Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marchandages âpres chez le quincailler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agrath trak'Nard
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 42
Age RP : 29 ans
Fiche perso : Cliquer
Date d'inscription : 26/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Marchandages âpres chez le quincailler   Sam 24 Nov - 17:58

Agrath TRak'NArd
Post N° 106

Lien précédent : Les quartiers marchands - Une idée... Lumineuse ?


Agrath traversa la place et se rendit chez le quincailler d'en face. Sur la plaque un peu défraichie, on pouvait lire : "chez Ernest, on vend tout, on achète tout".

**Parfait...** songea Agrath

Il poussa la porte du magasin. Un homme entre deux âges, un peu gras, un masque de jovialité sur le visage, l'aborda dès qu'il posa le pied sur le seuil

Bonjour Monseigneur ! Que puis-je faire pour vous ?

J'ai des chos' à vendr' et d'autr' à ach'ter.

Bien, bien, montrez-moi ce que vous avez la...

Agrath sortit la paire de gants en cuir, le torse et les jambières en cui renforcé, ainsi que les 4 grandes peaux tannées. Il posa le tout sur le comptoir.

Alors, voyons ça.... Des gants, 20 écus. Le torse, 70, les jambières 60, les 4 peaux 5 pièces chacune, ce qui nous fait... 170 écus.

Désolé, mais j'crois qu'ça va pas êtr' possibl'. Je suis la pour ach'ter et vendr', pas m'fair' plumer. Si vous n'êt' pas capabl' de m'fair' une proposition décent', j'me vois dans l'obligation d'aller voir ailleurs.

Aaaah, je vois, monsieur est un connaisseur ! (l'homme prit doucement Agrath par le bras pour le ramener à la table des négociations, en l'occurence son comptoir) Je vais vous faire une seconde proposition sur des bases plus... claires pour vous. Je vous propose donc... 100 écus pour le torse et les jambières, 25 écus pour les gants, pour les peaux je vous en propose 25 écus aussi, cela vous fait une belle somme n'est-ce pas ? 250 écus pour le tout !

C'est mieux, mais ça n'me convient pas. Mais discutons avant tout de c'que j'vais vous ach'ter, voulez-vous ? Il me faut 10 étoff' de lain', 5 sachets d'souffr', 10 sachets d'salpêtr', 5 bobin' de cord' 3 liens, et 20 fiol' d'huil' de feu !

Alors, (l'homme calculait frénétiquement, il n'était pas habitué à de si grosses commandes) cela fait donc... 80 pièces d'or pour les étoffes de laine, 35 pour le souffre, 80 pour le salpêtre, 40 pour les cordes et 150 pour les fioles d'huile de feu, ce qui nous fait un total de... 385 écus pour le total !

Agrath écarquilla les yeux, il n'était pas question qu'il dépense une somme aussi considérable !

Bon, vu la quantité qu'je command', et qu'vous aurez déja un' marg' sur ce qu'je vous vends, je pens' que vous pourriez fair' un p'tit effort supplémentair' non ? Il n'est pas question que j'dépens' autant pour c'que j'vous d'mande. Vous aurez gagné votr' mois rien qu'avec ma command', aussi il serait aimabl' de fair' un p'tit effort sur les prix.

Le commerçant réfléchit un instant ; il est vrai que ce genre de commande était une de celles que l'on ne peut ps se permettre de laisser passer... Il recalcula le prix :
60 pièces d'or pour les étoffes de laine, 30 pour le souffre, 60 pour le salpêtre, 30 pour les cordes et 100 pour les fioles d'huile de feu, ce qui nous fait un total de... 280 pièces d'or, soit bien moins cher qu'avant, n'est-ce pas ?

Bon, nous y r'viendrons tout à l'heur'. Vous m'avez proposé 250 écus pour mes biens il y a peu. Or, si j'fais mes calculs, ce qu'je vous vends vaut 380 écus. Cela vous fait un' énorm' marg', surtout qu'je vous rachèt' des objets sur lesquels vous fait' déja d'la marg'. Vous d'vriiez pourvoir fair' mieux j'pens'.

Mmmmh. Monsieur est dur en affaires. Je dois pouvoir vous proposer : 120 écus pour chaque pièce d'armure, 30 pour les gants et les peaux, ce qui nous fait donc 300 écus pour le tout, c'est une somme rondelette et elle tombe pile !

Ok, mais si je vends plus, vous fait' plus de marg', donc vous pouvez encor' me fair' un meilleur prix je pens' ? (voyant que le marchand ne niait pas, Agrath continua) J'ai ici deux p'tit' gemm' élémentair'. Ell' sont très prisées et vous d'vriiez arriver à les vendr' très rapid'ment. Si je n'm'abuse elles val' 40 écus chacunes, soit 80 écus. Si nous les rajoutons au total, vous d'vriiez pouvoir encore baisser vot' marg'.

Alors... Calculons... 130 pour chaque pièce d'armure, 33 écus pour les gants et 33 pour les peaux, et nous dirons 33 écus pour chaque gemme que vous me proposez, cela nous fait donc un total de ... 392 écus.

OK, donc si je calcul' le prix total, vous me payez 392 écus, vous fait' donc... 68 écus de bénéfic' car le matériel qu'je vous vends en vaut 460. ensuit', je'vous achèt' 280 pièc' d'or, pour du matériel qui en vaut 230, soit encor' 50 écus d'bénéfic'. C'la vous fait quand mêm' un très gros bénéfic', 118 écus si j'compt' bien. et encor' j'parl' des prix courants du marché, mais j'suis sûr qu'vous avez dû négocier ce qu'vous m'vendez moins cher, soit encor' des bénéfic' pour vous (il vit au regard du marchand qu'il avait raison). Bien, j'vous d'mand' encor' un p'tit effort, arrondissez c'que vous m'vendez à 400 écus, et vendez moi mon matériel à 250 écus

Le marchand protesta : non je suis désolé, la vous me demandez trop ! Je ne roule pas non plus sur l'or ! J'ai une famille à nourrir !

Allons, cela vous fait quand mêm' un bénéfic' conséquent, 80 écus dans vot' poch', sans parler des marges qu'vous négociez avec vos fournisseurs. J'dois êtr' l'plus gros clients qu'vous ayiez eu d'puis des mois, réfléchissez, 80 écus dans votr' poch' en un' journée, d'quoi offrir de beaux cadeaux à vos enfants pour les prochain' fêt' de vos gamins !

Non, désolé, la vous me demandez trop. J'accepte que vous me vendiez votre fourbi pour 400 pièces, par contre je vous demanderai 260 écus pour vous vendre ce que vous me demandez

Très bien, mais dans c'cas, nous pourrions r'voir à la hauss' le prix dees marchandis' qu'je vous vends. Actuell'ment vous me les ach'tez à 85 % de leur prix. J'vous d'mand' dans c'cas de m'les ach'ter à 90 %, c'est quand mêm' raisonnabl' j'trouv' vu tout c'que j'vous achèt'.

Non, dans ce cas, ma marge est encore diminuée, protesta le marchand.

Très bien, dans c'cas j'vais d'voir aller voir ailleurs, j'suis sûr que les marchands en fac' de chez vous, accept'ront sans problèm' de m'ach'ter tout ça à 90 % du prix normal

Le marchand comprit qu'il s'était fait piéger. Il réfléchit rapidement, et voyant que les tarifs restaient malgré tout très avantageux pour lui, il héla Agrath qui allait franchir le seuil :

Attendez ! Attendez ! C'est d'accord. J'accepte. 420 écus pour ce que vous me vendez, à peine moins que 90 %, et 160 pour ce que vous désirez, c'est un très bon prix !

Agrath se retourna, et revint au comptoir : Top' la mon gars ! Ca m'convient.

L'échange de denrées se fit calmement, après un si épuisant marchandage. Agrath empocha son dû, heureux d'avoir eu le dernier mot, tandis que le marchand rêvait déja du festin qu'il allait offrir à sa famille ce soir-la, vu les coquets bénéfices qu'il avait réalisés...

Puis Agrath sortit, et partit à la recherche de ses amis...

Post suivant : Quartiers MArchands - Algar l'Alchimiste - Lycanthrope ? Vous avez dit Lycanthrope ?

[HRP : m'enlever les deux armures en cuir renforcé, les gnts en cuir, les 4 grandes peaux et les 2 gemmes élémentaires]
[HRP : m'ajouter : Etoffe de laine x 10, Sachet d'souffre x 5, sachet de Salpêtre x 10, Bobine de corde 3 liens x 5, Fiole d'huile de feu x 20]
M'ajouter 420-260= 160 écus - mais m'enlever les 113 écus récoltés précédemment qui ont été donnés à l'aubergiste - il me reste donc 465 écus dans mon inventaire après toutes ces soustractions - additions ^^]

[S : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marchandages âpres chez le quincailler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: Port-Pergas :: Les Quartiers Marchands-
Sauter vers: