Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Gahn] Deux et un font trois.

Aller en bas 
AuteurMessage
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 28
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Gahn] Deux et un font trois.   Mar 22 Juil - 12:31

Post n°309
<Gahn>

Action précédente dans le quartier des habitations de Port-Pergas

-Larguez les amarres, tendez les voiles !! On prend le large moussaillons !!


Le beuglement du capitaine du navire, un trentenaire énergique, fut attenué par le bois de la porte séparant la cabine de Gahn et de ses compagnons du pont. Fulrim s'appliquait, la langue tirée, à bien panser les blessures d'Elijah, qui pour sa part jurait comme un charetier, les yeux exorbités et le visage pourpre.

-C'est presque fini, respires un coup bon sang ! Pouffa Fulrim, amusé
-Respirer? On vois que c'est pas toi qui souffre le martyr, comme si quarante béliers me passaient sur la jambe !

Gahn écouta d'une oreille distraite les chamailleries amicales de ses deux compères. Il s'accouda à la fenêtre, en prenant le soin à d'abord poser les pieds sur un tabouret. Le soir tombait sur Port-Pergas, et le clapotis ds vagues frappant la coque du navire le berçait doucement. Comme lors de son départ pour Djel'Fa, il ne savait pas quand il reviendrais. Cette pensée l'emmena dans les Monts du Nord, se demandant ce que les Fundïn pouvaient bien faire en ces temps troublés. Les Nains survivants dans les montagnes devaient vivre des heures bien sombres, une pensée qui mis Gahn dans le désarroi. Il reviendrais un jour, plus fort qu'il ne l'était aujourd'hui, et s'établirais pour aider son peuple.

-C'est bon, notre camarade est sauvé d'une mort certaine, s'amusa Fulrim.

Pour seule réponse il reçus l'oreiller du lit sur lequel était assis Elijah en pleine figure, ce qui eut pour effet de déclencher un fou rire général qui couvrit la voie d'un mousse juste derrière la porte.
Le lendemain matin, ils seraient à Sipahan et fouleraient, comme les Nains des légendes passées, le sol d'Amresia, la terre d'un empire qui s'était forgé dans le fracas des armes.

Elijah s'endormit le premier, délesté de son surcôt en maille et de ses armoiries. Voilà une question à lui poser, d'où venait-il ce guerrier? Que pouvait bien représenter ces armoiries?
Fulrim ne se posait manifestement pas la question. En compagnie de Gahn, il fredonnèrent quelques airs de chez eux, le regard perdu dans l'horizon de la mer. La nuit étant tout à fait descendue, il virent au loin un point lumineux, Port-Pergas, vacillant comme une torche dans la nuit.

Ne perdant pas leurs habitudes martiale, Gahn pris le premier tour de garde, veillant alors que Fulrim et Elijah dormaient, ou plutôt ronflaient, à poings fermés. Il s'assis, et réflechis longuement, lorsque Nhev reprit la parole. Gahn ne se souvenait pas de la dernière fois où il avait entendu la voie profonde du Surveillant.

*Salut Gahn !*
*Nhev? Je pensais ne plus vous entendre, qu'étiez vous devenu?*
*J'observais, jeune demi-nain, et je suis plutôt satisfait de ce que tu deviens. Tu rend même visite à nos cousins de Garadgar, une entreprise louable au possible !*

Gahn marqua une pause. Ses cousins? Oui, d'une certaine façon, mais quelle pourrait-être leur réaction au moment de la rencontre?

*Si vous le dîtes. Mais autre chose m'attire là-bas, et je ne sais pas ce que cela peut être.*

*Je vois que ma présence déteint sur toi... Lorsque je suis entrer dans ton esprit, je ne pensais pas qu'une telle harmonie soit possible. Mes sentiments t'affectent, voilà ce que tu ressens.*
*Mais ces sentiments, ils sont inquiets, Nhev, qu'est-ce qui m'attend là bas?*

Ce fût au tour de Nhev de faire une pause, faisant croire à Gahn qu'ils avaient de nouveau perdu le contact.

*Te souvient-il de Magar, le démonologue dont t'avait parler ce paladin de Neïs, Malphas? Eh bien, ce que ce paladin à oublier de mentionner, ce fût l'action des Surveillants, dans l'ombre, bien sûr. Après avoir été vaincu pour la première fois, Le Cornu, ou plutôt Aransh en langue démoniaque, se mis en tête de traquer Surveillants et paladins.*


Nhev laissa le temps à Gahn d'assimiler ces nouvelles informations, puis il continua.

*Son action à bien eut lieu. A ma connaissance, quelques paladins ont mystérieusement perdu la vie, assassiné comme tu l'as été à Roc-Rétif. Aransh ne peut pas se montrer au grand jours, sous peine d'être rechercher activement par les paladins ou même les Surveillants. Aussi, plusieurs faibles âmes humaines ou orques se sont mis à son service.*

*Je vois... Mais pourquoi Garadgar? Pourquoi sentirais-je Aransh près de Garadgar? Les Surveillants n'étaient-ils pas basés dans les Monts du Nord?*
*Sache simplement que tous nains peut-être considérés comme un Surveillant. Garadgar est un village nain, il doit penser qu'il peut trouver des descendants ou des membres de l'Ordre. Quoiqu'il en soit, son passage à Djel'Fa l'a renforcer. Je t'en dirais plus une prochaine fois. Pour l'instant, continue le plan que tu t'es fixé, nous fixerons nos actions au moment voulu...*

Nhev disparut alors, laissant Gahn à ses questions...

[Amis MDJs, se passe-t-il quelque chose de spécial durant ma traversée? Merci d'avance !]
[LL : Vous vous faites attaquer par un calmar géant ... non je déconne xD. La réponse arrive Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Deux et un font trois.   Mar 22 Juil - 16:33

Au milieu de la nuit, lorsque Fulrïm prit son tour de garde. Les deux amis entendirent du raffut en provenance du pont. Regardant par la fenêtre ils aperçurent deux marins battis comme des armoires à glace courir après une ombre. Malheureusement pour l'ombre, deux autres marins jaillirent devant lui et l'arrêtèrent. Il s'agissait d'un voleur qui s'était fait prendre. Soulevé par les quatre bras des deux derniers marins, ils s'apprêtaient à le jeter par dessus bord.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 28
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Deux et un font trois.   Mar 22 Juil - 17:38

Post n°310
<Gahn>

-Grmbl, peuvent pas la fermer, non? Jura Elijah dans son sommeil.

Fulrim et Gahn ne relevèrent pas. Elijah était donc de mauvaise humeur si on le réveillait pendant la nuit. Une fois ce constat fait, les deux nains ne purent se résoudre à laisser une pauvre âme à la mer, à des milles entre Port-Pergas et Sipahan. Sans armes, ils sortirent donc de la cabine, en ayant préalablement réveillé Elijah, afin qu'il garde un oeil ouvert.
Les deux nains, largement moins haut que les quatre mousses, arrivèrent donc sur le pont, le regard inquiet.

-Alors vermine? Ca t'as fais plaisir de me voler ma bourse, pour les 10 pauvres écus qu'il y avait ! J'peux pas encaisser les types comme toi qui volent plutôt que de travailler !

-Pitié, m'sieur, dis une voix qui sortait à peine de l'adolescence, tenez je vous rend vos sous, mais m'jetez pas là, je sais pas nager.
-Qu'est-ce que tu veux que ça me fasse? Comme ça tu détrousseras le prochain marin? Aller les gars, faîtes moi passer ça par dessus bord.
-Noooooon !!

Gahn choisis le moment où le gamin était tout juste sur le garde fou pour "intervenir", il s'éclaircit la gorge, et vit le regard de quatre marin en colère se tourner vers lui.

-Qu'est-ce qu'il veut le nain?
-Moi? Pas grand chose, mais j'aimerais autant que vous ne jetiez pas ce pauvre malheureux : c'est la mort qui l'attend s'il entre dans l'eau.
-Et c'est la mort qui t'attend si tu continue à nous déranger, fous moi l'camp !
-T'as pas entendu? Il te rend tes sous. Passez le donc à tabac, ça lui passera l'envie de recommencer. Mais l'envoyer par dessus bord, c'est aussi inutile que cruel. Il doit pas être plus vieux que vos mioches au pays...

L'argument fit naître un doute dans l'esprit du marin. Il n'avait tout simplement pas penser à bastonner le voleur plutôt qu'à le donner en pature aux poissons. Son énorme bras ramena le voleur sur le pont, et les quatre marins s'en donnèrent à coeur joie. Le voleur se fit bastonner visage et abdomen avec une violence peut commune. Deux minutes plus tard, les marins en avaient finis, et la victime du vol s'était remboursée. Les trois qui étaient rester muets retournèrent à leur poste tandis que le dernier passait à côté de Gahn :

-La prochaine fois, c'est toi que je passe par dessus bord, le barbu. Personne ne contredit Hull le taureau, pigé?

-Je crois que c'est imprimé, conclut Gahn, un sourire invisible aux lèvres.

Une fois le calme revenu, le voleur toussa de douleur. Son nez était visiblement briser, tout comme son poignet. Son visage montrait une demi douzaine d'émataumes et de coupures, tandis qu'il peinait à se relever.

-Viens, dit Gahn à Fulrim, inutile de nous mêler de cela. Il a eut ce qu'il méritait.

Avec un regard méprisant au voleur, Fulrim suivit Gahn en crachant par terre. Il claqua la porte de la cabine en esperant que ce soit la dernière fois qu'il ait à l'ouvrir jusqu'à l'arriver au port...

Action suivante sur les routes d'Amresia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 28
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Deux et un font trois.   Sam 6 Sep - 19:44

Post no 339


Action précédente sur le continent, sur les routes d’Amresia.

Throd vomit une troisième fois alors que le bateau faisait route depuis une journée vers Port-Pergas. Dans quelques heures, ils verraient les hautes tours de Port-Pergas, la plus puissante citée de Norgod. Le petite navire n’avait pas rencontrer âme qui vive jusqu’à maintenant, et le fait d’entrer dans les eaux du Port ne fit que rassurer le semi-nain. S’il pouvait éviter tout combat inutile, il le ferrait. Son seul soucis était de rencontrer Lamnir, le meilleur ami de son père.
Cela remontait à un an, lors du premier voyage de Gahn à Port-Pergas. En ce temps là, Gahn était accompagner de Grorf et Glorac, et ils avaient rencontrer Agrath à ce moment là. Le guerrier se demanda ce que devenaient ces trois personnages, ainsi qu’Erganum et Elvilia. Plusieurs mois s’étaient écoulés depuis leur séparation. Enregardant la feuille impérissable que l’elfe lui avait donner, Gahn ne fut que confortés dans sa vision des choses : il ne pouvait plus faire partie de la Garde Rouge, ses objectifs l’éloignant trop de ce que Agrath et les autres désiraient. C’est ainsi qu’accoudés au bastingage du bateau que Gahn lacha la feuille, la perdant à jamais dans le mer.

-Des soucis Gahn? Demanda Fulrim.
-Non, tout va bien camarade... Je pensais juste à ce que peut être la personne que je dois voir à Hautesylve...
-Ne t’inquiètes pas, tu le saura bien assez tôt.
-Tu as raison... Allez, allons voir comment va Throd !

Ainsi, le voyage se termina sans encombres, le bateau accostant en fin d’après-midi `a Port-Pergas, nouveau départ pour l’aventure.

Action suivante sur Norgod

[Amis MDJ, merci de me retirer feuille impérissable de mon inventaire! Merci d’avance!]
[LL : M'en charge ^^. Adieu la Garde Rouge Sad]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 28
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Gahn] Deux et un font trois.   Jeu 6 Nov - 1:28

Post no 409
<Gahn>

Action precedente sur les routes de Norgod

-Bleuuuargh !!

Lamnir vomit une quatrième fois depuis que le bateau avait commencer à s’agiter, arrachant les rires les plus francs au reste de la troupe, la magie d’Unbar étant inéfficace dans ce genre de cas. Tout y passa: viande, bière, fromage, légumes... Gahn crut même voir une boulette de tabac sortir des tripes du vieux nain. Seul témoin ce cette scène de camaraderie bien peu amicale en définitive, un bon vent d’Est faisant voguer rapidement le lourd navire plein Ouest, vers Sipahan.

Entrer dans le bateau n’avait pas été simple. Malgré les prédictions de Throd pensant que Garadgar aimerait aller à Garadgar (comprenne qui pourra), le cheval eut les pires peines du monde à rentrer dans la cale. Elijah et Unbar prirent les devant, lui cachant les yeux avec un morceau de tissu épais pour arrêter sa peur, Elijah le poussant avec précaution. Les deux s’y reprirent plusieurs fois, l’équipage s’y mettant. Après presque une heure d’ennuis et la menace de voir le bateau partir sans eux, les deux compagnons réussirent à faire entrer Garadgar.

Ce ne fut cependant pas la fin des ennuis, puisque les remous de la mer sur la coque faisait hénir et se cabrer le pauvre cheval. Fort heureusement, son poid proprement pachydermique n’en faisait pas un cheval trop violent, mais ses sabots étaient assez lourd pour aller de la blessure grave à la mort de l’infortunnés victime si un point sensible était atteint. Ainsi, le chevalier et sa connaissance des équidés furent mis à profit pendant une longue partie du trajet, ne prenant que de courtes pauses entre chaque crise de panique du pauvre cheval.

-Dites, votre canasson, là, il va continuer longtemps à sauter partout dans la cale? L’abruti fait un sacré souk la dessous.
-On y peux rien, c’est son premier voyage j’crois. Mais c’est une bonne bête, il s’y ferra. Dit Elijah.
-Ouais, espérons... Pas franchement envie de tout nettoyer derrière la vieille bourrique... Maugréa le capitaine en mâchant un morceau de tabac à chiquer.

Le capitaine partit, suivis de son second et d’un matelot. Les marins n’étaient pas content de la situation, mais le groupe gardait un bonne humeur, les mains toujours à proximité de leurs armes. C’était devenu une habitude de voir des menaces partout. Même si c’était la plupart du temps inutile, l’expérience du groupe savait que de la plus insignifiante altercation pouvait résulter une rixe déplaisante. Si tel devait être le cas, les voyageurs préféraient être prêt à y répondre rapidement et aggressivement. Etre la victime d’un assaut est le premier pas vers la mort, tandis que l’aggressivité peux sauver des hommes préparés.

Ainsi, le voyage se poursuivit. Garadgar continuait son tapage par entremitence, mais il commencait à se fatiguer. Il faudrait le solliciter le moins possible lorsqu’ils débarqueraient et lui donner du repos. Un des membres du groupe restait continuellement éveillé, montant la garde face à toute menaces. La paranoïa faisait partie du jeux tant qu’elle pouvait sauver des vies. Ainsi, la nuit s’ammorça. Le lendemain, ils serait à
Sipahan...

Action suivante a l'auberge de l'Aigle d'Or

[Plus de soucis jusqu’à l’arrivée? Merci d’avance !]


A: T'a de la chance, tout va bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gahn] Deux et un font trois.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gahn] Deux et un font trois.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux femmes ne font jamais bon ménage [Terminé][+18 ans]
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)
» Une bouteille de vodka, deux grands enfants et trois étoiles
» Un amour poulpesque. [AVEC DES POULPES ET DES FAITS VÉCUS]
» Deux âmes et trois vivants [PW : Bladr et Alissa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Mers et Océans :: Mer d'Akat-
Sauter vers: