Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Helzeb] Toute histoire à son commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Helzeb] Toute histoire à son commencement   Sam 26 Avr - 18:17

Helzeb Kan Hazan
Post n°1

Dans la forêt de Sombreforêt se fait entendre des bruits, des râles, des cris. Quelqu’un qui s’entraîne. Seul. Cette personne n’est acceptée de personne. Ce n’est pas qu’elle ne veut pas, c’est que la Nature en a décidé ainsi. Cette personne se trouve être un demi-orque. Il se nomme Helzeb. Il est même différent de ses frères, il se trouve qu’il est plus intelligent mais moins puissant. C’est en partie pour cela qu’il s’entraîne depuis un bout de temps dans cette forêt silencieuse, où personne ne passe. A part quelques loups, qui lui servent de repas. Mais sa force reste tout de même supérieure à celle d’un humain. Il n’est pas pour autant puissant… Helzeb arrête de se battre contre un tronc d’arbre. Il pose son bâton de médiocre qualité par terre, et fait de même. Il a besoin d’une pause. D’un répit. Profitant de moment d’inaction, son esprit se met à travailler. Pourquoi fait-il autant d’efforts ? Pour qui ? En a-t-il envie ? Le demi-orque essaye de chasser ces questions de sa tête. Mais il a beau y faire, d’autres viennent remplacer les anciennes. Pourquoi les humains le détestent-ils tant que ça ? Il ne leur a presque jamais rien fait. Les seuls fois où il a abusé de sa force était lorsque ces humains le provoquaient, l’insultaient, lui jetaient des cailloux ou tout autre projectiles qui lui passait sous la main. Lui, tout ce qu’il voulait était qu’on le respecte. Il devait se forger un nom. Et pour cela, il devait trouver un moyen. Il se leva, prenant son bâton, et recommença à taper le tronc, essayant de stimuler son cerveau sous l’effort. L’écorce volait sous l’éclat des assauts de l’arme. Les quelques branches qui passaient à proximité se retrouvaient à lécher la terre, mère de sa mère. Il ne voyait qu’une solution. Il feinta à gauche, lâcha le bâton de la même main que la feinte, et asséna un violent coup horizontal. La sève se mit à perler de l’arbre. Il devait se trouver des compagnons. Il devait intégrer un groupe ou un clan. Seul à ce moment-là, il pourrait atteindre ce qui lui était dû. Le respect et un nom. Pour cela, il devait se créer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb] Toute histoire à son commencement   Jeu 1 Mai - 10:55

Helzeb Kan Hazan
Post n°2

Le semi-orque se trouvait toujours dans la forêt, ne sachant de toute manière où aller. Il explorait les environs à la recherche de vraies nourritures, d’animaux à faire cuire. Cela ne faisait que trop longtemps qu’il mangeait les insectes cachés derrière l’écorce des arbres et les plantes. Cette nourriture fournissait ce qu’avait besoin son corps mais n’avait pas un goût agréable, la saveur de la viande cuite lui manquait. Helzeb zigzaguait entre les arbres, à l’affût d’un gibier, main à la lance, sens aux aguets. C’est alors qu’après quelques kilomètres de chasse, un loup se présentait devant lui.

*Il ne me faut pas me précipiter. De la viande fraîche est devant moi mais il faut d’abord savoir où est le reste de sa troupe, si troupe y a.*

Caché derrière un arbre, Helzeb observait. Le loup avait d’abord cherché en creusant le sol de ses griffes quelques insectes à se mettre sous la dent. Car même pour les loups, la bonne nourriture était rare. Puis il avait bougé, cherchant une meilleur proie. La peau verte l’avait suivi, prenant toutes les précautions nécessaires. L’animal, ne trouvant rien, s’était ensuite couché et avait dormi. Helzeb n’avait pas agi, par instinct, il se voulait se convaincre que le loup était solitaire. Quelques temps passèrent, l’animal dormait toujours, il décida de passer à l’action, alors qu’il allait s’élancer bâton à la main. Une voix humaine ou semi-humaine appela :

« Eh Oh ! Y’a-t-il quelqu’un dans cette forêt ? Je me suis perdu. Eh Oh ! Je m’appelle Louis, je suis un humain venant de Port-Pergas. Je cherchais du bois quand le mauvais temps a remplacé le soleil. Eh oh ! Au secours ! »

A cause de cet humain, la proie du semi-orque s’était réveillé et enfuit. N’ayant plus rien à perdre, et un léger sentiment de vengeance. Helzeb cria un « Ici ! », se recouvrant la tête de sa capuche. On ne savait jamais, les humains étaient facilement terrifiés.

« Merci, oh merci noble étranger ! Vous êtes la première personne que je vois depuis des lunes. Je m’appelle Louis. Et vous, quelle est votre prénom ? Que faites-vous ici ? »

« Helzeb Kan Hazan, je m’entraîne et me porte loin des civilisations et des contacts humains ou autres. »

« Pourriez-vous m’aider à retrouver la sortie ? Je me suis vraiment perdu. Je ne sais même pas me battre pour subvenir à mes besoins, alors que je possède ce bâton solide. En vérité, je le porte juste pour effrayer mes agresseurs potentiels. Je… »

« Pourriez-vous arrêtez de parler, je suis de mauvaise humeur. Vous avez fait fuir ma proie et je préfère la solitude à la compagnie. »

Cet humain était bavard et faible. Tout ce qui irritait le semi-orque. Mais il possédait quelque chose d’intéressant, ce bâton solide qu’il portait était neuf alors que le sien était vieux et en piteux état. Il pourrait peut-être conclure un marché.

« Messire Louis, j’ai un marché à vous proposer. Je vous escorte jusqu’à la sortie de Sombreforêt, et vous me vendez votre bâton contre le mien. Sachez que vous êtes gagnant sur tous les points. Vous sortez d’ici, vous vous faites un peu d’écus et votre bâton fera de vous un homme craint du fait de son état témoignant de durs entraînements et combats. Qu’en pensez-vous, je vous en offre 65 écus. »

« Votre marché m’a l’air plus qu’équitable mais, quelque chose me frustre depuis notre rencontre. Votre couleur de bras est verdâtre. Pourriez-vous me montrer votre visage ? »

Helzeb ne sentait plus du tout le coup, s’il montrait son visage, l’humain ne lui ferait peut-être plus confiance et adieux au bâton. Celui-ci était important pour le semi-orque, car s’il voulait se forger un nom, il lui fallait réitérer son équipement en commençant par son arme. Ses mains se levèrent jusqu’à sa tête, attrapèrent la capuche et la laissa tomber le long de son dos. Laissant apparaître son visage à moitié orque. Sa mâchoire développée, son nez semblable à une chauve-souris et ses petits yeux. C’est alors qu’il aperçut le loup qu’il pistait tout à l’heure. Louis, en voyant que son interlocuteur était un orque changea complètement sa façon de penser, il ne pensait même plus qu’il était perdu dans cette immense forêt. Helzeb acheva la vente et se rua vers sa proie…

[Mdj, à combien Helzeb réussit à acheter le bâton solide ? Le loup qu’il pistait depuis plusieurs heures déjà et qu’il s’apprêtait à tuer quand Louis arriva est-il seul ? Arrive-t-il à le tuer ? Pendant combien de temps le corps d’un loup permet à Helzeb de manger de la viande ? Cela ne fait-il pas trop de questions, dites le moi, c’est la première fois que je demandes, merci par avance.]
[S : Tout d'abord, le vert est réservé au PNJs, donc évite de l'utiliser pour les paroles de ton personnage.
Désolé pour l'histoire du bâton, j'avais pas fait gaffe à tout. Donc, je t'enlève le tien, je te rajoute le sien et t'enlève 65 écus.
Sinon, comment veux-tu que l'on te dise si tu arrives à tuer le loup alors que tu ne t'es pas encore battu contre lui (tu ne fais que te diriger vers lui) ? Le loup est de niveau 1, donc à toi de faire le combat. Tu pourras évidemment demander l'intervention d'un MDJ si tu le souhaites pendant le combat, ou/et après.
Au fait, tu as le droit de dire d'où vient Louis au lieu de mettre [...].]

[Scuse moi pour la couleur, je pensais qu'il n'y avais que le rouge d'interdit. Sinon désolé pour la boulette avec le loup. Je me lance dans ce combat de suite ^^
Couleur édité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helzeb
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 16/04/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Helzeb] Toute histoire à son commencement   Sam 3 Mai - 20:00

Helzeb Kan Hazan
Post n°3

D’un appui sur le sol ; Helzeb s’était retrouvé dans les airs, son nouveau bâton en main qu’il avait eu pour 65 écus. Il ne savait toujours pas pourquoi Louis lui avait vendu à ce prix. Était-ce parce qu’il se sentait en danger ? Ce devait cela, ce n’était pas un homme qui pouvait vivre seul dans un milieu hostile. Helzeb engagea le combat, ayant dans l’idée qu’après avoir tué le loup et qu’il n’y en est qu’un il pourrait manger de la viande. Ses coups de bâton était telle que la pluie, s’abattant partout et nulle part. Le loup écopait des blessures mais lui aussi. Le loup était agile. Il passait entre des attaques du demi-orque, et mordait là où il pouvait. Mais ce n’était pas un loup qui allait le tuer. Surtout qu’Helzeb arrivait à esquiver une partie des attaques et donc les blessures étaient peu profondes.

*Ce n’est pas de la viande sur patte qui va arrêter l’ascension de ma quête.*

Helzeb décida d’abréger ce combat. Il décidé de tester une de ces techniques qui ne marchaient que sur des êtres vivants. Il fit un petit salto arrière, se retrouvant à quelques mètres de son adversaire. De sa main commença à sortir une matière difforme couleur des ténèbres. Une fois, la masse suffisamment grosse, un peu plus petite que la taille d’un ballon de basket. Le semi-orque, tourna son buste, plaça sa main la plus loin possible, et visa avec sa plus grande précision le corps du loup. Bien sur toutes ces actions se firent très rapidement. L’animal ne comprenant ce que faisait Helzeb, douta un instant, instant crucial qui lui aurait permis d’esquiver la technique de l’homme à la peau verte. Dans sa tête, des flashes apparurent, le loup grogna, baissant la tête, comme s’il voulait prendre ses pattes et la tenir. Puis des images cauchemardesques s’esquissèrent. D’abord des ours l’attaquèrent, puis il tomba dans un ravin, puis dans celui de fabrication humaine avec des piques plantés au fond. Des tas d’images comme cela défilèrent dans sa tête. Pendant ce temps-là, Helzeb subissait le contrecoup, une langueur envahit son corps. Il se sentait comme quelqu’un qui eut courut pendant quarante kilomètres. Il soufflait bruyamment. Il ne pourrait pas achever le loup lui-même, alors de tout ce qu’il lui restait d’énergie sur le coup, il cria à Louis :

« Louis achevez-le !!! »

L’humain douta, il ne voulait et avait trop peur de taper. Il possédait pourtant une arme. Mais il ne savait s’en servir. En même temps son seul espoir de sa sauver d’ici était cet homme, ou plutôt ce semi-orque, car pendant l’affrontement, Helzeb avait perdu sa capuche. Un autre doute l’assaillait, s’il laissait le loup reprendre ses esprits et l’attaquer, il y aurait une créature de sa vile espèce en moins sur terre, mais s’il l’aidait, peut-être qu’il le trahirait. S’il ne prenait le parti de personne, toutes les possibilités d’avant était possible. Ne rien faire était plus dangereux que d’agir. Alors il se décida, la première bonne décision de sa vie. Il décida d’aider Helzeb. Il prit son courage à deux mains, et son bâton en même temps, s’élança vers le loup en hurlant, et frappa sur sa tête. La bête s’effondra. Morte. Quand Helzeb, et par ailleurs Louis, reprit ses esprits, il put constater que l’humain avait bien agi.

« Messire Louis je vous remercie. Vous m’avez aidé dans un mauvais pas. Cette technique que j’ai testée n’est pas totalement maîtrisée. Accepteriez-vous de m’aider jusqu’à ce que l’on sorte de cette forêt. Je m’entraînerai sur notre nourriture. Êtes-vous d’accord ? »

Louis ne répondit pas tout de suite. Il ne savait que faire. Il s’était servi d’une arme pour la première fois, malgré que le type d’arme utilisé ne soit pas celle qui préférait. De plus il avait aidé un semi-orque, une race détestée de tous. Il commençait à avoir des doutes sur le comportement des gens sur les demi-orques. Dans tout les cas, maintenant pour Helzeb, il aurait un regard différent sur eux.

« Bien sur que j’accepte votre offre messire Helzeb Kan Hazan. Nos chemins resteront liés jusqu’à la sortie de cette forêt. »

Helzeb savait maintenant que certains humains n’étaient pas tous mauvais. Mais malheureusement, une grande part l’était. Et cela, il ne pouvait l’accepter. Il se créerait son propre chemin, que ce soit dans la paix ou dans la guerre. Alors les deux compagnons prirent la route, zigzaguant à travers les arbres, la dépouille du loup pour les pauses.

Post n°4 --- Tristerive, prochaine étape

[Mdj : Helzeb fait-il de mauvaises rencontres pendant qu’il se trouve encore dans la forêt ?? Où arrive-t-il à la lisière sans avoir vu âmes qui vivent ?]
[S : Vous ne voyez personne (il faut dire que les tueurs de loup, on ne les approche pas vraiment ^^)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Helzeb] Toute histoire à son commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Helzeb] Toute histoire à son commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» "Ce que l'homme retiendra de moi, si il retient quelque chose, ce ne sera qu'une infime partie de la vérité." ||DANSEUSE||
» Histoire et...Pleurs ? [PV Casey-Lee]
» Notre Histoire en 2 minutes
» L'histoire des instruments de musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: