Gloire et Honneur - Archive


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Saega] Discussions

Aller en bas 
AuteurMessage
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: [Saega] Discussions   Mar 16 Oct - 15:06

[Action Précédente dans la sombreforêt]

Post n°8
Saega


Le lieutenant ouvrait la marche. Il avait appelé un soldat afin que celui-ci aide Asther à marcher. Il les conduisait jusqu'à la maison servant de base de repos pour les soldats. Mais avant d'y arriver, ils devaient monter un tas d'échelles, de passerelles, et d'escaliers. Saega bien que fatigué, était émerveillé par la beauté de Hautesylve, par l'harmonie régnant entre les arbres et les constructions, il ne parvenait pas à déterminer où commençait l'es uns et où finissait les autres.

Après une demi-heure de montée et descente, le lieutenant indiqua la position de la caserne en la pointant du doigt. Ils ne leurs restaient plus que quelques pas à effectuer, lorsqu'une personne surgit d'une maison et sauta sur Asther manquant de peu de le faire tomber lui et le soldat le soutenant.


"Papa ! Tu es revenu !"

Il s'agissait de la fille d'Asther, Eléonore, qui était entrain de l'embrasser et de lui serrer très fort le cou. Asther se mit à tousser, ce qui stoppa la petite fille. Il la prit dans ces bras, et la reposa à terre.

"Ecoute-moi Eléonore, Papa est content de te voir, mais il a encore des choses à faire, donc retourne à la maison s'il te plait. J'en ai pas pour longtemps, il faut que je discute avec ces monsieurs."
"Mais papa, je veux rester avec toi, je m'ennuie toute seule à la maison."
"Ne discute pas, je serais bientôt là. Et je ne suis pas près de repartir."

Asther avait prononcé cette dernière phrase avec une pointe de regret et de tristesse, mais cela avait fait obéir la fillette qui était rentrée chez elle. Les hommes pouvaient continuer leur périple jusqu'à la caserne, ce qui ne prit quelques secondes. Le lieutenant les précéda, et proposa un siège à Asther et Saega qui s'assirent de bon coeur.

"Soldat, veuillez mander un médecin pour notre blessé."

Tandis que le soldat était parti chercher un alchimiste, le lieutenant discuta avec les deux hommes qui avaient fait une entrée fracassante dans la ville.

"Bien messieurs, j'aimerais comprendre ce qui s'est passé."
"Moi, j'allais pour rentrer dans la ville, lorsqu'un oiseau m'a foncé dessus et forcé à le suivre. Je suis arrivé dans une clairière, mais... il y avait... des tas de cadavres déchiquetés. Puis, j'ai vu Asther, le seul survivant, et je l'ai aidé pour revenir."

Saega avait encore du mal à accepter ce qu'il avait vu dans la forêt. Le lieutenant semblait attendre autre chose. Et elle arriva par la voix d'Asther.

"Je vais vous expliquer ce qui s'est passé depuis le début. Vous savez qu'un lycanthrope a été mis à prix..."

Il expliqua qu'un homme, un dénommé Rodger, avait décidé de tuer a créature, et avait engagé de nombreuses personnes. Toute la troupe était partie sur les traces du lycan, qu'elle suivait depuis trois jours. Mais, alors qu'il faisait une halte, le monstre les avait attaqué en profitant de l'obscurité. Asther qui ne se trouvait pas avec les autres ne fut pas tuer immédiatement, mais le lycan lui avait quand-même arraché la jambe. Il détailla les cris de souffrance qu'il avait entendu et qu'il ne pourrait oublier. Il arrêta son récit au moment où Saega l'avait secouru.

"Excusez-moi lieutenant, mais il faut que je vous montre ce que j'ai récupéré sur un des cadavres."

Asther se leva péniblement, et sortit un objet de sa poche qu'il tendit au lieutenant, il s'agissait d'une bague. Une impression de tristesse se forma sur son visage, mais disparue dans l'instant

"Je comprend pourquoi nous n'avions plus de nouvelles du sergent Grildar. Il était donc parti chasser le lycan. J'aurais dû m'en douter, surtout depuis que sa famille s'était faite exterminée par ce monstre. Je vous remercie messieurs, cependant j'ai une faveur à vous demander. J'aimerais que vous me conduisiez jusque dans cette clairière, afin que tous ces morts puissent avoir une sépulture décente."

La discussion venait de finir, lorsque le médecin entra dans la pièce. Il se dirigea vers Asther et examina sa blessure. Il se tourna vers le lieutenant, puis un soldat et demanda à ce qu'on emmène le blessé chez lui. Avant de partir, Asther s'adressa au lieutenant.

"Je ferais tout mon possible pour venger ces morts, donc je veux bien vous accompagner.

Asther sortit aider d'un soldat, suivi par le médecin. Saega ne savait que faire, trop de chose s'était produite en trop peu de temps. Il était perdu, il avait besoin de repos. Il se leva et prit congé du lieutenant. Ce dernier ne fit rien pour l'en empêcher car il savait combien cela pouvait être dur de vivre une telle expérience.


Dernière édition par le Sam 20 Oct - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Mer 17 Oct - 14:04

Post n°9
Saega


Saega sortit de la caserne seul plongé dans ses pensées. Ses pieds se mouvaient par automatisme, et le baladaient dans la ville au gré de leurs envies. Il était tellement perdu dans son monde intérieur qu'il ne voyait pas le paysage s'offrant à lui. Il passa à côté de nombreux batiments y comprit la maison d'Asther. Il continua à monter dans la ville et atteignit une habitation en plus mauvais état que la plupart de celles qu'il avait aperçut. De cette maison sortit une personne qui interpella Saega et le sortit de ses sombres pensées.

"Eh, Saega qu'est ce que tu fais ici ?"

Le jeune homme se retourna et vit qu'il s'agissait d'Asther. Celui-ci sortait de la demeure de l'alchimiste avec un bandage plus élaboré à la jambe droite ainsi que des béquilles plus solides. Bien que déplorant la perte d'une de ces jambes et la perte de son travail, il semblait heureux.

"Allez, ne fais pas cette tête là. Viens avec moi, je te présenterais ma fille que tu as vu brièvement tout à l'heure."

Saega accepta l'invitation de bon coeur, même s'il n'était pas d'humeur pour cela, il ne pouvait pas décevoir Asther. C'est ainsi que les deux hommes marchèrent vers la maison d'Asther, et Saega eut le temps de profiter du spectacle du soleil dont la lumière filtrait à travers les arbres et retombait sur les constructions sylvestres. Il ne fallut pas moins d'une demi-heure aux deux hommes pour rejoindre la demeure familiale du blessé, cela notamment dû à la difficulté pour Asther de se mouvoir dans la cité avec des béquilles. Dès que le père entra dans la maison, n'ayant pas le temps de s'annoncer, Eléonore sauta dans ces bras et lui fit un énorme calin. Saega dut soutenir Asther pour qu'il ne tombe pas ainsi que sa fille. Après une telle prodigation de tendresse, Asther reposa sa fille et lui demanda d'aller dans sa chambre. Les deux hommes étaient enfin seuls.

"Que comptes-tu faire maintenant Saega ?"
"Pourquoi ? Je ne sais pas, ma mission passe avant tout, mais je n'arrive pas à oublier ce que j'ai vu dans la clairière."
"Cela ne sert à rien d'essayer d'oublier, surtout ça."
"Mais, je ne sais pas comment je vais vivre avec ce souvenir, je ferais tout pour l'oublier. Mais, et toi que vas tu faire ?"
"Ce que j'aurais dû faire il y a bien longtemps, m'occuper de ma fille. Maintenant j'ai le temps nécessaire pour être avec elle, et grâce au travail que je faisais avant, je n'ai pas à m'inquiéter."

Asther leva la tête et ses yeux humides regardaient en direction de la chambre de sa fille. Elle lui rappelait tellement sa femme, mais elle l'avait quitté, il y a de cela quelques années, depuis il s'occupait de sa fille seul. Il essaya ces yeux avec la manche de sa veste et se leva, se dirigeant vers la cuisine.

"Viens avec moi Saega, ce soir tu pourras rester ici. Tu seras mieux disposer pour prendre une décision demain matin. En attendant, tu vas m'aidez à préparer le repas."

Saega se leva à son tour et accompagna son hôte dans la cuisine. Elle était de taille modeste, mais contenait tout le nécessaire pour préparer de bons petits plats. Asther s'attela à la tâche, tandis que Saega l'aidait de son mieux. Une fois les préparatifs terminés, Asther appela sa fille pour qu'elle installe la table. Ils mangèrent tous les trois, un merveilleux repas, non pas que la nourriture était chère, mais car il reignait à la table une sorte de sérénité.

Une fois le repas terminé, la nuit ayant fait son apparition, Eléonore alla se coucher. Son père la bordea et l'embrassa, et revint dans la pièce principale où Saega s'était assis dans un fauteuil. Asther prit place près de son sauveur et ils discutèrent de tout et de rien pendant un moment.

Cependant, Saega sentant ces paupières se fermer décida de prendre congé d'Asther et d'aller ce coucher. Son hôte lui indiqua l'endroit qu'il pourrait occuper pour récupérer de cette journée.

Asther était à peine sorti de la pièce que le jeune homme dormait déjà profondément. Il sombra dans un sommeil peuplé de rêves. Malheureusement, ces visions féériques laissèrent subitement place à un cauchemar horrible. Cauchemar dont il ne parvenait pas à sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Mer 17 Oct - 18:15

Post n°10
Saega


Il faisait nuit, seule une partie de la lumière réfléchit par l'astre lunaire filtrait à travers les nuages peuplant le ciel. Saega se trouvait dans la Sombreforêt, il reconnaissait l'environnement, il était près de la clairière. La clairière même où il avait vu ce spectacle horrible. Il essaya de partir en direction de la ville, mais ces pieds en avaient décidé autrement, ils l'emmenaient vers la clairière. Il ferma les yeux pour ne pas voir le carnage, mais ils se rouvrirent sur le champ ne lui laissant pas l'occasion de les fermer à nouveau. Il chercha à faire pivoter sa tête pour qu'elle ne soit pas face aux cadavres. Mais, tout ce qu'il entreprenait était voué à l'échec, il devait regarder les horreurs commises par le lycanthrope.

Il s'approcha donc des cadavres, et dut observer en face les dégâts que leurs corps avaient subis. Le premier à apparaitre dans son champ de vision n'avait plus de tête, un second avait été éventré et les boyaux ressortaient du ventre, un troisième avait eu un bras d'arraché et le cou broyé. Le sang de toutes les victimes, au moins une quinzaine, se mélangeait à la terre de la clairière.

Puis, une autre vision s'empara de son esprit, il voyait le lycanthrope tuer toutes ces personnes en leur infligeant des tortures physiques plus effroyables que les unes que les autres. Il vit avec précision et horreur, les crocs du lycan s'enfoncer dans la chair des victimes en projetant des gerbes de sang au alentours.

La vision changea de perspective, et maintenant il faisait le tour du monstre qui était immobile, il était obligé de regarder celui qui avait fait tous ces morts et il ne pouvait rien lui faire. Le lycanthrope avait un pelage noir, sombre comme une nuit sans lune, parsemé de taches rougeâtres sur une grande majorité de sa fourrure. Il était debout sur ces puissantes pattes arrières, et semblait regardé Saega de haut. Ces pattes avant avaient au bout de puissantes griffes, longues et aiguisées. Sa queue atrophiée bougeait au rythme des battements cardiaques de la bête.

Puis, le lycanthrope sembla sortir de sa transe et remarqua la présence du jeune homme. Saega ne pouvait plus bouger à son tour, le monstre s'approcha de lui et commença à renifler son odeur et à le détailler. Il s'adressa au garçon avec une voix gutturale, profonde, puissante. Elle contenait une pointe de sarcasme.


"Alors, qu'est ce que ça fait petit homme de voir tout cela ? De pouvoir jouir de ce spectacle ? Spectacle où je prend la vie de ces misérables êtres humains. Tu ne peux pas imaginer la joie que m'a procuré leur mort, le plaisir d'entendre les os se briser sous mes crocs, le bonheur de les écouter me supplier d'épargner leur misérable existence. Ah, quel bonheur de vivre de tels instants. Dommage que l'homme que tu as sauvé n'ait pu mourir sous mes coups. J'espère pouvoir te revoir dans le monde réel, afin de gouter à ta chair, de voir la vie quitter ton corps, d'entendre ta voix me supplier, de sentir l'odeur de la peur émaner de toi, et de toucher ta peau et la lacérer. Vivement que l'on se retrouve !"

Saega fut forcé d'écouter toutes les insanités proférées par le lycanthrope. Il était hors de lui, il ne désirait qu'une seule chose à cet instant précis, lui enfoncer une flèche dans le coeur et le voir mourir. Mais, il ne pouvait toujours pas bouger ces membres. Cependant, il avait l'usage de sa langue.

"Salaud ! Si jamais je te revois, je te jure que je te tuerais. Je te ferais payer la mort de ces innocents que tu as massacré par plaisir. Sache que la prochaine fois que je te verrais, ce sera la dernière chose que tu verras avant de quitter ce monde. Je n'aurais de repos que lorsque ta dépouille sera devant moi."

Le lycanthrope se mit à rire, un rire fort, puissant, à vous glacer le sang.

"Tu crois être de taille face à moi, alors que j'ai réussi à massacrer des humains qui tentaient de me tuer aussi facilement, tu crois franchement pouvoir ne serais-ce que m'égratigner ? Je vois dans tes yeux la peur, la peur de mourir comme les autres. Si jamais tu veux vraiment me tuer, je t'attendrais dans cette clairière, si jamais tu as assez de courage pour y pénétrer."
"Je te tuerais, je le jure, foi de Saega !"
"Saega !? Très bien, je me souviendrais de ton nom, petit homme. J'attends avec impatience, le jour où je pourrais planter mes crocs dans ton cou. Sache que je me nomme Jdargrim."

Le lycanthrope disparut du champ de vision du garçon, puis il se rendit compte qu'il pouvait enfin contrôler son corps. Il sentait une drôle d'odeur, celle de la transpiration. Enfin, il quitta ce cauchemar et se réveilla, le corps recouvert de sueur. Le soleil l'aveuglait, la nuit était déjà finie, mais il avait enfin pris une décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Jeu 18 Oct - 15:19

Post n°11
Saega


Saega se leva, il repoussa le drap qui le recouvrait, il était trempé. Il lui fallut un peu de temps avant de se rappeler l'endroit où il se trouvait, il était chez Asther. Il était à peine debout qu'Eléonore lui fonça dessus en percutant ces jambes.

"Bonjour monsieur. Tu as bien dormi ? Papa voulait pas que je te réveille, mais moi je voulais, donc je suis venu te voir. Mais tu es déjà debout. Si tu cherches Papa, il est dans la cuisine, il prépare le petit-déjeuner."

Saega la remercia, et voyant qu'elle désirait grimper dans ces bras, il la souleva. Il arriva ainsi dans la cuisine avec la fillette dans les bras entrain de rire. Son rire était cristallin, il sentait la joie de vivre et la transmettait à toute les personnes aux alentours.

"Eléonore, ma chérie, laisse Saega tranquille, il n'est pas complètement réveillé, et tu l'embêtes peut-être."
"Mais, Papa, je l'embêtes pas. Hein monsieur, que je suis gentille avec toi ?"
"Oui, Eléanore. Ne t'inquiète pas Asther, je vais bien et ça ne me dérange pas. Il y avait plein de petits dans le village où je vivais."
"Dans ce cas, faites comme vous voulez. Mais, le repas est prêt."
"Chic ! Youpi ! A table, j'ai faim !"

Eléonore sauta des bras de Saega et attérit par terre. Elle se précipita à la table pour engouffrer son petit déjeuner en vitesse. Les deux hommes s'assirent à leur tour. Ils observaient sans dire un mot la petite fille manger de si bon coeur. Une fois finie, elle quitta la table et s'en alla dans sa chambre. Les deux hommes étaient enfin seul dans la cuisine, mais aucun ne semblait disposé à manger. Donc, Asther rompit le silence qui s'était installé.

"Alors Saega... As-tu réfléchit à ce que tu allais faire maintenant ?"
"Oui, je crois. Bien que je désire continuer la mission que m'a confié le chef de mon village, il me faut accomplir quelque chose ici avant. Tant que je le l'aurais pas fait, je ne pourrais pas continuer ma tâche sans y repenser. Je veux tuer ce lycanthrope, celui qui t'a prit ta jambe ainsi que la vie de nombreux êtres humains. Je ne peux pas lui pardonner ce qu'il a fait. Je veux pouvoir dormir sans revoir cette scène sans cesse. Je ne peux pas laisser un être aussi abject en vie, alors que lui-même les prend par pur plaisir. Tout ce que je veux, c'est exterminer Jdargrim."
"Si c'est ce que tu veux, je suis prêt à t'aider, mais qui est ce Jdargrim ?"
"Jdargrim, c'est la créature qui t'a estropié, elle m'a révélé son nom cette nuit dans mon rêve, ou plutôt devrais-je dans mon cauchemar."
"Si elle a pu aller dans tes rêves, c'est qu'il doit être très puissant. Fais donc attention à toi lorsque tu l'affronteras. Attend moi ici, je dois aller chercher quelque chose."

Asther se leva et sortit de la cuisine pour aller dans sa chambre. Du bruit sortait de la pièce, il cherchait quelque chose. Il revint deux-trois minutes plus tard, et tenant une petite bourse. Il la jeta sur la table face à Saega, et l'ouvrit, elle contenait une vingtaine de pièces d'or.

"Tiens Saega, c'est pour toi. C'est ma façon à moi de te remercier pour m'avoir sauver la vie. J'ai quand même un conseil à te donner. Il faudrait que tu ailles voir le lieutenant que tu as rencontré hier, il pourra probablement t'aider plus que moi. Sache que tu seras toujours le bienvenu dans ma demeure. Bon, maintenant il faut se restaurer."

Saega murmura un petit merci à l'intention d'Asther et commença à manger ce qu'avait préparé son hôte. Le petit déjeuner se passa sans d'autre incident. Une fois fini, Saega s'apprêta à quitter l'habitation lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait plus sa sacoche, ni son arc et ces flèches. Mais Asther apparut avec en disant qu'un soldat les avait trouvés et que sur ordre du lieutenant les avait ramenés. C'est donc avec toutes ces affaires que le jeune homme marchait vers la caserne.

Le soleil illuminait les rues de Hautesylve et réchauffait l'atmosphère. Le soleil qui l'avait dérangé il y a une heure, le ravigorait à présent. C'est donc le coeur léger et avec un nouveau but, qu'il entra dans la caserne et demanda à voir le lieutenant. Ce dernier patrouillant dans la ville, Saega dut attendre presque deux heures dans la pièce où l'officier l'avait reçu la veille avant le voir. Saega se leva pour accueillir le soldat.


"Je suis désolé de vous avoir fait attendre si longtemps, mais je n'ai appris votre présence que lors de mon arrivée dans les locaux. Je vous souhaite le bonjour... euh... Saega."
"Bonjour lieutenant. Il n'y a aucun problème pour votre retard, j'ai ainsi eu le temps nécessaire pour mieux réfléchir à mon plan."
"Puis-je connaitre la raison de votre visite ?"
"Bien sur ! J'ai l'intention de tuer le lycanthrope qui sévit dans la région et Asther m'a conseillé de venir vous voir car vous pourriez probablement m'aider."
"Tout dépend du type d'aide que vous attendez. Ne comptez pas sur moi pour vous confier des hommes. J'en ai déjà perdu un, je ne peux pas me permettre d'en sacrifier d'autre. Mais je peux vous aider d'une autre manière. Afin que vous ayez une chancee de vaincre cette créature, il faut que vous amélioriez votre équipement et que vous vous entrainiez. Pour cela, allez tout d'abord voir Flanath et dites lui que vous venez de ma part, il vous feras peut-être un prix sur les armes. Sinon, pour votre entrainement, allez donc voir Digniw, il habite près de l'auberge, mais faites attention à lui, ses méthodes bien qu'efficaces sont extrêment dangereuses."
"Je vous remerci pour tout, je vous promets de revenir avec la tête de ce monstre."
"Evitez de faire de telles promesses. Je vous souhaite tout de même bonne chance."

Saega prit congé du lieutenant et quitta la caserne. Il se mit à la recherche de Flanath et de sa boutique.

[Veuillez me rajouter 20 PO. Merci d'avance.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Ven 19 Oct - 20:30

Post n°12
Saega


Saega cherchait l'échoppe de Flanath aux alentours de la caserne, mais il n'avait aucune idée de sa localisation, et il avait oublier de le demander au lieutenant. Ne voulant pas rebrousser chemin, il essayait de se repérer en observant les devantures des bâtiments, mais ils n'indiquaient pas ce que l'on pouvait trouver à l'intérieur. En désespoir de cause, il s'adressa à une des rares personnes qu'il croisa et lui demanda si elle connaissait l'emplacament de la boutique de Flanath. Malheureusement la personne ne connaissait même pas d'individu nommé Flanath. Saega interrogea toutes les personnes qu'il croisait, mais la réponse restait la même, personne ne semblait connaitre Flanath. N'ayant pas d'autre choix, le jeune homme retourna à la caserne demandé au lieutenant, où se trouvait Flanath. Ils se croisèrent au moment où l'officier sortait faire une autre patrouille.

"Excusez moi lieutenant, mais j'ai omis de vous demander quelque chose. Ou se trouve Flanath ?"
"Ah oui ! Désolé, j'ai oublié de vous préciser qu'il vivait près des portes de la ville. Il vit aux pieds de ces magnifiques arbres que vous voyez. Bon, je m'excuse, mais je dois y aller."

Sur ces mots, le lieutenant débuta sa patrouille, tandis que Saega se dirigeait vers les portes. Il lui fallut traverser un tas de ponts et descendre une grande quantité de marches avant que ces pieds ne touchent le sol. Il était enfin près des portes au bout d'une demi-heure. Il chercha un bâtiment à proximité des portes et des racines des arbres pouvant abriter cet étrange Flanath. Il lui sembla apercevoir un peu de fumée et marcha en direction de sa source supposée. Il vit enfin une sorte de maison assez imposante. Arrivé à la porte, il y frappa, et une vois grave lui répondit immédiatement. Il entra en outre la présence d'un nombre impressionnant d'armes de toutes sortes sur les murs, c'était la personne qui lui faisait face qui l'intrigua. Il s'agissait d'une femme grande et très musclée. Elle avait les cheveux longs et bruns. Elle portait un ensemble complet de protections en cuir, et avait dans la main une énorme épée.

"Euh... Bonjour, je suis Saega et je cherche un dénommé Flanath. Pourriez-vous me dire s'il est ici ?"
"Bienvenue. Bien sur que je peux vous dire où se trouve Flanath. Le dénommé Flanath n'est autre que moi."
"Quoi, mais je croyais que Flanath était un homme, et vous vous êtes..."
"HA! HA! HA! Ca le fait à chaque fois. Bon, arrêtons de rire, que viens-tu faire ici, et qui t'envoies ?"
"Je suis vraiment désolé. Je viens de la part du lieutenant, il m'a dit de venir vous voir si je désirais avoir une arme potable."
"Tiens ce cher Erinke m'envoie un client. Et comment va-t-il ? Désolé, vous avez dit venir pour avoir une arme. Regardez autour de vous et dites moi laquelle vous aimeriez avoir."

Saega regarda attentivement les armes accrochées aux murs et après avoir mûrement réfléchi son choix, il se décida pour un arc bien équilibré et le désigna du doigt. Flanath s'en approcha et le saisit, elle banda l'arc à plusieurs reprises mais lâcha la corde. Elle le tendit à Saega.

"Très bon choix, cet arc devrait vous convenir. Vu que c'est Erinke qui vous envoye, je veux bien vous faire un prix."
** On ne sait jamais, il reviendra peut-être se réapprovisionner chez moi la prochaine fois. **
"Je vous cède ce magnifique arc pour 80 PO, c'est ma dernier offre."

"Attendez que je regarde si j'ai ce qu'il faut pour payer... Oui c'est bon, je vous le prend alors, et merci."

Saega sortit les quatre-vingts pièces d'or de sa sacoche et les donner à Flanath. Il prit l'arc et le mit sur l'épaule, mais il se rendit qu'il avait encore son autre arc. Il l'encombrait, et étant chez un vendeur d'arme, il décida de le vendre.

"Je suis désolé, mais achetez vous des armes aussi ? Car dans ce cas, j'aimerais vendre mon ancien arc."
"Ca dépend de l'arme, faites voir... Mouais, il a l'air pas trop mal, je vous le prends pour 15 PO."

Saega encaissa l'or que lui donnait Flanath et partit le coeur léger, en n'oubliant pas de dire au revoir à la femme. Il avait maintenant une meilleur arme, mais il n'était toujours pas prêt ni capable de vaincre Jdargrim. Pour cela, il devait renconter une personne dénommée Digniw, mais il savait où il habitait. Cependant, il devait encore escalader les passerelles de la ville pour atteindre l'auberge et de là aller jusque chez ce fameux entraineur. Mais, il n'était pas loin de midi, et Saega commençait à fatiguer, et décida de faire une petite halte à l'ombre des arbres géants. Il s'adossa contre l'un d'entre eux en sortit sa dernière pomme de son sac et se mit à la manger.

[MDJs, veuillez me rajouter les 20 PO du post précédent, m'enlever 80 PO et m'en rajouter 15, ce qui fait qu'au total, il faut m'enlever 45 PO. Ajouter un arc bien équilibré et enlever un arc médiocre, ainsi qu'une pomme.
Merci d'avance.]


[Brisecous : Fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Sam 20 Oct - 3:13

Post n°13
Saega


Saega profita de son maigre repas pour réfléchir à la suite des évènements.

** Bon, il faut d'abord que j'aille chez chez cette personne bizarre selon le lieutenant Erinke. Zut, comment s'appelle-t-elle déjà ? Ah oui, Digniw, nom étrange, mais bon, si Erinke m'a conseillé d'aller le voir, c'est qu'il peut m'aider. Je me demande quel genre d'entraînement il va me faire suivre. Arrrr, ce n'est pas le moment de me poser des questions comme ça, si je veux venger toutes ces morts inutiles et tuer Jdargrim, mon esprit ne doit pas douter. Il faut que je fasse confiance à Erinke et ce Digniw. Bon, maintenant que je suis surmotivé, il faut que j'y aille. **

De la détermination se lisait sur le visage du jeune homme, il était fin prêt pour grimper à l'assaut de la ville afin de rencontrer Digniw. La montée se passa sans aucun problème croisant quelques personnes et il mit autant de temps pour arriver au haut de la ville qu'il ne lui en avait fallu pour descendre. Il dut tout de même interroger un habitant sur la localisation de l'auberge avant de la trouver grâce à lui. De là, il ne mit que de brefs instants avant de dénicher la maison de Digniw.

Cette dernière se distinguait des autres par son aspect. Elle jurait terriblement avec l'environnement, la maison étant en pierre. Pour être plus précis, il s'agissait de pierres provenant de la mine de Roc-Rétif. Ces dernières ne comportant pas suffisament de métaux nobles furent utilisées pour la construction. Digniw devait avoir un certain pouvoir pour faire venir tant de pierres d'aussi loin et faire construire un batiment en dur dans une cité sylvestre. La maison s'étendait sur seulement un niveau et comportait outre l'habituelle porte, une dizaine de fenêtres tout le long du mur principal, sauf sur trois mètres dans le coin droit. Le toit légèrement en pente était constitué d'ardoise.

Le garçon se raprocha de l'entrée et s'apprêtait à frapper à la porte lorsqu'elle s'ouvrit brusquement. Une voix légère comme un souffle lui demanda d'entrer prestement. Intrigué, Saega s'exécuta et pénétra dans l'édifice. Il observa l'entrée dans laquelle il se trouvait, et part des murs de couleur ocre et un sol carrelé blanc et noir, il ne remarqua qu'une peinture accroché sur le mur face à la porte d'entrée. Il s'agissait d'un tableau représentant les divinités de ce monde. Puis son attention se reporta sur la personne l'ayant fait rentrer. Une chose l'étonna, il s'agissait d'un homme, mais il était encore plus petit que lui. Le visage caché derrière des mèches rebelles noires, on ne voyait que les yeux d'un noir profond comme des puits sans fond. Une cicatrice semblait aller de l'oreille droite jusqu'au coin des lèvres. Il ne semblait ni jeune ni vieux, son âge était indéterminable.


"Bienvenue dans mon humble demeure Saega, je suis Digniw.", dit-il d'une voix faible.
"Comment connaissez vous mon nom ?", s'étonna Saega.
"Tout simplement parce que Erinke m'avait prévenu de ta visite et car une personne censée ne viendrait pas chez moi.", répliqua le petit homme avec une voix railleuse et les coins de sa bouche se relevant pour former un léger sourire.
"Donc, vous connaissez également la raison de ma visite !", affirma le jeune homme vexé.
"Exactement, tu souhaites accomplir une tâche qui est au dessus de tes compétences.", répondit le petit homme.
"C'est peut-être le cas, mais c'est pour cette raison que je requiers votre assistance.", dit Saega avec ardeur.
"Dans ce cas, je cais devoir tester ta motivation et ton courage. Es tu prêt ?", demanda Digniw en le regardant fixement le garçon dans les yeux.
"Oui.", assura le jeune homme d'une voix sûre en soutenant le regard du petit homme.
"Dans ce cas...", répondit Digniw d'une voix lasse.

La conversation s'était déroulée dans l'entrée, et Digniw pénétra dans une autre pièce faisant signe à Saega de le suivre. Ils parcoururent différentes pièces, il pouvait voir les arbres à travers les immenses fênetres. Puis, le petit homme entra dans une pièce sombre, dans laquelle après de courts instants il alluma une bougie. Saega entra à son tour, la pièce était complètement noire du sol au plafond, il n'y avait aucune décoration de quelque sorte que ce soit. La pièce contenait seulement un lit ainsi que la bougie que Digniw avait allumé. Il se mit à appréhender la suite des événements, mais sa mission étant la plus importante, il se rasséréna. L'étrange homme lui demanda de s'approcher du lit et de s'y allonger.

"Pourquoi dois-je m'allonger ? Je croyais que vous vouliez m'aider à devenir plus fort.", s'inquiéta Saega sans pour autant que le moindre sentiment ne se voit sur son visage.
"Mais c'est le cas. Seulement, il me faut tester la volonté de ton esprit. Alors vas-tu t'allonger ?", demanda Digniw impassible.
"Dans ces conditions, je n'ai pas le choix, je ferais ce que vous demandez.", répondit le garçon d'une voix vive qui surprit légèrement l'autre homme.

Il s'approcha du lit et s'y étenda les jambes raides et les bras le long du corps. Mais auparavant, il avait posé ces affaires sur le sol. Digniw se pencha au dessus du jeune homme et se mit à faire un grand sourire.

"Je vais donc voir l'étendue de ta force mentale. A bientôt, enfin je l'espère pour toi.", prononça le petit homme d'une voix étrange, irrélle, inhumaine tandis qu'il sortait une dague de sous sa veste.

Saega vit l'éclat de la lame lorsque la lueur tremblante de la flamme de la bougie éclaira la dague. Il n'eut pas le temps de faire le moindre geste que l'arme s'enfonçait déjà dans son coeur. Avant que la vie ne quitte totalement son corps, il crut entendre un "Bonne chance !" de la part de son meurtrier.

Prochaine action dans le Royaume des Morts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saega
Désigné volontaire
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 31
Age RP : 20 ans
Fiche perso : Saega
Date d'inscription : 11/10/2007

Inventaire
Troupes:
Equipement:
Attaques personnelles:

MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   Lun 5 Nov - 21:36

Post n°22
Saega


Action précédente dans le royaume des Morts

Saega se réveilla avec une forte douleur au niveau du coeur. L'environnement qu'il voyait lui paraissait étrange. Il se trouvait dans un lit fait avec du bois d'ébène, un couverture en laine recouvrant son corps. La dernière chose qu'il se rappelait, c'était qu'il était dans ce Royaume des Morts et qu'il marchait vers le puit de lumière du Cercle Vert. Cependant, il n'eut pas le temps de s'inquiéter outre mesure sur sa localisation car la porte de la chambre dans laquelle il se trouvait venait de s'ouvrir brusquement. Dans l'encadrement se tenait une personne de petite taille. Saega regarda mieux la silhouette et reconnu en elle Digniw, l'homme qui l'avait fait passé de vie à trépas. Il s'apprêta à se lever d'un bond pour sauter sur son agresseur, mais ce dernier le stoppa d'un geste de la main.

"Calme toi, Saega. Si j'ai agi ainsi, c'est pour une bonne raison."
"Tu as intérêt à en trouver une bonne pour m'avoir tué.", tonna-t-il tout en se levant.
"Je veux bien tout t'expliquer, mais...", il désigna le jeune homme, "il faudrait que tu t'habilles avant. Tes vêtements sont sur une chaise, mets-les et rejoint moi en bas."

Digniw s'éloigna de la porte et partit. Pendant que Saega s'habilla à la hâte, il entendait l'escalier craquer sous le poids de son hôte. Fin prêt, il se dirigea vers l'étage inférieur. Enfin arrivé au bas des marches, ne voyant pas Digniw, il chercha un signe pouvant lui permettre de déterminer sa position. Ce fut le bris d'un verre qui le mit sur la piste, et le fit déboucher dans la cuisine où le petit homme ramassait les derniers morceaux traînant par terre.

"Fais attention, il peut rester quelques bouts sur le sol. Tiens, prend une chaise et installe toi, le repas est presque prêt.", dit Digniw en finissant de nettoyer ses bêtises.
"Je m'en fiche de votre repas.", cria Saega. "Mais, il est quelle heure ? Quand je suis arrivé, c'était le début de l'après-midi, maintenant il fait nuit.", dit-il en se calmant étonné par le temps qui était passé plus vite qu'il n'en avait eu l'impression.
"Laisse moi réfléchir... cela fait environ deux semaines que tu es mort."
"Quoi ! Vous vous foutez de ma gueule ? Arrêtez de mentir, et dites moi pourquoi vous m'avez tué, et comment je me suis retrouvé dans le Royaume des Morts.", exulta Saega en tapant du poing contre la table.
"Je n'ai aucune raison de te mentir sur la durée de ta mort, ni sur le reste. Je vais commencer par la fin. Tu es allé dans le Royaume des Morts car ton corps avait péri, mais pas ton âme. La raison pour laquelle je t'ai tué, c'est justement pour t'envoyer dans ce royaume. Tu m'avais demandé de te rendre plus fort, et justement c'est dans ce lieu que cela était le plus faisable. Si mes explications ne te plaisent pas, tu peux toujours essayer de te venger, mais cela sera vain.", expliqua le petit homme après s'être assis sur une chaise face au jeune homme.

Saega ne pouvait nier que les actes de Digniw avaient porté leurs fruits, il savait maintenant ce qu'il devait faire ainsi que ce qu'il voulait, cependant il désapprouvait la méthode utilisée.

"Non, c'est bon. Mais, je voudrais bien récupérer mes affaires. J'aimerais bien savoir ce qui s'est passé pendant ces deux semaines concernant le lycanthrope."
"Il n'y a aucun problème concernant tes affaires, elles sont entreposées dans l'entrée. Sinon, le lieutenant Erinke est venu me rendre visite la semaine dernière. Il était venu dire qu'il était allé avec Astther dans la fameuse clairière. Lorsqu'ils sont arrivés là-bas, il n'y avait aucune trace du carnage, à part quelques tâches sur le sol provoquées par le sang séché. Depuis, le lycanthrope n'a pas fait parlé de lui."
"Dans ce cas, je vais partir. Je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité", lacha-t-il d'un air sarcastique et mauvais.

Il se leva et se dirigea vers l'entrée. Seulement, entre temps, il avait marché sur un bout de verre qui restait par terre. Il étouffa un juron, et marcha en boitant légèrement. Il prit toutes ses affaires, et sortit de cette maison dans laquelle il espérait ne plus jamis y mettre les pieds.

"Au revoir ! Au plaisir de ne jamais vous revoir !", lanca Saega en faisant un signe de la main.
"A la prochaine. Ma maison te sera toujours ouverte.", répondit Digniw en souriant.

Saega était maintenant dehors, mais il faisait nuit, et il ne savait pas quoi faire. De plus, il sentait son estomac crier famine. Il ne lui restait qu'une solution, aller à l'auberge.

Action suivante à l'Auberge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Saega] Discussions   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Saega] Discussions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» L'argot
» Discussions autour d'un amendement de la Constitution
» Discussion en haut-elfique
» Discussions autour de la Confrontation VI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloire et Honneur - Archive :: La version 1 :: Le vaste Monde de Gloire et Honneur :: Norgod :: La sombreforêt :: Hautesylves :: Les Habitations-
Sauter vers: