Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Howran
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 28
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...   Dim 2 Mar - 14:19

Howran
Post n°1


C'était une matinée calme,seul quelques oiseaux se faisaient entendre par leurs paisibles chants,l'agitation commencait à gagner la forêt par le réveil des animaux qui y étaient.Malgré que la lumière inondait la plaine,une ambiance lugubre régnait dans la forêt,laissant les sombres histoires se passant en son sein dans leurs réputations effrayante.
Une délicate lumière entrait légèrement dans l'orée de la forêt,touchant la végétation et autres bêtes ornant la forêt d'une grâce matinale...

C'est avec cette dernière,au nord de Hautesyle que dans un arbre creu en son sommet,caché sous le branchage de celui-ci, un homme vêtu d'une grande cape noire abimée par le temps se réveilla.
Un oiseau arriva en face de l'homme et se mit à chanter,ce dernier leva la tête pour regarder l'oiseau et lui dit:
-Bonjour cher ami,merci de m'avoir reveillé pour ce nouveau devoir.
Howran salua l'oiseau qui partit aussitôt,puis s'étire tout en pensant à cette nouvelle journée qui est arrivée.
**Ca y est nous y sommes,le jour où je dois retourner vers eux...**

Il se rappela d'un souvenir,une discussion entre lui et son tuteur..
"
-Howran,tu dois savoir une chose importante
-Quoi donc?
-Tu as été rejeté pour une chose incomprise par toi et par les autres,c'est pourquoi tu dois y remidier,et la solution ne se trouve pas auprès de moi,je suis un vieu druide solitaire et ton destin est de vivre parmit les humains,tu ne dois pas resté sur cet échec marqué par l'ignorance qui a touchée ta jeunesse,tu dois résoudre ce problème par toi même.
-Mais,si je redeviens comme avant je ne pourais pas vivre avec eux!
-Sois sans crainte,il sait quand tu seras prêt,le jour où il viendra te voir tu devras aller en ville rencontré d'autre personne,apprendre d'eux et vivre dans une communauté que tu respecteras."

Après ce souvenir Howran prit conscience que ce jour était arrivé,il descendit de l'arbre et s'étira pour se dégourdir de cette nuit passée,il prit ensuite son baton fit quelques pas vers la plaine,s'accroupit et toucha l'herbe de sa main.
-Une nouvelle épreuve se dessine devant moi...

Howran,le rôdeur,prit ainsi la route vers ces endroits où se regroupent ses congénères,dans les villes,là ou il pourra apprendre ce quoi doit apprendre,parmis les siens.Il prit ainsi la route pour Port-Pergas.

[Suite aux portes de Port-Pergas]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howran
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 28
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...   Sam 22 Mar - 16:42

[Venant de Port-Pergas]


Howran
Post n°13




Le rôdeur était à bout de souffle, il avait couru longtemps pour s'éloigner suffisamment du dernier poste de la ville, du dernier regard des gardes, et avait fini sa fuite d'un vitesse lente s'apuyant sur son bâton à cause d'une fatigue trop importante. Il se dirigea vers l'arbre où il y avait élu domicile afin de se reposer et pour y être tranquille. Une fois atteint il se lança tomber contre l'arbre et regarda au loin d'où il venait tout en étant essoufflé.
La faim commença à le prendre, il pensa alors à manger un de ces fruits prit dans le sac, ils avaient baigné dans l'eau du port mais la faim était plus forte, il frotta donc l'un d'eux avec ses habits comme pour le nettoyer, il n'avait plus l'odeur d'un fruit mais il semblait tout de même comestible.
Après une première bouché, accompagné d'une expression de satisfaction, il entendit du bruit non loin de là, distrait il en oublia la faim et se releva pour se diriger où provenait ce bruit. C'était derrière un buisson coincé entre deux arbres, Howran le franchit et vit ce qui l'avait distrait de son rationnement, il s'agissait d'une louve, prit dans un piège qui avait surement était mit là par les paysans du coin ou un chasseur, elle n'était pas blessé mais sa patte était retenue par une corde, essayant à peine perdu de se débattre. Howran s'approcha alors doucement de la pauvre bête, cette dernière apeurée essaya avec plus de force de s'enfuir mais n'avait pas l'air d'être agressive, le rôdeur ayant passé de longues années dans ces bois avait apprit à se tenir correctement devant les animaux.
Howran décrocha le lien de la patte de la louve, et ni fit aucun mouvement, cette dernière s'éloigna aussitôt de quelques mètre puis se tourna vers son sauveur comme pour le remercier, il tendit alors son fruit qu'il avait commencé à croquer puis le posa par terre, alors qu'il recula la louve s'approcha doucement et sentit le présent puis le mangea. Elle prit un air de reconnaissance face à Howran, et resta là assise, puis de nombreux bruits retentirent tout autour et une dizaine de loups encercla le rôdeur, ne faisant aucun gestes brusque ce dernier les observa, ils avaient l'air tous très vifs, comme si ils étaient poursuivis, certains paraissaient craintifs mais un avait l'air dangereux, c'était le plus grand le plus fort, sans doute le chef de la meute, il montra ses crocs à Howran comme si il le voyait comme un homme voulant sa peau. La louve semblait être avec eux, et les autres loups en la voyant aux coté d'Howran ne prirent pas une posture d'attaque, mais le chef s'approcha et grogna, la louve ne bougeait pas. Le rôdeur prit quand à lui la posture la plus calme qu'il connaissait, et en voyant le loup d'autant plus agressif il remarqua que l'attitude ne suffirait pas, il s'abaissa et plongea son regard dans celui du chef de meute, et usa de sa technique d'apaisement des bêtes.
Le loup était alors sous l'effet d'Howran, et arrêta doucement de grogner, puis reprit une posture plus calme, le rôdeur remarque du sang sur la patte arrière de la bête, et sans quitter celle ci des yeux il s'approcha lentement, une pointe de flèche y était plantée, Howran tendit la main et le loup prit un air craintif mais ne bougea pas, il retira ainsi ce qui devait rendre le chef de la meute si agressif.
Puis Howran déposa un autre fruit, comme la louve, le loup le senti et le mangea, le rôdeur remarqua des fleurs sauvage dans l'herbe, il en prit et les frotta sur la blessure de la bête, loin d'avoir là l'effet d'une potion Howran croyait cependant que cela aiderait légèrement.
Les loups autour étaient de plus en plus comme angoissés, le chef regarda dans toutes les directions et parti aussitôt, toute la meute suivit, la louve lança un dernier regard vers Howran et partie, ce dernier se releva de nouveau et laissa un sourire se dessiner sur son visage caché par sa capuche...

[Me retirer deux fruits]
[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howran
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 28
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...   Ven 11 Avr - 12:08

Howran
Post n°14



Il ne resta pas longtemps seul dans le silence qu'avait laissé la meute, car un court moment après leur fuite une seconde arriva, mais ce n'était pas des loups ni même un autre genre de bête, il s'agissait ni plus ni moins d'une horde de paysans, fourche en main, qui semblait traquer l'heureuse rencontre d'Howran.
Ils firent une halte en voyant le rôdeur qui se tenait là comme une statue de pierre, puis un des hommes les plus robuste s'approcha de lui tout en essayant de reprendre son souffle dans cette course de mort.

Il se dressa fortement devant lui, et d'une voix grave et imposante lui demanda:

-Avez-vous vu des loups récemment? Ils ont attaqué nos réserves et effrayer nos femmes et nos enfants!

Howran leva les yeux, car son interlocuteur était nettement plus grand que lui, puis regarda dans plusieurs directions.

-Il me semble que j'en ai vu un oui, il a prit peur et à fuit dans cette direction. Dit il en indiquant avec sa main là où la meute n'était pas allé et où les paysans ne risquaient pas de les retrouver.


-QUOI!! Par là!?.
D'un air quelque peu effrayé, l'homme regarda le reste de la troupe, et les voix se faisaient entendre laissant le doute d'une peur prenant les chasseurs.

-Que ce passe t'il? Vous n'y allez pas?

-Vous êtes fou malheureux! Le démon est dans cette forêt et il bouge!!
L'homme regarde autour de lui et reprit d'un ton discret.
-Il y a eu des attaques récemment, de vrai carnage, on ne sait pas du tout où car on est pas concerné mais c'est dans le coin, et une chose me dit que ça va nous tomber dessus. Les loups sont partis dans le cœur de la forêt, là où il ne faut surtout pas allé surtout maintenant..


Il s'écarta d'Howran et se tourna vers ses compagnons:

-Les loups ont peur et vont sans doute se faire tuer, inutile de les rejoindre, il vaut mieux rentrer.

Il n'y avait aucune contestation dans le groupe, ce diable devait vraiment être terrifiant. Il partit donc pour rentrer chez eux, faisant un signe au rôdeur en guise de salut, certains avaient l'air de plaisanter pendant que d'autres maudissaient les loups, quoi qu'il en soit ils partirent tous assez vite laissant Howran seul dans un silence apaisant qu'il était venu chercher.

Mais alors qu'il alla se réjouir de cette tranquillité, il vit un détail en jetant un regard au sol, quelques taches de sang du loup rougissaient l'herbe tendre, une chance que ce n'était que de simple paysans se dit il, dans leur épuisement suite à la course ils avaient oublié d'observer le lieux, de toute manière il savait bien que ce n'était pas des chasseurs expérimentés alors la chance n'avait pas vraiment de place dans cette situation.

"Le démon" resta dans l'esprit d'Howran, lui qui cherchait des indices sur l'être étrange qu'il avait croisé à Port-Pergas, si cet "Agramand" était ce "démon", mais à voir la réaction des paysans il n'était pas bon de s'en approcher, les démons ne laisseraient pas à Howran le temps de poser des questions et le mangeraient sans doute directement ou pire encore!

Lancé dans une réflexion afin de savoir si oui ou non la curiosité doit l'emporter sur la raison, il s'approcha d'un arbre et d'un geste élancé grimpa sur un branche suffisamment élevée pour y réfléchir sans être dérangé, assit en équilibre sur le peu de place qu'il avait trouvé posant son bâton droit contre son épaule. Il n'était cependant pas tranquille car de nombreux bruits se distinguaient de toute part, d'origine naturelle ou "démoniaque" Howran ne pouvait le savoir mais il resta sur le qui vive...


Dernière édition par Howran le Ven 18 Avr - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howran
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 28
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...   Ven 18 Avr - 19:40

Howran
Post n°15




Le rôdeur était de nouveau seul, là debout dans la forêt, il ne bougeait.Puis il s'approcha vers les plaines, et regarda au loin...

**Que vais-je faire maintenant...les bois ne semble pas sûr il serait trop imprudent d'y aller...**

Mais soudain Howran prit conscience d'une chose, il n'avait guère mangé et la faim commençait à se faire sentir, il prit le dernier fruit en sa possession dans sa main et le regarda. Il était évident que ça ne suffirait pas et qu'il valait mieux le garder au cas où son état deviendrait plus grave.
Ses qualités de rôdeur lui permirent la découverte d'une route non loin de la vers l'ouest, suite à l'observation qu'Howran fit de la plaine. Il y avait bien un village dans cette forêt, et le chemin devait y mener.

Il décida donc de se dirigé dans cette direction, avec l'intention de trouver une auberge en fin de compte...

L'air était doux, on ne pouvait entendre que de petits animaux sans aucuns dangers, et nul autres présences étaient visible. Howran décida de longer l'orée de la forêt pour rejoindre cette route car de mauvaises rencontres seraient vite arrivé au sein de cet endroit qui semblait entrer dans une guerre contre la mort.

La route serait surement longue, et l'épuisement à l'arrivée surement présent, mais il refusait toutes idées de chasse, et ce n'est pas avec les quelques fruits qu'on peut trouver en chemin que la faim s'arrêtera. De plus l'endroit n'était plus sûr pour s'y arrêter..

Howran commençait à voir qu'il ne devra plus esquiver le monde des hommes à présent, mais qu'il lui faudra travailler avec eux..


[Suite à Hautesylve]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'orée de la forêt,au nord de Hautesylve...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt morvandelle
» [Gobelins des forêts] Les "Bones Basha"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: