Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Petits préparatifs

Aller en bas 
AuteurMessage
Cotin Nerae

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 23
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/03/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Petits préparatifs   Mer 25 Juin - 14:54

Post n°1

Se faufilant d'un pas habitué dans les rues et ruelles du quartier Marchand, Cotin Nerae, l'air préoccupé, se dirigeait vers les petites boutiques qui le composaient.
Depuis des semaines, il tournait et retournait maintes fois la question, ses aspects, ses tenants et ses aboutissants, pour parvenir chaque fois à la même conclusion.
Il avait fait le tour de toutes les associations de mages, de toutes les réunions de sorciers, et même à certaines messes noires de mages plus ou moins honnêtes.
Mais, entre les vieux, ou jeunes, fous, les grands penseurs muselés, les jeunes coqs s'amusant avec un art dont ils ne soupçonnent pas le pouvoir, et émerveillés lorsqu'ils lancent leurs premières étincelles avec des objets magiques bon marché de qualité douteuse, et les simples charlatans, il avait eu de quoi faire. Mais, lorsqu'il avait eu la chance de rencontrer des mages de talent, il s'était toujours heurté au même mur, sournois et prévisible: les tabous quant aux magies "noire".
Bien sûr, il est évident qu'on ne met pas de tels pouvoirs entre les mains du premier paysan venu, mais il aurait tout de même aimé en savoir plus... et il n'était pas le premier paysan venu.
Il était Cotin Nerae, fils des Elfes et des grands Nerae, il était par sa naissance supérieur aux simples hommes.

Enfin...

Toujours est-il qu'il se mit en tête de découvrir le savoir, puis le pouvoir, par lui-même, et, surtout, ailleurs.
Car Sipahan la Magnifique, ville de toute sa vie, ville qu'il affectionnait pourtant beaucoup, ne pourrait plus rien lui apporter pour le moment.
Après moult réflexions, il se décida: il quitterait l'enceinte dans peu de temps.
Il se rendrait sans doute à Adjir, belle ville où il avait déjà été quelques fois, mais pour n'y rester que très peu de temps.
Ensuite... il verrait.... Peut-être Norgod, ou Djel'Fa...

Mais avant tout voyage: les préparatifs.


Il se dirigea donc vers les boutique. Vers une boutique.
Celle du Vieux Slim.
Le "Vieux Slim" n'avait pourtant qu'à peine la moitié de son âge, mais les voyages, les privations et le passé plutôt trouble en avait fait un homme profondément ridé, le front soucieux et la jambe ô combien douloureuse, mais il avait gardé, ou gagné, le Demi-Elfe ne le saura sans douter jamais, une pétillante lueur de malice dans le regard.
Et, outre le fait que c'était un excellent bretteur et un fin négociant, il connaissait de par ses voyages nombre de créatures et d'objets magiques.
Mais il était difficile de traiter avec lui tant sa malice et son envie d'y gagner le plus possible à chaque transaction étaient grandes.
Mais au moins, on trouvait toujours ce qu'on cherchait chez lui si on se montrait... persuasif.

Il franchit le seuil de la boutique qui semblait plus grande en intérieur qu'en extérieur.
Tout de suite le petit homme, qui avait mis ses affreuses petites lunettes, elle étaient là uniquement pour l'apparence, sa vue étant excellente, vint à se rencontre de sa démarche boiteuse.


- Ah, jeune Cotin, que puis-je pour vous?

De son air froid habituel, Cotin Nerae répondit:

- Je te prierais d'éviter de me donner du "jeune", cher enfant.
Ensuite, j'ai pris ma décision: je pars. Immense honneur pour toi, j'ai choisi ta boutique pour préparer mon voyage.

Se rapprochant du visage du vendeur, un sourire cruel au lèvres,
Tâche de ne pas me décevoir.

Slim, qui n'avait pas perdu son sourire purement commercial, répondit d'une voix mielleuse:

- Bien sûr, bien sûr, alors, que vous faut-il?

- J'aimerais, oui. Alors, il me faudrait trois saucisses, deux baguettes, un pain rond, deux fruits, deux légumes, une gourde, que tu rempliras, gratuitement, bien sûr, d'eau, et deux bourses de ceinture. Le tout pour... disons...40 pièces d'or?

- Quarante pièces d'or? Tu veux ma mort?

- Et oui... on en est là... bon, alors, combien?

- Soixante-cinq, pas moins!


- Soixante-cinq? Je ressemble tant que ça à une vieille naïve? Je peux aller jusqu'à cinquante, pas plus.

- Non... bon, écoute, je t'aime bien, je peux te la faire à disons... soixante et une pièces d'or.

- Humph... vil roublard... Bon, cinquante-cinq, et je suis fauché!

- Soixante, peut-être?

- Slim, n'oublie pas, tu me dois une faveur... Cinquante-huit, pas davantage.

- Affaire conclue! Tu ne le regretteras pas.
Bon, je vais te chercher tout ça...


- Merci. Et je veillerais à ce que tout y soit. Et évite de me tutoyer, je ne suis pas une des tes catins.

- A votre service monseigneur...

Et, sur une révérence qui se voulait gracieuse, il disparut dans des profondeurs que l'on aurait même pas soupçonnées dans sa minuscule boutique.

Le Demi-Elfe soupira: la vie était chère à Sipahan, même s'il connaissait le marchand, et que celui-ci lui devait pas mal de choses... sa liberté par exemple, il faut dire que tenter de tromper les forces impériales n'est pas sans risque...

Déjà deux minutes qu'il attendait.
Il espérait que le marchand n'allait pas revenir sur sa décision en dernière minute, comme c'était dans ses habitudes, afin de grappiller quelques pièces supplémentaires.

Allez... dans quelques jours il serait à Adjir...



[A MDJiter: le marchand accepte-t-il au final ces conditions?
Si oui, rajouter trois saucisses, deux baguettes, un pain rond, deux fruits, deux légumes, une gourde, remplie d'eau, bien sûr, d'eau, et deux bourses de ceinture. Et bien sûr retirer le prix final (normalement 58PO) de l'inventaire]
[ Eliz : Il accepte, je rajoute le tout, or retiré ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotin Nerae

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 23
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/03/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Petits préparatifs   Mer 25 Juin - 19:28

Post n°2

Il ne fallut au marchand que quelque secondes de plus pour revenir, les bras chargés des objets et mets que Cotin Nerae lui avait demandés.
Ce dernier sortit un petit sac rapiécé qui lui faisait temporairement office de bourse, en extirpa cinquante-huit pièces d'or, et les donna à Slim.
Il attacha à sa ceinture les bourses, et y rangea la nourriture achetée, tandis que le vendeur comptait et vérifiait inlassablement chaque pièce, avarice commerciale oblige!

L'arrachant à sa minutieuse inspection, le Demi-Elfe lui demanda:


- Rien de nouveau, je suppose?

Sans lever le nez, Slim répondit

- Mmmm, non...

Voyant qu'il n'en tirerait rien de plus, Cotin Nerae attendit quelques minutes, le temps que le marchand ait vérifié chaque piécette.

Tout de même... plus il considérait le voyage qui l'attendait, plus il se posait des questions sur les endroits qu'il visiterait.
Bien sûr, il était déjà allé à Adjir, et avait déjà visité, sans plus d'ailleurs, cette belle ville, mais quid du reste?
Qu'en était-il des continents de Norgod et de Djel'Fa.
Bien sûr, les habitants y étaient en majorité humains, ou au moins à moitié humains, mais quelle était leur culture?
On racontait à Sipahan qu'à Djel'Fa on entraînait de très jeunes garçons à la guerre afin d'envahir Amrésia.
On racontait également qu'à Norgod, on vivait comme des sauvages, comme des animaux humanoïdes qui ne seraient pas encore civilisés.
Évidemment, les historiens tenaient un tout autre discours quant aux divers Âges et à la géopolitique de ces continents, et il était plus raisonnable de croire des érudits que les commères du marché, mais tout de même, il n'y a pas de fumée sans feu.

Enfin, au vu de certains habitants de Sipahan, on pouvait encore douter de la civilisation humaine...

Mais plus proche encore: qu'en était-il des Nil'Sirkeuhs, des Nains, des Orcs, et surtout des Elfes, dont il avait racine, qui vivaient pourtant sur le continent, à quelques lieues à peines des frontières de l'Empire, et dont on ne savait rien?
Peut-être serait-il intéressant de chercher à en savoir plus à ce sujet...
Mais ce serait trop risqué: ces êtres massacrent, dit-on, à vue tout étranger.

Il en était à ce point de ses réflexions quand l'arrêt du murmure du vendeur lui indiqua que le décompte et la vérification étaient terminés, tout est en ordre.


- En doutais-tu? demanda Cotin Nerae

- On ne sait jamais, avec les bouffeurs de verdure...

- Bouffeur de verdure? C'est sans doute pour cela que je viens de t'acheter des saucisses...

- Mouais...

Cotin Nerae, malgré ses ascendances, n'avait rien d'un "bouffeur de verdure".
Au contraire: bien qu'il n'ait aucune aversion pour fruits et légumes, il n'avait rien contre un bon morceau de viande, et il n'éprouvait surtout pas cette empathie pour les animaux dont on affublait généralement le peuple elfique.

Il sortit du magasin, vérifiant sa bourse, prudence élémentaire dans ce genre de quartiers.

Vu l'heure, entreprendre un voyage maintenant de poserait aucun problème, il devait être six heures.
Aussi se dirigea-t-il vers les Portes de la ville.

Après de nombreuses décennies en ces murs, ils les quitterait, pour très longtemps sans doute...



Suite: Adieux à la Reine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petits préparatifs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Amresia :: Sipahan :: Le quartier marchand-
Sauter vers: