« Eh, vous faisez quoi ? J’veux pas mourir moi. »
« Alors, j’attend votre réponse, lança la femme. »
« Mais, m’dame, fit Fell en évitant le moindre geste brusque, y peut pas parler m’sieur Garett, l’est muet. »
« Tsss. »

Garett était muet, mais pas sourd. Il avait toujours avec lui pour une raison qu’il ignorait encore tous ces biens personnels. Les gardes étaient vraiment négligeant. Il s’apprêtait à prendre une de ces craies lorsqu’une autre silhouette apparut pointa son arme dans son dos.

« Faites pas d’geste brusque. L’vez les mains, bien haut. Voilà, comme ça. »

L’homme, car il s’agissait bien d’un homme d’après la voix, plus très jeune de surcroit, fouilla Garett qui avait les bras en l’air. Il trouva les projectiles de Garett ainsi que ces craies.

« Alors, on v’lait faire l’malin ‘vec nous, hein ? »

Le livreur se tourna rapidement et regarda l’homme d’un air dur. Il tâchait de lui faire comprendre qu’il n’était pas stupide au point de risquer la vie de l’otage en tentant l’impossible. Il pointa les craies puis son écriteau.

« J’crois qu’y veut dire kêkchose, m’dame. Mais, y doit l’écrire sur son machin qu’il a ‘tour du cou. »

Un hochement de la tête de la femme fit rendre à Garett ses craies. L’homme gardait toujours les armes avec lui.

Le muet remis les bâtonnets dans sa poche à l’exception d’un, qu’il utilisa pour écrire.

Jeu suy livrere
Ja porte je vay pa chèreché


Le borgne, de son œil valide regarda la femme impassiblement.

« Dans c’cas, apporte-moi cette pierre. Sinon, dis adieu au gamin. »

Il acquiesça, mais leva le doigt, pour émettre une objection. Son travail comptait plus que sa vie. Mais le petit garçon, commençait à compter plus que son travail. Il écrivit à nouveau après avoir effacé les écrits précédents.

Ile viun aveque moa

« Hors de question. Vous allez en profiter pour vous tirer en douce. Donc, non. »

Jeu livre toujoure ceu con ma demendé
Mè si i viun pa jeu fai riun


La femme lut ce que Garett avait inscrit et grimaça.

« C’est comme ça, hein ? Soit. Lâche-le ! fit-elle à la silhouette tenant Fell. »

Elle s’infiltrat près du gamin et d’un geste reptilien lui effleura la nuque. Fell n’avait pas eu le temps de bouger, pas plus que Garett.

« Pour être sûre que vous reviendrez. A présent, un poison mortel se trouve dans son corps. Moi seule ai l’antidote. Vous avez un jour, sinon… »

Elle laissa sa phrase en suspens volontairement.

« Mais, j’veux pas mourir moi, se plaignit Fell. »
« Revenez avec la pierre alors. »

Le livreur rangea sa craie, essuya l’ardoise et tendit la main au petit garçon. Il était désolé que Fell doive subir ça par sa faute, mais il ne voulait pas le laisser avec ces personnes.

« Eh, m’sieur Garett, c’est pas grave, fit l’enfant avec un sourire quelque peu forcé. J’sais que tu vas la r’trouver la pierre. »

Il était midi, et main dans la main, ils s’éloignèrent.

____________________


« Z’êtes sûre qu’on peut leur faire confiance ? demanda l’homme âgé. »
« Je sais pas. Mais, on a pas le choix. Si l’assassin nous voit, il va se douter de quelque chose et il fuira. »
« J’peux demander à Zyphe de les suivre discrétos. »
« D’accord, mais qu’il soit très prudent. Qu’il ne révèle en aucun cas sa présence. »

Peu de temps après que Garett et Fell s’en furent, une petite silhouette les filait en se déplaçant sur les toits humides.

Ne pas oublier de faire un avis de recherche au nom de Garett dès que les soldats se seront réveillés et auront rejoint le poste de garde, ou lorsque l’on se rendra compte de leur disparition et que la patrouille envoyée pour vérifier aura fait son rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Mer 1 Oct - 15:06

Post n°25
Garett


Quelques minutes passèrent. Pendant lesquelles ils avaient marché lentement sans but.

« M’sieur Garett, dis, j’vais mourir ? »

Le livreur secoua la tête de gauche à droite. Tant qu’il le pourra, il fera tout ce qu’il peut pour empêcher le gamin de mourir. Fell se sentit un peu rassuré. De toute façon, on pouvait toujours faire confiance à une personne portant le même prénom que son grand frère, non ?

« ‘Lors, va où ? »

Le muet ne pouvait parler, et Fell ne savait lire. Il restait donc une seule solution, mimer. Garett mit une main sur son front comme pour se protéger du soleil.

« S’mettre à l’abri… non ? Euh, porter un chapeau ? Saluer ? Chaispas. Ah, si chercher. Dis, c’est ça ? »

Garett acquiesça. Il se pencha, farfouilla le sol et s’empara d’un objet. Il le montra à l’enfant.

« D’la terre ? D’la caillasse ? D’la pierre ? D’la boue ? Non, le… un… deux… trois ? La pierre ? Ah, chercher la pierre ? »

Nouvel acquiescement.

« Mais, l’est où ? Puis, Fell se rappela la scène dans le poste des gardes. C’est l’nain qui l’a ? Mais, c’est un garde. Et pis, on sait pas où qu’il est. »

Le livreur posa une main sur l’épaule du garçon. Elle était rassurante. Il lui fit signe de le suivre.

Ils avaient progressé dans le quartier en sursautant au moindre bruit. Et si c’était des gardes ? Heureusement, personne ne semblait encore au courant de l’évasion de Garett. Il ne leur fallu qu’une vingtaine de minutes pour arriver à destination.

Fell reconnut de suite l’endroit. Il siffla en réponse à celui qu’on avait lancé.

Ils entrèrent dans le hangar. A leur arrivée, le tuteur de Fell se retourna, surpris.

« Mais… que… qu’est ce que vous faites là ? Je croyais que… Oh, non ! Vous vous êtes échappés ? Mais… »
« Non, p’pa, l’a rin fait. C’est des gens bizarre, qu’on aidé m’sieur Garret. Z’ont b’soin d’lui. »

Ou abite le frair deu Berrecal ?

« Pourquoi ? Non, en fait, je préfère pas savoir. »

Il expliqua en détail le chemin à emprunter pour se rendre chez Ruihn. Il regarda ensuite son fils.

« Tu devrais rester ici Fell. Je ne sais pas ce que veut faire Garett, mais je serais mieux si tu étais là. »
« Peux pas p’pa. »
« Pourquoi ? »

Fell ne répondit pas. Il dirigea son regard vers le borgne. Non, il ne pouvait pas le dire. Son père risquerait de faire une bêtise.

« Si c’est ainsi… Seulement, j’espère que tu vas bien t’occuper de lui, fit le père au livreur. »

Il ne s’était pas encore écoulé une heure depuis la libération de Garett. Et ce dernier accompagné de Fell quittait une nouvelle fois, la maison de la famille nombreuse.

[MDJs, veuillez enlever les armes de Garett, car au post précédent, on les lui a prises et il ne les a pas récupérées ^^]
[LL : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Sam 4 Oct - 19:20

Post n°26
Garett


Plus que vingt-trois heures. Il s’agissait du temps à vivre restant à Fell.

Garett et le garçon se tenait devant la maison du nain. Aucune lumière à l’intérieur. Mais, cela ne voulait rien dire, il faisait encore jour. On n’était qu’aux environs d’une heure et demie de l’après-midi.

A priori, il n’y avait pas de gardes dans le coin. Ceux qui avaient dû raccompagner le nain devaient déjà être retournés au travail.

La maison de Ruihn n’était pas seulement qu’à lui. Elle ne lui appartenait même pas du tout. Il en était seulement locataire. L’un des locataires.

« Fait comment ? demanda Fell. »

Garett haussa les épaules. Il n’en avait pas la moindre idée. Il verrait ça lorsque le moment sera venu. Mais, le problème, c’est que le moment était venu.

Donc, après avoir regardé aux alentours, le livreur suivi par Fell entra dans le bâtiment. De l’extérieur, il paraissait grand. De l’intérieur, il l’était. De l’extérieur, il avait vu deux étages. De l’intérieur, il avait vu un long couloir donnant sur une demi-douzaine de porte. De l’extérieur, tout semblait plus simple. De l’intérieur, ce n’était plus le cas.

« Dis, m’sieur Garett. L’habite où le m’sieur ? Va d’voir d’mander ? »

Après un nouvel haussement à la réception de la première question, Garett acquiesça à la deuxième.

« ‘Lors, j’vais d’mandé à qui ? A qui qu’on verra ? »

Après un autre acquiescement, le garçon et l’adulte se dirigèrent vers la première porte. Ils y toquèrent. Ils n’eurent aucune réponse.

Ils essayèrent la porte d’en face. Avec plus de succès, la locataire ouvrit.

« Dites, vous… »
« On dit bonjour d’abord lorsqu’on est poli, répliqua d’un air pincée la vieille dame. »
« Euh… Bonjour m’dame. Vous… »
« Bonjour mon petit. Que veux-tu mon mignon ? »

Fell tiqua lorsqu’il entendit la vieille l’appeler « mon mignon ». Il n’avait pas l’habitude qu’on lui donne un tel sobriquet.

« On cherche m’sieur Ruihn, m’dame, dit-il d’un air vexé. »
« Fallait le dire plus tôt mon chaton. Il habite juste au dessus de chez moi, mon lapin. »
« M’ci m’dame, termina rapidement Fell pour s’éloigner le plus possible de la femme qui lui donnait de tels surnoms. »

Garett et le garçon traversèrent le couloir tandis que la vieille se barricadait dans son logement. Ils atteignirent l’escalier et en franchir les marches.

Ils suivirent donc les explications de la dame prévenante qui avait usé de son temps pour les aider. Ils étaient devant la porte menant dans l’appartement du nain.

Garett se pencha un peu et colla son oreille contre la porte. Il n’entendit rien. Rien ne semblait dire si l’occupant était présent ou non.

[MDJs, est-ce que Ruihn est chez lui ? Si oui, dort-il ou pas ?
Qu’il soit là ou pas, est-ce-que la porte est verrouillée ou pas ?
Sinon, est-ce-que la pierre est là ? Si oui, est-elle cachée ou alors entreposée dans un lieu sûr ? ou bien posée à la vue de tout le monde ?]

[LL : La porte est verrouillée et machin n'est pas chez lui. Il est allé se bourrer la gueule pour oublier, gardant la pierre sur lui. Il sait qu'elle appartient à son frère mais il ne sait pas à quoi elle sert.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Jeu 9 Oct - 18:02

Post n°27
Garett


N’ayant rien entendu, Garett tourna la poignée lentement en faisant le moins de bruit possible. Il réussit, mais la porte était barrée. Soit le nain s’était enfermé chez lui, soit il était parti.

« T’arrives pas à ouvrir m’sieur Garett ? »

Le livreur fit non de la tête.

« ‘Lors laisse-moi ‘sayer. »

Le garçon sortit avec un grand sourire un petit bout de métal tarabiscoté de ses poches. Il s’approcha de la porte. Il introduisit son objet bizarre dans la serrure. Tout en tirant la langue, il le bougeait dans tous les sens pour faire jouer la serrure et ainsi la débloquer.

Il s’acharna près de cinq minutes sur la pauvre serrure avant d’obtenir le moindre résultat. Il venait d’entendre un petit ressort bouger. Durant ce court instant, Garett surveillait le couloir. Personne n’avait encore fait irruption.

« Euh, m’sieur Garett. J’crois qu’j’ai cassé la serrure. Peut plus l’ouvrir. »

Il avait dit cela en faisant la moue, pour atténuer son erreur. Garett se contenta d’hausser les épaules.

Fell sortit pourtant autre chose de ses poches. C’était impressionnant de voir la quantité d’objets qu’elles pouvaient contenir. Cette fois, il s’agissait d’une sorte de pied-de-biche, mais en beaucoup plus compact.

« Dis, m’sieur Garett, tu penses qu’tu peux utiliser ça ? Tu l’mets près d’la serrure et tu forces. »

Garett, après un nouvel haussement d’épaules, s’empara de l’objet et le cala contre la serrure. Puis, il mit tout son poids. Le bois grinçait. Il s’arrêta de suite pour regarder autour de lui. Ouf, personne ne semblait avoir entendu quoique ce soit.

Il reprit son effort. Il sentait le bois sur le point de céder. Et, finalement, y parvint. La porte était ouverte, mais le cadre en bois était explosé à l’endroit où se trouvait auparavant la serrure.

« Vite, avant qu’on nous voit. »

Fell avait entraîné le livreur à l’intérieur puis repoussé la porte. Ils ne firent pas de bruit, du moins essayèrent. Ils écoutèrent attentivement, et à part le bruit de leur cœur battant la chamade, rien ne laissait supposer qu’une personne était au courant de leur effraction.

Garett rendit au garçon son mystérieux outil puis entreprit de fouiller la maison. Il faisait le moins de bruit possible, au cas où le nain serait présent. Mais, s’il était présent, il était étrange qu’il ne se soit pas rué vers la porte en entendant le vacarme.

Il était occupé à chercher dans l’entrée lorsqu’un bruit faillit stopper son cœur. BONG... BONG... L’horloge annonçait deux heures.

[MDJs, est-ce que le bruit a alerté du monde ? Si oui, que font-ils ?
Ruihn va-t-il bientôt rentrer ? Si oui, comment va-t-il réagir en voyant l’état de sa porte, si jamais il le remarque ?]

[LL : Oui, le bruit a attiré du monde. La vieille d'en bas. Au moment de sortir, elle croise Ruihn, complètement blindé. Elle l'engueule à cause de son état puis oublie pourquoi elle était sortie. Ruihn monte et finit par arriver devant sa porté défoncé. Il ne pige pas tout de suite puis rentre en hurlant "qu'est-ce qui se passe ici ?"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Dim 12 Oct - 3:42

Post n°28
Garett


Garett avait mis un peu de temps à calmer les battements de son cœur lorsqu’ils avaient augmenté à cause de l’horloge du nain. Il avait failli la fracasser de colère, mais son indifférence naturelle reprit le dessus. Ainsi que son calme.

Pendant ces quelques secondes, Fell avait eu le temps de fouiller de fond en comble, d’une main experte, la chambre de Ruihn. Aucune trace de la pierre. Il avait bien remarqué des objets de valeurs intéressants, mais ce n’était pas le moment pour ça. Il pourra, espéra-t-il, repasser une prochaine fois.

Le livreur qui allait se remettre, ou plutôt tout simplement se mettre, au travail, suspendit son intention en entendant des bruits de pas lourds dans le couloir.

La porte s’ouvrit en grand juste devant lui, laissant apparaître le locataire des lieux.

« Qu'est-ce qui se passe ici ? hurla le nain aviné. »

Le nouvel intervenant vit à travers ces yeux mi-clos Garett et tituba vers lui, charriant l’odeur désagréable de l’alcool fort et bon marché.

« Qu’est ce qu’tu fais là toi ? »

Le borgne allait hausser les épaules, mais se rendit compte à temps que ce n’était pas le genre de réponse que l’endeuillé attendait. Il se retourna pour chercher du regard Fell. Et, le vit qui revenait de la chambre après avoir entendu les cris du nain.

« Eh… d’puis quand… y’a des mioches chez moi ? »

Fell ravala la réplique acide qu’il comptait sortir, et tenta de répondre le plus naturellement possible.

« Bah, m’sieur, n’est venu pask’on a vu qu’la porte, elle était ouverte. Et, on a cru qu’y avait des v’leurs qu’étaient passés. ‘Lors, on a vérifié qu’y a pas eu d’casse, m’sieur. »
« Hein ? R’pête moins vite p’tit. J’pige pas c’que tu m’dis, souffla le nain sur Fell. »
« Je di-sais m’sieur qu’on est ve-nu par-ce qu’on a vu la por-te ou-ver-te et on a cru qu’y a-vait un pro-blè-me, répondit le garçon en se bouchant le nez »

Le nain resta muet. Il semblait réfléchir. Mais, l’alcool qui semblait avoir dilué son sang devait avoir aussi dilué ces capacités mnémotechniques ainsi que de réflexion. Il fronça le front sous l’effort.

[MDJs, Ruihn gobe-t-il le mensonge ? Comment y réagit-il ?
Reconnaît-il Garett et Fell ? Comment y réagit-il ?
L’alerte au sujet de l’évasion de Garett est-elle donnée ? Elle date d’il y a une heure et demie.]


LF : Le nain semble gober le mensonge, et ne reconnait pas les personnages. Il a les yeux dans le vague et semble sur le point de s'écrouler à cause de l'alcool.
L'alerte n'est pas encore donnée, mais ça ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Sam 25 Oct - 15:38

Post n°29
Garett


« Mouais, d’accord, répondit Ruihn d’une voix rauque. »

Il tituba d’un pas lourd vers la pièce principale, mais s’emmêla les jambes et chuta. Garett se précipita vers lui pour l’aider à se relever. Il fit signe à Fell de venir aussi. Ils le poussèrent, plus qu’ils ne le portèrent, vers un fauteuil de la pièce principale.

Lors du court transport, Fell ressentit quelque chose dans la poche du nain. Il sentit avec joie la dureté de la pierre qu’ils recherchaient. Mais, il n’osa pas la prendre de suite, ne voulant pas se faire attraper.

Sitôt affalé sur son fauteuil, en gros une chaise en bois, le buveur s’endormit en ronflant.

« Eh, m’sieur Garett, dit-il après s’être un peu éloigné. J’crois qu’il a la pierre ‘vec lui. »

Le livreur le regarda intéressé. Enfin, il allait pouvoir sauver le garçon ! Il réfléchit au meilleur moment de la prendre. Et, il n’en pas de plus opportun que l’instant présent. Le nain était tellement imbibé qu’il ne les avait pas reconnu alors il n’y avait aucune chance qu’il se souvienne d’eux plus tard.

Après avoir obtenu l’accord de Garett, Fell commença à fouiller les poches du ronfleur. Mais, il ne trouva pas la pierre. Il avait cherché dans tous les plis et replis des vêtements, à part la partie reposant, écrasée, sous le dormeur.

« J’trouve pas la pierre. J’crois qu’l’est d’sus. Tu peux m’aider s’te plait ? »

Garett aida le garçon en soulevant le nain, du moins en tentant. Mais, il pesait son poids, et l’alcool semblait avoir doublé sa masse. Le livreur n’était pas assez costaud pour le soulever assez, sauf si Fell voulait courir le risque de sentir sa main pour la dernière fois avant de la voir disparaître sous Ruihn.

Mais, son manque de force, il le compensait par sa réflexion. Si on ne pouvait pas le soulever, on pouvait l’abaisser. Avec l’aide de Fell, il le poussa à bas de son siège, le garçon priant pour que le dormeur reste dans le même état, second.

Le nain affala sur le sol sans aucune réaction à part un gros bruit sourd. Suivi par un vase que les vibrations de la chute du corps avaient déplacé de la petite table sur laquelle il trônait. L’eau se répandit sur le sol sans qu’on ne le remarque, de même que les fleurs fanées.

« ‘A y est, j’l’ai enfin, s’exclama le gamin. »

Dans le couloir, des pas se firent entendre. Ils se rapprochaient dangereusement de l’appartement du nain.

« Monsieur Ruihn, ça va ? J’ai entendu du bruit et… Oh ! »

Une femme, probablement sa voisine, avait été alertée par le boucan. Et, elle vit l’état déplorable de la porte. Poussée par la curiosité, elle la poussa. Elle découvrit Ruihn amorphe sur le sol, et deux inconnus au dessus de lui.

« Au meurtre ! A l’assassin ! »

Elle s’enfuit en courant sans laisser le temps à Garett et Fell de réagir. La femme en émoi se trouvait déjà dans la rue qu’ils n’avaient pas encore quitté le domicile de l’ivrogne.

[MDJs, les cris de la femme attirent-ils du monde ? Si oui, qui et que font-ils ?]
Erg : Deux gardes arrivent, ils entrent dans la maison et tombent sur vous. Ils vous ordonnent de vous rendre et de dire ce qu'il s'est passé. A vous de vous défendre ou de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Dim 2 Nov - 1:24

Post n°30
Garett


En moins de temps qu’il le fallut pour le dire, la voisine s’était enfuie dehors en s’époumonant. Elle tentait d’alerter la milice ; avec succès.

« Vite m’sieur Garett. Doit partir vite ‘vant qu’les gardes arrivent. »

Garett regarda par réflexe autour de lui, comme pour chercher un objet quelconque pouvant l’aider. Mais, rien en vue pour jouer ce rôle.

Suivi de Fell, il quitta l’appartement et laissa le nain profondément endormi. Ils se dépêchèrent vers les escaliers. Ils les descendirent prestement. Arrivés en bas, ils aperçurent deux gardes entrant dans l’immeuble. Ils voulurent faire demi-tour, mais trop tard.

« Ce sont eux, hurla-t-on d’une voix hystérique. Ils ont tué monsieur Ruihn. »
« Halte-là meurtriers ! lança l’un des deux soldats. Que se passe-t-il ? »
« On s’en fiche Pizer, on les arrête et on les interrogera ensuite, répliqua le second. »
« Allez, rendez-vous sans faire d’histoire. »

Pizer s’avança, pointant sa lance en direction de Garett et Fell. Il y avait une bonne vingtaine de mètres qui séparait l’entrée et les gardes des escaliers et les hors-la-loi.

Passer en force et rapidement était une possibilité. Bien qu’il sache ces possibilités de réussite assez élevées, le livreur se dit que ce ne serait pas aussi aisé pour Fell. Et, il ne voulait pas que le garçon encourt plus de risque. Il devait lui sauver la vie, pas tenter de l’écourter bêtement. L’option foncer dans le tas fut donc rejetée.

Le repli fut le seul choix s’offrait à eux. Ils remontèrent en trombe les marches. Ils entendirent les soldats se lancer à leur poursuite. Ils se rendirent à l’appartement du nain, et s’y engouffrèrent. Ils étaient pris au piège.

Le borgne désigna l’unique fenêtre de la demeure. Fell comprit de suite ce que voulait Garett.

« On doit vraiment passer par là ? »

Le livreur fit oui de la tête. De toute façon, ils n’avaient pas le temps de tergiverser, les gardes seraient là rapidement. Il cassa le verre, et les bris tombèrent dans la rue. Le bruit alerta des passants qui levèrent la tête en criant des choses du genre : « Eh, regardez là-haut ! ». Garett mesura la hauteur d’un regard, environ trois mètres. La chute ne serait pas agréable. Il déblaya la fenêtre des bouts de verre avec sa manche, et l’enjamba. Il se suspendit pas les mains au rebord, et après une brève inspiration se laissa choir.

L’arrivée se fit en douceur, devant une dizaine de badauds. Mais sa jambe droite se bloqua. Il ne pouvait plus plier le genou. Il fit signe à Fell de l’imiter. Il amortit la chute du garçon en le réceptionnant dans ces bras. Le garçon n’eut rien, mais Garett aurait mal aux bras pendant un petit moment.

« Ils sont là ! hurla Pizer en passant la tête par la fenêtre. Arrêtez-les ! »

Les villageois n’ayant pas souvent l’habitude de voir des spectacles de rue crurent que cela en était un. Certains se mirent à applaudir.

« Mais, arrêtez bande de crétins ! Ce sont des meurtriers. »

La remarque calma la foule. Mais, le garçon suivi de Garett s’était éclipsé.

[MDJs, des gens ont-ils vu Garett et Fell partir ? Si oui, ont-ils vu vers où ? Et aussi, comment réagissent-ils ? Ils les poursuivent, les dénoncent à la garde, les aident, s'en fichent, ... ?]
[LL : Bien sur, les gens ont vu vers où partaient Fell et Garett mais personne n'a bougé, trop apeuré par les "meurtriers". Certains ont balancé à la garde mais le temps qu'elle descende et aille dans la rue, Fell et Garett sont trop loin pour qu'ils les rattrapent.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Dim 9 Nov - 2:07

Post n°31
Garett


Garett suivait Fell difficilement, trainant sa jambe bloquée derrière lui comme un poids mort. Mais, leur passage par la fenêtre leur avait fait gagner un temps précieux. Il l’avait mis à profit pour mettre de la distance entre eux et leurs poursuivants. Ils n’entendirent donc pas les gardes pester lorsqu’ils rejoignirent la foule et virent leur proie qui s’était échappée.

Bien qu’hors de danger dans l’immédiat, ils ne s’arrêtèrent que lorsqu’une voix les interpella.

« Alors, vous l’avez récupérée la pierre ? demanda une voix masculine venant des toits. »

Garett par réflexe tendit sa main vers l’endroit qu’occupaient jusqu’à il y a peu ses armes de jet. Mais, il avait oublié qu’il les avait données à cette femme autoritaire.

« Z’êtes qui ? Vous v’lez quoi ? lança Fell à l’adresse de la voix mystérieuse. »
« Je me nomme Zyphe et ma charge consistait à vous suivre et vous assister en cas d’extrême urgence. »

Un jeune homme svelte au visage recouvert par un tissu sombre ne laissant entrevoir que des yeux émeraude sauta des hauteurs pour se réceptionner galamment devant eux.

« Vous voyant en détresse, je me suis permis de vous signaler ma présence. Je suis désolé de vous avoir alarmé inutilement. »
« Mouais, fit le garçon. Et, pourquoi vous voulez la pierre ? »
« Ah, vous l’avez donc en votre possession ? Bien, c’est fantastique alors. Il ne me reste plus qu’à vous mener jusqu’à ma commanditaire. »
« Et, c’est qui votre chais pas quoi ? demanda le gamin soupçonneux. »
« Il s’agit de la personne pour laquelle vous étiez dans l’obligation de rechercher cette roche. »
« C’est la dame qui m’a poisonnée ? »
« Je ne sais. Je ne m’occupe nullement de ces actes. Je me contente de la servir. Mais, je suppose qu’il s’agit bien d’elle. »
« Garett, fais quoi ? questionna Fell s’étant tourné vers le livreur. Peut l’croire ? »

Garett haussa les épaules avant d’acquiescer.

« Bon, vous suit ‘lors. J’espère qu’vous mentez pas m’sieur. »
« Plutôt mourir que de me déshonorer de la sorte, lança Zyphe avec ferveur. »

Convaincus qu’il disait la stricte vérité, ils le suivirent donc. Ils passèrent par des ruelles étroites et sombres pour éviter la foule et les gardes. A deux reprises, ils durent stopper leur progression pour échapper à la vigilance des soldats patrouillant dans la ville.

Finalement, ils arrivèrent au point de rendez-vous. Enfin, Garett et Fell le supposaient car ils restèrent au même endroit plusieurs minutes d’affilées.

« Vous avez trouvé la pierre ? demanda la femme qui venait d'apparaître devant eux. »
« Oui, on l’a ‘lors vous zenlevez l’poison qu’vous m’avez mis dans l’corps. Sinon, j’vous donne pas la pierre. »
« Oh, oh, voilà un vrai petit homme. Mais, je peux aussi récupérer la pierre sur ton cadavre, mon petit, dit-elle gentiment. »
« L’a pas sur nous. L’ai cachée, fit Fell d’un air de défi. »
« Je ne te crois pas. Vous en avez pas eu le temps, répondit-elle avec un petit sourire. »

Fell regarda Garett désespérément cherchant son aide. Mais ce dernier se contenta d’hausser les épaules une nouvelle fois. Puis, il fit un signe de la tête pour lui signifier qu’il devait rendre la pierre.

« Bon, souffla l’enfant. Mais, vous allez m’guérir, promis ? »
« Oui, je suis une personne de parole, et je n’ai qu’une parole. »

Il donna donc la pierre à la femme. Elle la prit vivement en lâcha un petit « enfin ! » triomphant.

« Eh, et l’poison ? Et l’truc pour le faire partir ? »
« Ah… ça ? Il n’y a jamais eu de poison dans tom corps. »
« Mais… mais, vous avez menti, fit Fell indigné. »
« Pas tout à fait. La peur est un bon moteur. Et, elle avait envahi ton corps aussi sûrement que le plus mortel des poisons. J’étais sûre que vous reviendriez avec la pierre. »

L’enfant maugréa, vexé d’avoir été trompé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 31
Age RP : Trentaine
Fiche perso : Garett
Date d'inscription : 30/07/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   Jeu 20 Nov - 17:23

Post n°32
Garett


« J’ai quelque chose à vous proposer. Je voudrais que vous livriez cette pierre à son propriétaire. »
« Non, hurla Fell. J’veux pu faire kêkchose pour vous ! Z’êtes trop méchante, et j’vous aime pas. »
« Calme-toi petit homme, et ce n’ai pas à toi que je faisais cette proposition. Alors ? »

Garett était tiraillé. D’un côté, on lui offrait du travail, de l’autre, il y avait Fell qui ne voulait pas. Il y a seulement quelques jours, le choix aurait été rapide. Il n’y aurait même pas eu de choix à faire, ne connaissant pas encore le garçon. Mais, à présent, il s’était pris d’affection pour l’enfant. Et, il ne pouvait ignorer ce que la femme avait fait à Fell.

« Alors, c’est si difficile que ça, railla la femme pour combler le silence. »

Le livreur allait-il pour la première fois de sa vie refuser un travail ? Tout ça à cause d’une personne. Ce n’était que maintenant que Garett se rendit compte des changements que la rencontre avec le gamin avait amené.

L’homme secoua la tête pour signifier son refus de remplir la mission qu’on lui proposait.

« Comme vous voulez. Mais, il se pourrait que vous le regrettiez, rajouta-t-elle après un court instant. »

Garett haussa les épaules et partit suivi par le garçon. Fell se retourna puis leur tira la langue d’un air triomphal. Ils se dirigeaient tous deux vers la maison de l’enfant. Le trajet se fit dans le silence. Ils devaient faire attention aux personnes qu’ils croisaient. Ils ne tenaient pas à rencontrer un garde pour le moment.

C’est ainsi qu’ils arrivèrent à la maison – il était trois heures – épuisés mentalement à cause de la crainte de se faire arrêter à tout instant. Ils sursautèrent même lorsque le signal sonore leur parvint depuis les toits. Fell y répondit après s’être remis de la surprise.

Un homme courut à leur rencontre. Il s’agissait du père de Fell.

« Vous êtes là, lâcha-t-il soulagé. Vite, venez, dit-il en jetant des coups d’œil derrière eux. »

Ils pénétrèrent dans la grande pièce, se sentant immédiatement à l’abri. Là, Fell raconta ce qui leur était arrivé pendant les dernières heures. Il était le centre de l’attention générale. Les enfants, pour les uns étaient impressionnés, d’autres blasés et d’autres encore effrayés par ce qui était arrivé au petit garçon. Le père ne savait pas comment réagir en voyant que l’un de ces enfants faisait preuve d’indépendance mais qu’il avait failli en mourir. Pour la mère, ce fut plus simple. Elle se leva et s’approcha de Garett. D’un geste magistral, elle le gifla. La claque résonna dans toute la pièce, et le silence se fit.

« Espèce d’inconscient ! C’est la dernière fois que vous venez ici. Si jamais l’envie vous reprend de mettre la vie d’une personne en danger, faites en sorte qu’il ne s’agisse que de la votre. Vous avez intérêt à partir à la première heure demain. Et sans emmener qui que ce soit, compris ? »

Le reste de la journée, Garett le passa dans la demeure, silencieusement. Jusqu’à l’heure du coucher, personne ne lui adressa la parole, pas même Fell. Ce dernier avait tenté de parler à sa mère, mais ce fut peine perdue. Il en fut quitte pour être interdit de sortie jusqu’à nouvel ordre ainsi que de parler avec le livreur.

Heureusement, la journée ayant été éprouvante, Garett s’endormit rapidement, peu de temps après la fin du repas.

[MDJs, je crois qu'il est temps pour vous que vous fassiez l'avis de recherche de Garett. Enfin, seulement vous voulez qu'il soit recherché évidemment ^^ Je ne vous force absolument pas.]
Erg : Par chance pour toi, les autorités d'Adjir n'ont pas eu assez d'information pour faire ton avis de recherche. Toutefois, les gardes sont attentifs aux quelques petits détails qu'ils ont pu avoir. Donc ils auront des soupçons sur ta personne.

Action suivante : Les habitations d'Adjir - [Garett] Songe d'une autre vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Garett] Une nouvelle journée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Garett] Une nouvelle journée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle journée mais en tant qu'apprentie ! [pv : Nuage d'Espoir]
» Nouvelle Journée, Nouvelle Personne
» nouvelle journée au camp
» Une nouvelle journée auprès de toi ; mon coeur est toujours aussi battant. | Divine Sardine |
» Nouvelle journée, nouveau patron, nouvelle vie [Pv Heiji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Amresia :: Adjir :: Les Habitations-
Sauter vers: