Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Amon et Karfass] En route pour le banshee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Dim 24 Fév - 19:32

Post précédent avec Amon
Post 2

Après avoir enfin quitté la Tanière en remerciant le nécromancien, l'Orc et le zombie se dirigèrent vers l'avant-poste où se trouvait Sernet. En sortant de la Tanière, deux démons mineurs les attendaient dehors. Les bêtes avaient l'air affamées et grognaient, laissant des filets de baves s'écouler de leur bouche. Toute la compagnie se mit en route pour l'avant-poste visé.

- Grumf, j'aime pas marcher. Ca nous fait perdre de la force et on tappe moins fort après. Enfin bon, je vais pas râler, y'a une petite boucherie de villageois qui m'attend, j'ai hâte d'aller là-bas. Faut encore récupérer l'elfe en route. Allons-y !
- Nous allons honorez notre maître, Orc ! s'exlama un des démons mineurs.

En route, Amon se dispersa dans la Sombrefôret, la troupe ne sachant pas ce qu'il allait faire... Karfass s'aretta et s'exclama :

- Où va-t-il celui là, c'est rien ! On l'attendra ici, on fait une petite pause en l'attendant.

La troupe se posa dans un coin de la Sombrefôret, attendant Amon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Dim 24 Fév - 21:25

POSTE N°148
<AMON>


[HRP: post précédent ]

Le groupe s'éloigna de la Taniere, quand ils arriverent hors du rayon d'action de la magie d'Agramand, la nature ne pourrissait plus, créant une différence saisissante. L'oeil d'Amon fut directement attiré par des taches rouges dans ce milieu vert, il n'hésita pas une seconde et alla voir, laissant les autres la. Il finit par identifier ce que s'était: des champignons amanites. Il préleva celles qui étaient dans un bonne état. En se relevant, il apercut un chêne, se souvenant qu'une certaine sorte de champignons poussaient dessus, il saisit l'occasion et commenca a tourner autour, il tomba sur quelques champignons chênes poussant sur le tronc. A nouveau, il en préleva et les mis dans son sac d'heboriste. Il revient ensuite pres du groupe, qui devait probablement s'impatienté.

_Une exellente récolte, nous pouvons continuer.

Amon imposa au groupe une marche forcée à travers la foret, ils devaient atteindre le plus rapidement son camp.

_Nous ne perdrons pas trop de temps au camp, je récupere Sernet et Tefnakth, je donne mes directives à Grunf puis on commence notre mission

Passant à travers les fougeres et les ronces, ils finirent par arriver au camp. Il n'avait pas changé depuis la derniere fois, sauf que l'agitation habituelle des ouvriers avaient laissé la place à la rigueur de la guerre. Les gardes reconnurent immédiatement Amon et le laisserent passé sans aucun controle, ainsi que les démons mineurs et Karfass

_Vous pouvez vous dispersez en attendant, je m'occupe de quelques petits détails

[HRP: post suivant]

[HRP: combien d'amanite et de champignon chêne ai-je ramassé?]
[S : Il ne reste que 2 champignons chêne et 1 amanite d'intact]


Dernière édition par Amon le Dim 16 Mar - 17:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Sam 1 Mar - 19:35

Post 3

Karfass passa rapidement le camp monté par Amon et Grunf. Il salua amicalement son lieutenant peau-verte d'une bonne tappe dans le dos, les deux orcs s'étaient déjà rencontrés devant Agramand comme Karfass et Amon. Ils discutèrent aussi un peu de la pluie et du bon temps en attendant la sortie d'Amon de son laboratoire souterrain finement creusé par les ouvriers. L'entrepot était très bien bâti par rapport aux petites casernes qui étaient accolées l'une contre l'autre un peu plus loin. La matière qui avait servi à bâtir tout ceci était un genre de mélange non inflamable, les toîts resemblaient à de la chaume sans en être vraiment. Les tours de guêt dissimulées partout sur les remparts étaient vraiment ingénieuse, ceux qui auraient l'audace d'attaquer cet avant-poste ne pourraient être qu'une armée de mage d'élite d'Hautesylve ou une troupe de mercenaires armés jusqu'au dents et qui feraient ça pour une bonne somme d'argent. Peu de temps après la discution avec Grunf, Karfass vit Amon et un homme boiteux sortir du laboratoire et partir de l'avant-poste. Karfass qui était suivi de ses deux acolytes demanda une dernière chose au chef Orc :

- C'est qui l'homme au côté d'Amon ? L'a pas l'air en bon état c'lui là !
- C'est Sernet, son homme de main, comme toi tu peux être le mien de temps en temps Karfass. Va le rejoindre je pense qu'il t'attend.

Karfass obéit à son lieutenant et rejoins Amon en bas de l'avant-poste avec les deux démons. Ensuite ils se mirent en route pour le village non loin de l'avant-poste. Ils marchèrent pendant un bon quart d'heure et commencèrent doucement à s'éssoufler sans s'en rendre compte. Ils arrivèrent devant une palissade de bois ayant une seule entrée gardée par un seul garde qui n'avait pas l'air fort aguerri. Karfass passa le plan qu'il avait pour un fois élaboré à Amon et ses compagnons.

- Le garde là j'l'aime pas, m'inspire pas confiance le rigolo. On va le démolir en l'attirant dans un coin de fôret et pendant ce temps Amon et son elf' z'allez faire votre plan à vous. Bonne chance parce que cela commence...maintenant.

Amon et Sernet partirent du côté droit pendant que Karfass, sur le côté, jeta un caillou dans la tête du garde qui gueula un bon coup avant de se diriger dans la direction prévue par les trois compères. L'homme alla se perdre dans la fôret et ne retrouva plus son chemin, il grommela dans ses dents avant qu'autour de lui apparaissent les deux démons et l'Orc. L'homme complètement désenparés fonça droit sur un démon mineur qui le jeta à terre pendant que l'autre le massacrait de coups de pied. Karfass prit sa massue et lui cassa deux côtes avant de l'écraser sur son bras en signe d'amusement. Pendant environ 15 minutes, l'homme se fit malmener et à la fin périt des griffes d'un démon. Karfass l'examina et ensuite revint près de l'entrée du village, caché dans les fougères.

- Y'a plus qu'à attendre Amon...

Hrp : Que trouve Karfass sur l'homme massacré ?
[ Eliz : 5 écus et une petite peau non tannée ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Dim 2 Mar - 22:39

POSTE N°150
<AMON>


[HRP: post précédent]

Apres s’être rejoins à l’extérieur de l’avant poste, Amon, Karfass, Sernet et les 2 démons mineurs se mirent t’en route. Le village se trouvait à l’ouest du camp, à plus ou moins un quart d’heure de marche forcée. La traversée se fit sans encombre, ils n’eurent pour obstacle qu’un petit ruisseau oû Amon fut stoppé par un miaulement, il tourna sa tête et aperçu Gribouille, assis près du ruisseau, à coté de lieu, une plante. Amon alla les identifier, c’était des anges, il ramassa celle qui n’avait pas été écrasé par son chat, qu’il congratula quand même de caresses. Ce dernier monta dans ses bras et le petit groupe continua leur chemin.
Arrivé près du camp, Amon écouta le plan De Karfass et lui laissa carte blanche. Avec Sernet, ils s’éloignèrent un peu et observèrent la manœuvre de l’orc qui s’avéra payante

_Bien, nous, nous allons estimer l’effectif de ce village. Tu iras par l’est, moi par l’ouest, on se retrouve ici dans 10 minutes. Sa iras avec ton pied ?

_La douleur est moins forte, tout ira bien pour une mission d’espionnage.

_Parfait, allons-y

Se séparant de Sernet, il entra discrètement dans le village par la porte qui n’était plus surveillé et se cacha derrière une maison à l’ouest. Sa n’était pas vraiment un grand village, mais plutôt un petit hameau perdu dans un coin de la foret avec des maisons faites entièrement en bois. Cinq enfants jouaient tranquillement dans ce qui doit servir de place publique, des femmes nettoyaient le linge sur le perron de leurs maisons et des hommes dépeçaient des bêtes qu’ils avaient trouvé à la chasse sûrement. Quelques gardes parlaient par ci par la sans vraiment faire attention.
Un événement obligea Amon à changer d’attitude, un enfant s’approchait de sa cachette, Il se concentra rapidement sur lui et envoya une image d’un monstre hideux qui voulait le manger dans son esprit. L’effet fut radical, l’enfant s’enfui en pleurant, Amon profita que l’attention de la populace fut retenue sur le braillard pour s’enfuir. Il trouva Sernet dehors avec Karfass

_Il y a eu un problème ?

_Rien qui puisse mettre notre mission en péril. Je n’ai vu que huit femmes et quatre enfants inaptes à ce défendre, six hommes occupés sur un corps d’animal et cinq gardes peu zélé.

_Je n’ai rien à ajouter.

_Bien, avec le seul garde compétent disparu, il ne nous reste plus qu’à profiter d’un état de panique général pour tuer les derniers gardes. Nous réunirons tous les villageois, nous prendrons en otage les enfants et nous ferons parler le chef du village sur la Banshee. On se sépare en 2 groupes, moi et Sernet à l’entrée du village, on empêche les habitants de s’enfuir et Karfass avec les 2 démons, vous vous occupez de déclancher la panique et de tuer les gardes.

[HRP: combien d'ange je ramasse? ^^]

[LL : 1 ange rammassé]


Dernière édition par Amon le Dim 16 Mar - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Mer 5 Mar - 18:55

Post 4

-Bien, avec le seul garde compétent disparu, il ne nous reste plus qu’à profiter d’un état de panique général pour tuer les derniers gardes. Nous réunirons tous les villageois, nous prendrons en otage les enfants et nous ferons parler le chef du village sur la Banshee. On se sépare en 2 groupes, moi et Sernet à l’entrée du village, on empêche les habitants de s’enfuir et Karfass avec les 2 démons, vous vous occupez de déclancher la panique et de tuer les gardes.
- Ok, allez les gars on se met en action !

Tout le monde se mit en position et au signal d'Amon, les trois compères se ruèrent dans le village comme des monstres. Le premier qui eut voulu donner l'alerte fut une ménagère qui était près d'un puit. Elle cria très aigu pendant au moins cinq bonnes secondes, un des démons mineurs s'énerva avec ce cri et prit la femme à la gorge, les gardes commençaient à s'approcher en courant, ils étaient cinq et leur chef était un homme musclé et agile. En voyant la troupe de monstres qui était entré dans le village, un homme sonna une petite cloche et tout le monde s'affola. Le chef fut contraint de réunir quelques habitants pour essayer de s'échapper. La petite troupe de villageois menée par le chef se dirigeait droit vers Amon, comme prévu. Quatre gardes commencèrent à sortir leur épée de leur fourreau et à foncer sur les trois combattants. Un des gardes se ramassa la femme que le démon mineur avait en main en plein torse, il était un peu sonné et avait du mal à se relever. Trois gardes prirent chacun une cible, celui de Karfass fut un homme imposant mais moins musclés que l'Orc.

- Tu n'es qu'un trouffion d'Agramand et je vais te faire bouffer ta masse !
- Approche raclure, viens voir papa. Tes petits hommes ne sont rien facent à notre puissance actuelle !

L'homme s'énerva suite à la remarque de l'Orc et se rua dessus en poussant un cri barbare. Le combat se suivit de divers joutes toutes aussi intense les unes que les autres. L'homme maniait bien l'épée mais ses coups étaient impréci. La sueur du combat était bien présente. L'homme lança un coup d'épée qui fut paré par l'énorme masse de l'Orc. L'homme était trop sûr de lui et cela énervait l'Orc qui prenait ça pour un affront à sa volonté. L'Orc cria un grand coup et à la grand stupeur de son adversaire, son épée avait été empoignée dans la main saignante du peau verte. L'homme fut étonné comme si il avait Agramand en face de lui et son regard se fesait fuyant, il avait peur et l'Orc commençait à sourir de plus en plus.

- Mais qui es-tu pour faire ceci ?
- Je suis... La main de la vengeance !

L'Orc dit ceci avec une intonation menaçante puis un coup de masse s'abattit dans les côtes de l'homme qui s'écroula et roula jusqu'à une botte de paille non loin de là. Les hommes tanneurs qui arrivait doucement avec leur fourche reculèrent à grands pas, ils étaient apeurés par la puissance des trois monstres qui démolissaient les gardes comme des petits pains, le garde qui avait été écrasé par la femme se releva doucement mais tenait son bras, qui était sûrement cassé. L'Orc sentant la menace leva sa masse et la fit tournoyer très vite. Il l'aretta d'un coup brusque et une violente lame d'air s'abatti dans l'homme à peine relevé qui alla s'écraser sur la femme qu'il avait reçu. L'Orc lui avait lancé une Tranch' D'air en plein torse, mais en fesant cela l'Orc s'essoufla et l'homme dans la charette de foin se releva et se relança à l'attaque malgrés ses côtes cassées. L'Orc avait encore l'avantage, et les deux démons mineurs avaient eux déjà fini leur combat, un avait décapité un des gardes d'un coup de pattes et l'autres avait été lançé dans un bout de bois qui avait servi de grand pieux pour l'homme. Les deux démons se jettèrent sur l'homme qui était encore à terre avec une rage rouge. Les villageois fuyait comme des lapins en voyant le massacre. Le dernier homme fut le combattant de Karfass, après plusieurs joutes, Karfass lui abattit sa masse en pleine rotule. La jambe se cassa tellement fort que l'homme pleura comme un nouveau né.

- Et tu te crois guerrier ? Là où tu vas tu pourras pleurer tranquillement, crois-moi !

L'Orc cria un grand coup et lança sa masse droit dans le coup de l'homme qui se brisa, le corp tomba inerte et les yeux grands ouverts. Les hommes, femmes et enfants se ruèrent tous sur l'endroit où était Amon, Karfass s'en rendit bien compte et après avoir fouillé son assaillant il cria :

- Nous allons aider Amon, on fonce dans le tas, on doit essayer de les faire capituler ! Ne tuer pas les vieux, ils ont la sagesse et surtout les informations sur le banshee, pour Agramand !

L'Orc et les deux démons mineurs se ruèrent derrière la foule qui fut prise en sandwitch, le chef des soldats était en plein combat avec Amon, mais les habitants étaient de plus en plus énervé, ce n'était qu'une question de temps avant la capitulation, un test d'endurance !

Hrp : Que trouve Karfass sur l'homme, Amon je te laisse le chef du village et si tu veux faire capituler les villageois, tu peux me faire agir tant que tu me massacres pas Wink
[S : Sur l'homme, tu trouves son épée méciocre, ainsi qu'un pantalon en mauvais tissu encore en état que tu peux lui enlever. Ajouté à l'inventaire.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Ven 7 Mar - 19:41

POSTE N°151
<AMON>


Amon et Sernet profitèrent de la relative tranquillité éphémère qui les entouraient pour observer l'orc en pleine action, même si sa barbarie ce faisait clairement ressentir, il n'en restait pas moins un bon guerrier. Quand la bataille commençait à venir en faveur du groupe d'Amon, les villageois fuyérent vers la sortie, et par la même occasion, vers Amon.

_Bien, il est temps pour nous d'intervenir

Alors qu'ils étaient un peu cachés derrière la porte, Amon et Sernet sortirent de leur cachette et firent face à la première femme qui sortait. Profitant de la surprise, Sernet la saisit par la tête et lui trancha le coup, laissant le corps désarticulé s'écrasé sur le sol, tel une marionnette dont les fils avaient été coupés. L’élan des autres villageois fut brusquement stoppé, mais un homme pris la tête du groupe et s'avança vers Amon.

_Qui es tu pour nous attaquer?

_Je me nomme Amon, lieutenant du Seigneur Nosh, et je vient ici pour chercher une Banchée qui se cache dans ce village. Et j'irais directement au but: soit tu me dit ou je peut la trouver, soit je devrais employer des moyens qui feront appel à mon imagination et mon humeur actuelle.

Tout en disant cela, Amon observait le déroulement des combats derrière, les 2 démons en avaient fini avec leurs gardes et Karfass terminait le sien.

_Qu'espérez-vous obtenir ? Vous êtes 2 contre tout un village.

_Un village composé de 12 personnes inaptes à combattre, vos gardes sont morts, ne provoquez pas le destin.

_Un zombie ne me fera pas mettre mon genou à terre !

Tout en criant cela, le chef se précipita sur Amon en levant une masse bien haut pour l'abattre sur son crâne, il espérait miser sur une relative surprise de son adversaire, mais Amon évita habillement le coup. Il s'accroupit et toucha le sol de sa main putréfiée, une zone de glace apparut devant le chef, qui glissa dessus, emporté par son mouvement, et tomba lourdement sur le sol. La foule commença à réagir, mais un peu tard, déjà Karfass et les 2 démons mineurs venaient sur eux.

_Karfass prend un enfant en otage et amène le moi

Il avait dit cela d'un ton tranquille, mais assez fort pour que l'orc l'entendre. Les habitants avaient fait l’erreur de placer les jeunes derrière pour éviter d’être toucher, facilitant la capture de l’un d’eux par Karfass. Brisant la masse du peuple, il l’apporta à Amon en le tirant par les cheveux.

_Bien, il est dommage pour vous de devoir en arriver à de pareil extrémités, mais j’en suis obligé. La question est simple : ou est la Banshee ? Mais avant de répondre, je vais juste te montrer ce qui arrivera si tu hésites.

Amon fit tomber l’enfant sur le sol, saisit son poignard et sectionna les 2 tendons d’Achille de l’enfant. Il ne s'évanouit pas mais hurla de toutes ces forces, jusqu'a l'épouisement.

_Vous etes inhumain, comment pouvez faire sa à un... un enfant !
_Là n'est pas la question, plus tu me fera perdre mon temps, plus cet enfant sera mutilé.

Ayant dis cela, il enfonca la dague jusqu'a la garde dans le bras de sa victime.

_Arretez ! venez pres de moi.

_Sernet, tu t'occupe de l'enfant, si le chef tente un seul mouvement contre moi, creve lui un oeil.

Amon lacha le gamin et s'approcha du chef qui lui chuchota:

_La banshee se cache dans le puit derriere ma maison, mais elle ne sort que la nuit pour éviter de faire peur aux habitants et de se voir priver de sa maison.

_Bien, nous allons donc vérifier cela. Réunis les villageois dans une seule maison, vous pouvez reprendre l'enfant, mais apporte en moi un autre plus frais.


Dernière édition par Amon le Dim 16 Mar - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Dim 9 Mar - 14:32

POSTE N°152
<AMON>


Le chef ordonna au villageois de se réunir dans sa maison et d'obéir sous aucun prétexte. Un des enfants resta avec Amon et celui qui avait subi la torture fut porter par les autres villageois. le mort-vivant chuchota à l'oreille de Karfass.

_réunit tout le bois que tu peut trouver et place le autour de la maison avec les démons. à mon signal, tu bruleras cette race impur.

Amon laissa Karfass a son travail et rejoigna Sernet en compagnie du chef et de l'enfant, il regarda le Soleil pour évaluer dans combien la nuit tomberas.

_Je suppose que vos compatriotes n'ont pas conscience de l'existence de cet Banshee?

_En effet, sinon ils auraient immédiatement voulu l'expulsé.

_Et vous, vous avez préféré la garder. Pourquoi?

_Uniquement pour le bien du village, je lui faisais du chantage, elle m'aidait à la chasse par exemple et je gardais son secret en échange.

_Le désespoir vous autorise à me divulguer ces informations ? D’habitude, les gens de votre race tiennent leur langue,malheureusement... Parler évite bien des désagrément

Ayant dit cela, il tapa gentiment la tête de l'enfant qui sanglotait. Le Soleil se couchait doucement, disparaissant sous le brouillard vert. Les ténèbres s’emparaient doucement du village et, déjà, des bruits provenant du puit se faisait entendre. Quand seul les torches dispersaient une froide lueur, la Banshee sortit enfin de sa cachette. Sa surprise fut immédiate, elle s’attendait à ne voir que le chef.

_Qui…qui êtes vous ?

_Salut à toi, je suis ici pour te libérer de ce village. Mon seigneur, Agramand, souhaite t’offrir un toit ou tu sera avec d’autre mort vivant en sécurité en échange de quelques services.

_Quel genre de service ?

_Tu verras cela avec lui quand nous serons à la Tanière.

_Bien… je n’ai de toute façon pas le choix.

Amon sourit à la Banshee et fit un signe à Karfass, qui commença à allumer tous les foyers autour de la maison dans laquelle se trouvaient les habitants.

_Mais…que faites vous ?

Sans faire attention à ce que le chef disait, Amon souleva l’enfant de terre en l’étranglant, il tenta de se débattre, mais ces membres étaient trop courts. Le chef tenta de réagir, mais Sernet lui posa un poignard sur le cou, après 2 minutes d’étreintes, le garçon ne bougeait plus, Amon le jeta à terre.

_Vous non plus, vous n’êtes plus utile

D’un coup Sernet l’égorgea et, pendant qu’il agonisait, Amon le fouilla, il trouva une bourse d’or.

_Bien, nous retournons à la Tanière

[HRP: combien y a t'il d'or dans la bourse?]
[LL : 15 pièces d'or]


Dernière édition par Amon le Dim 16 Mar - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Mer 12 Mar - 20:19

Post 5

Amon avait donné l'orde à Karfass d'aller mettre du bois autour de la maison. Karfass avait parfaitement compris et pris sa masse et avec l'aide des deux démons mineurs ils foncèrent sur des petites cabanes pour les démolir avec tellement de haine qu'on aurait pu croire qu'ils n'avaient même pas besoin de tapper dedans pour les faire tomber. Grande surprise fut faite à Karfass qu'en démolissant une maison de voir un jeune homme munit d'une fourche essayer de le transpercer. Karfass déposa sa masse à terre et se batta à main nue pour s'amuser un peu. Le garçon brandit sa fourche comme un diable et prouva que sa confiance en lui allait battre des records. Après à peine avoir tendu sa fourche, l'Orc lui mit une droite bien seche qui le fit valser contre un débris de bois, Karfass regarda autour de lui et remarqua un petit lot de corde, il en prit un peu et mit le reste sur lui, il prit les mains du jeune homme encore dans les vaps et l'attacha solidement, il le cacha dans un coin, pour en faire cadeau à Amon. Ensuite ils finirent de démolir les cabanes et mirent les bouts autour de la maison. Amon revint peu après et donna l'ordre de bruler la maison ou résidait toute la troupe de villageois.

- On se retrouvera en enfer pitoyables humains ! Esperez que Nethfer soit clément avec vous ! Ahaha

L'Orc ordonna aux deux démons mineurs de lancer deux boules de feu de chaque côté de la maison, les trois comparses se mirent devant la maison qui avait été fermée avec des planches et des clous. C'était amusant, de voir autant de pitié dans une seule maison. Amon sortit du village avec le banshee et Sernet, Karfass prit l'homme ligoté un peu plus loin et fouilla un peu le village, il prit deux trois petites planches, des clous et deux trois briques pour les déposer dans ses quartiers. Peut-être un jour bâtirait-il un bel endroit pour lui et pour ses futurs soldats... Il s'approcha d'Amon avec l'homme et lui adressa la parole.

- Grand lieutenant Amon ! Je tien à vous dire que avec toute ma gratitude je vous offre cette proie en guise de remerciement. Ce fut un bonheur d'éxecuter cette mission avec vous et j'espère pouvoir recommencer ! Il est temps de nous mettre en route pour la Tanière maintenant, Hautesylve risque de rappliquer dans une heure, la fumée est trop épaisse !

Pendant la route le banshee avait un peu d'inquiétude sur son visage, quelque chose le turlupinait.

- Qui a t'il nouveau compagnon ?
- J'ai peur que votre chef, Agramand, ne me satisfasse pas comme je veux, c'est très embétant ceci.
- Agramand tient ses promesses et est un chef clément, tu auras ce que tu veux si tu éxecutes bien ses ordres ! N'aie pas peur, c'est lui qui nous a demandé en personne de venir te chercher. Il a confiance en toi !

Avec cette phrase, le banshee fut rassuré. L'entrée de la Tanière était proche et tout le monde entra dedans, Amon alla déposer son prisonnier dans les géôles et Karfass alla déposer les bricoles qu'il avait prises dans le village dans sa petite chambre personnelle. Un peu plus tard, tout le monde était devant Agramand...

Hrp : Faire une petite rubrique dans l'inventaire : En dépot et mettre dedans : Petite planche x 2, Corde x 1, Petit clou x 2, Grand clou x 3 et Petite pierre x 2, ca ne vaut pas très cher tout ce que j'ai pris. Réaction d'Agramand s'il vous plait (Si il veut il peut m'enlever des écus à cause de tout ce que j'ai pris !)
[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(PNJ) Agramand
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 80
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Ven 14 Mar - 20:02

Réaction d’Agramand

Enfin ! Il arrivait enfin. Agramand savait pertinemment que tout allait bien se passer, mais bon. De toute façon en cas d’échec, ce serait ces serviteurs qui auraient subit à la place.

« Je vois que vous avez réussi à la dénicher. Je suppose que ce n’était pas trop dur. » Il parlait d’une voix lente et presque pâteuse.

Son regard était fixé sur la banshee. Un léger rictus se formait sur son visage. On ne pouvait savoir s’il s’agissait de joie ou de colère, à moins que ce ne soit un mélange des deux.

« Bien… Approche donc un peu Shamm’pr. N’aie pas peur, tu me connais. » Le nécromancien souriait toujours.

La banshee frissonna à l’annonce de son nom. Elle se rendit compte qu’il faisait vraiment froid tout à coup. Les paroles eurent l’effet d’un coup de fouet sur elle, c'est-à-dire douloureux. A contrecœur, ces jambes la portèrent devant le maître. Elles étaient lourdes comme du plomb, mais ces pas étaient aussi sûrs qu’un marais infesté de reptiles. Finalement, elle s’agenouilla devant lui. La tête baissée n’osant croiser son regard.


« Pardonnez-moi maître », souffla-t-elle faiblement en prenant conscience que ces paroles seraient futiles. Mais aussi inutiles soient-elles, elles auraient au moins l’avantage de retarder l’échéance. « Je ne … » Ces paroles moururent sur ces lèvres.

Agramand regardait la créature à ces pieds d’un air déçu. Décidément, elle avait tout fait pour le décevoir. Même à la fin, elle était toujours la même.


« Il suffit ! » Tonna le nécromant. « Maintenant, que tout le monde écoute et regarde. » Il leva la main. « Voici, ce qui arrivera à ceux qui échoueront dans leur tâche. »

Shamm’pr regarda son bourreau avec des yeux suppliant. Agramand la regarda dans les yeux en captant son regard, elle ne pouvait plus échapper à son emprise. Elle fut assaillie par d’horribles visions. Agramand tendait ces mains vers elle en pointant ces jambes. Une étrange lueur sombre prit vie entre ces mains, puis fusa vers les jambes de la banshee. Bien qu’immatérielle, les membres disparurent après avoir explosé. Des diablotins s’acharnaient sur les deux plaies béantes, arrachant petit à petit son âme. D’autres souffrances lui furent infligées mentalement.

Finalement, la banshee s’affaissa contre terre en hurlant brièvement. Quelques soubresauts la parcoururent, puis s’arrêtèrent pour finalement la laisser disparaître. Il ne s’était passé que quelques secondes depuis que le nécromancien l’avait regardée.


« Bon, maintenant, que vais-je faire de vous ? » Demanda-t-il en s’adressant à Amon et à l’orc qui l’accompagnait. « Ou plutôt devrais-je dire que voulez-vous ? Qu’est ce qui vous ferait plaisir comme récompense ? » Un sourire en coin, laissant présagé que si la réponse était mauvaise, ils savaient à quoi s’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Ven 14 Mar - 20:28

POSTE N°153
<AMON>


Amon regarda avec délectation le supplice que subissait la Banshee. Comparé à sa souffrance spirituel, les tortures que donnait Amon ne représentait rien. Sans regarder Agramand, il répondut en 1er.

_Seigneur Agramand, ma puissance psychique s'éleve de jour en jour, mais la barriere que représente mon corps me pése de plus en plus...au risque de mettre en danger ma vie. J'ai entendu parler d'un bague qui saurait m'aider: la bague du tourment. Elle donne un aura de peur à la personne qui la porte. Son prix évidemment est à la hauteur de son utilité, mais elle me serait plus qu'indispensable. Je comprendrais bien sur que ce soit trop élévé, une aide financiere serait alors le bienvenu

Il s'inclina le plus bas possible que lui permettait son dos putréfié. Karfass prit ensuite la parole:

_Cher Seigneur, j'aimerai bien avoir pour mes besoins de combats une bombe pour faire peter les assaillants et une potion paralysante pour pouvoir mieux les fracasser. Pour mes soins je voudrais bien deux lotion purifiantes et une petit bandag'. Ensuite pour ma nourriture trois morceaux de viandes et un tonnelet de bière. Pour pouvoir un peu forger mes armures je demande une barre de fer.
.


Contrairement à Amon, il alla directement au but mais tout avec autant de respect, fortifiant la réputation des orcs.

Hrp : Total : 232 Or


Dernière édition par Amon le Dim 16 Mar - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(PNJ) Agramand
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 80
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Sam 15 Mar - 17:49

Réaction d’Agramand

Le nécromancien avait écouté les demandes sans sourciller. Mais, il avait d’autres chats ou prisonnier à fouetter et torturer. Avant tout, il devait concentrer ces efforts sur l’anéantissement de cette fichue Hautesylve. La capture de la banshee était une mission personnelle, mais avait aussi permis de raffermir l’emprise qu’il avait sur ces serviteurs. Maintenant, il devait réfléchir à un moyen d’affaiblir la cité sylvestre. Il connaissait la valeur d’Amon, mais ne savait pas encore tout sur l’orc qui l’accompagnait.

« Alooors, j’apprécie les effooorts que vous faîtes. Maintenant, j’ai une nouvelle mission à vous dooonner. Vous allez devoir infiltrer un village au nooord de Hoootesylve. Ce village à la booordure de la fooorêt approoovisiooonne la ville en nourriture. Vous devrez stooopez cette proooduction de nourriture. » Le nécromancien marqua une légère pause pour vérifier que l’ordre avait bien été compris. « Mais… vous devrez tuer le moins de persooonne pooossible. Parmi eux, il y a des hooommes qui me sont fidèles. Ils se cachent en attendant le bon moooment. Vous avez le droit de semer la zizanie cooomme bon vous semble. »

Il les congédia d’un geste de la main. Il trouvait que ça allait trop lentement à son goût. Il lui faudrait réfléchir à une autre stratégie pour en finir au plus vite avec cet obstacle. Il regarda un de ces serviteurs, et d’un signe de la tête, lui ordonna de faire ce qui était prévu.

Avant que les Karfass et Amon ne quittent la Tanière, une goule s’avança d’une démarche branlante vers eux. Elle portait sur ces bras putréfiés, une sorte de plateau en bois à peine pourri. Sur celui-ci, quelques objets, en particulier ceux demandés en guise de récompense. Il manquait seulement le tonnelet de bière. La goule n’aurait jamais pu le porter.


« Laa bièère doit reester làà. » Marmonna la créature pourrissante.

Après avoir posé les récompenses à leur pied, elle repartit d’une démarche lente et maladroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Dim 16 Mar - 17:34

POSTE N°154
<AMON>


Amon prit la bague du tourment et la mise sur son index.

_Bien, nous nous retrouverons pres de l'entrée du village . Je vais faire un tour dans mon laboratoire, en attendant, tache de trouver un sachet de souffre, nous en aurons besoin la bas.

Amon se sépara de Karfass et emprunta le couloir secret, il traversa toute la Taniere en longueur pour arriver enfin a laboratoire. A peine fut-il entré qu'il entendit des gémissements. Il alla voir d'ou provenait se bruit, d'habitude, c'était des pleurs que l'on etendait. Un homme était étendu dans une cellule, il avait une horrible plaie infecté; à coté de lui un jeune homme qui le supportait, probablement son fils.

_Quel est le probleme?

_Vous ne voyez pas qu'il attrape la gangrene? il faut vite fair quelque chose!

_Sa plaie est en effet tres...tres sale. malheureusement, je n'ai pas le temps de m'occuper de lui...

Il ordonna a une goule de lui apporté une grosse pierre.

_Mais vous allez pouvoir vous en occuper vous meme, la meilleur technique étant le coup du lapin.

_Vous...vous voulez que je tue mon pere?! Vous etes fou !

_Vous avez le choix: la souffrance ou la mort. Vous seul etes détenteur de son avenir. A vous de choisir.

Et Amon s'écarta de la cellule sans écouter les plaintes du jeune homme. Il se rapprocha de sa table ou étais déja attacher le cadeau de Karfass, il n'étais pas encore réveillé. Amon pris sa dague et commenca par lui couper la premiere phalange de l'index de sa main droite: l'effet fut radical, il se réveilla immédiatement en hurlant. Quand il apercu Amon avec le couteau, il articula:

_Vous m'avez coupé le doigt !!

_Bienvenu dans la Taniere, je suis Amon,lieutenant de Nosh. le soldat Karfass t'a donné à moi comme cadeau. Etant un grand scientifique, je ne refuse pas un corps frais.

_Mais, c'est les betes qu'on découpe pas les humains !

_Sache que dans la Taniere, tu ne vaut pas mieux qu'un animal, maintenant, tais-toi ou je devrais te prendre la parole.

Docile, le jeune homme se tut, laissant Amon faire sa sinistre dissection. Il commenca par découper méthodiquement son pied, pour récuperer l'articulation dans le meilleur état possible, mais le corps cria, faisant faire à Amon une erreur.

_Je ne me répete pas, malheureusement pour toi.

Il enfonça scrupuleusement sa main dans la bouche, ensuite il prit son autre main et écarta la machoire inférieure qui commençait à craquer sous la fureur du zombie. Quand le doigt putréfié arriva à la glote de l'homme, il attrapa la langue et d'un geste brutal il l'arracha et la montra au jeune homme, qui s'évanouissa sous le choc. Amon, d'un geste appliqué, mis sa dague près du tendon du jeune homme, la premiere strie sanglante réveilla le garcon qui ouvrit brutalement ses yeux sous la douleur. Quand la dague sortit par l'autre coté du pied, le mort-vivant la tourna dans la plaie et quand elle fut a la perpendiculaire du tendon, il le sectionna.

_Bien, voila une chose de faite, on s'attaque a l'articulation en elle-meme maintenant?

Le jeune homme secouait pitoyablement la tete en pleurant. Amon prit sa dague et la planta droit dans le pied du jeune homme. Il commença à découper chair et muscles, arrivé au cartilage et aux os, le zombie força et découpa avec force les os du jeune homme qui s'apprettait à tomber évanoui. Le travail s'évarait plus compliqué, à cause du sang qui s'acumulait dans la plaie béante. Pour permettre de s'écouler, Amon découpa un petit canal dans le pied, il put continuer sa tache. Quand toutes les matieres n'ont intéressantes furent enlevé, il récupera soigneusement les articulations du jeune homme sous ses yeux horrifiés et les mit délicatement dans un bocal rempli de substance qui empechait la pourriture.


[HRP: ajouter bague du tourment dans mon équipement]
[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Mar 18 Mar - 19:59

POSTE N°155
<AMON>


Quand il ne resta plus sur le table qu’un petit tas de chaire sanguinolente parcouru de canaux sanguin et entouré d’une flaque de sang, Amon s’arrêta. Il observa ce qu’il avait pu prélever sur ce corps en parfait santé : de magnifique articulations qui marchaient encore, la plupart des viscère et un encéphale dans un état parfait. Malheureusement, lorsqu’il allait prendre les yeux, le corps eu une convulsion nerveuse qui lui fit envoyer son couteau dans un de ses globes oculaires. Et comme Amon ne prenait que par paire, il donné l’autre œil à une goule pour qu’elle mange.

**Bien, il est temps pour moi de me mettre en route**

Alors qu’il allait sortir du laboratoire, un prisonnier l’appela. Il ne devait pas être très vieux, mais la prison l’avait visiblement vieilli.

_Libérez-moi et je vous indiquerais l’emplacement de ma cachette ou j’entrepose mes marchandises.

_Si je te libère quelle preuve aurais-je que tu ne mens pas ? Dis le moi maintenant et, je te le promets, tu sortiras de la Tanière en vie.

_OK marcher conclus. Pour éviter que des voleurs ne vole ma marchandise, je l’ai entreposé dans une grotte à 5 kilomètre d’ici, à l’est , dans la zone d’influence d’Agramand. Vous m’avez promis de me libéré, allé la chercher et puis revenez.

_Ne t’inquiète pas, tu sortiras sain et sauf de la Tanière.

Amon sortit du laboratoire et emprunta le couloir de la partie est, il y croisa 2 mercenaires humains.

_Vous, venez avec moi, on va vite aller chercher quelque chose.

Ils ne cherchèrent pas à contester l’ordre, ils avaient reconnu Amon et connaissaient sa cruauté. Le lieutenant de Nosh accompagné de ces deux mercenaires, sortirent de la Tanière, ils empruntèrent le chemin indiqué par le prisonnier. Bien que cela faisait longtemps qu’Amon voyait ce paysage, il admirait toujours la beauté des arbres morts et de la terre putréfiée. Apres avoir parcouru cinq kilomètre, ils tombèrent comme prévu sur une grotte et toujours dans le rayon de magie noir d’Agramand.

_Attendez moi la, j’entre en premier.

La grotte n’était pas profonde et quand il atteint le fond, il y avait toujours de la luminosité. Il trouva entreposé des planches de deux tailles différentes, cinq petites gemmes élémentaires et une bourse contenant cinquante pièces d’or. Il compta soigneusement toutes les planches, pris les gemmes et l’or puis ressortit de la cavité.

_Bien, dans cette grotte se trouve exactement cinquante petites planches et clinquantes grandes planches. Je vous charge des la rapporter à la Tanière dans le laboratoire, et n’en égarez pas une en chemin, vous savez à quoi vous attendre je suppose ?

_Ayez confiance, vous les retrouverez dans le même état que vous les avez vues.

Amon laissa les deux mercenaires s’occuper du transport, maintenant qu’il avait trouvé la marchandise de l’homme, il devait le remercier. Sa zombification le rendant plus lent, le voyage jusqu'à la Tanière duras plus d’une heure. Quand il arriva enfin, il revint au laboratoire oû le marchand n’avait pas bouger.

_Alors, vous avez trouvé ?

_En effet, il y en a pour une certaine somme.

_Vous me libérez maintenant ?

Sans rien dire, Amon ouvrit la porte de la cellule et prit par le bras le prisonnier. Arrivé dans la salle du repas, l'abominable image du diner des goules, composé éssentiellement des cadavres ennemis pris sur le champ de bataille, s'offrit à l'homme. Quand ils atteignirent le centre de la salle, Amon le lacha. Il frappa ensuite dans ces mains, requérant le silence et l'attention des goules.

_Je vous ai promis la liberté, mais que vaut la parole d'un mort?... Et la chair encore vivante est tellement plus agréable...

Il continua son chemin, laissant l'homme béa au milieu des goules qui avancaient vers leur but, menancante.

[HRP: ajouter 50 petites planches, 50 grandes planches, 5 petites gemmes élémentaires et 50 pieces d'or (récompense d'enchere)]
[LL : fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Jeu 20 Mar - 23:32

POSTE N°156


Derriere Amon retentissait les cris du prisonnier dont les chairs se faisaient arrachés par les goules enragés. En sortant de la Taniére, il réfléchit à ce qu'il pourrait faire pour immobiliser le ravitaillement vers HauteSylve.

**Ils ne les amenent surement pas avec la seul force humaine, ils doivent utiliser des animaux. Les empoisonner seraient surement tres utile, je devrais savoir faire un poison, il faudras juste trouver les ingrédients sur le chemin... Peut etre pourrais-je meme faire la potion de putréfaction que Nosh m'avait donné... Il faudras que je vois sa**

Amon ouvrit son livre et commencer par marquer la formule des 2 potions, puis à coté ce qu’il possédait :
Citation :
Poison :
Ingrédients :
1/1 Fiole
3/3 coll
2/2 amanite
1/1 Verte-mort
0/2 Oeil de loup

Potion de putréfaction
Ingrédients :
1/1 Fiole
5/25 Baie d'Aubépine
0/3 Coll
1/1 Amanite
1/1 Verte-mort
0/1 Sachet de souffre

**Bien, en sachant que Karfass iras acheter 1 sachet de poudre, il faut en priorité des oeil de loup.**

Premièrement, il devait trouver des oeils de loup qui, d’apres ce qu’il en connaissait, ne poussaient que sur des excréments d’animaux. Or les animaux ne s’approchent pas de la zone sous influence d’Agramand, il devait donc partir de cette endroit. Il emprunt le plus court chemin pour ce faire. Plus il s’approchait de la foret en vie, plus les rayons du Soleil chauffait la terre. Il rencontra sur la route un gros chat qui faisait sa toilette.

_Ah, Gribouille, tu m’attendais ?

Il congratula son animal de quelques caresses sur la tête, puis il continua son chemin, Gribouille le suivant quelques mètres plus haut, sur les branches des arbres.
Quelques minutes plus tard, il arriva à la frontière entra la foret putréfiée et la foret vivante, le chant des oiseaux se fit entendre et le silence oppressant fit place au rire des feuilles mortes. Il sortit du sentier pour avoir plus de chance de tomber sur un excrément d’animal. Il dépassa quelques petits buissons, croisa quelques animaux et finit enfin par tomber sur l’objet convoité. Délicatement, il enleva les oeils de loups qui était dans le meilleur état possible, comme d’habitude.

_Bien, maintenant les colls

Gribouille sauta à ce moment à coté de lui et miaula en le regardant, puis il prit une certaine direction. Amon le suivit en se demandant ce qu’il voulait. Apres avoir parcouru quelques centaines de mètres et traversé des buissons d’épines, le chat s’arrêta et regarda droit devant lui. Amon le dépassa et avança un peu. Au pied d’un arbre se trouvait un cadavre de chat et à coté de lui des champignons, et plus précisément des colls.

_Ce qui est toxique pour un humain est mortel pour un petit animal.

Il arracha à nouveau les plus beaux champignons puis consulta sa liste.

_Les baies d’Aubépine… J’en trouverais probablement au village, il n’y a probablement que peu de champ à l’intérieur même de la forêt.

Apres avoir soigneusement placé son butin de cueillette et partit en direction du village, Gribouille à ses cotés.

[HRP: post ceuillette ^^
Alors combiens de Colls et d'oeil de loup ai-je trouvé? (faites pas les sadiques en m'en mettant 2 alors que j'en avais besoin de 3 pour ma missions svp XD )]
[ Eliz : 3 coll et 2 Oeil de loup mais c'est parce que tu RP bien. Je te les rajoute. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Ven 21 Mar - 22:45

Post 6

Karfass prit les différentes fournitures que la goule lui apporta et les mis un peu partout sur lui. Il s'aprettait à partir alors qu'Amon lui donna la mission de trouver du souffre. L'Orc acquiesa spontanément mais le souffre était une chose rare dans la Tanière, il lui faudrait sûrement des indications et le plus dur était de trouver quelqu'un capable de lui en donner des bonnes et des sûres. Il avança en trainant les pieds dans la Tanière. Il interrogea certaines personnes qui ne comprirent même pas sa demande, Karfass fut désemparé devant tant d'ignorance et d'une fureur sans égal il accosta comme une brute la première personne qui passa par là, le mercenaire apparement humain fut tellement surpris qu'il sursauta à toucher le plafond. Karfass lui adressa la parole d'un ton massacreur qui appeurait l'homme comme jamais.

- Du souffre ! Où est le souffe ?!
- La mine, à côté de la Tanière ! Y'a une mine !

Karfass se dirigea avec les breves indications de l'homme et sortit de la Tanière, il longea la montagne jusqu'à arriver à une mine faites de gobelins et d'Orcs. Karfass entra dedans et accosta un des Orcs qui n'était pas à l'ouvrage. Il lui tappa sur l'épaule et lui adressa la parole :

- Avez vous du souffre ?
- Ah, p'tètre mais j'pense que l'sac c'est 7 Or, j'espère que vous les avez et j'vous passe le sac !
- Prends le ton fric ! Et d'ailleurs me faudrait deux gobelins, une pelle et une pioche pour batir un truc dans la Tanière ! T'as ça ?
- T'en demandes trop mon gars, prends les deux gars là-bas et casse toi avant que j'te fracasse ta tête !

Karfass prit le sac de souffre, les gobelins et les deux outils et partit pour le quartiers des tortures, où il avait l'intention de creuser une forge. Il entra dans la fameuse salle où la table d'Amon coulait encore de sang. Il prit la pelle et demanda aux deux gobelins de creuser. Il fit rapidement les plans avec une bout de parchemins et un bout de charbon, il dessina une salle carrée, assez grande. Les trois peaux-vertes se mirent au travail forcé, en une demi-heure. L'entrée et une partie de la pièce était creusée. Karfass était un peu distrait et en oublia la mission avec Amon, il demanda aux gobelins de continuer la pièce et de mettre des pierres pour le revettement qu'il collerait avec un mélange de terre, sable, et eau. Karfass courru jusqu'à la sortie de la Tanière et se mit en route pour le village. Après une heure de recherche et de marche, il arriva devant un village campagnards, il se cacha dans un coin, attendant Amon.

Hrp : M'ajouter Bombe x 1, Potion paralysante x 1, Lotion purifiante x 2, Petit bandage x 1, Morceau de viande x 3, Barre de fer et mettre dans la partie en dépot Tonnelet de bière x 1
[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Sam 22 Mar - 0:01

POSTE N°157
<AMON>


La ceuillette fut exellente, avec tous ce qu'il avait réussis à trouver, il pouvait déja faire un poison destiné aux animaux du village de ravitaillement d'HauteSylve. Il ne manquait plus d'une vingtaine de baies d'Aubépine et le sachet de souffre que Karfass devait avoir ramener. Pour ne pas perdre de temps sur place, il confectionna immédiatement le poison. Il sortit les champignons et plantes dont il avait besoin de son sac d'hérborisme et les disposa devant lui; il prit aussi une fiole. Il commenca par décrocher une grande feuille de fougere et écrasa les champignons à l'aide d'une grosse pierre sur la feuille. Quand vient le tour de la verte-morte Gribouille s'enfuit en haut d'un arbre, il avait senti les émanations extrémement toxique du champignons, mais Amon étant mort ne les subissait plus. Apres l'avoir écrasé comme les autres, il obtint une pate blanche. Il chercha ensuite un petit ruisseau, en récolta l'eau avec une main et le versa sur la pate, il récolta ensuite le liquide qui avait été inprégné de la matiere dans la fiole; il se tintait de plus en plus en noir pour finir par obtenir un liquide qui ne laissait plus du tout passé la lumiere et un peu visqueux. Il referma avec soin la fiole et la ranga dans son sac. Gribouille, rassuré, descenda de son perchoir et vint se froter contre la jambe d'Amon.

_La premiere partie de notre mission est déja bien partie, si nous trouvons assez de baie d'aubépine au village, elle s'en verras considérablement simplifiées

Ils se mirent en route, d'apres Agramand, le village se trouvait en bordure de foret au nord d'HauteSylve, le chemin qu'ils avaient parcouru pendant la ceuillette diminuaient surement la distance par deux. Plus ils s'éloignaient de la Taniere, plus l'atmosphere devenait pesante; si jamais Amon tombait sur une patrouille humaine, sa mission serait brutalement finie. Heureusement pour lui, il ne rencontra que quelques animaux inoffensifs qui s'éloignérent plus brutalement que d'habitude, la bague du tourment avait un plus grand effets sur les créatures instinctives ou faible d'esprit.

Apres une bonne heure de marche, Amon arriva enfin en compagnie de Gribouille en vue du village, à la lisiére de la foret.

_Bien, il faut trouver Karfass maintenant... Une grosse masse verte sa ne doit pas etre trop compliqué à trouver.

[HRP: ajouter poison
enlever:
1 Fiole
3 coll
2 amanite
1 Verte-mort
2 Oeil de loup ]

[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Lun 24 Mar - 13:37

POSTE N°158
<AMON>


Apres avoir chercher quelques minutes, il trouva enfin l’orc caché derrière un arbre.

_Karfass ?

L’orc se retourna brusquement en élevant sa masse, menaçant

_Abaisse ça tout de suite, il ne manquerais plus que tu me blesse. Nous n’allons pas perdre de temps pour cette mission, nous ne sommes que deux, donc discrétion. Premièrement, je vais allé empoisonner l’eau des animaux seul pendant que toi, tu essayeras de voir ou se situe l’entrepôt et de voir l’activité des champs. Et je le répète : discrétion, on ne doit tuer qu’en cas d’extrême urgence. On se retrouve ici.

Sans attendre la réponse de l’orc, Amon s’en alla près du village. Il n’était pas très grand et par souci pratique, il n’y avait pas de palissade, par contre la garde avait été renforcée. L’écurie se trouvait à l’extrémité est du village, à l’opposé des champs. Amon rabattit sa capuche et sortit de la forêt en longeant l’arrière d’une maison, la plupart des habitants travaillaient aux champs ce qui facilita l’infiltration d’Amon. Il arriva bientôt prés de l’écurie, elle possédait deux portes et un grand portail, les gardes ne surveillaient que le grand portail, seul moyen pour un éventuel voleur de faire passer les bêtes. Il entra par la porte de gauche, la plus dans l’ombre. Dans l’écurie se trouvait quatre grands chevaux à la musculature imposante, ils devaient pouvoir tirer des charges de nourritures énormes. Sans difficulté, Amon trouva la bassine en bois ou les animaux buvaient, elle était remplie d’eau claire. Amon sortit la fiole de poison et l’ouvrit, les chevaux le regardaient tranquillement quand celui qui était le plus proche de lui commença à se cabrer. Il reboucha rapidement la fiole et alla se cacher derrière un tas de caisse. Les deux gardes, alertés, accoururent près du cheval qui semblait s’être un peu calmé.

_Alors, qu’est ce qui se passe mon vieux ? On a vu une souris ?

L’autre garde semblait un peu moins d’humour gai, il regardait partout autour de lui.

_Il y a quelque chose qui a changé par ici, l’atmosphère est plus pesante.

_Tien oui, je ne l’avais pas remarqué, mais c’est très faible.

_Il vaudrais mieux aller prévenir un mage pour qu’il vienne examiner tout sa, si c’est un artefact d’Agramand, sa peut être dangereux.

_Oui… mais sa n’a pas l’air d’être très puissant, si sa tombe, ce n’est qu’une diversion et ils en profiteront pour voler les chevaux. Attendons que les mages reviennent des champs et on les préviendras

_La règle en cas d’incertitude, c’est « restez à votre poste et redoublez d’attention »

Les deux gardes ressortirent de l’écurie et se placèrent de part et d’autre du portail.

**La bague du tourment a plus d’effet sur les primitifs, il faudra faire attention**

Il rouvrit la fiole et, discrètement, il sortit de sa cachette en longeant le plus possible les murs et en restant éloigné des chevaux. Arrivé près de l’abreuvoir, il versa le liquide visqueux dedans qui se mélangea totalement dans l’eau, au point d’en devenir homogène.
La mission étant accomplie, Amon sortit par la porte qu’il avait emprunté pour entrer et revint au lieu de rendez-vous.

[HRP: enlevé poison]
[LL : fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karfass Argok

avatar

Nombre de messages : 40
Age RP : 46
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 15/02/2008

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Mer 26 Mar - 20:18

Post 7

* Il m'prend pour un espion à présent... L'avait qu'à prendre sa tapette elfique avec lui... Quesque je peux faire à part démolir deux trois gars moi ? Il a d'jà vu un Orc s'infiltrer quelque part ce clown ? J'suis un peu dans le purin avec ça, j'déposerai la bombe dans l'entrepot et pendant la nuit je verrai c'que j'peux faire. Il a interêt à être content l'putrifié ! *

Karfass longea le bois, épiant chaque geste de chaque paysan et garde. Il arriva près des terres agricoles où il s'assit sur un rocher et regarda les activités des paysans. Il resta ainsi pendant environ deux heures et en conclusion il pensa ceci : Toutes les demi-heures, ils font une pause pour aller au puit, et toute les heure ils s'en vont manger. Bizarre, aucun garde ne se trouvait dans le champs. On aurait pu croire que c'était un bête endroit pour villageois. Karfass se releva et avança vers l'entrepot qui était en fait un grand batiment fait de bois et de pierre. Il se colla à la parroi et longea doucement le bois. Un garde se trouvait à la porte et gromelait des inepties contre Agramand. Karfass prit sa masse dans le sens du bois et lui mit un coup du lapin qui le mit aussi vite à terre qu'une flèche en pleine tête. Il le tira derrière l'entrepot et prit des cordes pour le ligoter, il le jeta dans le bois.

Karfass poussa doucement la porte grinçante de l'entrepot et regarda tout ce qu'il s'y trouvait à l'intérieur. Il prit le lot de corde qui s'y trouvait ainsi qu'un bac de baies pour Amon. Il regarda autour de lui ce qu'il pouvait utiliser pour faire peter l'entrepot. Il regarda les différents fruits dont quelques-uns finir dans son petit sac. Un étrange amoncellement de poudre se trouvait dans le coin, il y avait un papier "Ne pas enflammer" dessus. La tête de l'Orc trouva bien vite et déposa la bombe dans la poudre. Ensuite dans son esprit voleur, il prit des légumes, de la viande, un marteau et s'en alla. L'homme dans les bois se revellait à peine que le pied de l'Orc le replonga dans son sommeil forcé. Vers le soir, Amon revint à l'entrée du village où l'attendait l'Orc et l'homme ligoté.

- Te voilà enfin ! Bon voilà ce que j'ai vu, les champs sont déserts ! Les gardes ne prennent pas la priorité de le garder mais plutôt de protéger le maire. Quand à l'entrepot j'ai déposé une bombe dans la poudre au fond de l'entrepot. Tu iras l'allumer pendant la nuit, moi j'irai tuer les animaux producteur et je boucherai le puits. Sinon j'ai capturé encore une petite expérience pour toi, c'est pas un des nôtres, il aime pas Agramand... J'ai aussi une caisse de baies pour toi, j'te la donne. Et toi t'as fait quoi ?
- J'ai empoisoné les chevaux.

Les deux comparses se séparèrent encore. Karfass alla dans la fermette où les animaux dormaient paisiblement. Un garde patrouillaient mais apparemment il n'avait plus trop l'envie de le faire. Il jeta un genre de cailloux à terre et partit en grommelant qu'il allait faire sa fète à son copain. Karfass en profita pour sortir sa masse et laisser cours à sa barbarie. Les chèvres furent écrasées par l'arme, les vaches décapitées par l'épée et les poules furent déchirées par les muscles du monstre. Il était tellement fou qui mangea une poule vive. Quand l'Orc sortit de la ferme, le rouge tapissait les murs et la viande gisaient au sol. Il se dirigea vers le puits et prit des tas de rocher. Il les jeta tous dans le trou jusqu'à la pierre ne puissent plus rentrer. Les méfaits était accomplis mais il restait un petit problème. Les récoltes avaient été faites un peu avant leur arrivée et les charettes de fruits, légumes et céréales avaient été laissées là par les paysans feignants pour la plupart. L'Orc prit une des trois charettes et,avec toutes sa musculature, la poussa jusqu'à arriver au bout de la vallée où se trouvait un ravin immense, une par une les charettes tombèrent dedans. Karfass s'en alla très essouflé, Amon se trouvait apparemment déjà là, la mission était finie.

Hrp : M'ajouter Lot de corde et marteau ( c'est pour la forge que je construis dans la Tanière pas pour le combat ), Ajouter à Amon caisse de baies. Quels genre et combien de fruits, légumes, céréales et viandes Karfass trouvent t'il et me les ajouter ( Me metter pas trop, ca ferait opportuniste )

[LL : fait. 2 bas morceaux de viande, 3 fruits et 2 légumes ainsi qu'un sac de farine.]

[Post Suivant ICI]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 25
Age RP : A définir
Fiche perso : ICI
Date d'inscription : 23/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Jeu 27 Mar - 0:06

POSTE N°159
<AMON>


**Au moins il prend des initiatives, nous verrons donc cette bombe**

Quand Karfass s’éloigna pour accomplir sa mission suivante, Amon se retourna avec un certain dédain face au prisonnier, il s’était réveillé du coup de la masse, il avait les larmes aux yeux et il tremblait de tout son corps. Cette démonstration de bravoure fit soupirer Amon. Il s’occupa ensuite de la caisse de baie, elles étaient mauves et assez petite. Il les identifia facilement : se sont des baies d’Aubépine. Il ne put empêcher un rire sarcastique, il y en avait assez dans cette caisse pour faire une potion de putréfaction. Il s’empressa de sortir les ingrédients : une fiole, 25 baies d’aubépine de la caisse, trois coll, une amanite, une verte morte et le sachet de souffre qu’avait acheté Karfass. Il commença par faire par récolter le jus des 25 baies puis il coupa en fine tranche le chapeau des trois coll. Il sépara en deux l’amanite et conserva le pied et il plaça tout cela dans la fiole. Le liquide avait déjà sa teinte mauve grâce au jus de baies, mais il manquait les deux éléments principaux : Il récolta les spores de la verte morte sur une feuille et les versa dans la fiole, en même temps que le souffre qui avait été préalablement réduis en poudre. Il ne restait plus qu’à y insérer de la magie noire. Amon se concentra sur la fiole et utilisa sa technique « effroi » pour effectuer le transfert de magie. Peu après, le liquide commença à bouillonner, il arrêta immédiatement son pouvoir : la potion était prête.
Il faisait totalement noir sur le champ, de temps en temps, une misérable torche éclairait le sol. Les humains ne se doutaient apparemment pas qu’une telle potion existe, quand ils se lèveront le lendemain, ils se rendront compte de leur erreur à vouloir protéger les leurs. Amon alla au centre du champ et, en y prenant un immense plaisir, versa goûte par goûte la potion qui commençait déjà à putréfier la terre. Il n’y avait sûrement pas assez de liquide pour ravager la totalité du champ, mais au moins 50% seront infertiles pendant un certain temps. Quand il eut fini de verser la potion, il jeta la fiole dans les champs, de façon à ce que les humains puissent la retrouver.

**Parfait, maintenant l’entrepôt**

Il revint alors près du village qui était bien plus éclairé et ou des gardes patrouillait. L’entrepôt se trouvait heureusement un peu en retrait, face au champ pour facilité le stockage. A coté du grand portail fermé qui permettait le passage des charrettes se trouvait une plus petite porte munie d’une serrure, il n’y avait aucun garde et elle était ouverte. Amon y entra, quelques torches accrochées aux murs donnaient une faible lueur. Apres quelques minutes de fouilles, il trouva la bombe sous un tas de poudre.

_Tien tien, qui voila ? Un agent d’Agramand.

Amon se retourna brusquement, derrière lui, un homme en armure, épée à la main, se tenait debout.

_Les humains sont parfois trop suspicieux… sa peut leur coûter la vie.

Il se rapprocha un peu, semblant analyser le physique d’Amon.

_Un corps de mort-vivant, une cape en peau d’elfe, un stoïcisme apparent… Serais-je en présence du lieutenant Amon ? Et oui, je suis un des mercenaires infiltrés dans ce village. La mort suspecte de trois des chevaux, la disparition des charrettes, le puit qui a été comblé… tous ces éléments m’ont alerté de votre venue, il était évident que vous alliez vous attaquez a l’entrepôt… une bombe apparemment, moyen assez radical. Pour éviter tout problème, il va falloir m’assommer sinon je risque d’être identifiés.

_Bien, je parlerais de vous à Agramand pour votre aide. Retournez-vous maintenant.

L’homme s’exécuta pendant qu’Amon prenait une planche. Il l’a leva bien haut et l’abattit violemment contre sa tête. Il le traina ensuite hors de l'entrepot, à une distance raisonnable pour qu'il ne soit pas touché par les flammes. Il revint ensuite, pris une des torches et alluma la bombe. Rapidement, il sortit de l'entrepot dont une partie explosa tandis que le reste brulait sous une chaleur infernal. Il alla se reposer à l'endroit ou il devait retrouer Karfass, qui arriva une heure plus tard.

_Mission réussie, l'entrepot est détruit et une bonne partie du champ sera infertile pendant quelques mois. Et de ton coté?

[HRP: retirer 1 fiole, la caisse de baie, 3 colls, une amanite et une verte-morte]

[Post Suivant ICI]

[LL : fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   Mar 8 Avr - 2:37

[Suite du RP ICI]

[J'ai déplacé et mis à jour tous les liens. Comme ça, on est vraiment dans la Tanière ^^]

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Amon et Karfass] En route pour le banshee   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Amon et Karfass] En route pour le banshee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: