Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 30
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Dim 18 Nov - 16:40

Post n°43
Saega

Action précédente : La Sombreforêt - Réveil dans la forêt


Saega n’avait obtenu aucune réponse de la part des deux enfants, mais il s’en accommoda. Le voyage se passait sans aucune anicroche de quelque sorte que ce soit. Il finit par s’endormir dans la position inconfortable qu’il occupait. Anhiya semblait apprécier ce voyage pourtant dans des conditions misérables par rapport aux rares déplacements qu’elle avait eu l’occasion d’effectuer de par le passé. Elle sentait le vent glacial sur son visage rougit par le fraîcheur matinale qui faisait virevolter ces cheveux dans tous les sens. Elle avait l’impression qu’elle n’allait pas regretter cette escapade qu’elle qu’en soit la durée. Elle tourna la tête pour voir comment allaient les personnes à l’arrière du chariot. Elle aperçut que les loups dormaient les uns contre les autres pour garder la chaleur, que Saega avait les yeux clos et que les enfants avaient l’air déboussolés ou apeurés. Elle se demandait ce qu’elle pourrait faire pour les consoler, mais elle n’avait pas beaucoup d’expérience avec les enfants, sa propre mère ayant été très distante avec elle. Puis, son regard se porta sur le coureur.

** Je ne savais qu’ils acceptaient de voyager aussi facilement avec des humains. Ce Jonque a dû faire certaines choses qui ont accru son intérêt pour les hommes. **

Tandis que le chariot et la petite compagnie parcouraient à leur rythme les routes, le soleil continuait sa course ascendante dans le ciel. A part un lapin qui se faufila en les pattes d'un boeuf et qui affola ce dernier mais Jonque maîtrisa dans l’instant, il ne se passa rien de marquant avant la pause du midi. Cette dernière fut de courte durée, mais permit aux loups d’aller ce dégourdir les pattes, et aux membres du groupe de se restaurer un minimum.

Une fois la halte finie, la procession constituée d’un seul chariot continua à se diriger vers Port-Pergas. Le soleil passait au travers des feuilles des arbres et des branches, ce qui eut pour effet d’éblouir Anhiya. Désirant se débarrasser de cette gêne, elle proposa à Saega d’échanger leur place. Après moult difficultés pour se pas écraser malencontreusement un loup, ils parvinrent enfin à faire l’échange, Saega à côté du conducteur et Anhiya proche des enfants.


Les enfants, aimeriez vous que je vous conte une des rares histoires que ma mère me racontait le soir avant que je sombre dans le sommeil ? Dans l’affirmative, je me ferais une joie de vous la narrer ce soir.

Elle avait employé sa voix la douce possible. Il lui sembla apercevoir une lueur d’intérêt dans les yeux des enfants, mais elle n’en était pas sure. Elle crut même voir Motus, faire un petit sourire, mais la vision fut fugitive, donc elle n’était sure de rien.

Saega avait hâte que le moment d’installer le bivouac arrive car il ne supportait pas de rester assis sur le siège en bois qui endolorissait son postérieur. Mais, son vœu fut exaucé, après plusieurs heures de voyage à travers la Sombreforêt. Le soleil menaçait de disparaître au-delà de l’horizon dans quelques minutes. Ils avaient donc tout en plus une demi-heure pour installer le campement. Jonque et Saega aidés par le coureur, purent faire un camp temporaire potable. Ils avaient débarrassé une surface conséquente de tous les matériaux inflammables. Puis, au centre, il avait fait un foyer avec des pierres. Saega avait allumé le feu avec l’aide de ses silex. Une fois cela fini, il s’éloigna un peu du groupe pour pouvoir se changer et mettre des habits à sa taille. Tandis que les hommes préparaient le camp, Anhiya resta avec les enfants dans le chariot pour s’occuper d’eux comme elle le pouvait. C'est-à-dire qu’elle les regardait sans piper mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonque Tirlau
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 443
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 24/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Dim 18 Nov - 18:51

Post n°151
<[Jonque Tirlau]>



[Action précédente , cf Réveil dans la forêt.]



Lors de la pause à midi, Jonque avait récupérer du bois et sa corde, afin de faire des colets.
Il avait passé deux heures à les faire. Il en avait huit maintenant. Certes, par rapport à ce qu'il avait prévu -seize au total- c'était beaucoup moins important. Il fallait dire qu'il en avait mis du temps à les faire.
Il avait fallu deux heures pour ne faire huit.
Il avait dû d'abord ramasser du bois tendre, le tailler avec la dague puis découper la corde. Il fallait ensuite faire les noeuds, attacher les cordes puis vérifier les collets.
Mais Jonque était content de son travail.

Après avoir mis les morceaux de viande salé sur le feu, il fit aux autres personnages du campement :

"Saega, gardes les enfants. je vais chercher des fruits et des légumes, ainsi qu'un peu de viande -si j'en trouve bien sûr- et divers ingrédients alchimiques..."
Le mercenaire prit son sac, le porta à son épaule et fit :
"Si je ne suis pas là quand la viande aura fini de griller, envoyait les autres loups... Maintenant, Barbare tu me suis ! J'aurais peut-être besoin de toi..."
Son arablète sur l'épaule et la dague en main, Jonque commennça sa recherche...


C'est donc après une demi-doouzaine de minutes que Jonque arriva devant un ruisseau.
Il cherchait des anges...

"Hum... Alors voyons... Eh bien... En vola !" fit fièrement l'alchimiste en brandissant les deux petites fleurs.
Il sourit, et continua son voyage en ramassant divers éléments alchimiques communs : une demi-douzaine de champignons à points blancs, quelques colls et des fleurs sauvages.
Enfin il s'approcha d'une maison qui, en pleine forêt, se trovuait à côté d'un champ. Il commençait à ramasser des baies d'aubépine et une poignée de fleurs des prés, quand soudain une découverte vint attirer ses yeux : un sanglier tué et visiblement entrain d'être découpé... Et à côté un paysan mort avec son couteau.
Le guerrier regarda la flèche, qui planté entre les omoplates de l'homme, l'avait tué. Une flèche gobeline.
Avec une rapidité déconcertante, il prit la pierre à aiguiser du paysan, la
peau du sanglier ainsi que quelques morceaux...
Il lâcha la plupart de ses découvertes...

Il devait informer le reste du groupe aussi rapidement que possible...




[HRP : Me rajoutez deux anges, cinq-six champignions à points blancs, deux-trois colls, une poignée de fleurs sauvages... Ainsi qu'une grande peau non tanné, une pierre à aiguiser et des morceaux de sanglier...]
[Je lances les dés pour déterminer le nombre de colets restants ; le système :
1 : Cassé !
2 : rien
3 : un lapin (viande comestible (1 beau morceau + 2 bas morceaux) + peau vendable)
4 : une poule sauvage (Viande comestible (2 beaux morceaux, 1 bas morceau) + duvet vendable)
5 : un nuisible (Viande trop forte (3 bas morceaux) + peau vendable)
6 : une branche...]

[tu as trop de plantes, en 3 lignes, tout ne pousse pas à côté ....]
[Grande peau non tannée x 1, Pierre à aiguiser x 1, Bas-morceau de viande x 1, coll x1, champignons à points blancs x 2, fleurs sauvages x 5, lapin x 2, rat x 2]


Dernière édition par le Lun 19 Nov - 9:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ (Brisecous)
Maitre du Jeu
avatar

Nombre de messages : 5118
Age : 39
Age RP : 22 ans
Fiche perso : Pas de fiche
Date d'inscription : 25/02/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Dim 18 Nov - 18:51

Le membre Jonque a effectué l’action suivante : Lancer de dés

8 fois
Résultats :
               

_________________
G&H is good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gloire-honneur.frbb.net
Galathiel
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Age RP : 7 ans
Fiche perso : T'cliques pas là ou mon doudou te tue !
Date d'inscription : 03/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Lun 19 Nov - 21:39

Post N°6
~Galathiel Sarimal~


Durant toute la journée, Galathiel devait avouer qu'elle n'avait pas dit un seul mot, sauf peut-être à midi :

"J'ai faim."

Le matin, peu après qu'ils étaient partis, la petite fille s'était rendormie jusqu'au midi. Pour le reste du temps, elle était restée silencieuse, même lorsque Saega ou Anhiya lui avait adressé la parole, à elle et à Motus. Elle avait cependant répondu, comme Motus, à Anhiya par un hochement de tête affirmatif avec des yeux brillants. Une histoire pour s'endormir... comme le faisait Maman. Elle espérait que l'histoire que la jeune femme voulait leur raconter serait aussi bien que celle de sa mère.

Là, ils s'étaient arrêtés pour la nuit, et le soleil était en train de se coucher, l'obscurité gagnant peu à peu du terrain sur les bois. Mais le fait que Jonque parte avec son loup l'avait un peu rassurée... elle n'aimait pas cet animal. En fait, elle n'éprouvait de réelle sympathie pour personne dans le groupe, à part peut-être Anhiya avec son histoire... mais pour les autres, non. Elle ne les connaissait pas et pour l'instant pensait trop à son village pour penser aux autres.

Son village : la vieille qui lui tricotait des pulls l'hiver, quand elle avait froid, ses amis avec qui elle courait dans les champs l'été, avec qui elle s'amusait et qui lui remontaient le moral en cas de besoin, ses voisins, bref tous les habitants, tous les villageois étaient vraiment gentils et Galathiel avait l'impression alors que sa famille ne s'arrêtait plus à ses parents, mais beaucoup plus loin.
Mais là, elle n'avait plus de famille, proche tout du moins, et elle se sentait seule. Maman et Papa lui manquaient horriblement...

Galathiel descendit du chariot sans en demander la permission à Anhiya et se réfugia près du feu. Cette dernière lui fit les gros yeux.


"J'avais froid..."se défendit-elle avec des petits yeux doux et sincères, tout comme sa voix teintée d'innoncence enfantine.

La jeune femme sourit et vint s'assoir près de la petite fille. Elle la trouvait mignonne. Motus les rejoignit peu après. Galathiel réchauffa ses mains, puis elle demanda à Anhiya.

"Tu me racontes mon histoire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 30
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Lun 19 Nov - 22:39

Post n°44
Saega


Saega était parti se changer et Jonque elle ne savait où, Anhiya commençait à trouver le temps long lorsque la petite fille lui demanda de raconter une histoire. Elle ne savait pas vraiment quoi dire. Elle avait fait cette proposition plus tôt, pour essayer de détendre l’atmosphère, mais cela avait échoué. Et maintenant, elle devait en assumer les conséquences, elle devait trouver une histoire rapidement. Elle essaya de fouiller dans ces souvenirs lointains, du temps où elle était encore une petite fille et que sa maman lui racontait des histoires. Mais, elle avait beau chercher, elle ne trouvait rien. Puis, comme par magie, une histoire lui revient à l’esprit. Il s’agissait d’une histoire parlant d’une princesse vivant dans un royaume féerique recouvert par la neige.

Bon, je vais faire de mon mieux, mais j’aimerais que tu te rapproches car je n’ai pas envie de forcer ma voix.

Elle s’était adressée à la petite fille avec sa voix la plus douce possible. Puis, elle se tourna vers le petit garçon.

Et toi, tu veux écouter mon histoire ?

Une fois qu’ils étaient tous bien installés, elle commença son récit.

Il était une fois, dans un pays très lointain dans le temps et l’espace, une princesse appelée Gagala. C’était la fille de Garath, le roi du pays Férisia et de Laradhia la reine de ce même pays. La petite fille était belle comme un cœur et tous les sujets du royaume l’aimaient. Entourée par tant d’amour, elle ne pouvait que devenir gentille en grandissant. Mais, le jour de son treizième anniversaire, une méchante sorcière lui lança un sortilège qui changea radicalement sa personnalité. Elle était maintenant…

C’est à ce moment précis du récit que Saega revint changé. Il avait remis les habits de couleur sombre qui eux étaient adaptés à sa petite taille. Son arrivée interrompit Anhiya dans son histoire. Voyant qu’il venait de déranger, il s’assit à proximité en marmonnant des excuses. La femme essaya de reprendre son récit où il avait été coupé.

Alors, où en étions nous ? Ah oui ! Elle était maintenant devenue une adolescente mauvaise et sans scrupule. Tout d’abord, elle commença par faire enfermer ces parents dans les geôles du palais. Ensuite, conseillée par la détestable sorcière, elle se mit à persécuter les habitants du pays. Tous les jours, des gens disparaissaient, et des rumeurs au sujet d’expériences interdites pratiquées par la princesse se propagèrent dans tout le royaume. Elles atteignirent les oreilles d’un misérable paysan nommé Jyl. Révolté par ce qu’il entendit, il décida de mettre fin à tout ceci avec ses compagnons Pilip le lutin et Markus l’esprit des ficus. Tous les trois se mirent en marche en direction du palais qui avait maintenant pour nom le Château Noir avec l’intention de tuer la vilaine sorcière. Cependant, le chemin était semé d’embûches, et ils devaient…

Une nouvelle fois, Anhiya fut interrompu, mais cette fois Saega n’en était pas la cause. Un cri avait surgi des bois, puis il fut suivi par sa source, un gobelin. Ce dernier portait une lance presque deux fois plus grande que lui. Saega se leva d’un coup et voulut saisir son arc, mais il se trouvait près du chariot.

Vite, dépêchez vous. Tous au chariot.

Saega avait hurlé ces ordres en poussant les autres devant lui. Il courait le plus vite possible. Enfin arrivé, il aida Anhiya à monter. Puis, pendant qu’elle aidant les enfants à son tour, le jeune homme récupéra son arc et ses flèches. Il voyait que le gobelin avait parcourut plus de la moitié de la distance le séparant du groupe. Il aperçut aussi trois autres gobelins courant vers la caravane en poussant des hurlements, deux portaient une lance, et le troisième un arc. Il banda son arc, et tira, blessant le gobelin le plus proche au bras. Il préparait une autre flèche, lorsque Jonque fit son apparition courant le plus rapidement qu’il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonque Tirlau
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 443
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 24/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Lun 19 Nov - 23:17

Post n°152
<[Jonque Tirlau]>



Jonque courait -enfin, marchait le plus rapidement possible avec sa béquille- à toutes jambes. Ces maudites et méchantes teignes vertes étaient malignes. Ca aurait été une catastrophe s'il n'avait pas découvert le corps du paysan plus tard. Après dix minutes de boitillement et l'arrivé au campement, poursuivi par les gobelins, Jonque savait qu'il allait devoir se battre férocement...

Jonque lâcha sa besace, et avec son arbalète, il pointa l'un des gobelins ; puis il s'écria, essoufflé à moitié et terriblement fatigué par cette course :

"Saega... J'espère... que... tu sais... ce que font... ces saloperies... de peaux...vertes. On... va leur... faire... voir... ce qu'a un... Tirlau dans... les tripes..."

Il reprit enfin son souffle normal, et boitant, il réfléchit à une stratégie. Sa première idée fut, d'un coup d'arbalète, de finir le gobelin blessé de Saega.

Mais l'inquiétude de Jonque était à son comble : les gobelins n'étaient pas assez nombreux.. Son inquiétude fut confirmée par l'arrivé d'un gobelin mieux charpenté et plus grand que les autres avec un petit lancier supplémentaire...

Le guerrier dégaina son épée, et toujours appuyé sur sa béquille, il préparait son arbalète tout en restant à proximité de son épée, posé à ses pieds.
Mais l’un des gobelins était trop près, et pour l’éloigner, Jonque utilisa son arbalète à l’improviste, comme une masse. La peau-verte recula littéralement, et Jonque, à genou sur jambe cassé, prit son épée et allait commencer un combat avec la créature, qui, elle, possédait une petite lance…

Il ne pouvait pas bouger beaucoup et il ne pouvait que faire reculer les gobelins. Il réussit à les repousser suffisamment, à reprendre ses armes et revenir près du chariot avec Barbare. Tandis que les quatre gobelins normaux se dirigeaient vers le chariot, le grand gobelin fonçait avec sa massue de clous rouillés.

Le Roc-Rétifien et les deux loups adultes se battaient contre les gobelinoïdes et savaient qu’à leur mort, le chariot serait vulnérable… Mais Jonque, au milieu de la cohue cria :

"Saega, butes le gros gobelin ! Y risqueront d’se barrer après ! Ca doit être leur chef !"

Les protecteurs du chariot continuaient leur tache, alors que la brute gobeline allait se battre contre Saega l’explorateur…


La hargne de Jonque se déchaînait contre les bestioles, dont la race, impur, avait causé la mort de son paternel...


* Je vous aurais salopeies de créatures ! Je vous aurais ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 30
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Mar 20 Nov - 2:03

Post n°45
Saega


Saega voyait les gobelins se rapprocher du chariot dangereusement. La flèche partit en direction du gobelin qu’il avait déjà touché, et fit mouche. Ce dernier pouvait voir l’entaille que le projectile avait fait à sa jambe. Cependant, cela ne le stoppa pas, mais il était considérablement ralenti. Puis, se rendant compte que son arc ne serait pas pratique pour ce combat, il le jeta ainsi que son carquois et récupéra sa lance.

Il vit surgir un gobelin plus gros que lui, suivi par un autre mais de taille normale. Il maudit le fait de s’être dépossédé de son arc, mais il n’avait plus le temps de le ramasser. Voyant que Jonque contenait tant bien que mal l’avancée des gobelins, il s’avança vers leur chef. Puis, il entendit Jonque lui gueuler dessus.


"Saega, butes le gros gobelin ! Y risqueront d’se barrer après ! Ca doit être leur chef !"

Saega se retourna suite à l’injonction de Jonque et se mit à lui crier dessus à son tour.

A ton avis, je fais quoi ? Du tricot ? Occupe-toi plutôt de protéger le chariot et ses occupants. Je suis suf…

Il venait de voir une lance lui passer à ça du visage, ce qui fait dans les quelques centimètres. L’auteur de cet acte était le petit gobelin qui se mit à lui courir dessus, en sautillant d’une jambe sur l’autre. Saega se demandait ce que pouvait bien faire le gobelin qui était maintenant désarmé. Mais ce dernier ne se souciant pas de se détail, bondit en direction du jeune homme. Il s’empala sur la lance que Saega avait levé par pur réflexe. Le gros gobelin entra dans un énorme fou rire qui dura heureusement très peu de temps.

MOUAHAHAHAHAHah reu kof kof kof. Bravo grand guerrier, tu as réussi à te débarrasser de mon meilleur soldat. Je te défie en duel, le vainqueur pourra repartir avec la tête du vaincu en trophée.
Mais, je n’en veux pas de ta tête !

Saega était indigné par la proposition du gobelin. Seulement, ce dernier s’en fichait et le chargea. Le coup de masse vertical de la part du gobelin s’enfonça sans problème dans la chair et broya tous les os qu’elle rencontra. Heureusement pour le jeune homme, il s’agissait du corps du gobelin qui la lance toujours coincée dedans lui avait servi de bouclier. Outre le fait que le coup n’avait fait aucun dégât, il avait permis à Saega de dégager sa lance. Peu rassuré de devoir se battre face à un tel mastodonte, il décida de voir comment s’en sortait le mercenaire.

Anhiya était à l’intérieur du chariot pendant que le combat faisait rage. Elle tentait de rassurer les enfants, mais elle était encore moins douée pour rassurer que pour raconter les histoires. Elle passa la tête hors du chariot pour voir ce qui se passait et vit que Jonque sans sortait pas trop mal. Mais, elle aperçut le gobelin qui avait été blessé par Saega tenter de se rapprocher furtivement du chariot en contournant la zone de combat. En ayant vu d’autre et vexée d’avoir été interrompue dans son récit, elle attendit qu’il se rapproche plus et à l’aide d’un rouleau de tissu bien compact le frappa violemment au pleine face. Puis, satisfaite par ce qu’elle venait d’accomplir, il s’apprêtait à rentrer à l’abri du chariot lorsqu’elle entendit Saega crier.


Eh Jonque ! Tu t’en sors ?

Et là, elle vit Saega se faire projeter au loin, lorsque le gobelin lui assena un coup de sa masse dans le bras. Saega, le bras brisé, tenta de se relever en essayant d’ignorer la douleur insoutenable. Il dut s’aider de la lance et de son bras valide, mais y parvint. Se tenant debout, sa lance tenue d’une main pointée en avant, il attendait le prochain assaut du gobelin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonque Tirlau
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 443
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 24/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Mar 20 Nov - 12:20

Post n°153
<[Jonque Tirlau]>




Le gobelin blessé de Saega fut achevé par Ahniya. L'horrible petite peau-verte futt achevé définitivement par la louve qui lu arracha la tête, la secoua violemment et la lâcha.
"Zivaaaaaa ! Zotres venez !" cria l'un des gobelins.
Quatre autres gobelins sortirent –un piquier et des archer-, en arrosant de leurs flèches tordues les habitants du chariot.
Les archers gobelins sont souvent plus redoutables -ce qui paraît ironique- avec une petite épée.
Sur cinq flèches, quatre arrivèrent près du chariot, et une seule toucha quelqu'un : un gobelin lancier.
Ce dernier, énervé, hurlait de douleur puis chargea le membre de son clan, et l'archer et le lancier se mirent à s'entretuer.
Toutefois, les deux autres archers foncèrent, épée à la main.


"Eh Jonque ! Tu t’en sors ?"
"Ils sont trop nombreux ! Et dès que les autres auront fini de disputer, ils reviendront à la charge !"

La lutte continuait, entre les gobelins et Jonque avec Barbare. Le loup lui donnait des coups de pattes et de dents, tout en grognant, pendant que Jonque faisait des feintes avec son épée...
L'une des petites peaux eut le courage de s'approchait , et fonça sur le guerrier boiteux avec sa lance. Mais ce dernier prit la lance du gobelin, la tordit et asséna un coup d'épée au flanc de la bestiole, puis se servant da lance, donnant un coup dans la ventre.
Le gobelin chancela, et Jonque lui découpa une de se mains... Le gobelin s'écroula blessé, tandis que ses compagnons, qui se battaient, revenaient à la charge...

Que faisait à cet instant Saega ? Il se battait contre le gobelin qui voulait lui couper la tête...

Mais combien de temps allait résister Jonque et son loup ? Pas longtemps en tout cas...
Mais les gobelins se replièrent, formèrent un groupe compact et foncèrent sur Jonque...


*Agrath, protèges-moi !*

Six gobelins contre deux loups et un homme.. N’y avait t-il pas un surnombre ?
Mais le pire, fut que le gobelin blessé à la main se releva, bondit dans le chariot et leva son épée…
A l’intérieur de la carriole, des cris survinrent, mélangé à ceux des enfants et de la femme ainsi que de ceux du gobelins…
Gourmand rejeta un cadavre avec un bras sans chair, une jambe en moins, éventré et au crâne fracassé…

"Ne vous occupez pas de moi ! Si il y en a qui monte, il crève ! Je fini ma jambe et j’arrive vous aidez !"

Le combat continua tout de même… Jonque, blessé légèrement à plusieurs endroits, comme Barbare, se demandait ce qui se passait pour Saega…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 30
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Mar 20 Nov - 17:22

Post n°46
Saega


Saega avait cru entendre Jonque lui répondre, mais il n’avait pas compris le sens des paroles tellement il était concentré pour ne pas défaillir. Son bras le faisait souffrir, et il ne devait en aucun cas le regarder sous peine de ne plus pouvoir faire autre chose. Sa lance toujours pointée en direction de son adversaire, il attendait la charge de son adversaire. Enfin, le gros gobelin se décida à lui foncer dessus son gourdin levé. Heureusement pour Saega, son adversaire ne faisait pas dans la dentelle, et il n’était déconcentré par ce qu’il se passait autour de lui. Le gobelin se contenta de refaire la même attaque qui consistait à abaisser son arme le plus violement possible. Saega n’eut presque aucun mal à éviter l’attaque, mais le gourdin s’abattit sur le fer de la lance et le plia.

** Oh putain, c’est quoi ce bourrin ! Je fais comment pour le tuer maintenant ? Ma lance est fichue, et mon arc est avec Jonque. Bon, il ne me reste plus qu’à le tuer en l’étouffant avec mes mains. Zut, j’avais oublié que j’ai un bras de foutu. Comment je vais faire ? **

Le gobelin réattaqua une nouvelle fois, Saega eut juste le temps de lever sa lance pour se protéger. Cela dévia le coup, et le gourdin finit sa course enfoncé dans le sol, et pas qu’un peu, mais en contrepartie, la lance était en deux parties. La brute semblait avoir des difficultés à récupérer son arme. Le jeune homme en profita pour exécuter son plan désespéré qui s’était formé dans sa tête à la dernière seconde. Il contourna rapidement le gobelin, puis lui enfonça un bout de bois dans un endroit communément appelé « le lieu qui ne verra jamais la lumière du soleil ». Pendant que le gros tas vert hurlait de douleur, Saega lui sauta sur le dos. Sous l’effet de la colère, la massue fut dégagée de son carcan de terre. Le peau verte n’avait qu’une seule idée en tête tuer le machin sur son dos en le faisant souffrir le plus possible pour l’affront qu’il lui infligé. Il mit à exécution son idée, et fit tournoyer son arme au dessus de sa tête. Saega fut obligé de baisser la sienne pour ne pas se prendre le gourdin en pleine face. Puis, sentant que le gourdin avait acquis suffisamment de vitesse et de force destructrice, il l’abattit en direction du parasite. Mais, le jeune homme avait anticipé la manœuvre, et sauta à terre. Les deux combattants hurlèrent de douleur, Saega car en tombant, il avait un roulé boulé sur son bras déchiqueté, et la grosse brute verte car elle venait de s’asséner un coup d’une force inouïe à la nuque.

Saega se releva le plus rapidement qu’il pouvait, il tenait toujours un morceau de la lance de sa main valide. Son adversaire était à terre sur le ventre, il ne pouvait plus bouger, le coup au cou avait sectionné ses nerfs, et dorénavant, il ne pouvait mouvoir que la tête. Cependant, cela n’empêchait pas ce dernier de hurler de rage. Saega se rapprocha précautionneusement de son adversaire, il devait l’achever, mais sa lance était inutilisable. Puis, il eut une idée, et se concentra sur la forme d’une flèche. Après quelques efforts mentaux, il parvint à matérialiser un projectile magique, mais il ne pourrait pas le maintenir longtemps. Il monta sur le dos de la créature, chercha où pouvait se situe le cœur, puis frappa d’un coup net. Le cœur fut transpercé et la flèche disparut, le chef des gobelins était mort. Saega devait avertir Jonque de cela.


Jonque !!! Eh Jonque, c’est bon, il est mort le gros tas verdâtre.

Saega avait hurlé ses paroles à s’en époumoner, mais l’effort qu’il avait fourni pour le combat et son bras cassé eurent raison de sa résistance, et il s’évanouit sur le dos du gobelin.

Action suivante : [Jonque-Saega-Galathiel] Les sentiers de la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonque Tirlau
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 443
Age RP : A définir
Fiche perso : (Non défini)
Date d'inscription : 24/03/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Mar 20 Nov - 20:19

Post n°154
<[Jonque Tirlau]>




Alors que Saega tua le chef des gobelins, ces derniers s'enfuirent ne demandant aucunement leur reste...
Les gobelins, n'ayant plus de chef leur donnant des ordres, ne pouvaient pas se faire taper dessus et pouvaient fuir aisément.

Toutefois, l'une des créatures fut attrapée par le Coureur, et tandis que Ahniya soignait Saega comme elle pouvait, le mercenaire et le Coureur menaient l'interrogatoire du gobelin :

"Dis-lui de parler !"
"Zwavezeda vezada !"
"Vezada zyvaka !"
"Il dit que tu peux aller voir ailleurs."
"Il a vraiment dit ça ?"
"Non j'te donne la version littéraire..."
Le gobelin reçu un grand coup de poing sur la tête, puis Jonque donna à nouveau un ordre :
"Demandes-lui qui est son commanditaire..."
"Vouzaka zavada dada !"
"Godaya vadadeda gaga da zavawa dadawa pawa hapada !"
"Il dit que c'est un humain brigand, brun, armée d'une bonne épée et qui les a payés en tuant leur ancien chef orc et en promettant au nouveau chef gobelin une tête..."

Le Roc-Rétifien prit une de ses flasques d'eau, la vida puis il fit cracher au gobelin sa bave.
Puis, dès qu'il eut fini son extraction de bave, le guerrier prit sa dague et égorgea le pauvre gobelin...

"Voila ! Ca c'est fait..."


Il décida de récupérer quelques affaires des gobelins, quand soudain Anhiya lui dit de venir pour transporter Saega, qui, soigné avec les moyens du bord, était salement blessé.
Ils l'emmenèrent jusqu'à la charrette. Les loups protégeaient maintenant l'arrière du chariot, tandis que Saega aller lentement se remettre des blessures...
Enfin, Jonque l'espérait...

Le fouet claqua, et l'attelage repartit le plus rapidement possible... Les bœufs trottaient... Il fallait trouver un médecin rapidement, car visiblement, Saega était blessé gravement...
Malheureusement, Jonque était plongé dans ses souvenirs les plus sombres...
L'homme qui avait payé les gobelins n'était autre que l'homme qui l'avait affronté et qui avait tué Ganak...
Il pencha la tête, maudissant cet homme et pensant à sa vengeance...
La vengeance d’un Tirlau était toujours terrible…


* Jonque… Tu vas avoir de ce pouvoir pour remplir ta vengeance… *
* D’un pouvoir ?*
* D’un pouvoir de nécromancien que nous possédons tous dans la famille…*

Jonque ressentit comme un afflux dans sa tête… Une sensation étrange… Le mercenaire grimaça…

* Qu’est que tu as fais ? *
* Tu le verras de toi-même… *



[Fouille des gobelins tués ; me dire ce qu’il y a uniquement ! Je n’ai plus que Eau de source x1 et il faut ajouter Bave de gobelin x1 à la place ^^ ]
[8 collets à rajouter, technique « Contrôle d’autrui » est utilisable]

[L L : fait et tu trouves 70 pièces d'or et un gourdin médiocre]


[Action suivante sur les routes, cf Les Sentiers de la Haine.]


Dernière édition par le Ven 23 Nov - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galathiel
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Age RP : 7 ans
Fiche perso : T'cliques pas là ou mon doudou te tue !
Date d'inscription : 03/11/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   Mer 21 Nov - 17:34

Post N°7
~Galathiel Sarimal~


"Mais, le jour de son treizième anniversaire, une méchante sorcière lui lança un sortilège qui changea radicalement sa personnalité..."

"Pourquoi la sorcière elle est méchante avec Gagala ?"

Anhiya regarda, étonnée et surprise par la question, Galathiel. Elle soupira et s'en fut à la quête d'une réponse plausible, du moins pour une fillette comme celle-ci.

"La sorcière venait de se faire voler son bracelet par une fille qui ressemblait beaucoup à Gagala, alors elle a voulu se venger sur la princesse en croyant que c'était elle la fautive. Je peux continuer ?"dit-elle dans un petit sourire.

"Oui !"

La jeune femme continua donc son histoire, interrompue un bref moment par l'apparition de Saega. Galathiel l'écoutait très attentivement et se demandait si la petite princesse allait redevenir gentille comme avant, "parce que c'était pas bien ce qu'elle avait fait !".
L'histoire avait été de nouveau interrompue par l'attaque soudaine d'un gobelin, puis de plusieurs gobelins. Les enfants et Anhiya étaient remontés très vite dans le chariot.

Galathiel, à peine installée et à peine le premier gobelin tué, s'était retournée et avait replié ses genoux vers elle, la tête enfouie sous les membres. C'était la deuxième fois qu'elle "voyait" quelqu'un mourir dans la même journée. De plus, elle ne supportait pas de voir la mort s'abbattre sur quelqu'un, ami ou ennemi, même si un gobelin n'était pas obligé d'être qualifié de "personne". Ayant déjà vu la mort de près, elle n'osait pas imaginer ce que pouvaient ressentir ceux qui l'avaient subie...
De toutes façons, elle n'aurait pas pu supporter la vision du gobelin restant égorgé volontairement par Jonque. Elle aurait trouvé ça ignoble et qui sait si elle n'aurait pas fugué, en voyant la "violence" de son tuteur...

La fillette resta ainsi jusqu'à la fin du combat entre Saega, Jonque et les peaux vertes ; Anhiya lui avait alors chuchoté tout doucement à l'oreille que tout était fini, tout était fini et elle n'avait plus raison de se cacher... Gala ressortit lentement sa tête et jeta des petits coups d'oeils furtifs autour d'elle. Le mercenaire était déjà remonté dans le chariot, Saega était à côté d'elle, évanoui et visiblement blessé. Elle faillit demander à Anhiya qu'est-ce qu'il avait, mais fit rapidement le rapport entre le combat, l'évanouissement et les blessures. Elle n'avait finalement besoin de poser de question à Anhiya. Sauf une... mais vu la tension qui régnait alors, elle n'osait pas la poser.

Le chariot continua sa course jusqu'à ce qu'il fasse nuit, débouchant dans une petite clairière. Galathiel avait déjà rejoint Morphée...


HRP : Suite dans "Les Sentiers de la Haine"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Galathiel-Jonque-Saega] Les méchants petits verts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: La Forêt-
Sauter vers: