Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Enfin en route !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Enfin en route !   Jeu 27 Déc - 0:01

Agrath Trak'Nard
Post N° 118

Post précédent : Hautesylve : "Des médicaments... Et une carte !"

Agrath, Gahn, Elvilia, Erganum, Nissias, Aldus, Elgor, Et le tigre étaient enfin partis. Ils étaient désormais armés jusqu'aux dents, équipés de pied en cap. Leurs besaces regorgeaient de bombes, de rations de voyage, de médiaments et de beaumes de soins. Ils se sentaient forts, sûrs d'eux, invincibles. Plus rien ne pourrait les faire reculer.

Ils avancèrent joyeusement durant quelques heures, mais Agrath était de mauvais poil ; cela avait commencé au lever, et malgré tous ses efforts, cela était parti pour durer encore longtemps...

Ils s'arrêtèrent à la mi-journée pour faire un repas frugal, car on avance mieux quand le ventre n'est pas plein. Agrath en profita pour sortir sa carte : on y voyait la Sombeforêt, du moins les deux-tiers Nord, car en la découpant Agrath n'avait pu la conserver entière. Mais Il était certain désormais que Zordas se cachait au Nord, et ne se souciait donc pas de la partie manquante.


Tandis que tous s'ammassaient autour de lui pour voir la carte, il annonça :
Bon, grâce aux renseign'ments récupérés par Erganum, on sait qu'un mag' noir, mais pas assez puissant pour pas s'fair' r'pérer, donc pas Agramand, se cach' dans un' grott'. On est d'accord, il n'peut ni êtr' trop au Sud ou trop à l'Ouest, car Haut'sylv' est un danger. IL n'peut pas êtr' à l'Est, car Agramand l'pourchass'rait jusqu'à la mort. D'après cett' cart', un' chos' est sûr', y'a pas d'grott' dans les terrains sabloneux. Les zon' sédimentair' instabl' peuv' en accueillir mais c'est rar'. Les zon' rocheus' récent', se sont formées trop récemment pour que les rivièr' aient eu le temps d'les creuser. Il nous rest' qu'un' solution, les zon' Karstiqu', qui ell', sont truffées d'grott'. La Tanièr' est bâtie sur un' de ces zon'. On peut l'éliminer. Cell' trop à l'ouest égal'ment. Trop dangereux pour Zordas. Il rest' la zon' Karstiqu' du milieu, dont l'est est trop proch' des avant-post' d'Agramand pour êtr' sûr. C'est donc dans la partie supérieur' de cett' zon' karstiqu', loin d'haut'sylv' et d'la tanièr', qu'Zordas doit s'cacher. Il n'faudra pas non plus oublier la partie Ouest d'la zon' sédimentair' instabl', c'est moins probabl' car il y a peu de grott', mais possibl' néanmoins...

Cela limit' déja les r'cherch', mais ça nous fait quand mêm' un certain territoir' à explorer. Si nous avons d'la chanc', ça peut aller vit', mais ça peut êtr' très dur aussi. M'est avis qu'zordas s'laiss'ra pas facil'ment trouver, et qu'il ne nous laiss'ra pas fair' un' fois localisé...


Après cete discussion tactique, ils se mirent donc d'accord pour explorer le territoire où Zordas devait se trouver, car il n'était pas possible qu'il se terre autre part vu l'agitation actuelle dans la zone. Ils repartirent peu après, leur résolution renforcée par l'espoir et la vue d'un si petit territoire sur la carte, même si à pied cela représentait malgré tout un grand défi.

Ils marchèrent jusqu'au soir, et s'arrêtèrent peu avant la nuit. Ils approchaient de ladite zone, et le risque de tomber dans une embuscade fomentée par zordas, qui devait se méfier des troupes en armes qui s'approchaient de sa cachette, étaient faibles mais réels. Ils décidèrent d'un commun accord de poster deux sentinelles tout le long de la nuit, afin de parer à toute éventualité.

J'prends le premier tour de garde, proposa Agrath dans l'assentiment général, car la nuit avait été longue...

J'ai moins besoin de sommeil que vous autres humains, dit Elgor. Je prendrai donc deux tours de veille. Je prendrai la première veille ce soir avec toi, et je m'occuperai également de la seconde avec celui que tu jugeras bon de réveiller, Agrath.

Sur ce, ils se mirent en cercle, discutant à la lueur d'un petit feu sans fumée, avant d'aller se coucher, sauf pour ceux dont le tour de garde était venu...

[HRP : pour nous faire gagner du temps j'ai fait avancer le RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Jeu 27 Déc - 11:35

Post n°189
<Gahn>

Action précédente à Hautesylve, dans l'auberge.

La journée avais rapidement cédée sa place à la nuit, donnant aux grands arbres de la forêt un aspect plus que menacant. Une mine par trois kilomètres de profondeurs, pourquoi pas, mais une forêt en pleine nuit... Gahn tentait de cacher ce sentiment étranges, dans lequel se mélait la peur d'être surveiller et attaquer.

Elgor et Agrath prirent les premiers tours de garde, laissant le demi-nain au repos pour quelques heures.Il s'écroula rapidement dans un sommeil dépourvu de tout rêve, pour une fois. Agrath avait vraisemblablement trouvé Zordas, ce n'était qu'une question de temps et de talents désormais, mêlant désormais peur et excitation .

[HRP : Et tu as bien fait de continuer le RP : ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erganum
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 27
Age RP : 29
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 03/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Ven 28 Déc - 17:25

Post précédent dans " Un petit détour"
Post 77

Après avoir quitter la majestueuse porte de Hautesylve et avoir chercher pendant environ vingt minutes le petit groupe d'aventuriers, Erganum écouta le plan d'Agrath avec beaucoup d'attention. Une fois le récit d'Agrath terminé, Erganum sortit le papier de l'aubergiste et le montra à l'ingénieur.

- Voilà ce que j'ai eu comme contrat à l'aubergiste. Ce n'est rien de très pressant mais il a dit que le travail serait bien payé. Donc j'imagine qu'après avoir capturé le felon et l'avoir ramené à la citadelle de Port-Pegas nous devons nous charger de cette petite affaire. Il s'agit juste d'aller chasser les petits monstres de l'ancienne maison de cet aubergiste, de récupérer les affaires de celui-ci et de les lui ramener, je pense que nous sommes capable de faire ça ?

Il regarda pendant un petit moment la troupe qui acquiesa du regard la mission et continua sa route, les falaises se montraient déjà dans l'horizon, ce n'était plus qu'une question de temps avant d'arriver devant et de chasser Zordas...


HRP : Petit post, pas d'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 14:45

Post n°190
<Gahn>

Le sommeil semblait ne pas vouloir tenir compagnie au guerrier. C'est en tout cas à cause de cela qu'il se réveilla. Du regard, il vit ses compagnons, ronflant pour les uns, surveillant le camp pour les autres. Il se leva péniblement, le sol n'étant pas le meilleur édredon qu'un nain ais vu. Il s'arma, prêt ç monter la garde.
Approchant Agrath, il lui chuchota qu'il prennait la relève, et vit son compagnon s'éloigné, à moitié somnambule.

Gahn chercha du regard un chêne bien dégagé. Par cette saison, l'arbre n'avait plus de feuilles, ce qui ferait d'un arbre un exellent poste d'observation. Il le trouva rapidement et l'escalada. Son talent n'était pas inné, mais après être tombé une ou deux fois, il se hissa sur une branche, à bonne hauteur.

Ce n'est qu'une petite heure plus tard que l'attention du nain fut solicitée. Au loin, des craquements de brindilles l'inquiétait. N'ayant pas l'aptitude visuelle d'un elfe, il plissa les yeux en encochant un carreau dans son arbalète. Il vit peu de temps après une silhouette humaine, d'une taille normale.

*Ce ne dois pas être notre oiseau...*

Si ce visiteur n'avait été armé d'une hallebarde et que son corps n'était protégé d'une légère armure, Gahn l'aurait laissé passer. Mais l'armement du voyageur nocture l'intrigua. Sans réflechir, il visa la jambe de son vis-à-vis. Le silence ce fut, et il ne pensa plus à rien d'autre qu'à sa cible. Au moment propice, il chuchote une ancienne rune naine, le "Doz", alors que son carreau fila droit vers sa cible...

[Amis MDJ, mon carreau touche-t-il sa cible?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 16:01

Le membre MDJ (Leelou Lovara) a effectué l’action suivante : Lancer de dés

1 fois
Résultats :


[=> Réussite je crois ^^]

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 17:48

Post n°191
<Gahn>

Filant droit, le trait ravageur atteignit sa cible comme attiré par elle. Dans un premier temps, l'inconnu ne sentit pas le carreau traversé sa jambe de part en part, brisant son os et déchirant sa chair. Puis, voyant un trou et ne pouvant plus tenir debout, il hurla à la mort. Il s'écroula, son sang s'écoulant de sa plaie, jurant et appelant à l'aide.

Son cri perçant la nuit et réveilla tout le campement. Gahn était déjà au bas de l'arbre. Il récupera son carreau teinté de sang et jubila devant la puissance de celui ci. Il empoigna la hallebarde d'une main et traina l'inconnu par le col de l'autre main.

-Un intrus. Je pense qu'il ne s'échappera pas...
Pointa la plaie du regard, il s'amuse à contempler les visage hagard de sommeil de ses compagnons.

-Erganum, allumes un feu s'il te plait, nous allons voir ce qu'un homme en arme fait au milieu de la forêt quand le jour est couché.

Rapidement, l'inconnu fut entouré du groupe. Le feu qu'Erganum alluma dévoila le visage du soldat aux yeux de tous. Sa face était émaciée, tirée, et rachitique. Une barbe de trois jours cachait le bas de son visage. Visiblement, ce pauvre diable avait passé plus de temps dans la forêt qu'il n'aurait dû. Soit c'était un déserteur, soit il cherchait à manger.

-Qu'est-ce que tu fais ici? Qui est ton maître? Parle! Aboya Gahn.

Le regard perdu du garde exapera le guerrier. En plus de sa blessure, cet homme était peut-être simple d'esprit...

[Amis MDJs, pouvez vous nous faire le récit du soldat? Merci !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Saega)
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 30
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 18:28

Le soldat ne pouvait penser à autre chose qu'à sa jambe qui venait de se faire traverser par un carreau d'arbalète. Mais, il dut pourtant se forcer à se concentrer sur autre chose car la personne qui venait de l'attaquer l'avait trainé sur plusieurs mètres, pour l'installer près d'un feu de camp et l'interroger.

Putain, ça vous prend souvent d'attaquer les gens comme ça ?, hurla le guerrier en grimaçant car le mouvement brusque qu'il venait de faire avait mis sa jambe blessée en contact avec le sol. Et vous n'avez aucun droit de me menacer ainsi? La raison pour laquelle je suis ici, c'est que je me rendais vers Hautesylve, mais j'ai entendu dans bruits suspects en passant près de votre campement. Ce devait être les ronflements de vos compagnons. Depuis quand les routes ne sont-elles plus sûr pour que l'on vous prenne comme cible ainsi ? Sachez, espèce de malotru, que je me rendais chez mon frère pour fêter la nouvelle année. Malheureusement, par votre faute, je vais devoir faire une croix dessus. Êtes vous satisfait par ma réponse, sale petit nain complètement mou du cerveau. Je savais que les personnes de votre genre tapaient avant de poser les questions, mais je croyais que ce n'était que des rumeurs. Sur ce, j'ose espérer que vous allez m'aider à retourner à Hautesylve.

Le guerrier était en colère, mais il ne se rendait pas compte que sa réaction avait quelque chose de suicidaire. Il se serait bien lever pour foutre sa main dans la gueule du nain, mais sa jambe l'en empêcha. Donc, il resta sommairement assis et donna un pain à Gahn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvilia
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 344
Age RP : Inconnu
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 11/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 18:57

[dernière action: dans l'auberge!]
Post N°152
<Elvilia>



Elvilia s'était réveillée extrêmement rapidement dégainant sa dague et son bâton d'un rapide mouvement de ses mains. Elle entendit la carreau siffler raflant son bras. Elle se retourna vers le nain lui lançant un regard signifiant qu'il fasse plus attention la prochaine fois.

Les aventuriers approchèrent le corps près du feu pour l'interroger. L'homme était furieux.


-...sale petit nain complètement mou du cerveau. Je savais que les personnes de votre genre tapaient avant de poser les questions...

Elvilia, entendant cette phrase leva sa main au dessus de l'aventurier. Elle l'abatit sur la figure de l'homme...

-Humain effronté!! J'espère que cette gifle te remettra les idée en place. Et sache que si tu ne retiens pas les mots de ta bouche, je te ferai des chose que tu ne peux même pas imaginer. Alors ferme-là!

Elvilia avait dit cette phrase d'un ton qu'elle n'employait que très peu. Un vent assez fort c'était levé. Assez puissant pour faire soulever ses cheveux et donner un aspect encore plus terrifiant.

L'aventurier se tut...


-Et que vous sachiez, les routes ne sont pas sures. Je vous rappelle qu'un certain AGRAMAND habite cette forêt. Alors à moins que vous ne vouliez mourir, soyez plus discret à l'avenir!

Le vent se calma mais une légère brise restait continuellement...

-Que faites vous ici? Que nous voulez vous?? Et si vous vous permettez de me répondre autrement que sur le ton que je désire, que nous désirons, vous ne pourrez plus jamais marcher de votre vie...

Elvilia se tenait toujours debout devant l'homme et aux coté du nain son regard foudroyant l'homme...


Amis MDJ, sa réponse.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 19:24

Le guerrier était en colère mais en voyant le nombre de personnes autour de lui et la fureur de la demie-elfe, il tenta de ne pas peter les plombs. Il soufla un bon coup évacuer la tension enfin pour tenter d'évacuer la tension mais ce fut un échec.

"Parce que ce maudit nécromant habite dans la même foret mais à plusieures lieux, il faut tirer à vue ? C'est bien ce que je dis, vous frapper avant de réfléchir !"

Il lui cracha au pied pour montrer son mécontentement. Il regarda ensuite sa blessure. L'os avait été coupé en deux. Il ne pourrait plus marcher avant longtemps et il était casiment sur qu'il ne retrovuerait jamais toutes ses capacités physiques. La douleur n'allait pas l'aider à se calmer.

"Nan mais vous avez vu cke vous m'avez fait ? Ca va vous couter cher ! Putain ..."

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 29 Déc - 20:48

Agrath Trak'Nard
Post N° 119

"Parce que ce maudit nécromant habite dans la même foret mais à plusieures lieux, il faut tirer à vue ? C'est bien ce que je dis, vous frapper avant de réfléchir !"

Agrath baissa les yeux sur l'homme que Gahn avait alpagué. Il était d'un humeur massacrante, depuis le début de la journée, et voila que peu après son tour de garde on le réveillait en sursaut.

T'en as vu souvent toi, des homm' vêtus d'sombr', armés 'un' hall'bard' et d'un plastron d'cuir, rodant près du camp'ment d'quelqu'un en plein' nuit ? C'est vrai qu'tout l'mond' sort avec un' hall'bard' et vient rôder autour des cam^'ment au milieu d'la nuit dis-moi ! Un' épée, j'dis pas, mais un' hall'bard' n'est pas du tout appropriée à une simpl' ballad' dans la forêt. C'est un' arm' de guerr' qu'l'on n'transport' pas avec soi comm' ça. Cet homm' nous ment.

Devant l'homme qui se tenait coi, Agrath leva sa hache, et, tranquillement, d'un geste ample et rapide, donna un violent coup sur le crâne de l'homme. La lame s'enfonça profondément dans le crâbe de l'homme, qui resta figé de stupeur. Puis Agrath mit son pied sur une de ses épaules, et tirant son arme à deux mains pour la libérer de la tête dans laquelle elle s'était enfoncée, il dit à ses compagnons :

Peu import' qui c'était. il n'nous pos'ra plus d'soucis. A mon avis c'était un espion, et à a langu' rud'ment bien pendue. Il s'pourrait qu'nous ayons été r'pérés. Plus d'sommeil pour nous aujourd'hui je le crains. J'propos' qu'on rang' le camp et qu'on s'en aill'.

Puis, sous le regard héberlué de ses camarades, il essuya le fer de sa hache sur le vêtement de son ennemi, et le fouilla, récupérant tout ce qui pourrait s'avérer utile, à la recherche du moindre indice sur l'identité du baratineur nocturne. Mais il laissa la hallebarde à qui voudrait la récupérer, n'étant absolument pas friand de ce genre d'armes...

Suite à cela, tandis que ses compagnons commençaient à s'agiter furieusement et à réagir, il commença rapidement à ranger le camp : il jeta de la terre sur les cendres encore chaudes, et commença à enfourner ses trouvailles et ss victuailles, ainsi que son matériel de couchage, dans son sac, le plus rapidement possible...

**Nous aurons de la chance si ce fou était seul, et s'il n'avait rien à voir avec nous. Il me semble bien que les hommes d'Zordas surveillent toute cette partie de la forêt, et si nous ne sommes pas encore repérés, il sauront bientôt qu'un de leurs hommes n'est pas encore revenu...**

Sur ce, Agrath se dirigea vers l'homme, sa hache levée, disant à ses amis :

Si c'est un des homm' d'Zordas, sa têt' vaut d'l'or. J'vais l rél'ver, just' au cas où...

Il leva sa hache pour trancher d'un coup net le cou de l'importun...

[Merci de me dire ce qu'Agrath a trouvé sur le cadavre, indices, objets...]
[mdr le type qui rôde en pleine nuit près d'un campement avec une hallebarde...]
=> C'est Gahn qui a choisi ^^

[L L : Sur le corps tu trouves 10 pièces d'or et une tunique en cuir de médiocre qualité. Il reste la hallebarde de bonne qualité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erganum
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 27
Age RP : 29
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 03/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Dim 30 Déc - 16:40

Post 78

Après la discution forcée d'Agrath, Gahn et Elvilia avec le guerrier. Tout le monde se remit en route. La faim due au long voyage que la troupe avait fait commençait à se ressentir.

Erganum demanda de s'arretter calmement et sortit les ustensiles de cuisine et se mit dans un coin. Il commença à faire chauffer des écorces d'arbres et de l'herbe seche. Il sortit son outre d'eau et la versa dans sa petite marmite. Erganum en profita pour ramasser différentes épices qui étaient éparpillées dans les environs. Il attendit que l'eau commença à bouillir pour commencer à découper le calamar.

Ceci demande le plus grand soin. Il faut découper la fine peau du calamar et fourrer quelques épices dans un petit trou fait préalablement. Ensuite il prit le poisson-chat et le découpa en dés après avoir enlevé la tête. Ensuite il mit tous les morceaux de poissons et de calamar et jeta tout les morceaux dans la marmite d'eau bouillante.

- Ca ne sera pas un repas normal, au moin on aura des forces avec ce repas.

Il sortit doucement les assiettes de fer contenue dans son sac et fit une petite présentation sur les assiettes. Il mit un gros morceaux de calamar au milieu de l'assiette. Il mit ensuite les pommes dans un petit pot qu'il déposa dans la marmitte, il attendit qu'une compote se crée et se déposa une petite part de compote dans chaque assiette. Il ouvrit un de ses sachet de sel et assaisona les morceaux de poissons. Il ouvrit ensuite sa bouteille de vin et la versa dans des verres. Il prit un des pains ronds et servit les assiettes, les verres et le pain. Tout le monde commença à manger à grande faim.

- J'ai un plan pour affaiblir Zordas et ses hommes, dans mon sac il y a plusieur rations d'aliments pourris. En cuisinant bien je peux essayer de cacher le gout et la senteur de ces aliments. Je peux donc essayer d'empoisoner une partie de ses troupes pour les affaiblir. Seul problème c'est que je dois aller donner les plats moi-même. Si l'homme que nous avons tué est un homme de Zordas, je n'ai qu'à mettre ses vêtements et cacher mon visage pour essayer de rentrer dans leur grotte. Etes vous d'accord pour essayer cette stratégie ? Si elle rate je n'aurai qu'à essayer de les semer dans la Sombreforêt. Et une autre stratégie pourrait fonctionner. Je déposerai des bombes dans le camp et je m'échaperai tranquillement le temps que les bombes explosent. C'est plus dangereux je pense. Que choisissez vous ?

Erganum restait figer avec ce plan en regardant ses compagnons manger à grande faim.

Hrp : Agrath tu peux me donner la Hallebarde si tu veux bien ? Sinon un petit post de cuisine pour la route, j'adore Smile
M'enlever Calamar, poisson chat, 3 fruits, outre d'eau et sachet de sel x 1, Pain rond x 1, Bouteille de vin


[L L : fait]


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Dim 30 Déc - 19:34

Post n°192
<Gahn>

Sous le regard ébahis de Gahn, Agrath avait tué leur prisonnier, sans avoir l'air d'exprimer le moindre remord. Dans le fond, le guerrier était d'accord avec son vieux camarade, mais cela s'était si vite fait. Agrath était-il donc ce genre de guerrier? Aussi talentueux que dur et violent? Nhev semblait accorder à Agrath toute sa confiance, ce qui rassura dans une sens le demi-nain.

La marche avait donné l'envie à Erganum de cuisiner. Bien que le matin pointait à peine, il semblait cuisiné du poisson. Ce met est d'une rareté exeptionelle chez les nains, ce qui fit, légèrement, peur à Gahn.

Lui tendant une assiette, le pirate exprima son plan. Mangea à bonne bouchée, les appréhensions du nain se révélèrent infondées, et il dégusta son repas, bien inhabituel pour un petit déjeuner. Il ne savait guère où ils étaient, mais dans le fond, ils ne devaient plus être loin du repère présumé de Zordas, si toutefois l'homme qu'ils avaient rencontré était bien un de ses hommes.

-Je ne suis pas d'accord Erganum. Je n'ai pas l'autorité de chef, mais j'ai peur que la solitude de ces hommes n'ais fait qu'ils se connaissent mieux que quiconque. Ta vie vaut plus que l'exécution de ce plan. Non, trouvons d'abord Zordas et ses troupes, nous aviserons ensuite. La somme de nos talents devrait suffire pour l'éxécution d'un plan moins risqués.

Finissant sa diatribe, le nain posa son assiette dans l'herbe et s'adossa à un arbre. Malgré le danger permanent, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvilia
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 344
Age RP : Inconnu
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 11/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Lun 31 Déc - 14:02

Post N°153
<Elvilia>


-Si l'homme que nous avons tué est un homme de Zordas, je n'ai qu'à mettre ses vêtements et cacher mon visage pour essayer de rentrer dans leur grotte. Etes vous d'accord pour essayer cette stratégie ? Si elle rate je n'aurai qu'à essayer de les semer dans la Sombreforêt. Et une autre stratégie pourrait fonctionner. Je déposerai des bombes dans le camp et je m'échaperai tranquillement le temps que les bombes explosent. C'est plus dangereux je pense. Que choisissez vous ?

-Je ne suis pas d'accord Erganum. Je n'ai pas l'autorité de chef, mais j'ai peur que la solitude de ces hommes n'ais fait qu'ils se connaissent mieux que quiconque. Ta vie vaut plus que l'exécution de ce plan. Non, trouvons d'abord Zordas et ses troupes, nous aviserons ensuite. La somme de nos talents devrait suffire pour l'éxécution d'un plan moins risqués.

Elvilia avait mangé les aliments que lui tendait leur compagnon en silence. Réfléchissant à la meilleur méthode pour pénétrer dans la grotte. Son regard s'illumina au bout de quelques minutes...

-Je pense avoir un meilleurs moyen pour aller dans cette grotte. Ce sera assez compliqué mais très efficace à mon avis.

Elvilia savait qu'elle allait risquer sa vie pour cette mission. Le remord se lisait déjà dans ses yeux...

-Je pense qu'il me sera qu'une très grande facilitée de rentrer dans cette caverne. Transformé en scarabée et accrochée au plafond, je pourrait atteindre facilement le fond de la groupe. De la,... elle sortit sa feuille rouge, la feuille impérissable et la montra à ses comagnons, Agrath, tu posera des bombes devant ta feuille. J'ai de nombreux pouvoir don celui de me téléporter parmi des plante, feuilles ou autre de la même espèce. Je vous indiquerai, rapidement en jetant des bâton que j'aurai transporté, le nombre de soldats qu'il y a. Je me saisirais des bombe et de mes armes. Vous attaquerez alors de l'extérieur et moi de l'intérieur. Je pense que votre attaque fera suffisamment de bruit pour envoyer tous les gardes contre vous et moi, par derrière, je ferai exploser les bombes... Cela dit, les téléportations me demande beaucoup d'énergie. Mais je pense être en forme pour combattre après. Au pire des cas, je me transformerai en champignon sur une paroi de la caverne.

Elle réfléchit encore quelques instants...

-Mais si on se rate, se sera, je pense, fini pour moi. Un troisième transformation sera beaucoup trop dure pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Lun 31 Déc - 15:12

Post n°193
<Gahn>

Malgré ses a priori sur l'elfe, Gahn dût lui reconnaitre un certain courage. Se lissant la barbe, il réfléchis intensemment aux chances de succès de ce plan. Il n'était pas stratège, mais il se doutait qu'un assaut frontal se constituait pas la bonne solution.

-M'est avis que c'est un plan plus ambitieux. Les chances sont meilleures, mais également plus dangereuses à accomplir. Si tu veux le faire, je ne te retiendrais pas, et je pense même que ton plan peut marcher.

Marquant une courte pause et voyant le visage mi réjouis mi appréhensif de l'elfe, il continua :

-Nous avons de quoi combattre une douzaine, voir une quinzaine d'hommes avec nos armes. Pour peu qu'ils soient plus, les bombes nous ramèneront à égalité. Mais ne nous échauffons pas trop vite. Nous n'avons pas encore trouvé la grotte.


Lançant un clin d'oeil à Agrath qui semblait bouillir d'une envie de combattre, le nain se rallongea sur l'arbre qui lui faisait office de dossier. Le combat promettait d'être intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Mer 2 Jan - 17:21

Agrath Trak'Nard
Post N° 120

Agrath répondit à Erganum :

Je n'pens' pas que c'soit un' bonn' idée, Pirat'. Ils sont ensembl' depuis des semain', ils s'conaiss' très bien, d'autant qu'ils n'doiv' plus êtr' très nombreux. Ce s'rait cert' courageux, mais suicidair', et nous aurons b'soin d'toi au combat, tu s'ras plus util' vivant que mort.

Ta proposition, Elvilia, est cert' risquée, mais m'parait plus réalisable et surtout plus efficac'. Mais crois-tu avoir la forc' nécessair' ? Je n'suis pas un expert, mais c'la te d'mand' d'réaliser un' transformation animal', puis un' doubl' téléportation. Crois-tu avoir la forc' de t'téléporter en entier ? Si tu ne peux réell'ment te téléporter mais seul'ment une part de toi-mêm', cela veut dir' que l'on pourra t'fair' passer les bomb', mais que tu d'vras rester dans la grott', seul', affaiblie par cett' doubl' transformation et Téléportation. Tu d'vras armer les bomb', les jeter. Ce sont des jouets dang'reux pour qui n'sait pas les manier, surtout lorsqu'on est épuisé par sa tache. Et ensuit', un' fois les bomb' lancées, cert' tu caus'ras beaucoup d'dommag' à l'enn'mi, mais tu s'ras repérée, si c'n'est fait avant. Tu s'ras seul', et ils risqu' de t'fair' passer un sal' quart d'heur'. Sans oublier, qu'utiliser des bomb' dans un' grott' est à la limit' de la folie...

Non, j'pens' qu'il vaudra mieux t'fournir des projectil' incendiair'. Je t'met en gard'. Ces arm' sont excessiv'ment dangereus'... Mais au moins tu n'auras pas la moitié d'la paroi qui t'tomb'ra dessus !

Ceci dit, comm' le soulignait Gahn, le principal problèm' rest' d'trouver cett' satanée grott'. A mon avis, cet homm' bizarr' (il tendit le doigt vers le cadavre au crâne fracassé) devait êtr' l'un d'entr' eux. Cela m'sembl' évident maint'nant. Trop d'coincidenc', son arm' aussi qui est pas le genr' qu'on emmèn' pour un' longu' march' en forêt... Sans l'vouloir on a dû atterrir près d'eux, et il va s'passer peu d'temps avant qu'les autr' se dout' que leur copain va pas r'venir d'mission. Je pens' qu'ils sont non loin d'ici, à nous d'les trouver. Si on les trouv' rapid'ment, l'effet d'surpris' s'ra total. Ils n'sauront jamais que quelqu'un a tué leur patrouill'. Nous d'vons fair 'attention, la qualité du baratin de c'lui-la laiss' présager que ces homm' ne sontpas n'import' quel soudard. Ils sont relativement forts, entraînés. Nous avons déja eu affair' à eux à Port-Pergas, et nous avons vu de quoi ils étaient capabl'. Elgor, je pens' que tu devrais partir en r'connaissanc', tu as le pas léger et silencieux. Ne prends pas d'risqu' inutil', content' toi de voir si tu perçois quelqu' chos' d'inhabituel...

L'elfe hocha la tête, remit son arc qu'il tenait à la main sur son épaule, et partit d'un léger pas de course vers la profondeur muette des arbres, l'herbe se relevant presque immédiatement après son passage. Les elfes étaient discret, avaient l'écoute des plantes et des animaux, savaient se fondre dans le paysage : ils faisaient d'excellents traqueurs... Agrath ramassa la tête du mort qu'il avait coupée, et qui avait fini de se vider de son sang. Il l'enveloppa dans le lambeau de tunique que portait l'homme sous sa mauvaise armure de cuir, et la mit délicatement dans une poche de son sac. Suite à cela, il se fit aider de Nissias, roulant le corps décapité jusqu'à des buissons, ils le recouvrirent de branchages et de feuilles, afin de le cacher efficacement quelques jours, jusqu'à ce que l'odeur de décomposition rende toute volonté de dissimulation impossible. Pendant ce temps, Aldus avait fini d'étouffer le feu et d'éparpiller les cendres...

Bien, lança Agrath. Nous d'vons donc fair' vit'. Il nous rest' quelqu' heur', ptêtr' un' demi-journée avant qu'Zordas s'inquièt' d'la disparition d'un d'ses homm'. Dormons un' heur', deux sentinell' suffiront, en attendant l'retour d'Elgor. S'il n'trouv' rien, nous d'vrons tous partir à la r'cherch' d'Zordas sans perdr' un' minut', ni notr' prudenc'...

Sur ce, Agrath s'endormit, tandis que Nissias et Aldus prenaient leur tour de garde...

[HRP : m'ajouter "Tête de Brigand", ajouter la hallebarde (lance, qualité à déterminer) du "brigand" à Erganum]
L L : fait

[HRP : merci au MDJ de me dire ce qu'Elgor a trouvé, en le jouant par un petit post rp si possible, sachant qu'il restera prudent, diminuant les risques mais aussi la qualité de ses découvertes (nombre précis d'ennemis, ...) ]
L L : Je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Leelou Lovara)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 28
Age RP : Immortel
Fiche perso : Est-ce que Chuck Norris en a une ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Mer 2 Jan - 19:15

Après plusieurs heures de pistage, Elgor revint au campement de la Garde Rouge. Nissias et Aldus, sur leur garde, se levèrent en entendant leur ami arriver. Une fois à découvert, ils se r'assirent, soulagé de voir apparaitre un allié. L'elfe avait découvert 3 autres hommes armés d'armes similaires à celle détenue par l'homme tué par Agrath. Il avait également trouvé plusieurs grottes susceptibles de cacher le repère de Zordas. Deux non gardées mais avec plusieurs traces de pas qui les quittaient et qui y menaient et trois autres gardées par un homme à chaque fois. Il n'avait malheureusement pas pu s'approcher de ces grottes pour observer les empreintes de pas.

_________________
MDJ (Leelou Lovara), [MDJ's punisher], ~MDJ Sadique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erganum
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 27
Age RP : 29
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 03/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Mer 9 Jan - 20:23

Post 80

Enfin l'aube se levait dans la nuit sombre et froide que la compagnie avait passé. La troupe se préparait à aller visiter les cavernes pour voir les divers "Objets" qui avaient été posés dans celles-ci. Erganum aigisa son Katana sur un rocher et essayait de manier l'hallebarde tant bien que mal. Tous les guerriers étaient enfin prêt pour la journée qui allait sûrement remuer les deux parties. Les gardiens de caverne avait plutôt l'air entraîner et non des nouvelles recrues. Sûrement que les objets coincés dans la montagne devaient avoir une légere importance aux yeux du petit nécromancien. La troupe se sépara en trois groupe, Gahn était avec Erganum, Elvilia avec Aldus et Agrath avec Nissias et Elgor. Erganum et Gahn s'avancèrent vers la grotte mais tout à coup Erganum arretta Gahn avec son bras.

- Regarde mon ami, l'homme nous a vu. Il rentre dans la grotte, il doit y avoir un autre homme avec lui.

Ils entrèrent discretement dans la grotte et scrutèrent les environs. Erganum regarda dans le noir les objets qui se trouvaient au fond de la grotte. On aurait dit des coffres à potions et nourritures, mais rien n'était sûr. Les deux compères marchèrent silencieusement, Gahn l'arbalète à la main et Erganum la main sur le Katana. Ils avancèrent jusqu'à la fin de la grotte et le son de lames qui sortaient de leur fourreau s'entendait. Deux hommes surgirent par l'arrière des guerriers. Aussitôt Gahn lacha un carreau dans les deux hommes mais un d'eux sauta directement sur Erganum. Hache à la main et puant la transpiration, l'homme avait le regard d'un combattant prêt à gagner. Les joutes commencèrent entre les guerriers, Erganum et le guerrier était presque au même niveau de vitesse. Les coups étaient très rapide et l'homme parait tous les coups d'Erganum avec grande facilité et inversement. Mais quand l'homme détourna son regard, Erganum tendit la main vers lui et jeta son Choc Frontal dans le torse de l'homme qui s'envola, sûrement une côte brisée par la chute.

- Règle 1 : Ne jamais détourner son attention de son ennemi.

L'homme ne répondit pas, il jeta sa hache et sortit un Claymore d'acier. Il courru vers Erganum, avec la rage de vaincre. Mais Erganum le surprit pas une rapide joute qui lui écorcha le bras, mais Erganum fut de même surprit par le Claymore qui érrafla sa cuisse. Il mit son Katana verticalement et déclancha L'épée de feu qui commença à chauffer d'un rouge écarlate, il trancha vite le mollet du guerrier. La lame tellement chaude empêcha l'écoulement du sang. Ensuite Erganum trancha un peu le torse. L'homme était désenparé et perdait ses moyens. Après une parade bien faite, le guerrier retrouva ses moyens. Erganum lui donna un coup de jambe dans sa côte cassée, l'homme cria de toutes ses forces. Essouflé et vraiment à bout de nerfs, l'homme leva son claymore tellement haut qu'il était completement à découvert. Erganum saisit l'occasion à deux main et lui jeta une Jambe du diable en pleine tête avec un manifique saut en prime. L'homme s'écroula, raide mort et bavant, la tête brulée et le torse tranché. Erganum rengaina son Katana. Gahn, lui, était toujours en combat acharné contre son ennemi. Erganum profita de la tranquillité gagnée pour fouillé les coffres, en attendant la fin du combat de Gahn...

HRP : Désolé des fautes, Word bug. Sinon qui a t'il dans les coffres, je vous rapelle qu'ils ont sûrement de la nourriture et des potions dedans, mais à vous de choisir et me l'ajouter, Gahn je te laisse choisir si ton carreau d'arbalete touche le gars, je t'ai emmené en combat, j'espère que ca ne te pose pas de problèmes Wink

Elv: Tu trouves une potion d'un aspect verdâtre.
15 pièces d'or


Dernière édition par le Mer 9 Jan - 23:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Ven 11 Jan - 20:54

Post n°194
<Gahn>

Après la courte accalmie qui avait suivie la mort de l'éclaireur de Zordas, le groupe s'était remis en marche, déterminés à mené sa mission à bien. La décision de se séparer avait été prise, aussi, c'est naturellement que Erganum et Gahn se retrouvèrent pour explorer une grotte, à l'ouest de la colline.

Marchant entre les arbres, le demi-nain, généralement habitué aux montagnes et aux grottes, se sentit mal à l'aise. Comme observés par des yeux invisibles. Néanmoins, il ne l'aurait jamais avoué, et il continua sa route en compagnie de son ami, en serrant le manche de sa hache plus fermement.
Arrivés près de la grotte, les deux compagnons virent un homme rentrer dans le tunnel. Visiblement, ils étaient repérés. Qu'à cela ne tienne, d'un regard approbateur, les deux guerriers marchèrent droit vers la caverne.

Illuminée par quelques torches, la grotte n'avait pas l'aspect régulier des mines naines des monts du Nord. Il faut dire que celle-ci n'était aucunement crée pour le minage. La réflexion du guerrier, et celle de Nhev par la même occasion, fut interrompue lorsque les deux gardes de Zordas sortirent de l'ombre.
L'arbalète à la main, Gahn décocha un carreau. Son succès de la veille ne fut pas confirmé, la surprise ayant rendu le tir incertain. Il entendait déjà le pirate combattre lorsqu'il tira lui même sa hache, illuminant faiblement la caverne.
Sans attendre que son adversaire, un homme robuste à la barbe rivalisant avec celles de jeunes nains, ne l'attaque, le guerrier poussa un *Hurlement vindicatif*, résonnant dans la caverne comme le grondement d'un animal en colère. N'attendant pas de voir la réaction de son adversaire, il ouvrit la voie à la *Rage Bjoränn*. La rage s'emparant de lui, ses yeux d'un bleu glacés illuminèrent cette fois ci complètement la caverne, révélant les aspérités de la grotte et le bivouac des deux hommes. S'élançant aussi lestement que possible, Gahn engagea le combat...


[Amis MDJs, quelle est la réaction du garde face à mon cri? Pouvez également me dire la puissance de celui-ci? Merci d'avance ! Smile ]

[B : l'homme a une réaction surprise face à ton cri, qui le fait hésiter un instant ; cela te permet d'arriver face à lui sans qu'il réagisse, mais c'est un soldat d'élite (nv 3) aussi il se ressaissit et lève son arme pour parer ton premier coup...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 12 Jan - 2:14

Agrath Trak'Nard
Post N° 121

Agrath partit avec Nissias et Elgor, tandis que le jour se levait…

Nous avons attendu trop longtemps les amis ! En avant, la victoir’ nous attend…

Tandis qu’ils marchaient d’un pas rapide, se séparant des deux autres groupes décidés par Erganum, Agrath fixa le topo à ses amis :

Bien. J’pens’ que les 3 grott’ doiv’ communiquer entr’ elles. Ce plouc d’Zordas aurait pas assez d’homm’ pour garder plus d’un’ grotte à la fois, et ça s’rait dans son genre d’avoir choisi des couloirs aux multipl’ sorties pour s’cacher. Il faut tabler qu’il aura protégé à tout prix les entrées où il se terr’. Donc les 3 entrées gardées doiv’ communiquer entr’ ell’. Il faut absolument les contrôler tout’ pour l’empêcher de s’enfuir. Par Nethfer ! Nous somm’ trop peu nombreux ! Pour les deux entrées non gardées, ils doiv’ y entreposer du matériel quelconqu’, ou bien ils ont regardé où elles menaient pour êtr’ sûrs de pas avoir d’mauvais’ surpris’. Je pens’ pas qu’elles mènent à la galerie où Zordas s’est planqué, il aurait trop peur pour laisser sans surveillanc’ un passage vers son repair’. Bien. Silence maint’nant, il faudrait pas qu’on s’fasse repérer…

Les deux hommes et l’elfe avancèrent, furtivement, pas à pas et en veillant à ne pas faire craquer de branche dans la lueur incertaine du jour levant… Somme toute, ce n’était pas plus mal d’attaquer à l’aube. Les ombres paraissent toutes naturelles sous une lumière blafarde et uniforme, et l’attention est émoussée par une nuit de veille. Tandis qu’ils avançaient, le dos courbé, ils parvinrent en vue de l’entrée, où le garde, appuyé avec lassitude sur sa lance, mais bien éveillé, regardait d’un œil terne le sol devant lui. Caché derrière une ligne de fourrés, Agrath fit un signe discret à Elgor, qui sortit sans un mot son arc, prit une flèche, une des plus droites, dans son carquois, et, bandant son arc, lâcha la corde. Le trait partit à une vitesse phénoménale et alla se ficher dans l’épaule gauche de la sentinelle. L’elfe avait raté le cœur… L’homme commença à pousser un cri, qui se transforma bientôt en râle… Nissias était sur lui, et parant un coup de lance incertain et affaibli, il lui enfonça sa dague dans la gorge.

Tandis que Nissias tirait le mort dans un buisson, près de l’entrée, Agrath se prépara. A moins que l’un des deux autres groupes ne soit déjà passé à l’action, le cri risquait fort d’être entendu, et ils auraient bientôt affaire à forte partie. 3 entrées à défendre, cela faisait trop pour un aussi petit groupe que le leur. Il ne se faisait pas d’illusion : Zordas était tout sauf stupide, et quand il comprendrait ce qui était en train de se passer, il lancerait ses forces en un unique endroit, afin de tenter de percer le siège et de s’enfuir. Agrath, tenant sa hache à deux mains, la regarda d’un air résolu. Il allait tenter une technique, une technique très puissante, qu’il n’avait pas essayée depuis des années. Il ne s’était jusqu’à présent pas assez bien remis de ses anciennes blessures, mais désormais, il le savait, il avait assez repris de forces pour l’utiliser sans risque. Il se concentra : le sang afflua dans ses bras et dans sa tête, tandis que d’un geste vigoureux, et ne pouvant s’empêcher de pousser un cri, le fer fendait l’air et venait se planter dans le sol…

L’espace d’une milliseconde, Agrath crut qu’il avait échoué et que rien ne se produirait. Puis, à sa grande satisfaction, il sentit un mouvement dans ses pieds : la terre commença à trembler, puis gauchit, se courba, se rebella contre la gravité qui la maintenait en place… L’onde de choc crut, et Agrath fut projeté durement au sol tandis que devant lui, tout n’était que dévastation… L’onde se propagea jusqu’aux rochers qui formaient la voûte de la caverne, mais l’effet espéré ne se produisit pas : les pierres craquèrent, grognèrent, mais l’entrée ne s’effondra pas… Agrath s’y attendait un peu. Se relevant avec peine, un peu hébété, il sortit deux bombes de sa musette, et de son célèbre tour de main, les alluma avec son briquet, sans les lâcher. Il jeta les projectiles un peu à l’intérieur de la grotte, et se recula rapidement. Les explosifs eurent cette fois l’effet recherché : dans un vacarme assourdissant, la voûte s’effondra, rendant impossible toute sortie. Il faudrait plusieurs heures pour déblayer, et cela leur laisserait le temps de traquer à loisirs les hommes en noir de Zordas avant qu’ils ne se fraient un passage…

Bien, un de moins ! allons donc prêter la main à nos chers amis ! Elgor, va aider Elvilia. Si vous avez des soucis, n’hésitez pas à tout fair’ sauter. Tiens, j’te confie deux projectil’ incendiair’, deux bomb’ lumineus’ et deux bomb’. Si b’soin est, distribue les et faites tout sauter, puis v’nez nous aider ! Nous les aurons alors par la dernièr’ sortie.

Tandis qu’Elgor, ainsi chargé, se ruait en avant, Nissias et Agrath partirent d’un pas vif vers le passage où Gahn et Erganum devaient avoir entamé le combat…

[HRP : Elv’ comme je sais pas quand tu pourras poster j’ai préféré rejoindre gahn et erg, pour avancer un peu ; je te ramène elgor avec 2 bombes normales, 2 incendiaires et 2 lumineuses pour le cas où t’aurais besoin ; si tu t'en sers pense à dire au MDJ de me les enlever a moi au fur et a mesure]
[HRP : pour rendre logiques les 3 grottes gardées, elles communiquent entre elles, ainsi Zordas peut attaquer de part ou d’autre d’une de vos 2 entrées (j’ai écroulé la mienne) ; les 2 autres, on les suppose inoccupées pour les raisons que j’expose dans mon rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 12 Jan - 9:15

Post n°195
<Gahn>

*Fallait s'y attendre, celui là n'est pas un idiot de gobelin...*

Maintenant qu'il y prêtait attention, Gahn remarqua que son adversaire n'avait pas l'apparence d'un soldat de bas étage. Certes son armure était désormais rongée par la rouille et complètement dépareillée, mais son style de combat était noble, épuré des défauts des plus mauvais combattants.

Dégainant une large épée à deux main, l'homme para un premier du nain. Le choc de l'acier rompit une fois de plus le silence...
Se relevant, ce fut cette fois l'homme de Zordas qui se lança à l'attaque, la lame en avant, comme cherchant à embrocher Gahn. Peut habitué aux épées, que les nains considèrent mal, le guerrier recula légèrement après avoir paré, non sans mal, la puissance du coup.

Entamant un *Coup circulaire*, le nain repoussa d'un coup d'épaule son adversaire. Au moment précis où celui-ci reculait d'un pas, Gahn tourna sur lui même, sa lame sifflant dans l'air lourd de la caverne...

[Amis MDJs, quel est le résultat de mon attaque circulaire sur mon adversaire? Les nombreuses rotations ont elles un effet? Merci d'avance]

[B : demande pas les résultats de toutes tes attaques ^^ ; le coup entame le plastron de l'ennemi, lui entaillant le torse ; il parvient à reculer mais en voulant parer de son arme, celle-ci est repoussée sous le choc, lui meurtrissant légèrement le bras ; à écrire dans ton rp bien sur]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 12 Jan - 15:06

Post n°196
<Gahn>

Dans le tournoiement de sa hache, Gahn trouva la faille.

*Là !* S'écria Nhev.

La hache de Gahn arriva presque au ralenti. Du bout de la lame, le plastron déjà fatigué du soldat se déchira sous l'acier. Allant plus loin, Gahn appuya son coup et c'est une large balafre sur le torse que le garde reçus. Mieux, en essayant de parer, l'homme s'érafla légèrement le bras, donnant au nain, un avantage décisif.

Reculant légèrement, saignant à petites gouttes, le garde se reis en position de combat. Désormais son destin était scellé, Gahn n'aurait aucune pitiée. La rage dans son sang se dissipant peu à peu, le guerrier se lança sur son adversaire, la hache au clair. Au moment de l'impact, Gahn leva son arme et l'écrasa avec fracas sur l'épaule de son ennemis, exécutant son *Fendoir* avec brio. Cependant, sa témérité se solda par une balafre sur son flanc. Avant de se faire fracasser la clavicule, l'homme lui entailla les côtes, infligeant une douleur lançinante au nain.

Désormais à terre, le garde hurlait sa douleur. Derrière sa barbe mal rasée, Gahn discerna les larmes de son infortuné adversaire. Se tenant le flanc afin d'éviter une hémorragie trop sévère.

-Pitié, ne me tuez pas, je n'ais fait que mon devoir envers mon suzerain !

Maudissant la couardise des hommes face à l'inévitable, Gahn cracha par terre. Il prit par le col celui qui avait été son adversaire, et l'agenouilla devant la parroie.

-Ta mort est inévitable, humain. Dis moi ce que tu sais sur cette caverne et Zordas, et je prierais pour le salut de ton âme face à la colère de Nefther. Parles !

Le plat de sa lame sur le cou nu du soldat, Gahn attendit une réponse, son souffle rauque brisant régulièrement le silence qui était revenu...

[Amis MDJs, le garde nous fait-il des révélations? Merki d'avance, et désolé pour cet abus de mdjitage ^^]

[B : Profitant de ton inattention, l'homme sort une petite lame cachée dans sa botte de sa main valide et te la plante dans le pied ; blessure peu grave et ne t'empêche pas de te déplacer, mais douloureuse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvilia
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 344
Age RP : Inconnu
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 11/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 12 Jan - 21:37

Post N°154
<Elvilia>



Aldus et Elvilia étaient partis et après une bonne heure, il se retrouvèrent en face d'une grotte.
Le couple s'avança lentement, n'apercevant aucun mouvements dans les environs. La grotte semblait déserte. Les deux aventuriers s'approchèrent lentement.
Aldus se retourna rapidement:


-Y'a personne ici. C'est pas la bonne grotte.

Effectivement, après être entré dedans, il n'y avait qu'un espace sombre au bout. Le groupe pris une autre direction, toujours suivant la falaise. Ils arrivèrent rapidement à une seconde grotte dont l'entrée était plus petite que la première. Deux hommes étaient posté devant, discutant.

Elvilia et Aldus se cachèrent près d'eux, dans l'épaisse forêt. Dégainant lentement son épée, il dit:


-On va jouer sur l'effet de surprise. Les deux hommes sont certainement mieux armé que l'autre. Restons sur nos gardes. Tu proposes quoi?
-Je passe entre la grotte et eux pour leur éviter le replis. Pendant ce temps, tu charge vers eux.
-Non, je pense pas que ce soit une bonne idée... Il faudrai utiliser les torches qu'ils ont. Malheureusement, elle sont éteintes.
-Attaquons les de fronts en leur coupant leur retraite. Je pense que c'est la meilleur solution. Si il y a un problème, je me met en loup ou autre, tu grimpe sur moi et on se barre. Si je me tranforme, ça veux dire qu'on se casse mais vaudrait mieux que je n'ais pas à le faire.
-Ok, je passe par l'autre côté. Attend mon signal: la pierre.

Aldus était parti de l'autre côté d'Elvilia. La forêt cachait leurs mouvement en plus de la voix des garde cachant les éventuels bruits.
Une petite minute plus tard, Aldus était en place. Il regarda Elvilia et prit une petite pierre. Il la lança en direction du garde en face de lui. Elle l'atteignit sur le haut du crane...


-Putain de montagne et de cailloux...

Il regarda au dessus de lui

-Faudrai installer.. Mais qu'est-ce que?

Sur un rapide mouvement de tête d'Elvilia, Aldus et elle sortirent de leur cache courant vers les deux gardes.

-Putain c'est qui eux?

Les deux hommes voulurent entrer dans la caverne mais Elvilia et Aldus étaient déjà à leurs pattes. Les épées des vigiles se dégainaient rapidement et fouettaient l'air. Elvilia esquiva le coup tendis que son compagnon le para, avec une agilité étonnante, du tranchant de la lame.

-VA LES PRÉVENIR!!, cria un des deux garde.
**Au non!**

Elvilia se jeta sur le coureur. Il ne put que se tourner pour parer le coup de dague de la jeune demi-elfe. La lutte avait commençait...

Jouant de son bâton dans sa main droite et de sa dague dans sa main gauche, Elvilia parvint à inverser les rôles: elle se retrouvait dos au fond de la grotte et son adversaire dos à la forêt. Il avait positionné son bouclier au niveau du torse, le couvrant jusqu'aux pieds, et son épées au niveau du visage. Il tranchait l'air avec une rapidité unique surprenant Elvilia de nombreuses fois.

Il n'y avait aucun souffle de vent dans les environs...

Aldus était engagé avec l'autre home dans la petite clairière entourant l'entrée de la grotte. Son adversaire et lui tournaient en rond, se regardant droit dans les yeux. Aldus attaqua le premier tout en feignant se déplacer dans le sens contraire. L'adversaire, déstabilisé reçus le coup sur son pavois. Il riposta immédiatement mais Aldus réussit à esquiver au dernier moment. Les cercles reprirent entre eux deux.

Elvilia se redressa, tendant une main tremblante vers l'ennemi. Il sourit et s'élança vers elle...


**T'aurais pas du mettre ta main. Imbécile...**

Il fit un mouvement de haut en bas sur la main de la femme. Elvilia ramena sa main longtemps avant l'impact présumé mais l'homme avait déjà entamé son mouvement. Elle fit un bond vers lui et lui posa la main sur son torse. Le sourire de son adversaire disparut laissant place à des yeux et un visage marqué par la peur. Elvilia poussa un hurlement de rage et utilisa son pouvoir -contrôle de la nature-. Un souffle de vent, amplifié par le petit espace du couloir de la grotte, vint frapper l'homme de plein fouet. Il fit un vol d'environs deux mètre pour atterrir sur les fesse dans la clairière. Elvilia, saisissant l'opportunité, bondis. Elle n'aurai d'ordinairement pas put faire un saut de plusieurs mètre mais le vent qu'elle avait projeté amplifié son action. Elle était presque au dessus de l'homme, son bâton au niveau de son ventre pour se protéger, sa main gauche levée pointant la dague. Son adversaire leva son pied droit repoussant Elvilia...

Le vent souffla brusquement plus fort, ne gênant pas le combat...

Aldus regarda dans la direction d'Elvilia quand il eu entendu le cris. Son adversaire, observant un instant d'inattention Se jeta sur lui. Son coup toucha l'homme au niveau de son armure, ne provoquant presque pas de dégât. Il avait préféré la vitesse à la force. Aldus tituba légèrement et envoya un coup de poing dans la figure du traitre. Surprit, il ne peu rien faire et recula de plusieurs pieds. Un combat sauvage s'engagea alors entre les deux hommes. L'un donnait des coup, l'autre parait ou esquivait. Leur forces paraissait égales...

Elvilia, sous le choc tomba elle aussi au sol. L'homme lui avait enfoncé le pied dans le ventre lors du saut. Elle en eu le souffle coupé un court instant. Les deux adversaire se relevèrent rapidement en se remettant face à face. L'homme boitait légèrement dut à la chute. Elvilia se lança à l'assaut...

Aldus parvint à toucher son adversaire à la jambe. Il s'écroula. Mais chutant, son adversaire lui attrapa le pied le faisant tomber. Ils étaient sans armes les deux et une lutte au corps à corps s'engagea entre les deux lutteur. Se roulant dans l'herbe. Aldus visait principalement la tête avec ses mains et les tibias avec les pieds. Son ennemi tapait au hasard...

Les coups contre l'adversaire de la demi-elfe pleuvaient mais ils étaient toujours paré ou contré. Le garde posa son bouclier contre son corps et chargea à son tour Elvilia. Surprise, elle reçus le boulet et tomba au sol. L'homme se teint au dessus d'elle, l'épée pointé au dessus de son crane. Il souriait...


-T'es faites ma jolie. Par terre...

A peine il eu finit les mot qu'il abattit son épée sur elle. D'une rapide roulade, elle le surpris en esquivant le coup. Elle était toujours au sol. Elle sourit à son tour et lui répondit...

-Tu peux y être toi aussi par terre...

Dans un effort sur-elfiens, elle utilisa sa technique -téleportation végétale- et enfonça sa main gauche dans une feuille coupée d'une couleur rouge. L'homme parut surpris mais il ne se passa rien pendant quelques moment. Il sourit de nouveau.

-Tu vois, il ne se passe rien.
-Si, tu vois ça?

Elle lui montra une moitié de feuille rouge...

-Une fleur rouge. Et alors?
-Cette fleur, même coupée ne pourrira jamais. Et l'autre moitié est juste à côté de ton pied...

Le combat faisait rage entre les deux combattant en sol. Aldus avait de nombreuses fois visé la mâchoire de son ennemi et reçut en retour une gifle inconsciente de l'homme. Le mercenaire fit une roulade arrière pour s'éloigner de son adversaire quelques instant...

Le garde ramassa la moitié rouge. Elvilia sourit de nouveau...


-ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH...

Une dague sortit de nul par transperça la maint de l'homme. Il lâcha ce qu'il avait dans la main, tombant au sol. Elvilia, se relevant lentement. Sa respiration allait très vite. Elle était terriblement fatiguée et la douleur à son estomac provoquée par le coup de pieds s'intensifiait. La main de l'homme était trouée à son centre. Suppliant du regard son adversaire.

-Idiot, ne jamais sou-hestimer les pouvoir d'une druidesse...

Elle abattit son bâton sur le crane de l'homme puis s'écroula de fatigue sur le dos. Son ventre lui faisait horriblement mal et sa fatigue s'amplifiait de plus en plus. Sa poitrine faisait des aller-retour à une vitesse vertigineuse, au même rythme que son souffle...

Les deux autres combattant se regardaient de nouveau. Ils reprenaient leur souffle. Soudain, le garde poussa un léger gémissement et s'écroula. Il avait deux flèche planté dans le dos...


-Elgor!!

L'elf sortit du bois, l'arc bandé d'une flèche...

-Il en reste?
-Je crois pas. Où est Elvilia?
-Là bas. Près du corps de l'autre. Elle est allongée. Mais elle n'a rien. Elle est je pense juste très fatiguée...

Aldus reprit son arme et ils s'approchèrent de la demi-elfe. Sa respiration avait légèrement ralentie. Les deux homme l'aidèrent à la relever et ils firent une petite pause...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erganum
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 27
Age RP : 29
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 03/04/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Sam 12 Jan - 23:20

Post 81

L'homme que Gahn avait maitrisé sortit violemment un couteau et le planta dans le pied de celui-ci. Gahn poussa un cri de fureur tandis qu'Erganum s'aprettait à transpercer l'attaquant de Gahn, une main attrapa sa jambe. Il se retourna brusquement et vit que son ennemi se relevait et récitait une incantation. Erganum se sentit comme paralisé sous le sortilège puis l'homme récita une autre incantation qui commença à fermer ses blessures peu à peu.

-Tu croyais pouvoir me tuer aussi facilement, soit déjà heureux de m'avoir affaibli et mis à terre. Tu es misérable, tu aurais dû penser que Zordas nous apprend la magie noire misérable trouffion. Maintenant paye ton chatiment.

L'homme se releva et prit son claymore, il le lança en direction d'Erganum qui avait l'air totalement paralisé.

* Manquait plus que ça, j'dois pas crever ! Ma volonté peut briser son incantation, j'ai encore une chance de survie*

Erganum commença à fermer les yeux et essaya de se concentrer sur l'incantation. Le claymore se raprochait de son torse mais au dernier moment le Katana para le claymore, malgré l'arme du pirate le claymore poussa contre le torse de celui-ci qui s'écrasa contre le mur. L'épuisement d'Erganum commençait à se faire ressentir, il suait et sa vision devient trouble. Il parait les coups de claymore tant bien que mal et lançait des coups totalement impréci. L'homme d'en face commençait à voir ses blessures revenir peu à peu, comme si son incantation prenait fin.

- Merde, Zordas m'avait juré que je serai soigné définitivement. J'ai sûrement pas assez de maitrise, merde je brûle. Foutu salaud, je vais te faire regretter le jour de ta naissance !

L'homme débutait sa phase de réaction à l'incantation, il s'épuisait et commençait à bruler à cause des brulures. Erganum se soulagea un peu grâce au répis qu'il avait mais l'homme en profita pour planter son Katana en pleine épaule. Erganum cria et son épaule lachait de grande quantité de sang, le combat était bientôt fini... Les deux combattant misèrent toutes leurs forces dans une dernière attaque. Erganum mit sa lame horizontalement et le guerrier mit son claymore en pointe face à Erganum. Les deux guerriers coururent l'un vers l'autre et en l'espace d'une seconde la fin du combat sonna. Le guerrier vit son torse se trancher et Erganum tomba à terre, le bras transpercé. Le combat prit fin, et Erganum s'évanouit. Il esperait que Gahn pourrait le récupérer, si seulement il gagnait son combat.

Hrp : J'ai trouvé mon combat trop superman, je me suis permis de me foutre dans la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Dim 13 Jan - 1:38

Agrath Trak'Nard
Post N° 122

Agrath se dirigeait vers le passage où Gahn et Erganum devaient être en train de lutter contre les hommes en noir ; il comptait bien, Nissias sur ses talons, aller les assister et s'emparer du traître.

Ils marchèrent d'un pas vif, hâtant le pas puis se mettant à courir, saisis d'un sombre pressentiment ; ils prirent l'entrée, et se mirent à courir lorsque des bruits de combat résonnèrent dans la galerie. Soudain, alors qu'ils débouchaient d'un coude, Agrath entendit un hurlement en même temps qe Gahn se faisait planter un couteau dans le pied. Le mercenaire leva sa hache, et la planta dans le cou offert de l'homme. La tête roula au sol tandis que Gahn, gémissant, retirait la lame de son pied...

Agrath regarda d'un oeil critique ses amis : Erganum, la clavicule transpercée et le bras blessé, se vidait lentement de son sang. Gahn, blessé au flanc et au pied, n'en menait pas large non plus...

Bon sang ! Vous avez eu affair' à rud' résistanc' ici. Espérons que les Elf' et Aldus aient eu plus de chanc'... Car sinon, j'crains fort qu'nous n'soyions perdus !

Agrath ouvrit son sac, et défaisant les ballots, jeta à Gahn de quoi se soigner et s'occuper d'Erganum dont le teint pâlissait lentement...

Tiens, occup' toi d'vous deux, ou Erganum n'pass'ra pas la journée, à se vider comm' ça. Maintenant, il faut s'tenir prêts. Ils peuv' surgir n'import' quand !

Disant cela, ils entendirent des bruits de course dans la galerie étroite. Un ou plusieurs hommes se dirigeaient vers eux... Agrath et Nissias se mirent en position, cachés derrière un coude, un peu en avant des blessés.

Gahn, chuchota Agrath. Si tu es encore capable de t'en servir, il est temps de charger ton arbalèt'.

Lui-même sentit le contact rassurant de ses fioles dans ses manches, qu'il tint prêtes. Le poids dans ses poches lui rappelait que salppêtre et explosifs n'attendaient que de jaillir de leur cachette. La sueur coula sur son front, tandis que de sa main droite il serrait sa hache, sa main gauche tenant un briquet...

Le bruit de pas enfla, s'approcha dangereusement. Soudain, au détour du tournant...

[HRP : merci de me dire combien d'ennemis (si ennemis il y a) surgissent]
[S : Il n'y a personne qui apparaît, les bruits de pas que tu as entendu s'éloignent de vous et semblent s'enfoncer dans la caverne.]
[HRP : Gahn si tu utilise des médocs précise combien et quoi, que l'on puisse me les enlever]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahn
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 27
Age RP : Environs 30 ans
Fiche perso : Fiche de personnage
Date d'inscription : 18/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: Enfin en route !   Dim 13 Jan - 12:31

Post n°197
<Gahn>

Son inattention lui avait coûté cher. Bien que la blessure soit superficielle, Gahn se sentit honteux d'avoir baissé sa garde aussi ridiculement. Voyant Agrath et Nissias arrivés, son coeur s'emplie de joie. Trottant vers Erganum, il réceptionna les médicaments que son vieux compagnon lui jettait en disant :
Tiens, occup' toi d'vous deux, ou Erganum n'pass'ra pas la journée, à se vider comm' ça. Maintenant, il faut s'tenir prêts. Ils peuv' surgir n'import' quand !

Il s'accroupit près d'Erganum qui gémit en se faisant soulever par le nain. Adosser à la paroi de la caverne, l'hémorragie se calma.

-Tiens vieux camarade, bois ça.

Le guerrier prit une lotion purifiante de la petite sacoche que lui avais envoyé Agrath. Il en versa le contenu sur la plaie d'Erganum se decrispa presque instantanemment. Son épaule cessa de saigner alors que Gahn prennait un bandage pour en finir avec cette plaie.

-Tu verras, tout va bien se passer.

Une fois son office faite, Gahn remarqua le bruit de pas dans le couloir :

Gahn, chuchota Agrath. Si tu es encore capable de t'en servir, il est temps de charger ton arbalèt'.

Avec un hochement de tête, le guerrier ramassa son arme et un encocha un carreau des plus droit qu'il avait. Se positionnant derrière un rocher donnant sur le couloir devant lui, il fit le vide dans son esprit, prêt à lacher un *Trait ravageur*...

[Utilisés : lotion purifiante et bandage, à retirés! Merki ]
[S : Fait, matériel retiré à Agrath.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin en route !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin en route !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: